199 fans | Vote

#219 : Origines

 

 

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Toute l'équipe doit retrouver un démon féroce tout droit venu d'une dimension parallèle démoniaque... Mais, Cordélia va vite trouver l'accès de cette dimension !

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Popularité


4.38 - 8 votes

Titre VO
Belonging

Titre VF
Origines

Première diffusion
01.05.2001

Première diffusion en France
10.05.2001

Plus de détails

Réalisation: Turi Meyer

Scénario: Shawn Ryan

Guest stars:
Andy Hallett (Lorne)
Amy Acker (Fred)
Jarrod Crawford (Rondell)
Darris Love (George)
Brady Hutzler (Landok)
Kevin Otto (Seth).

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Angel, Wesley, Cordelia et Gunn dînent dans un superbe restaurant pour fêter le fait que Cordelia ait été choisie pour jouer dans une publicité nationale. Soudain, Angel interpelle une femme mais c'est une erreur, puis Cordelia s'effondre et vomit.

Le lendemain, Wesley est au téléphone avec sa mère et son père. Il souhaite un joyeux anniversaire à son père et lui annonce qu'il est le chef d'un groupe, mais cela ne se passe pas comme il le souhaiterait.

Angel se rend sur le plateau où Cordelia tourne la publicité, il apprécie le décor qui reproduit une plage et se réchauffe sous les rayon d'un soleil artificiel. Le réalisateur demande à Cordelia d'enlever son peignoir et l'observe en maillot de bain, il fait des commentaires peu sympathiques. Angel s'en prend alors au réalisateur mais comme cela risque de compromettre la carrière de Cordelia , elle met Angel dehors.

Les copains de Gunn, George et Rondell, viennent lui demander de l'aide pour se battre contre des vampires, mais Angel arrive avec des informations sur le démon Haklar qu'ils traquent et Gunn doit refuser.

Au Caritas, le Host chante quand un portail s'ouvre et un monstre en sort. Il attaque les clients puis s'enfuit.

Pendant ce temps, Cordelia fait la publicité mais cela ne se passe pas très bien.

Angel et Wesley la retrouvent à l'hôtel, elle est mal à l'aise à cause de ce qui s'est passé sur le plateau. Le Host arrive et leur demande de l'aide, il veut poursuivre le monstre qui a débarqué dans son bar et qui est un tueur. C'est un démon Drokken qui mange les gens. Alors qu'ils sont sur le point de partir, Cordélia a une vision d'une femme dans une bibliothèque et d'un portail qui s'ouvre derrière elle.

Pendant ce temps, Gunn rend visite à ses amis et découvre que l'un d'entre eux, George, a été tué par un vampire.

Dans la bibliothèque, Angel, Wesley et Cordelia apprennent que Winifred 'Fred' Burkle, la femme de la vision, a disparu depuis cinq ans, certainement emportée par le portail. Ils découvrent le livre que Fred tenait dans la vision de Cordelia.

Alors que Cordelia lit quelques lignes du livre, un portail s'ouvre. Un guerrier en sort, le Host le reconnaît, c'est son cousin Landok qui vient d'une autre dimension. Landok appelle le Host par son véritable nom: Krevlornswath du clan Deathwok. Il interroge le Host sur sa disparition de sa dimension et le Host lui fait comprendre qu'il n'a pas envie de quitter Los Angeles. Landok propose son aide pour tuer le démon Drokken.

Pendant qu'ils cherchent le démon, le Host explique à Angel que son monde n'est pas très accueillant. Ils trouvent le monstre grâce à Landok. Le démon a attrapé une femme. Angel, Wesley et Landok le pourchassent. Landok est blessé et le monstre s'attaque à Wesley. Angel arrive et plante une épée dans la bouche du Drokken. Cordelia pense qu'ils peuvent renvoyer Landok chez lui grâce au livre. Ils se rendent alors au Caritas.

Pendant ce temps, Gunn et ses amis brûlent sur un bûcher le corps de leur ami.

Au Caritas, Landok lit une phrase du livre, un portail s'ouvre et il est emporté. Angel, Wesley et le Host découvrent que Cordelia a elle aussi disparu.

