201 fans | Vote

#101 : Bienvenue à Los Angeles

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Angel s'installe à Los Angeles, où il retrouve Cordélia, une autre "rescapée" de Sunnydale qui vient travailler pour lui, et Doyle, un demi-démon assailli par des visions de personnes en danger. Ce dernier va prévenir Angel qu'un danger guette une jeune femme appelée Tina. Angel va alors voler à son secours et va se heurter à un autre vampire qui tue les jeunes femmes seules et sans famille. Ce vampire s'appelle Russell Winters et il est défendu par un mystérieux cabinet d'avocats : Wolfram & Hart...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Angel is a centuries-old vampire cursed with a conscience who has left the small California town of Sunnydale and the only woman he ever loved to take up residence in the City of Angels. Sunnydale escapee Cordelia Chase has also come to Los Angeles with high hopes of living the glamorous Hollywood dream but the two soon discover that they could use each other's help. They are joined by Doyle, a disreputable spiritual mentor who has been sent by "The Powers That Be," a mysterious and powerful force trying to make things right.


Captures de l'épisode disponibles

Popularité


3.69 - 13 votes

Titre VO
City of

Titre VF
Bienvenue à Los Angeles

Première diffusion
05.10.1999

Vidéos

Teaser de la saison 1

Teaser de la saison 1

  

Saison 1 - Trailer Episode 1

Saison 1 - Trailer Episode 1

  

Unaired Pilot - Présentation de la série

Unaired Pilot - Présentation de la série

  

Trailer - Presentation

Trailer - Presentation

  

Plus de détails

Réalisation: Joss Whedon

Scénario: Joss Whedon l David Greenwalt.

Guest stars:
Christian Kane (Lindsey McDonald)
Tracy Middendorf (Tina)
Vyto Ruginis (Russell Winters).

Angel est de retour à Los Angeles. On le retrouve assis à un bar, il semble complètement ivre, et regarde un groupe de jeunes, trois garçons et deux filles, qui sont en train de jouer au billard. Un des hommes s'avançe au bar pour payer leurs consommations et Angel commence à lui parler, mais le jeune homme ne semble pas disposé à faire causette ... Ils quittent tous les cinq le bar par la porte arrière qui donne sur une ruelle sombre. Angel les suit. Il n'a plus du tout l'air ivre. A l'extérieur, un des trois hommes se transforme en vampire! Les filles hurlent et tentent de s'enfuir. Un autre se transforme ensuite en vampire également. Angel arrive à temps avant qu'ils ne mordent les filles. Il met hors d'état de nuire les deux vampires, mais le troisième frappe Angel et se transforme à son tour. Angel le plaque sur le capot d'une voiture. Les filles s'approchent de lui pour le remercier mais Angel leur répond sèchement de s'en aller. Il ramasse un bout de bois et transperce le vampire avant de s'éloigner dans la ruelle sombre et de disparaître.

Dans son appartement (dans un bâtiment abandonné rempli de bureaux), Angel vît seul et surtout retiré du monde des humains. Mais un mystérieux homme sort du noir ... Lorsqu'Angel lui demande qui il est et pourquoi il se trouve chez lui, l'inconnu répond qu'il s'appelle Doyle et qu'il est un demi-démon envoyé par les Puissances Supérieures pour le guider dans son combat contre le Mal. Il prétend tout savoir du passé d'Angel. Il lui dit également qu'il reçoit des visions de ces Puissances et qu'elles sont destinées à Angel. Angel est alors supposé porter secours aux personnes qui sont menacées. Doyle lui fait part de sa dernière vision qui montrait une jeune femme en danger, du nom de Tina. Il demande à Angel d'aller la sauver. C'est avec beaucoup de mal qu'Angel accepte la mission. Il se rend donc sur le lieu de travail de la jeune femme pour découvrir ce qui la tourmente.

Après une longue hésitation, la jeune femme accepte de parler avec Angel après son travail mais arrivés dehors, Tina l'agresse en pensant qu'il travaille pour Russell Winters. Angel lui explique qu'il ne travaille pour personne et qu'il est juste là pour l'aider. Tina, rassurée, décide d'emmener Angel avec elle à une réception. A la soirée, Tina navigue entre les invités, tandis qu'Angel erre comme une âme en peine parmi la foule. Tout à coup, il entend une voix qui lui est familière ... Cordelia Chase est en train de parler avec un groupe de personnes. Elle est suprise de voir Angel à L.A. Elle lui explique qu'elle est venue dans la capitale du cinéma pour devenir actrice et elle le laisse rapidement seul pour aller parler à des gens du show business. Angel s'aperçoit que Tina est en train de se disputer avec un homme. Elle essaye de lui échapper mais l'homme la retient par le bras jusqu'à ce qu'Angel lui demande de la lâcher.

Ils décident de partir, et lorsqu'ils arrivent au sous-sol pour reprendre la voiture, l'homme et quelques autres gorilles tentent de kidnapper Tina et repoussent Angel dans l'ascenseur. Après quelques minutes de combat, Angel sort la jeune femme des griffes de ses assaillants et ils se sauvent tous les deux. De retour chez Angel, Tina lui raconte son histoire à propos de Russell. Russell Winters est un businessman qui use de son influence sur des jeunes femmes seules et sans famille pour ensuite les tuer. D'ailleurs, une des amies de Tina a disparu après un repas avec lui ... Angel la réconforte.

Angel part en pleine nuit, alors que Tina dort, pour faire des recherches sur Russell et cette mystérieuse disparition. Il découvre que l'amie de Tina a été retrouvée morte.

Lorsqu'il revient chez lui, Tina vient de faire un cauchemar. Angel essaye de la rassurer, mais elle aperçoit le morceau de papier que Doyle a écrit pour Angel, avec son prénom et l'adresse de son travail. Elle pense qu'Angel lui a menti et qu'il travaille en fait pour Russell. Elle s'enfuit et Angel la poursuit pour ne pas qu'elle se retrouve seule, seulement, il fait jour et Angel ne peut la suivre. Il l'attrape par la main mais le soleil le touche et il se transforme en vampire. Tina, horrifiée, s'enfuit.

Chez elle, Tina fait ses bagages mais Russell pénètre dans son appartement. Il lui assure qu'Angel a menti et que son amie n'est pas morte. Il va même lui assurer qu'il va lui payer son billet de retour pour rentrer chez elle, comme il l'aurait, soi-disant, fait pour son amie. Mais, il se transforme en vampire et la mord. Angel arrive trop tard! Tina est morte. 

De retour chez lui, Russell Winters est en pleine consultation avec son avocat. L'avocat, Lindsey McDonald, travaille pour une firme appelée Wolfram & Hart. Russell est en train de regarder la vidéo de la soirée avec Tina et il aperçoit Cordelia. Il semble très intéressé par la jeune femme.

Cordelia, qui avait brodé un superbe tableau de sa vie à Angel lors de la soirée, ne vît pas vraiment dans un superbe appartement en bordure de plage et elle n'enchaîne pas vraiment les rôles à la télévision. Elle est fauchée et surtout désespérée de réussir. Dans son appartement minable, elle ne rêve que d'une chose : obtenir un petit rôle. Tout à coup, le téléphone sonne et c'est son manager qui lui propose de rencontrer Russell (tout puissant dans l'industrie du cinéma et de la télévision) qui désire dîner avec elle.

Angel prépare son plan pour venger la mort de Tina. Il se prépare à aller affronter Russell. Doyle le supplie de changer d'avis, car c'est un véritable suicide, mais Angel ne peut y renoncer: Russell doit payer.

Cordelia est, quant à elle, arrivée chez Russell et elle se rend compte que c'est un vampire. Elle lui dit qu'elle sait reconnaître les vampires car elle est de Sunnydale : la bouche de l'enfer et le nid des vampires. Mais Russell ne semble pas disposé à la laisser s'échapper. Il la poursuit dans le manoir. Angel débarque chez lui et frappe Russell. Angel essaye de protéger Cordelia et tous les deux arrivent à s'échapper.

Angel, Cordelia et Doyle se retrouvent chez Angel. Cordelia retire tant bien que mal les balles qu'Angel a pris dans l'épaule.

Le jour suivant, Angel pénètre dans les bureaux de Russell et le pousse du haut de l'immeuble le laissant prendre feu. L'avocat est à nouveau là, et après l'incident, il téléphone à son bureau pour annoncer qu' "il y a un nouveau joueur en ville".

Doyle raconte à Cordelia la nouvelle mission d'Angel et elle décide d'aider Angel dans sa quête contre le mal en devenant la secrétaire de l'agence Angel Investigations ! Angel n'est pas emballé par le projet mais Doyle le convainc en lui disant qu'il y a des milliers de gens à aider dans cette ville. Angel accepte et l'agence de détectives est née.

Arvak

Voix-off (Angel): Los Angeles. La nuit, cette ville brille. C'est un phare. Elle attire les êtres comme des papillons. On peut s'y brûler… Peu importe pourquoi on y vient. Vous voulez savoir pourquoi j'y suis venu ? C'est simple, c'est à cause d'une fille.

***** Dans un bar *****

Angel:  Une fille vraiment très jolie. Non, c'est vrai, elle… elle était différente. Elle… elle avait un… comment dire… ses cheveux ils étaient… en fait, tu me la rappelle un petit peu. A cause... à cause de tes cheveux. Elle pourrait avoir la même coiffure.

Un client: Je peux avoir de la monnaie ?

Barman: Bien sûr.

Angel: Sympa tes copines.

Barman: Tenez monsieur.



***** A l'extérieur *****

Une fille blonde: C'est vrai tu connais le portier ? Vous rentrez comme chez vous au Lido ?

Le client: Eh j'ai pas envie d'aller en boite. On va faire la fête ici, tout de suite.

La blonde:  Arrête! Lâche-moi!

Le client/vampire: C'est moi qui décide !

Angel: Excusez-moi. Excusez-moi. Pardon, vous n'avez pas vu ma voiture ? Elle... elle est belle, elle est grande.

Le client/vampire: Tire-toi, barre-toi!

Angel, se reculant: Uhh, change de dentifrice.

Angel (mode vampire): T'aurais pas du faire ça.

La blonde: Oh, mon dieu! Ce sont...

Angel: Rentrez chez vous !

La blonde: Merci.

Angel: Eloignez-vous de moi!