Cordelia se retrouve en pleine jungle. Elle comprend qu'elle a été emportée par le portail et qu'elle n'est plus dans son monde !...

(par Emajandra1)

Rondell : Et bien, si ce n'est pas Charles Gunn.

Gunn : Anne, je te présente Rondell et George.

Gunn : Quelqu'un aurait pu me mettre sur le coup.

George : Tu n'étais pas dans le coin pour le dire.

Rondell : Tu est parti, chien. Jouant au détective de démon avec ta nouvelle famille.

Flic zombie : Mettez vos main contre le mur, reculez-vous et écartez vos jambes.

Wesley : Attendez ! Officier, attendez !

Flic zombie tire sur Wesley.

Gunn : Cet homme a pris une balle pour moi !

Wesley : Et ce n'était rien.

Ils font la poignée de main élaborée de routine.

Angel : Ah, je vois que vous vous êtes liés les gars.

Wesley : Nous en avons tous parlé de ça et nous ne sommes pas prêt maintenant...

Angel : Ca va, Wesley. Je ne veux pas que tu reviennes travailler pour moi. Je veux travailler pour toi.

La réaction de Cordy durant la vision de 'Dead End'

Angel : Cordy ! Qu'est-ce que tu as vu ?

Gunn : C'est moi ou ces visions gueules de bois deviennent de plus en plus longues.

Cordy : Je souhaite que ça arrête de faire mal.

Nuit. Dans un restaurant à la mode Wesley, Cordy et Gunn à une table avec une chaise vide devant, mangeant leur dîner.

Cordy : Tu veux goûter un peu de ce sashimi ?

Gunn : C'est le poisson cru ? Peut-être quand l'enfer gèlera.

Cordy tend son cou pour regarder dans le restaurant.

Wesley : Qu'est-ce que tu cherches ?

Cordy : Des célébrités. Ils ne vont pas sortir ici dans la section 'B'. Ils vont les mettre dans le sombre.

Angel : Pas comme ici...où c'est vraiment clair et...ouvert et tout le monde peut te regarder et...

La caméra passe sur ce qu'on réalise maintenant comme étant un miroir pour montrer que la chaise vide à la table est en fait occupé par Angel.

Angel : C'est un peu exposé. Très public.

Gunn : Oh, ouais, ce truc de public. Ca arrive quand tu vas où les gens vont.

Gunn lui tape sur le bras alors qu'Angel regarde le restaurant.

Angel : Oh, non, non, non. Je..je..j'aime les gens. Les gens normaux. Je vais sortir et être l'un des leurs. Vous savez. Célebrer les bonnes nouvelles de Cordy.

Cordy : Oh, c'est juste une publicité.

Wesley levant son verre de vin : Juste un publicité nationale. Ici c'est à toi.

Ils vont tous tinter leur verres.

Cordy : Les gars, je ne peux pas boire. Je dois me lever à quatre heures trente du matin pour la pousse. Mais je vous en pris, continuez avec le toast et les louanges.

Gunn : Tu vas les battre à mort, et faire une tonne de cash.

Angel : Ce qu'il disait, mais..mais ne nous laisse pas quand tu seras célèbre.

Cordy : Je suis touchée. Mais ne vous inquiétez pas. Je ne peux pas vous laisser les gars pendant que je suis encore l'heureuse propriétaire de l'anéantissement d'esprit, toujours plus de visions débilitantes.

Prend une gorgée de son verre qui contient de l'eau puis commence à manger.

Cordy : Je me sens un peu coupable.

Angel : Non. Je veux dire, dix-neuf dollars pour un....couscous sashimi amuse-gueule est de l'argent bien dépensé. Comment c'était au fait ? Vraiment bon ? Je veux dire, ça doit être vraiment...

Cordy : C'est délicieux mais ce n'est pas pour ça que je me sens coupable.

Angel : Oh. (voit Wesley le regarder) Je ne suis pas facile, je..je suis juste vieux. (filant dans un léger accent irlandais) Je..je me souviens quand quelques révérences vous donnait un bon repas, une bouteille et une jeune fille de taverne. Tu disais ?

Cordy : Je disais, je me sens coupable de vous laisser les gars au milieu d'une affaire pour aller faire cette publicité.