 

*Générique*

 

***** Chez Angel *****

Doyle: C'est sympa chez toi. T'as pas beaucoup de vue, mais ça ne manque pas de charme... ce côté troglodyte.

Angel: Qui êtes-vous ?

Doyle: Je m'appelle Doyle.

Angel: Vous n'avez pas l'air humain.

Doyle: Ca c'est pas gentil. Justement il n'y pas plus humain... Au moins du côté de ma mère. Comme je n'ai pas été invité, je ne suis pas un vampire, tu le sais.

Angel: Qu'est-ce que vous voulez ?

Doyle: J'ai été envoyé par des Puissances Amies.

Angel: Je ne comprends pas de quoi tu parles.

Doyle: Je vais te raconter une petite histoire.

Angel: Je risque de m'endormir.

Doyle: Il était une fois un vampire. C'était le plus méchant vampire de tous le pays. Même les autres vampires avaient peur de lui, tant il était brutal. Mais il a été damné par des bohémiens. Ils lui ont donné une âme humaine. Ce qui fit qu'il se mit à culpabiliser "Mon Dieu, qu'est-ce que j'ai fait ?" Ca y est c'est la panique !

Angel: Et voilà, je vais dormir.

Doyle: C'est parce que cette histoire est un peu triste! Mais il y a de l'amour, ça met du piment. Donc à ce moment-là, on fait entrer la fille. Une ravissante petite blonde ennemie des vampires par tradition. Et là, notre vampire tombe fou amoureux d'elle. Elle n'est pas insensible à son charme non plus et ils se fondent l'un dans l'autre. Mais au moment où... disons... où ils atteignent le bonheur parfait et absolu, notre héros sent son instinct se réveiller et il redevient le tueur qu'il était. C'est affreux! Alors quand son âme lui est rendue à nouveau, il se dit qu'il ne doit pas rester avec sa poupée d'amour, si il ne veut pas la mettre en danger. Que fait-il? Il fuit. Il va à Los Angeles pour combattre le Mal, et s'absoudre de ses crimes. Il est dans l'ombre, il est le sauveteur anonyme des âmes humaines désespérées. Eh! T'aurais pas de la bière au frais par hasard? Il n'y a vraiment que du sang à boire dans cette maison.

Angel: Eh bien, tu m'as raconté l'histoire de ma vie, tu ne seras pas surpris si je te dis que je la sais déjà. Je devrais te virer.

Doyle: Ce serait dommage, la suite est passionnante. Donc notre vampire s'est donné un but, combattre les démons. Rester à l'écart des humains pour ne pas succomber. A l'abri, confiné dans sa cachette. Mais il est isolé, abandonné. Il ne connaît plus ceux qu'il prétend aider.

Angel: Je les sauve quand même. Je n'ai pas besoin de les connaître pour ça.

Doyle: Du sang, depuis combien de temps t'en as pas bu ?

Angel: Depuis Buffy.

Doyle: Tu as du rester sur ta faim. C'est pas l'estomac vide qu'on peut mener un combat. Et un de ces jours, une de ces victimes que tu prétend ne pas avoir besoin de connaître, va te paraître bien trop appétissante et tu ne pourras pas résister. Et tu penseras: "Je peux en sacrifier une... j'en ai sauvé plein, c'est pas une vie en moins qui va perturber l'équilibre.". Bon, on parle, on parle, mais pendant ce temps-là, on boit toujours rien.

 

***** Dans la rue *****

Doyle: Il n'y a pas que les armes et la bagarre dans la vie. Il y a aussi de belles histoires. Il faut dire qu'il y a encore de l'amour et de l'espoir dans ce bas monde. (à une clocharde qui mendie)  Quoi? T'as qu'à bosser vieille femme. (à Angel) Il faut parler à leur coeur. Il ne suffit pas de sauver leur vie, tu dois sauver leurs âmes. Profites-en pour sauver la tienne au passage.

Angel: Dis-moi qui t'envoie !

Doyle: Honnêtement, je ne le sais pas moi-même. Je n'ai pas de contact direct avec eux. J'ai... des visions assez floues, mais il arrive parfois que ces images me donne mal au crâne ou envoie un nom, un visage... Je ne sais pas d'où ça vient. Ce dont je suis sûr, c'est que c'est une force qui nous dépasse et c'est une force bienveillante.

Angel: Pourquoi moi ?

Doyle: Mais parce que tu as le potentiel et que pour l'instant, tu as des comptes à rendre, tu ne crois pas ?

Angel: Pourquoi toi ?

Doyle: Parce que moi aussi j'ai des comptes à rendre... J'ai eu une vision ce matin. Quand ma migraine m'a enfin quittée, j'ai écrit ça.

Angel: Tina au café à 17h00.

Doyle: Elle est très jolie. Tu vas l'aider.

Angel: L'aider à quoi ?

Doyle: Ca c'est ton boulot mon gars. J'ai fini le mien.

Angel: Je ne comprend pas... Comment je suis censé savoir ?...

Doyle: Tu es censé sauver sa vie, tu te rappelles ? Parle au coeur. Passe aux travaux pratiques. Prouve que t'es capable d'aider les gens.

Angel: Pourquoi cette femme me parlerait, si elle ne me connait pas ?

Doyle: Tu t'es regardé dans une glace ? Bon, non, c'est vrai, tu peux pas bien sûr.

Angel: Je ne suis pas doué pour parler.

Doyle: C'est très bien, tu vas pouvoir t'entraîner. Tu vas y arriver ? T'es prêt ?

 

***** au Coffee Spot *****

Patron: Tina, je procède par ancienneté. Tout le monde veut faire des heures supp'.

Tina: Je sais, mais j'en ai besoin... Je peux... je peux prendre les samedis soir, ça m'est égal. je fais double service si vous voulez.

Patron: Je te met sur la liste, ça te va ?

Tina: Merci.

Angel: Heu... c'est ouvert tard ici ?

Tina: Vous me parlez ?... Wow. Bons réflexes. Merci, on l'aurait retenue sur ma paie.

Angel: Heu... vous êtes heureuse ?

Tina: Pardon ?

Angel: Vous n'avez pas l'air heureuse.

Tina: Vous êtes venus m'observer ?

Angel: Non, non ! je sais, je regardais de ce côté, et vous êtes passée de ce côté.

Tina: Vous êtes timides avec les filles ?

Angel: Oui, oui, un peu c'est vrai. Je suis nouveau en ville.

Tina: Vous voulez un bon conseil : ne restez pas.

Angel: Vous n'avez pas répondu à ma question.

Tina: Vous avez du temps à perdre ? pour parler du bonheur ?

Angel: Ai-je l'air occupé ?

Tina: On ferme à 10h.

 

***** Plus tard, devant le Coffee Spot *****

Angel: Oh. Je me sens très mal habillé tout à coup. Vous vouliez peut-être qu'on aille...

Tina: Taisez-vous, je sais qui vous êtes et ce que vous faites ici. Ne vous en mêlez pas et dites à Russell qu'il peut m'oublier.

Angel: Je ne connais pas de Russell.

Tina: Vous mentez !

Angel: Je ne mens pas.

Tina: Alors pourquoi vous m'observiez dites-moi ?

Angel: Parce que vous aviez l'air seule. Et je me suis dit que nous avions au moins ça en commun.

Tina: Pardonnez-moi, mais vraiment...

Angel: Non, ce n'est pas grave.

Tina: Si, ça l'est. C'est parce que ma vie est un peu compliquée.

Angel: Qui est Russell ?... J'aimerais vous aider...

Tina: Je ne serai bien que de retour chez moi. Mai j'ai besoin de pas mal d'argent pour ça.

Angel: D'où êtes-vous ?

Tina: De Missoula, dans le Montana... Vous êtes allé là-bas ?

Angel: Pendant la dépression. Hmpf, ma dépression. J'étais pas bien. Mais c'est un beau pays.

Tina: Oui, de beaux paysage, à part ça il n'y a rien. Je voulais faire du cinéma, devenir une star... Mais mon rêve s'est brisé. J'ai tout de même de la chance d'aller à une fête où il y aura le tout Hollywood. Cette robe n'est pas à moi. La fille qui invite à promis de me rembourser la location. Excusez-moi encore de vous avoir menacé.

Angel: Je peux vous y conduire ?

 

***** A la fête, à Hollywood *****

Margaux: Tina ! Un sourire pour la caméra. Oh qui est le beau ténébreux qui t'accompagne ?

Tina: C'est un ami. Margaux, il faut vraiment qu'on se parle.

Margaux: Va au buffet te servir à boire. Je te rejoins tout de suite.

Tina: Génial ! Rien que des stars

Angel: Qui est Russel ?

Tina: Quelqu'un à qui je n'aurais pas du faire confiance.

Margaux: Oh, ça y est je suis libre.

Tina: Je reviens vite.

Margaux: A ta place, je ne le laisserais pas seul trop longtemps.

Oliver (à Angel): Vous êtes magnifique, magnifique, vraiment.

Angel: Merci.

Oliver: Vous êtes acteur ?

Angel: Non.

Oliver: C'est pas une question. Je m'appelle Oliver. Demandez à n'importe qui de vous parler d'Oliver et il vous dira qui je suis. je peux m'occuper de votre carrière.

Angel: Je ne suis pas acteur.

Oliver: En plus vous avez de l'humour. Vous allez réussir. Appellez-moi. N'ayez surtout pas peur, je suis tout à fait comblé et épanoui dans mon couple.

Il sort pendant qu'Angel regarde sa carte avec un froncement de sourcils.

Cordelia (hors écran): Ils ont eu le culot de me rappeler pour une 3ème audition ! je suis une actrice et on ne me traite pas comme ça.

Angel: Cordelia ?

Cordelia: Oh, mon dieu. Angel ?

Angel: Ca me fait plaisir de te voir...

Cordelia: Je savais pas que tu étais à Los Angeles. Tu habites ici ?

Angel: Oui, et toi ?

Cordelia: A Malibu. Un petit appartement sur la plage. C'est pas une plage privée, mais étant donné mon âge, je me laisse voir.

Angel: Tu es actrice ?

Cordelia: Ouais t'imagines ? J'ai commencé par hasard juste pour me faire un peu d'argent et d'un seul coup c'est devenu ma raison de vivre ! Et toi, tu... tu es toujours "Grrr" ?

Angel: Oui, ils n'ont pas trouvé de remède à ça.

Cordelia: C'est dommage. Mais tu ne fais pas de mal, t'es pas venu ici pour... tu sais... mordre les humains ?

Angel: Non, j'ai accompagné une amie.

Cordelia: Tant mieux ! Bon, il faut que je me montre. Je ne suis pas là pour m'amuser, il faut que je parle aux gens qui sont importants.

Angel (en aparté): C'est bien je vois qu'elle est en progrès.

Stacy: Maintenant, ça suffit, tu...

Tina: Arrête lâche-moi, tu me fais mal

Stacy: T'as qu'à faire ce que je t'ai demandé.

Tina: Dommage, elle ne peut pas me rembourser tout de suite.

Angel: Qui est-ce ?

Tina: Stacy ? Il n'en vaut pas la peine. Je voudrais m'en aller.

Angel: Oui.

 

***** Sur le parking *****

Stacy: Hé, hé. Calme-toi, il veut juste te voir, c'est tout...

Tina: D'accord, d'accord, pas de problème.

Angel: Bon sang !

Stacy: Je ne sais pas qui vous êtes, mais ne vous mêlez pas de mes affaires, croyez-moi.

Angel: Tina ! Dans la voiture !

Stacy: Je n'ai pas peur. Vous n'allez pas appuyer sur la gâchette.

Angel: Bien vu !

Tina: C'était une merveilleuse soirée.

Angel: Un peu trop mondaine pour moi.

 

***** Dans l'appartement de Cordélia *****

Répondeur: Vous avez un nouveau message.

Voix de l'agent artistique: Cordelia, c'est Joe à l'agence. Pas de chance décidément j'ai du mal avec cette audition. Les producteurs m'ont dit qu'ils t'avaient assez vue. Bon, hein, ne me rappelle pas. Je te fais signe si il y a autre chose. Au revoir.

Répondeur: Vous n'avez pas d'autres messages.

 

***** Dans l'appartement d'Angel *****

 La bouilloire siffle. Tina fouille dans son sac.

Tina: "Mon sac contient tout ce que j'ai. Avec ce qu'il y a dedans, je peux me débrouiller assez longtemps."
Angel, dans la cuisine: "Tu veux un peu de thé ?"
Tina: "Oui, merci."
Angel: "Tu le prends avec du lait et du sucre ?"
Tina: "Oui."
Angel: "Ca tombe mal, j'en ai pas. - Je ne reçois pas beaucoup de visites..."
Tina, regardant les armes exposées sur les murs: "J'aurais dû le deviner."
Angel, lui tendant une tasse de thé: "J'ai aussi des problèmes relationnels."
Tina: "Merci. J'imagine que maintenant tu vas me proposer de me consoler ?"
Angel: "Non, je te propose de t'offrir un abri où tu peux rester en attendant que ça se calme."
Tina: "Tu ne vas pas essayer..."
Angel: "Il y a déjà trop de gens qui profitent de toi."
Tina, essayant de se retenir de pleurer: "Merci. Tu n'es pas pareil que les gens de cette ville."

Assis sur le lit. Angel lui tend un torchon pour sécher ses larmes et s'assoit à côté d'elle.

Angel: "Russel, il a un nom de famille?"
Tina: "Oui, mais c'est mieux que tu l'ignores. Tu en as déjà assez fait comme ça. On est à Los Angeles. Ici, les criminels sont respectés."
Angel: "Pourquoi, il y a eu un meurtre ?"
Tina: "Je sais pas. Peut-être pas. Il aime... il aime faire le mal. Il aime ça par dessus tout. Il parle du mal comme d'un être vivant. C'est quelqu'un que l'on ne quitte pas, c'est lui qui décide s'il en a assez. Je connaissais cette fille, Denise, elle a essayé de lui échapper. Elle a disparu, on ne l'a jamais revue. Il te retrouve toujours."
Angel: "Non, plus maintenant."

Angel dépose une couverture sur Tina endormie. Il prend son agenda dans son sac et recherche le nom de Denise Parkins.

 

 

 

***** A la bibliothèque *****

Angel effectue une recherche sur 3 ordinateurs différents. L'un lui apporte un article sur Denise avec la photo de la rose tatouée sur son épaule gauche. Un autre lui donne un rapport de crime sur d'autres jeunes femmes disparues. Il y a un rapport du médecin légiste avec un gros plan sur le tatouage d'une rose comme celui qu'avait l'actrice.

 

*****

Angel marche à travers les égouts, le métro fait du bruit dans le sous-sol. Il entend quelqu'un gémir. Il grimpe rapidement à travers la trappe juste en face du lit où Tina est couchée. Il l'empoigne et essaie de la sortir de son cauchemar. Elle l'empoigne à son tour quand il essaie de la calmer.

Angel: "Tina. Chut, calme-toi, tout va bien, calme-toi."
Tina: "Il était là."
Angel: "Du calme !... Ton amie Denise avait un tatouage sur l'épaule gauche ?"
Tina: "Ouais c'était une rose."
Angel: "Elle a sans doute été assassinée. Ainsi que plusieurs autres. Il ramasse des filles qui sont toutes seules, qui n'ont pas de famille."

Tina le repousse.

Angel: "Il ne faut pas que tu aies peur. Tu es en sécurité ici."
Tina, montrant par-dessus son épaule la note de Doyle restée sur la table du salon: "Qu'est-ce que c'est que ça ? Tina au café ? Tu savais qui j'étais quand tu es venu l'autre soir ?"

Tina commence à ranger ses affaires.

Angel, se relèvant: "Non, je ne savais pas. C'est... c'est vrai, ton nom on me l'avait dit. mais..., c'est compliqué."
Tina: "Oui, tu parles, bien sur que s'est compliqué de s'entendre avec Russel pour jouer avec ma vie. J'espère qu'il te paie bien au moins !"
Angel: "Tu te trompes, je t'en supplie..."
Tina: "Vous êtes tous les mêmes. Ne m'approche pas !" Elle court hors de l'appartement.

Elle court à travers le bureau vers les portes de sortie. Le soleil brille à travers les vitres du bureau. Quand elle quitte l'office, Angel attrape son bras.

Angel: "Tina, je t'en prie, écoute-moi, ce n'est pas ce que tu crois..."

Elle essaie de partir et le tire à travers les portes. Les rayons du soleil atteignent son bras et il se met à brûler. Au moment où Tina regarde fixement avec horreur Angel, il se transforme en vampire. Elle court hors du bureau. Angel la suit, mais il s'arrête quand il commence à fumer à nouveau dans la lumière du soleil.

 

***** Appartement de Tina *****

Elle range ses affaires. Elle prend un revolver dans un tiroir et elle pivote le pointant droit sur Russel.

Tina: "Russel."
Russel: "Quand je pense que je t'ai cherchée partout et que je te retrouve enfin tout prêt de moi. C'est vrai que je possède le quartier et presque tous les immeubles. Tu va pointer cette arme sur moi longtemps ?"
Tina: "Qu'est-ce que tu as fais à Denise?"
Russel: "Mais, rien."
Tina: "Dis-moi la vérité, Russel."
Russel: "Elle voulait allez voir sa famille, je lui ai payé le bielle de retour."
Tina: "Elle est morte."
Russel: "Qu'est-ce que tu racontes ? Elle m'a appelé hier. Elle a envie de reprendre des études et m'a demandé de la pistonner. Bon, toi et moi on sait que je vis de façon marginale, mais ce n'est pas pour autant que je tue mes amis. T'en as assez de Los Angeles ? Tu as besoin d'argent ? Dis-le, je suis là pour t'aider." (Il lui prend le revolver.) "Dis-moi ce qui te ferais plaisir."
Tina, baissant les yeux et pleurant: "Je veux rentrer chez moi."
Russel, souriant: "Tu iras. (Il caresse sa joue comme elle pleure.) Mon pauvre petit chou. Qui t'a mit cette drôle d'idée en tête ?".
Tina: "J'en sais rien. J'ai cru que vous étiez ensemble. Et puis il s'est transformé. Et j'ai rien vu d'aussi horrible de ma vie."
Russel, devenant vampire: "Oui, tu es encore jeune."

Tina est sous le choc et il en profite pour la mordre.

Angel court dans l'appartement de Tina. Il ouvre la porte et la trouve morte, allongée sur le sol. Il touche les marques de morsures sur son cou et regarde le sang sur ses doigts.
Le médecin légiste referme le sac où le corps de Tina se trouve. Une camera montre Angel regardant la scène depuis un toit voisin.

 

 

***** Appartement d'Angel *****

Angel sort de l'ascenseur.

Angel: "Le type qui a essayé de l'embarquer l'autre soir s'appelle Stacy."
Doyle: "C'est son nom de famille ?"
Angel: "C'est pas un débutant, il a probablement fait de la taule."
Doyle: "Je vais me renseigner."

Angel, attrapant l'annuaire: "Super. Tu commences par la voiture : Mercedes grise 300E de 87, pare-chocs très sérieusement endommagé, cherche du côté des ferrailleurs."
Doyle: "J'ai pas besoin d'annuaire, merci."
Angel: "Le propriétaire de la voiture va mener à Stacy. Stacy va mener Russel."
Doyle: "Tu ne pouvais pas deviner qu'elle allait s'enfuir de chez toi."
Angel: "L'important c'est qu'on le trouve."
Doyle: "Il ne faut pas t'en vouloir."
Angel: "Doyle, Je ne veux pas parler de ce que je ressent. Ce n'est pas le moment. Je veux trouver le type qui a tué Tina et je veux qu'il me regarde en face."
Doyle: "Et après ?"
Angel: "Je lui dirai ce que je ressens."

 

 

***** Manoir de Russel Winters *****

Des agents de sécurité habillés en noir patrouillent dans les locaux et des jeunes filles en uniforme déambulent dans les halls. Russel visionne la vidéo de la fête de Margaux pendant qu'il écoute le rapport de son avocat.

L'avocat: "M. Winters, la fusion avec Eltron va se faire. Ils ont accepté toutes vos conditions. La négociation a été un vrai succès. Nous apporterons les papiers dès cet après-midi."
Russel, regardant les images de Tina à la fête : "Elle avait du charme cette petite."

Tina sourit à la caméra et s'agite.