Wesley : Mhmm, on a ça sous contrôle. Angel va aller chez son informateur dès le matin.

Gunn : Et il (à Angel) ...et bien, c'est un il ou un ça ?

Angel : En fait les deux.

Gunn : Et bien, puis il casse les prix pour nous montrer le gros truc bouffi de ta vision.

Wesley : Le démon Haklar. En fait l'informateur d'Angel va nous mener aux terrains d'alimentations du démon où nous allons en mâles virils nous mettre en cercle et le battre à mort.

Wesley sort son poing et Gunn le frappe avec le sien. Angel, juste un peu trop lentement, sort aussi son poing. Les autres aimablement répètent le geste.

Cordy : Ohh, ça a l'air marrant. Si vous voulez plus de vin les gars, ne me laissez pas vous arrêter.

Angel : Oh, plus de vin pour moi. Ces trucs importés te vont droit à la tête.

Gunn : Tu crois qu'on devrait avoir un lance-flammes ?

Wesley : Pour le Haklar ? Je n'avais pas pensé à ça.

Angel : Je veux dire, si vous voulez commandez une autre bouteille les gars...

Gunn : Bien sûr si on se blesse dans un endroit serré on pourrait se brûler les uns les autres.

Wesley : C'est vrai, c'est vrai.

Gunn : Et bien, tu es le patron. Tu décides.

Wesley prenant une grande inspiration : Un lance-flammes est gros et lourd. Ca peut demander de l'attention là où on en veut pas. Furtivement, tu sais être une grande partie de....

Angel remarque une femme aux cheveux courts portant une cape marcher dans le restaurant et saute de sa chaise avec sa vitesse de vampire pour l'attraper.

Angel : Ce n'est pas intéressant ?

Femme : Qu...quoi ? Mon châle ?

Angel : Non, votre Brahenian (?)Voile de bataille, pris de la peau d'enfants morts.

Wesley à la table : Qu'est-ce qu'il fait ?

Angel : Vous croyez que je ne reconnais pas une Sorcière Voltar quand j'en voit une ? Vous ne pensez pas que je puisse voir les marques d'un...(s'estompe alors qu'il regarde le châle) Ca semble un peu différent de près.

Cordy : C'est un magnifique châle ma'am. C'est un magnifique original de Laura Mina, de mille dollars. (Rit) Mon ami aime juste les choses magnifiques à tel point qu'il ne peut pas se contrôler. Parce qu'il est, ahm, de France ? Nous sommes désolé. Tellement désolé.

Pousse Angel vers la table.

Angel avec l'accent français : Pardon.

Gunn alors qu'ils s'assoient de nouveau : Si on avait un lance-flammes on pourrait mettre la table en feu. Faire un peu plus d'attention sur nous.

Angel : Je te parle de ces marques, de loin ils avaient vraiment l'air...

Wesley : Mangeons juste et soyons nous-mêmes sans plus...

Cordy : Oh mon dieu.

Cordy s'appuie le visage.

Gunn : Qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce que tu vois ?

Cordy : Boo...

Wesley : Boo ? Des genres de montres vaches ?

Cordy : Bougez. Je crois que le sashimi revient.

Les gars sautent de leur chaises alors que Cordy les double, poussant la nappe et les plats de la table alors qu'elle vomi violemment.

Angel : Ils vont mettre ça sur la facture, hein ?

Hyérion jour. Wesley est assis dans son bureau parlant au téléphone.

Wesley : Oui, maman. Oui, et bien, met lui. C'est vrai. Toi aussi. Bonjour papa. Joyeux Anniversaire. Comment tu vas ? Bien. Non ! Ca va très bien en fait. Oui. J'ai des nouvelles. J'ai été mis à charge de notre groupe. Oui, comme leur leader. Non, c'est une position permanente. Et bien aussi permanente que ces choses...(le sourire sur la visage de Wesley s'évanouit dans rien) Non, je ne vais sûrement pas être viré. Ah. Et bien, oui, j'étais cette seule fois, oui. Encore...Non, tu as raison. Je vois comment...Oui, j'avais oublié, merci. Oui. Ah, juste récemment. Hum, c'est allé très bien si loin. Non, je pense qu'en ce moment....J'espère que ça sera différent. Non. Non, tu as raison. Je vois comment....Je pensais juste que tu étais...je pensais que tu voulais savoir, c'est tout. Exact. Et bien, encore...Joyeux Anniversaire. Ok.