Russel: "J'ai été triste de la voir mourir."
L'avocat: "Ah j'y pense, vous ne l'avez pas vue depuis plusieurs semaines. (il ouvre sa mallette et sort un papier) Vous étiez en conférence pour la signature des contrats, quand ce terrible accident est arrivé. De plus, quelqu'un a témoigné avoir vu un homme à la peau foncé s'enfuir du lieu du crime."
Russel: "Impressionnant."
L'avocat: "Wolfram & Hart est un cabinet d'affaire très efficace, M. Winters. Notre métier est de veiller à ce que nos clients soient satisfaits.
Russel, regardant une photo de Cordelia: "Qui est cette fille ? (Il se lève) Joli visage. J'aimerais la rencontrer."
L'avocat: "Dois-je avertir la compagnie que cette jeune femme pourrait constituer un nouvel investissement à long terme ?"
Russel: "Ce n'est pas nécessaire. Ce sera juste un amuse-gueule."

 

 

***** Salle de sports de Stacy *****

Stacy parle à un homme quand le store de la fenêtre est fracassé par une poubelle balancée par Angel. Angel pousse Stacy sur un banc.

Angel: "Où habite-t-il et quel genre de protection il a ?"
Stacy: "Eh, Superman. Cette fille, tu ferais mieux de l'oublier, sinon je te dis pas à qui tu vas avoir affaire."
Angel: "Russel ? Est-ce que c'est lui ? Le suceur de jus de tomate ? Est-ce que c'est de lui dont tu parles ?"
Stacy: "Si tu es sur son chemin, t'es mort. Il tuera tous ceux auxquels tu tiens."
Angel: "Je ne tiens plus à personne."

 

 

***** Appartement de Cordelia *****

Elle est assise dans la position du lotus avec les yeux fermés.

Cordelia: "J'existe en tant qu'être humain à part entière. Mon positivisme attire les autres et mon énergie me permet d'attendre mon but. Je suis en parfaite harmonie avec le monde (elle tombe sur son lit)... et je n'admets pas que je suis morte de faim."

Le téléphone sonne. Cordy saute et l'attrape.

Cordelia: "Allô, Cordelia Chase."
Margaux, se versant un verre: "Cordelia, c'est Margaux. Tu as été la reine de ma soirée"
Cordelia: "Oh, Merci !"
Margaux: "C'est vrai, et tu devineras jamais qui a regardé ma vidéo et qui veux absolument te rencontrer."
Cordelia: "Un réalisateur ? Un producteur ? le 2ème assistant du 1er assistant qui veut m'inviter à déjeuner ?"
Margaux, remuant les glaçons dans son verre: "Russel Winters."
Cordelia: "C'est un homme d'affaires ?"
Margaux: "Oh, oh, Cordelia. Il est bien plus qu'un homme d'affaires. C'est par lui que tu peux démarrer une carrière. Et ici, il connaît tout le monde. Et surtout, il veut te voir dès ce soir."
Cordelia: "Ce soir ?"
Margaux: "Il t'envoie sa limousine à 20h00."

 

 

***** Appartement d'Angel *****

Le vampire remplit un sac noir avec des armes.

Doyle: "Ouh là, tu t'équipes pour partir à la guerre. C'est vrai que tu as dû en connaître un certain nombre."
Angel: "14, sans compter le Vietnam. Celle-là, je ne l'ai pas faite."

 

*****

Cordélia monte dans la limousine.

Cordelia: "Mon positivisme va attirer les autres et mon énergie va me permettre d'atteindre mon but ! Ca marche !"

La limousine passe à travers une grande porte de métal sur le manoir de Russel.

 

 

 

***** Appartement d'Angel ***** 

Doyle: "Bon, je te souhaite bonne chance. (il tape l'épaule d'Angel) J'ai misé un gros paquet sur l'équipe des Vikings, mais mes pensées t'accompagnent."
Angel: "Tu conduis."
Doyle: "Quoi ? Attends une seconde, non, non, je ne suis pas prêt à me battre. Je ne suis qu'un messager !"
Angel, lui jetant le sac d'armes: "Et moi, le message."

 

*****

Cordélia suit le maître d'hôtel à travers l'immense hall de Russel. Ils entrent dans l'une des pièces.

Russel, se lèvant pour la saluer : "Bonsoir, je suis Russel. Merci d'être venue. (au maître d'hôtel) ce sera tout Franklin. Laissez-nous je vous prie."
Cordelia: "Wow, c'est vraiment magnifique. J'adore vos rideaux. C'est vrai, ils sont impressionnants."
Russel: "J'aime beaucoup les matières nobles."
Cordelia: "J'ai grandi dans une belle maison. Pas aussi grande que la vôtre, mais il y avait tout de même 2 pièces qu'on utilisait pas. Jusqu'à ce que le fisc découvre que mes parents n'avaient pas payé leurs impôts depuis... bien... toujours. Ils ont tout pris."
Russel: "Margaux m'a dit que vous êtiez une actrice. Ca se passe bien ?"
Cordelia, s'asseyant : "Oh oui, très bien. J'ai eu beaucoup d'opportunités. La dernière c'était une publicité pour le liquide vaisselle. Ce sont mes mains avec celles de deux autres filles et.. enfin... ce n'est pas tout à fait..."

La décapotable d'Angel franchit la porte. Angel sort et parle au garde et jette les clés à Doyle.

Angel: "Comment ca va ? On s'est perdu. On cherche Roscomere. Qu'est-ce que vous regardez ? Le match ? (regardant dans la cabane du gardien) Les Vikings gagnent ?"

Angel frappe le gardien de sa droite et il coupe le câble de la caméra de sécurité de la porte. Il enlève sa veste et son pull et les jète dans la voiture. Il est habillé tout en noir maintenant. Il sort son sac d'armes.

Angel (à Doyle): "Attache-le ! Je reviens dans 10 minutes."

 

***** Maison de Russell *****

Cordelia: "Je me donne vraiment du mal, j'y crois ! La plupart du temps, quand j'entreprend quelque chose, j'ai l'impression de réussir assez vite, mais là, je ne connais presque personne, j'ai pas encore d'ami ici."
Russel: "Vous m'avez moi. Maintenant, ça va aller... ne vous inquiétez pas."
Cordelia, le regardant: "Qu'est ce que vous voulez que je fasse?"
Russel: "Qu'est-ce que vous attendez de moi ?"
Cordelia: "Oh, mon dieu, je suis désolée ! Je suis toute émue en face de vous. Oh je suis probablement affreuse. (elle se lève et regarde autour d'elle) Pour une fois que je suis invitée dans un superbe endroit, il n'y a pas un seul miroir et ces rideaux épais... Eh ! vous êtes un vampire !"
Russel: "Quoi ? Mais non."
Cordelia: "Mais si !"
Russel: "Mais non... enfin, je ne comprend pas."
Cordelia: "Hé, Je suis de Sunnydale. Je sais ce que c'est que le monde occulte et je sais reconnaître un vampire quand je me retrouve dans sa maison fortifiée, seule comme ici. Ce que je veux dire c'est que j'ai la tête qui tourne... parce que j'ai faim. Alors je délire. Je blague ! Ha, ha !"

 

Angel pose une charge explosive sur la boîte à fusibles avec un détonateur à 30 secondes.

Russel: "Tu es intelligente ça me fait très plaisir. Nous allons gagner du temps."

Russel se transforme en vampire et Cordelia se retourne pour courir. Angel lance un grappin puis saute sur le balcon. Doyle est assis dans la voiture, il contrôle sa montre. Cordelia montent les escaliers de marbres blancs. Russel l'attrape avec un grognement. La boîte de fusibles explose. Russel regarde les lampes s'éteindre soudainement et il lâche Cordelia.

Angel: "Russel Winters."
Cordelia: "Angel ?"
Angel, sortant lentement de la nuit à la fin du couloir: "J'apporte un message de la part de Tina."
Russel: "Tu n'aurais jamais dû venir. Ce n'est pas prudent."
Cordelia: "Oh mais tu sais pas... Avoue ? C'est pas trop tard. T'inquiètes pas tu vas faire connaissance."

Angel sort un pieu et attaque Russel. Ils combattent à égalité. Après quelques coups, Russel réussi à faire tomber Angel.

Cordelia: "Angel ?"

Angel lève la tête et voit les gardes du corps arriver avec des armes vers les escaliers. Il attend jusqu'à ce qu'ils soient tous à l'étage où il est étendu puis il se relève et repousse 3 de ses opposants.

Russel: "Tuez-la !"

Angel reçoit un tir dans la poitrine puis il se retourne pour prendre Cordélia. Tandis que les balles le touchent dans le dos, il saute par-dessus la barrière sur le sol en dessous.

Cordelia: "Angel ! Ah !"

Ils sortent par la porte principale. Doyle saute sur son siège quand il entend les coups de feu.

Doyle: "Ca suffit. Je m'en vais !"

Il sort du chemin et accélère sur la route.

Doyle, conduisant: "C'est pas vrai. Demi-tour !"

Il tourne la voiture et charge la porte qu'il heurte bruyamment. La voiture s'arrête, le portail est encore fermé.

Doyle: "J'aurai essayé."

Angel et Cordelia arrivent à la voiture. Angel est voûté dessus; l'avant de la voiture est cabossée.

Doyle: "Tu sais, j'ai eu un petit accident, je vous raconterai"

Cordelia s'assoit sur le siège passager et Angel s'installe derrière.

 

***** Appartement d'Angel *****

Doyle sort la balle de la poitrine d'Angel.

Doyle: "Je l'ai eu !"
Cordelia: "Enfin c'est pas trop tôt. J'ai cru que j'allais m'évanouir. Bon, (Elle tapote la blessure avec une bande de gaz et Angel recule) alors tu crois que ça va aller maintenant ? Il n'est pas prêt d'oublier la trouille que tu lui as flanqué. (Elle tapote une bande de gaz sur le trou de la balle). J'espère qu'il ne va pas essayer de se venger sur moi."

Ils se regardent tous.

Doyle: "Non, sûrement pas."



***** Immeuble de la corporation Russel/Bureau de Russel *****

 Il est assis en bout de table avec 10 autres personnes en costume autour de lui.

L'avocat: "Le contrat Eltron n'attend plus que votre signature. Quant à l'homme qui s'est introduit chez vous hier soir, la police n'a toujours pas d'information. De notre côté, nous avons mis nos meilleurs enquêteurs sur l'enquête. et... (Les portes éclatent et Angel entre)... nous avons bon espoir de le trouver."
Russel: "J'ai l'impression que vous l'avez trouvé."
L'avocat, se levant et barrant le chemin d'Angel: "Cabinet Wolfram & Hart. (il lui tend sa carte de visite) M. Winters n'a jamais été accusé et il ne sera jamais soupçonné d'aucun crime. Si vous continuez à harceler mon client, je serai obligé de vous exposer au grand jour. (Angel marche à côté de lui en regardant Winter) J'ai cru comprendre que vous n'aimiez pas du tout la lumière."
Russel: "Angel. Il y a des lois à Los Angeles"
Angel: "C'est pour ça que je suis ici."
Russel: "Mais tu es quelqu'un de bien. On ne va pas passer notre temps à se faire la guerre. Moi par exemple, je paie mes impôts. Dans les journaux, on ne parle pas de moi, je ne fais pas de vagues. En contrepartie, je suis un homme libre."
Angel, met un pied sur la chaise, entre les jambes de Russel: "Alors, tu sais voler ?"

Il pousse la chaise contre la fenêtre derrière Russel. Russel passe à travers la vitre. Il tombe, prend feu et devient poussière.

Angel, entendant le cri de terreur: "Il ne sait pas."

Il sort et dépose la carte de visite de l'avocat dans la poche de son veston.

Scène : chaise vide et vitre brisée sur le sol.

L'avocat, prenant son téléphone portable: "Je veux tous les associés dans mon bureau à 16h00. Il y a un nouveau joueur dans la ville. - Non, non, pas la peine de déranger le grand patron maintenant."

 

***** Appartement d'Angel *****

Angel s'assied et prend le téléphone. Il compose un numéro.

La voix de Buffy au téléphone: "Buffy Summers, j'écoute ?"

Angel pose le téléphone.

Doyle, entrant: "Qu'est-ce qui est arrivé à Russel ?"
Angel: "Il est entré dans la lumière."
Doyle: "Ca n'a pas l'air de te mettre de bonne humeur."
Angel: "J'ai tué un vampire, je n'ai aidé personne."
Doyle: "C'est pas si sûr. Il y a une fille là-haut qui est contente d'être en vie."

Il y a un cri perçant. Les 2 hommes se précipitent en haut des escaliers. Ils surgissent dans le bureau. Angel évite prudemment les rayons de soleil à travers les fenêtres.

Cordelia, avec un chiffon dans la main: "Aaah ! Un cafard ! Là, dans le coin. C'est le plus gros que j'ai jamais vu !"
Cordelia (à Angel): "Ok, on va commencer par désinfecter cette maison. Ensuite, on appelle un peintre en lettre. Il faut notre nom sur la porte !"
Angel: "Attends, je comprend pas tout."
Cordelia: "Tu sais, Doyle m'a mise au courant de tes projets. Alors j'ai réfléchi et je me suis dit que quitte à aider les gens, pourquoi ne pas leur demander une petite contribution. Des honoraires, pour qu'on puisse payer le loyer et mon salaire. Il faut bien organiser les choses, et on ne peut pas dire que tu roule sur l'or Monsieur a réussi à vivre 200 ans mais pas à ouvrir un livret de caisse d'épargne."
Angel: "Tu veux faire payer les gens ?"
Cordelia: "Pas tout le monde. Mais il y a aussi des gens riches qui auront besoin de nous, hein, pas vrai ?"
Doyle: "Possible, oui."
Cordelia (à Angel): "Passe-moi cette boite. Donc on pourrait faire payer les gens au cas par cas. Par contre moi, je pourrais avoir un salaire fixe, si bien sûr, ça te convient de travailler avec moi ?"
Doyle: "Alors ?"

Après un moment, Angel lui tend la boîte avec un sourire.

Cordelia: "Evidemment, ça risque d'être temporaire jusqu'à ce que mon talent soit reconnu."

Elle reprend la boite et marche avec un sourire.

Doyle: "Tu as fait le bon choix. Elle va te permettre de t'ouvrir sur les autre. Elle est très humain. Ca te fera du bien."
Angel, avec un demi-sourire: "Elle est mignonne."
Doyle: "Ah ça, on ne peu pas dire le contraire, elle est très mignonne. Mais elle aussi, elle a besoin de toi."
Angel: "Je sais."
Doyle: "Il y a décidément beaucoup de gens à aider dans ce bas monde."
Angel: "Hmm. J'ai remarqué."
Doyle: "T'es prêt ?"
Angel, observant la ville de nuit: "Oui !"

Voice over: "Los Angeles. You see it at night and it shines. Like a beacon. People are drawn to it. People and other things. They come for all sorts of reasons. My reason? No surprise there. It started with a girl."

Angel sits at a bar, playing with a glass sitting in front of him. He appears to be slightly drunk.

Angel: "She was a really, really pretty girl. No she, she was a hottie girl. She, she had - I mean - her hair was... You know? - -You kind of remind me of her. Because, because – you know – the hair. I mean – the hair."

He looks over at the guy sitting beside him. It is a burly black guy with a clean-shaven head. Angel turns his head and glances over his shoulder at a group of three guys and two girls playing pool behind him. One of the guys comes and leans on the bar next to Angel.

Guy (to bartender): "We want to cash out."

Angel looks up at him with a drunken grin.

Angel: "Girls are nice." (Laughs).

The guy gives him a disgusted look.

Bartender: "Here you go."
Guy to the others: "Okay, guys, let’s go. Let’s go find some real fun."

The five pool players leave and Angel straightens up in his chair. After a beat he gets up no longer laughing and follows them out.

Cut to Alleyway beside the bar.

Blond girl: "You guys really know the doorman? I mean you can get us into the Lido?"
Guy#1: "I don’t want to go clubbing anymore. I want to party, right here."

He grabs the girl.

Girl#1: "Hey back off!" (pushes him away)

Vamp#2 grabs girl#2.

Vamp#1, grabbing girl#1 by the throat: "Shut up and die!"

(vamps out)

Angel walks up apparently drunk: "Excuse me. ‘scuse me. I’m sorry. But has anybody seen my car? It’s big , and it’s shiny."
Vamp#1: "Piss off, pal!"

Angel walks up to him and leans in to get a closer look at his face. Vamp#1 growls at him.

Angel leans back: "Uhh, breath mint?"

Vamp#1 throws the girl into some trashcans and swings at Angel. Angel blocks, knocks him down, spins around to knock the vamp#2 running up in the face, then kicks out at the first vamp just getting back up. Vamp#3 tackles Angel to the ground, but Angel catapults him over his head and gets back up. Sees two vamps charging him from opposite sides. Triggers the stakes concealed in spring-loaded wrist sheathes under his sleeves and stakes both at the same time. They dust. Vamp#1 comes up and hits him over the head with a trashcan. Angel drops to the ground.

Angel (in vamp face): "You shouldn’t have done that."

Gets up, hits vamp#1 in the stomach then throws him. Vamp#1 spins in the air and lands on top of a car’s windshield cracking it.

Cut to the two girls watching, looking scared.

Girl#1 is bleeding from a cut on her forehead.

Girl#1: "Oh, my god! They were…"
Angel with his back turned to them: "Go home."
Girl#1, stepping closer: "Thank you."

Angel spins around and she looks shocked at his vamp face. He stares at her bleeding cut.

Angel: "Stay away from me."

The girls back off. Angel stalks down the alley looking disgusted. Breaking a slat from a wooden crate he stakes the vamp still lying on the car’s hood without even looking. The girls watch him leave.

 

*Intro.*

 

Angel walks down a street. Enters an office Building. Walks down a couple steps and through one of the offices on the ground floor and gets into an elevator. Pulls the metal grating closed, the elevator goes down.

Cut to angel getting out of the elevator, takes off his coat as he walks into the apartment.

Undoes the empty wrist sheathes, steps over to a weapons cabinet, takes off his shirt (has a black muscle shirt on under it, sorry ladies) and drops it over the back of a sofa. Then freezes and looks over his shoulder at...

Doyle: "I like the place. I mean it’s not much with the view, but it has a nice bat-cave sort of an air to it."
Angel: "Who are you?"
Doyle, playing with a deck of cards in his hands: "Doyle."
Angel, turning around: "You don’t smell human."
Doyle: "Now that’s a bit rude. So happens that I am very much human. (Sneezes and blue spikes pop out all over his face) On my mother’s side."

Doyle shakes his head and the spikes disappear.

Doyle walks past Angel: "Well, I come in uninvited, so you know I’m not a vampire like yourself."
Angel: "What do you want ?"
Doyle: "I’ve been sent. – By the Powers That Be."
Angel: "The powers that be what?"
Doyle: "Let me tell you a little bedtime story."
Angel: "But I’m not sleepy."
Doyle: "Once upon a time there was a vampire. And he was the meanest vampire in all the land. (Flashback to Angel in vamp face biting Daniel, biting a girl) All the other vampires were afraid of him, he was such a - bastard. Then one day he’s cursed – by gypsies. (Flashback to old gypsy lady speaking the curse) They restore his human soul. And all of a sudden he is mad with guilt. You know: ‘What have I done?’ You know, he’s freaked."
Angel, sitting down on the sofa: "Okay. Now I’m sleepy."
Doyle: "Yeah, well, it’s a fairly dull tale. It needs a little sex, is my feeling. So sure enough: enter the girl. (Flash to scenes of Buffy) Pretty little blonde thing, (whistles) Vampire Slayer by trade. And our vampire falls madly in love with her. (Flash to Angel and Buffy kissing) Eventually the two of them, - well, they get fleshy with one another. Well, I guess the technical term is perfect happiness. But when our boy gets there, (Flash to dream sequence form Amends) he goes bad again. He kills again. It’s ugly. So when he gets his soul back for the second time, he figures hey, he can’t be any where near Miss young puppy eyes without endangering them both. So what does he do? He takes off. (Flash to Angel walking away in G2) Goes to LA. (Doyle picks up a knife) To fight evil - and atone for his crimes. He’s a shadow, - a faceless champion of the hapless human race. – Say you wouldn’t have a beer of any kind in here, would you?"
Angel: "No."
Doyle: "Come on, you must have something besides pig’s blood!"
Angel, getting up off the sofa: "Okay. You’ve told me the story of my life, but since I was there, I already knew. So why aren’t I kicking you out?"

Doyle looks into the refrigerator that holds two bags of blood.

Doyle: "Because now I’m going to tell you what happens next. You see this vampire, he thinks he’s helping. Fighting the demons. Staying away from the human’s so as not to be tempted. Doing penance in his little - cell. But he’s cut off. From every thing. From the people he’s trying to help."
Angel: "I still save ‘em. Who cares if I don’t stop to chat."
Doyle: "When was the last time you drank blood?"
Angel, whispering: "Buffy."
Doyle: "Left you with a bit of a craving, didn’t it? Let me tell you something, pal, that craving is going to grow and one day soon one of those helpless victims that you don’t really care about is going to look way too appetizing to turn down. And you’ll figure hey! what’s one against all I’ve saved? Might as well eat them. I’m still ahead by the numbers!... You know I’m parched from all this yakking, man. Let’s go treat me to a Billy Dee."

 

***** Cut to Angel and Doyle walking on the street. *****

Doyle, carrying a bottle in a brown paper bag: "It’s not all about fighting and gadgets and stuff. It’s about reaching out to people, showing them that there’s love and hope still left in the world."

Homeless lady comes up and asks him for some change.

Doyle (to lady): "Get a job, you lazy sow. (to Angel) It’s about letting them into your heart. It’s not about saving lives; it’s about saving souls. Hey, possibly your own in the process."
Angel: "I want to know who sent you."
Doyle: "I’m honestly not sure. They don’t speak to me direct. I get - visions. Which is to say great splitting migraines that come with pictures. A name – a face. I don’t know who sends them. I just know whoever sends them is more powerful than me or you, and their just trying to make things right."
Angel: "Why me?"
Doyle: "Because you’ve got potential. And the balance sheet isn’t exactly in your favor."
Angel: "Well why you?"
Doyle: "We all got something to atone for. (reaches into his pocket and pulls out a piece of paper) Had a vision this morning. When the blinding pain stopped I wrote this down."
Angel, reading the paper-Tina Coffee Spot: "Tina."
Doyle: "Nice looking girl, needs help."
Angel: "Help with what?"
Doyle: "That’s your business. I just take the names."
Angel: "I don’t get it. How am I supposed to know…"
Doyle: "You’re supposed to get into her life, remember? Get involved. Look, High School’s over, boy. It’s time to make with the grown up talk."
Angel: "Why would a woman I’ve never met even talk to me?"
Doyle, laughing: "Have you looked into a mirror lately? (hesitates) No, I guess you really haven’t, no."
Angel: "I’m not good with people."
Doyle: "Well that’s the whole point of this little exercise, isn’t it ?... Are you game?"

 

***** Cut to the Coffee Spot. *****

Angel pulls up in his convertible. Later, he is sitting at a table drinking coffee. A waitress is talking to the guy behind the counter.

Guy: "Tina, I’ve got to do it by seniority. Everybody wants to work extra hours."
Tina: "I know. It’s just - I just need... Well, I’m good for Saturday night. If people want to go out, I’ll double shift or what ever."
Guy: "Well, you’re on the list, okay?"
Tina: "Thanks."

As Tina walks towards Angel’s table, he leans forward looking at a white dog next to a table.

Angel: "Sure is a cute little... (Tina walks by without even noticing him)... doggie?"

Angel straightens back up. He tries again as Tina walks by him on her way back.

Angel: "So, do you… How late are you open?"
Tina: "Are you talking to …?"

She turns around, knocking a full coffee cup off the table she is standing next to. Angel reaches out and catches it without spilling a drop.

Tina: "Wow. Good reflexes."

Angel set the cup back down.

Tina: "Well, thanks, these come out of my paycheck."
Angel, standing next to her with his hands in his pockets: "So, you’re, are you – happy?"
Tina, looking up from clearing the table: "What?"
Angel: "Well, you look sort off down."
Tina: "You’ve been watching me?"
Angel: "No! I was looking towards there – and you kind of walked through – there…"
Tina: "You don’t hit on girls very often, do you?"
Angel: "No, it’s been a while. I’m sort off new in town."
Tina: "Do yourself a favor: don’t stay."
Angel: "You never answered my question."
Tina: "Am I happy? Do you have three hours?"
Angel: "Do I look busy?"
Tina after a beat: "I get off at ten."

 

***** Cut to the street. *****

Angel leaning against the side of his convertible wearing a sweater and dark slacks. Tina comes out of the Coffee Spot wearing a black sleeveless evening dress.

Angel: "Wow. I suddenly feel underdressed. Did you want to have a drink or something?
Tina, pulling a bottle of mace out of her purse and aiming it at Angel’s face: "I know who you are and what you’re doing here. Stay the hell away from me. And you tell Russell to leave me alone."
Angel: "I don’t know anyone named Russell."
Tina: "You’re lying."
Angel: "No I’m not."
Tina: "Then why were you watching me?"
Angel: "Because you looked lonely. - And I figured that we have something in common."
Tina, looking at him a while longer then lowers her mace: "Oh. I’m sorry."
Angel: "That’s okay."
Tina: "No it’s not."
Angel: "Who’s Russell?"

Tina shakes her head and starts to walk past him.

Angel: "I’d like to help."
Tina: "The only help I need is a ticket home. - And that wasn’t me asking for money."
Angel: "Where’s home."
Tina: "Missoula, Montana. (Sees Angel’s face) You’ve been to Missoula?"
Angel: "During the depression. - Ah, my depression. I-I was depressed there. - It’s pretty country though."
Tina: "Lots of open land, lots of nothing else. - I came here to become a movie star. But they weren’t hiring. - Well, I have a fabulous Hollywood party to go to. Hence the glamour. The girl giving it owes my security deposit. - Well, it was nice threatening you."
Angel: "You need a lift?"

 

***** Cut to the fabulous Hollywood party. *****

Margo is walking around video taping the people there. Angel and Tina enter.

Margo: "Tina! Smile for the camera. And who is this hunk of tall, dark and handsome?"
Tina: "Just a friend. Margo, I really need to talk to you."
Margo: "Uh, grab yourself a drink. I’ll be right there."
Tina, picking up a star shaped sandwich from the refreshment table: "Cute. Everyone’s a star."
Angel: "Who’s Russell?"
Tina: "He is someone I made the mistake of trusting."
Margo: "Here I am."
Tina: "This wont take long."
Margo: "I would not leave that one unattended."

The two girls leave and Angel wanders around the party looking lost.

Oliver, walking up to Angel: "You are a beautiful, beautiful man."
Angel slightly rattled: "Thanks."
Oliver: "You’re an actor."
Angel: "No."
Oliver, handing him his business card: "I’m Oliver. Ask anyone about Oliver. I’m a fierce animal. I’m your agent as soon as you call me."
Angel, trying to give the card back to him: "I’m not an actor."
Oliver: "Funny. I like that. I like the whole thing. Call me. This isn’t a come-on. I’m in a very serious relationship with a landscape architect."

Oliver walks off while Angel stares at his card with a frown.

Cordelia (off screen): "You know, they asked me to come back and read for a third time! I’m and actress. I don’t put up with things like that!"
Angel, spoting her talking to two guys in business suits: "Cordelia?"
Cordelia, turning and seing him: "Oh, my god. Angel?"
Angel: "Nice to see a familiar face."
Cordelia: "I didn’t know you were in LA. Are you *living* here?"
Angel: "Yeah. You?"
Cordelia: "Malibu. A small condo on the beach. It’s not a private beach, but I’m young so I forbear."
Angel: "You’re acting?"
Cordelia: "Can you believe it? I mean I just started it to make some quick cash, and then boom, it was like my life! - So are you still (holds up her hands like claws and makes a face) – grrr?"
Angel: "Yeah, there’s not actually - a cure for that."
Cordelia: "Right. But you’re not evil, I mean your not here to bite people?"
Angel: "No, I’m here with a friend."
Cordelia: "Oh, good. Well, it was nice seeing you, but I've got to get mingly. I really should be talking to people that *are* somebody."

She walks away.

Angel to himself: "It’s nice that she’s grown as a person."

He walks around, sees a black haired guy talking to Tina.

Stacy: "Russell just wants to see you."
Tina: "Leave me alone! (walks over to Angel) Of course she doesn’t have the money yet."
Angel: "Who’s that?"
Tina: "Stacy? He’s just a creep. Can we please go?"
Angel: "Yeah."

 

***** Cut to the elevator opening on the parking garage of the hotel. *****

Angel and Tina step out. Three guys run up. One grabs Tina, the other two tackle Angel. They fall back into the elevator and the door closes just as Stacy steps out of the elevator next to it.

Stacy: "Hey, hey. Okay, he just wants to see you, that’s all."
Tina, quitting struggling: "Okay, no problem."

They walk through the doors into the parking garage and Tina runs. The two guys soon catch her and they all get into a Mercedes Sedan. Angel comes out of the elevator, leaving the two guys behind unconscious. He runs into the parking garage, sees the Sedan. He enters his convertible in a heroic jump. The keys won’t fit. He looks around. An identical convertible is parked four spots further down.

Angel: "Damn it!"

He gets out of the car.

 

Cut to Angel driving for a head-on collision with the Sedan.

The driver of the sedan chickens out and rams into one of the parked cars instead. Angel gets out of the car and kicks the car door of the sedan to slam into the driver standing behind it, grabs his pistol away from him. He aims the pistol at Stacy who has gotten out of the back.

Stacy, holding his hands up: "Whoever you are, you don’t want to get involved here, trust me."
Angel: "Tina, get in the car." She does.
Stacy: "You know what? I don’t think you’re going to pull that trigger."
Angel, dropping him with a hard left: "Good call."

He drops the gun and gets in his car.

Tina: "Nice party, huh?"
Angel: "A little too fabulous for me." He drives off.

 

***** Cut to Cordelia’s apartment. *****

It’s really poor. There are plaster patches on dirty yellow walls. She is hanging up her dress in a bare closet.

Answering machine: "You have one new message."
Agent (on the machine): "Cordy, Joe at the Agency. No Luck, again. We’re having trouble booking auditions. The networks say they’ve seen enough of you. So, you know, no need to call. We’ll let you know if the situation changes. Bye."

Cordelia takes out some of the star shaped sandwiches that she stashed away at the party with a sigh.

Answering machine: "You have no more messages."

 

***** Cut to Angel’s apartment. *****

Teakettle whistles. Tina is rummaging through her bag.

Tina: "My Girl Scout training. I can live out of this bag for days if I have to."
Angel in the kitchen: "I’ve made some tea."
Tina: "Thanks."
Angel: "Do you take milk and sugar ?"
Tina: "Yeah."
Angel: "Because I don’t have those things. - I don’t get a lot of visitors."
Tina, looking at the weapons hanging on the walls: "At least not ones you like."
Angel, handing her the tea mug: "I have relationship issues, too."
Tina: "I guess this is the part were you comfort me? Not like you didn’t earn it."
Angel: "No, this is the part where you have a safe place to stay while we figure things out."
Tina: "You mean you don’t want…"
Angel: "You have enough people taking advantage right now."
Tina, trying to keep from crying: "Boy, are you in the wrong town."

She sits on the bed. Angel hands her a dishtowel to dry her tears and sit down next to her.

Angel: "Russell have a last name ?"
Tina: "Yeah, but you don’t need to know it. You’ve done enough already... He’s the kind of guy that can get away with murder."
Angel: "Who did he murder ?"
Tina: "I don’t know. Maybe nobody. - He likes - he likes pain. I mean he really does. He talks about it like it was a friend. And you don’t leave him, he tells you when he’s had enough. I knew this girl, Denise, she tried to get away. She disappeared of the face of the earth. - He finds you."
Angel: "Not anymore."

***** Cut to Angel pulling up the blanket over a sleeping Tina.*****

He takes her address book out of her purse and looks up Denise Perkins name.

 

***** Cut to the library. *****

Angel is running a search on three different computers. One brings up an article on a Denise with a picture of a rose tattoo on her left shoulder. Another is a crime report on other missing young women. Then there is a coroner's report with a close-up of a rose tattoo like the one the actress had.

 

***** Cut to Angel walking through the sewers, subway noises in the background. *****

He hears someone moaning. He quickly climbs up through a trap door just in front of the bed Tina is lying on. He grabs her and tries to wake her form her nightmare. She grabs a hold of him while he tries to calm her down.

Tina: "He was here."
Angel: "I’m here... Did your friend Denise have a tattoo on her left shoulder?"
Tina: "She had a rose."
Angel: "I think she *was* murdered. And there were others. He picks girls with no family, no one to care."

Tina pulls away from him.

Angel: "Look you don’t have to be afraid. Your safe here."
Tina, pointing over his shoulder at Doyle’s note laying on the sofa table: "Why do you have that? - You knew who I was when you walked in there last night ?"

Tina starts to pack her things.

Angel, standing up: "No, I didn’t. I just -I had your name that’s all, all right? Look. It’s complicated."
Tina: "Yeah, I’m sure. Big complicated game that Russell’s playing with my head. How much is he paying you?"
Angel: "He’s not."
Tina: "You’re just like him. You stay away from me."

She runs out of the apartment. She runs through the office to the doors leading out. Sun is shining through the windows in the doors. As she leaves the office Angel grabs her arm.

Angel: "Please, listen…"

She tries to get away and pulls him towards the doors. Direct sunlight hits his arm and it goes up in flame. As Tina stares in horror Angel vamps out. She runs out the doors. Angel moves to follow but stops when he starts smoking again in the sunlight.

 

***** Cut to Tina’s apartment building. *****

Tina is packing. She picks up a revolver from a drawer and spins around aiming it right at Russell.

Tina: "Russell."
Russell: "I’ve been looking everywhere for you. And here you are right under my nose. Oh, I own the building, most of the block. (smiles at her) Are you going to point that gun at me all day?"
Tina: "What did you do to Denise?"
Russell: "Nothing."
Tina: "I want the truth, Russell."
Russell: "She wanted to go home, I bought her a ticket to Pensacola."
Tina: "She’s dead."
Russell: "What do you mean? She called me yesterday. She said she’s going back to school, she wanted me to pull some strings."
Russell: "Look, we both know that I live outside of the box, but I don’t go around killing my friends! - If this about LA. If you need rent. You know I only want to help you."

He takes the gun from her.

Russell: "Just tell me what you want."
Tina, looking down and crying: "I want to go home."
Russell smiling: "Done."

He strokes her cheek as she cries.

Russell: "Poor thing. Who’s been spinning your head like this?"
Tina: "I don’t know. I thought you hired him. He turned into something. It was the most horrible thing I’ve ever seen."
Russell, vamping out: "Well, you’re young."

Tina gasps in shock and he leans in to bite her.

Cut to Angel running up to her apartment.

He opens the door and walks in to find her laying dead on the floor. He touches the bite marks on her neck then looks at the blood on his fingers.

Cut to the Coroners zipping Tina up in a body bag.

Camera pulls back to reveal Angel watching the scene from a neighboring roof.

 

***** Cut to Angel steeping out of the elevator into his apartment. *****

Angel: "The guy’ trying to take her at the party was called Stacy."
Doyle: "First name or last ?"
Angel: "I don’t know. Professional muscle, probably done some time."
Doyle: "I can ask around."
Angel, grabbing a phone book: "Great. Start with the car. Grey ’87 Black Mercedes 300E, going to need some serious work on the bumper. Call the chop shops."
Doyle: "I know a couple that ain’t in the book, too."
Angel: "The guy in the car leads me to Stacy. Stacy leads me to Russell."
Doyle: "You couldn’t have known she was going to run out on you like that."
Angel: "Forget it. Let’s get to work."
Doyle: "You can’t cut yourself off from…"
Angel: "Doyle, I don’t want to share my feelings, I don’t want to open up. I want to find Russell and I want to look him in the eye."
Doyle: "Then what?"
Angel: "Then I’m going to share my feelings."

 

***** Cut to Russell’s huge white Mansion. *****

There are dark suited security guys patrolling the premises and uniformed maids in the halls. Russell is watching a video tape of Margo’s party while listening to his lawyer’s report.

Lawyer: "Mr. Winter, the Eltron merger is a go. They caved on everything after you negotiated with their CFO. We’ll bring the papers by your office tomorrow."
Russell, looking at pictures of Tina at the party: "She had something, didn’t she?"

Tina smiles into the camera and waves.

Russell: "I was sorry to kill her so soon."
Lawyer: "Actually, you haven’t seen her in several week. (opens briefcase and takes out a paper) You were in a conference yesterday with your contract lawyers when the unfortunate incident occurred. And we’ve located a witness that is telling police that saw a dark complected man with blood on his hands fleeing the scene."
Russell: "Impressive."
Lawyer: "Wolfram&Hart is a full service law firm, Mr. Winters. It is our job - to see to it that our clients lives run more smoothly."
Russell, seing a picture of Cordelia: "Who is this? (getting up) A fresh face. - I think we should meet."
Lawyer: "Should I alert the firm that this young lady may constitute another long-term investment?"
Russell: "I don’t think so. I just want something to eat."

 

***** Cut to Stacy’s Gym Supplies. *****

Stacy is talking to a guy when the store window is shattered by a trashcan swung by angel.

Cut to Angel pushing Stacy down on a weight bench.

Angel: "Where does he live, how much security does he have?"
Stacy: "Listen Hot shot. What ever she was to you, you better forget it. You have no idea who you’re dealing with here."
Angel: "Russell? Let me guess. Not big on the daylight and the mirrors? Drinks a lot of V-8?"
Stacy: "You get in his way, he’ll kill you. He’ll kill everyone you care about."
Angel: "There is nobody left that I care about."

 

***** Cut to Cordelia’s apartment. *****

She is sitting in the Lotus position with her eyes closed.

Cordelia: "I am somebody. I matter. People will be drawn to my positive energy and help me to achieve my goals. I am right where I am supposed to be (she falls forward to the bed face down) and not dying for something to eat !"

The telephone rings. Cordy jumps up and grabs it.

Cordelia: "Hello, Cordelia Chase."
Margo, pouring herself a drink: "Cor, it’s Margo. You were such a hit at my party last night."
Cordelia: "Oh, thanks!"
Margo: "Guess who saw my videotape of the party and guess who wants to meet with you." (she pours out some pills)
Cordelia: "A director? A manager? An assistant to an assistant who wants to spring for lunch?"
Margo, washing down the pills with her drink: "Russell winters."
Cordelia: "The investment guy?"
Margo: "Oh, oh, Cordelia. He is a lot more than that. He helps people get started in their careers. And he wants to meet you – tonight."
Cordelia: "Tonight?"
Margo: "He’ll send a Limo for you at 8."

 

***** Cut to Angel’s apartment. *****

Angel is filling up a black bag with weapons.

Doyle: "Wow, you’re really going to war here. - I guess you – ah - you’ve seen a few in your time, yeah?"
Angel: "14, not including Vietnam. They never declared it."

 Cut to Cordelia riding in the Limo.

Cordelia: "People will be attracted to my positive energy and help me achieve my goals. Oh, yeah!"

Limo drives through a big metal gate onto the grounds of Russell’s mansion. 

Cut to Angel’s apartment.

Doyle: "Well, listen, best of luck to you man. (slapping Angel’s shoulder) I’ve got some fairly large coin riding on the Vikings tonight, but I’ll be there with you in spirit, yeah?"
Angel: "You’re driving."
Doyle: "Now wait a minute. Nah-a, I’m not combat ready. I’m just the messenger!"
Angel, throwing him the weapons bag: "And I’m the message."

 

***** Cut to Cordelia following a butler through Russell’s huge foyer. *****

They enter one of the rooms.

Russell, getting up to greet her: "I’m Russell. Thank you so much for coming. (to butler) that’ll be all Franklin. We’d like to be alone."
Cordelia: "Wow, what a nice place. I love your curtains. Not afraid to emphasize the curtains."
Russell: "Well, I have old fashioned tastes."
Cordelia: "I grew up in a nice home. It wasn’t like this, but we did have a room or two that we didn’t even know what they were for. – Until the IRS got all huffy about my folks not paying taxes for, well, ever. They took it all."
Russell: "Margo tells me you’re an actress. It’s going well ?"
Cordelia, sitting down: "Oh… Yeah, it’s great! I’ve had a lot of opportunities. The hands in the liquid-gel commercial were almost mine, by one or two girls. And well… - It’s not everything – I…"

 

***** Cut to Angel’s convertible driving up to the gate. *****

Angel gets out to talk to the guard throwing the keys to Doyle.

Angel: "How’re you doing. I think we’re lost. We are looking for a Roscomere. What are you watching? Is that the game? (leaning into the guard booth) The Vikings on?"

He drops the guard with a hard right, then pulls the cable form the security camera pointing at the gate. Takes off his light jacket and shirt and throws them in the car. He’s dressed all in black now. Gets out his bag of weapons.

Angel: "Tie him up. I’m out in ten minutes or I’m not coming out."

 

***** Cut to Cordelia. *****

Cordelia: "I’ve tried really hard, you know. Usually when I set out to achieve something I succeed at it, right away. - but I… I don’t know anybody, and I don’t really have any friends here."
Russell: "Now you know me. You don’t have to worry anymore."
Cordelia, looking down then backing up at him: "What do you want me to do?"
Russell, stepping closer: "Just tell me what you want."
Cordelia: "Oh, god. I’m sorry! I’m getting all weepy in front of you. I probably look really scary. (gets up and looks around the room) I finally get invited to a nice place – with no mirrors, - and lots of curtains… hey, you’re a vampire!"
Russell: "What ? No, I’m not."
Cordelia: "Are too!"
Russell: "I don’t know what you’re talking about."
Cordelia: "Hey, I’m from Sunnydale. We had our own Hellmouth! I think I know a vampire when I’m - alone with him… - in his fortress-like home. And you know, I think I’m just feeling a little light headed from hunger. I’m just wacky. And kidding! Ha, ha."

Cut to Angel setting an explosive charge with a 30 second timer on the fuse box.

Russell: "Truth is, I’m glad you know. It means we can skip the formalities."

Russell vamps out and Cordelia turns to run.

Cut to Angel throwing a grappling hook up to the balcony.

Cut to him jumping over the balcony railing.

Cut to Doyle sitting in the car, checking his watch.

Cut to Cordelia running up the white marble stairs.

Russell grabs her with a growl.

Cut to the fuse box blowing.

Cut to Russell looking up as the lights suddenly go out.

He lets go of Cordy.

Angel: "Russell Winters."
Cordelia: "Angel?"
Angel, slowly stepping out of the dark at the end of the open landing: "I have a message for you – from Tina."
Russell: "You made a very big mistake coming here."
Cordelia: "You don’t know who he is, do you? Oh, boy! You are about to get your ass kicked!"

Angel pulls out a stake and attacks Russell. They are pretty evenly matched. After some back and forth Russell manages to throw Angel down.

Cordelia: "Angel ?"

Angel looks up and sees to bodyguards with drawn guns charging up the stairs. He waits until they are all on the runner he is laying on the pulls it out form under all three of his opponents as he gets up.

Russell: "Kill them!"

Angel takes a shot in the chest then turns to pick up Cordelia. While more bullets hit him in the back he jumps over the banister to the floor below.

Cordelia: "Angel! Ah!"

They run out the front door.

 

***** Cut to Doyle jumping in his seat as he hears the gunshots. *****

Doyle: "That’s it. I’m gone!"

He backs out of the driveway and speeds down the road.

Doyle, hitting the steering wheel: "Come on. Damn it!"

He turns the car around and charges the gate, screaming and hitting the steering wheel. The car hits – and stops, the gate still closed.

Doyle: "It’s - a good gate."

Cut to Angel and Cordelia coming up to the car.

Angel is hunched over; the front of the car is dented and steaming.

Doyle: "You know, I’ve had a bit of an accident, but we’ll talk later…"

Cordelia gets into the passenger seat while Angel falls into the back seat.

 

***** Cut to Angel’s apartment. *****

Doyle is digging the bullet out of Angel’s chest.

Doyle: "Got it!"
Cordelia: "Finally! I thought I was going to faint while barfing! Okay. (she dabs at the wound with a piece of gauze and Angel flinches) Sorry. So, it’s over, right? We’re going to be okay. You put the fear of god into that Russell guy. (tapes a piece of gauze over the bullets hole) He’s not going to come looking for me, right?"

They all just look at each other.

 

***** Cut to Russell Winters big corporate building. *****

Cut to his office.

He is sitting at the head of the table with about ten other guys in suits sitting around it.

Lawyer: "The Eltron mutual trust binder is ready for your signature. As to the intruder that broke into your home last night, local authorities have no information on him. However we have several top private investigators… (the doors burst open and Angel walks in) that are looking into his where-abouts."
Russell: "I believe we’ve located him."
Lawyer, standing up and barring Angel’s way: "I’m with Wolfram&Hart. (handing him a business card) Mr. Winters has never been accused and shall never be convicted of any crime – ever. Should you continue to harass our client, we will be forced to bring you into the light of day. (Angel walks past him looking at Winters) I place, I’m told, that isn’t all that healthy for you."
Russell: "Angel. - We do things a certain way here in LA."
Angel: "Well, I’m new here."
Russell: "But you’re a civilized man. We don’t have to go around attacking each other. Look at me: I pay my taxes. I keep my name out of the paper, and I don’t make waves. And in return I can so anything I want!"
Angel, putting one foot on the chair between Russell’s legs and leaning forward: "Really. Hmm. Can you fly?"

He pushes the chair backwards into the wall of windows behind Russell. Russell crashes through the window. He falls down screaming, catches fire and turns to dust.

Angel, hearing the scream cut off: "Hmm. I guess not."

He walks out sticking the lawyer’s business card into the front pocket of his jacket.

Cut to the empty chair and glass hitting the side walk.

Lawyer, pulling out his cell phone: "Set up an interoffice meeting for 4:00. Seems we have a new player in town. - No, no, there is any need to disturb the senior partners with this. Not yet."

 

***** Cut to Angel sitting in his apartment staring at the phone. *****

He picks it up and dials a number.

Buffy’s voice on the phone: "Hello? Hello?"

Angel hangs up the phone.

Doyle, walking in: "What happened to Russell?"
Angel: "He went into the light."
Doyle: "And yet you don’t seem to be in a celebrating mood."
Angel: "I killed a vampire. I didn’t help anybody."
Doyle: "Are you sure about that? Because there is a girl upstairs that’s as happy as can be."

There is a scream. Both men jump up and rush upstairs. They burst into the office upstairs, Angel carefully avoiding the sun streaming in through the windows.

Cordelia with a duster in her hand: "Ah! Look over there! A cockroach! In the corner. I think it’s a bantam weight! (to Angel) Okay, first thing. We need to call an exterminator – and a sign painter. We should have a name on the door!"
Angel: "Okay. I’m confused."
Cordelia: "Doyle filled me in on your little mission. So I was just saying, if we’re going to help people, maybe a small charge. You know, something to help pay the rent, and my salary. You need somebody to organize things, and you’re not exactly rolling in it Mr. I-was-alive-for-200-years-and-never-developed-an-investment-portfolio."
Angel: "You want to charge people?"
Cordelia: "Well, not everybody. But sooner or later we are going to have to help some rich people, right? Right?"
Doyle: "Possibly, yeah."
Cordelia (to Angel): "Hand me that box. So I think that we should charge based on a case-by-case analysis, but with me working for a flat fee. – I mean, um…that is, - if you think that you can use me?"

After a moment angel hands her the box with a smile.

Cordelia: "Of course this is just temporary - until my inevitable stardom takes affect."

She takes the box from him and walks away with a smile.

Doyle: "You’ve made a good choice. She’ll provide a connection to the world. She’s got a very – humanizing influence."
Angel with a half smile: "You think she’s a Hottie."
Doyle: "Yeah, she’s a stiffener alright, I can’t lie about that. But, you know, she could use a hand."
Angel: "True."
Doyle: "You know there’s a lot of people in this city that need helping."
Angel: "Hmm. So I noticed."
Doyle: "You game?"

Cut to nighttime LA superimposed over their faces.

Cut to Angel looking out over the city.

Angel: "I’m game."

 

buffynette

Kikavu ?

Au total, 116 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cordelia 
16.06.2022 vers 23h

vampire141 
20.03.2022 vers 23h

diana62800 
02.01.2022 vers 00h

carine79 
31.08.2021 vers 09h

jptruelove 
07.08.2021 vers 22h

Nia110617 
07.04.2021 vers 12h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

arween 
DGreyMan 
Sonmi451 
Ne manque pas...

Opération maintenance : aidez-nous à faire du ménage sur la citadelle.
Job d'été ! | Plus d'infos

De nouvelles HypnoCards sont disponibles pour les collectionneurs !
HypnoCards | Nouvel arrivage !

Activité récente
Actualités
Août 2022 : PDM et calendrier

Août 2022 : PDM et calendrier
La nouvelle session de la Photo du Mois est arrivée sur le quartier. Ce mois-ci, vous devez...

Juillet 2022 : PDM et calendrier

Juillet 2022 : PDM et calendrier
La nouvelle session de la Photo du Mois est arrivée sur le quartier. Ce mois-ci, vous devez...

Juin 2022 : PDM, sondage et calendrier

Juin 2022 : PDM, sondage et calendrier
La nouvelle session de la Photo du Mois est arrivée sur le quartier. Ce mois-ci, vous devez...

Joyeux anniversaire David !

Joyeux anniversaire David !
Nous sommes le 16 mai. C'est donc l'anniversaire de David Boreanaz alias Angel qui fête ses 53...

Joyeux anniversaire Vincent !

Joyeux anniversaire Vincent !
Aujourd'hui, nous sommes le  5 mai. C'est donc l'anniversaire de Vincent Kartheiser, l'interprète de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Parmi ces artistes/groupes irlandais lequel ou lesquels a/ont votre préférence ?

Total : 13 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

quimper, 08.08.2022 à 17:07

Viens aider le célèbre détective londonien à départager huit criminels en votant dans le sondage. Bonne semaine à tous

lolhawaii, 09.08.2022 à 01:24

Le calendrier d'août est arrivé sur les quartiers Hawaii 5-0 et MacGyver Ce sont des créations de Terillynn, venez nous donner votre avis svp !!

Supersympa, 09.08.2022 à 23:06

Bonsoir à tous ! Nouveau mois (encore très chaud) sur les quartiers Alias, Angel, Dollhouse et The L Word.

ShanInXYZ, 10.08.2022 à 18:12

Voyage au centre du Tardis : thème de la semaine, l'Aventure qui vous a le plus marqué, on attend vos photos alors passez voir le Docteur

sanct08, 10.08.2022 à 21:43

Bonsoir, animations + forums + sondages vous attendent sur Le Caméléon et X-Files ! De même un nouvel EV vous attend chez Jarod !

Viens chatter !