Raccroche et baisse les yeux sur le bureau.

Gunn rentre en croquant des chips.

Gunn : Tu parlais à quelqu'un ?

Wesley fermant le dépliant devant lui : Oui, à mon père.

Gunn : Senior Anglais ? Comment il va ?

Wesley : Et bien. C'est son anniversaire.

Gunn : Bien.

Wesley bougeant encore des trucs sur son bureau : Il a envoyé ses salutations à tout le monde dans Tinsel Town.

Jour, un entrepôt grand et blanc avec Plateau 6 peint dessus. A l'intérieur Angel se fraye un chemin à travers les gens prêt à tourner la pub de Cordy.

Angel : Désolé.

Il repère la scène construite pour ressembler à une plage ensoleillée et une fille en bikini attend pour que le tournage commence. Il se met doucement en arrière de la plage. La fille lui fait un sourire brillant quand elle le voit arriver vers elle, mais il passe à côté d'elle sans même la regarder, et le sourire disparaît.

Il se tourne et cligne des yeux vers le faux soleil. Laissant sortir une profond respiration il ferme les yeux et tourne sa tête pour faire face au faux soleil, un grand sourire s'étendant sur son visage.

Cordy, portant un gros peignoir blanc vient chez lui.

Cordy : Qu'est-ce que tu fais là ?

Angel lui sourit : Me faire un bronzage. Ha. Ne pas brûler dans les flammes ?

Cordy : Alors...qu'est-ce que tu fais là ?

Angel : J'ai besoin de te poser une question. Dans ta vision est-ce que le démon Haklar....

Cordy l'attrape par les bras alors qu'elle voit quelqu'un venir.

Cordy murmurant : Ferme là. Le réalisateur arrive. (au réalisateur) Bonjour. Je voulais juste vous dire merci de m'avoir lancée.

Réalisateur : Vous êtes la bienvenue. Abandonnez le peignoir.

Cordy : Excusez moi ?

Réalisateur : Qu'est-ce qui ne vas pas ? Vous ne parlez pas Anglais ? La garde-robe. J'ai besoin de la voir. Abandonnez le peignoir, princesse.

Cordy le regarde quelques temps et il claque des doigts plusieurs fois.

Cordy : Bien sûr. Bien sûr.

Elle enlève doucement le peignoir pour révéler qu'elle porte un minuscule bikini pointillé de coquillages.

Angel regarde, cligne des yeux, regarde une seconde fois, ses yeux s'agrandissant un peu. Regarde au loin. Jette un autre coup d'oeil rapide puis fixe le réalisateur.

Réalisateur : Tournez-vous. (Cordy le fait, doucement) Et bien, rien de mauvais ici. Ok, tournez. (Cordy se tourne pour lui refaire face) Quand doit-elle aller au maquillage ?

Son assistant regarde son bloc-notes.

Cordy : J'ai déjà été au maquillage.

Réalisateur : Vraiment. (à l'assistant) Alors emmenez là de nouveau. Dites à David de se débarasser de ces cercles en dessous de ses yeux. Elle ressemble à une réfugiée d'un abri pour femmes battues.

Cordy : J'avais de la nourriture toxique.

Réalisateur : Ouais, c'est vrai. Vous mangez. C'est bien. (à l'assistant) Dis à David que je suis supposé vouloir coucher avec cette femme. Là non. Vous voudriez coucher avec elle ? Bien sûr que non.

Angel : Vous êtes cinglé. (le réalisateur se tourne et regarde) Excusez vous auprès d'elle.

Réalisateur : Oh, laissez-moi deviner. Tu voudrais être rocker ou top-model à mi-temps. Je peux aller dans chaque voie.

Angel se rapproche de lui : J'ai dit excusez-vous auprès d'elle.

Réalisateur : Vraiment ? (de côté à l'assistant) Appelez la sécurité.

Cordy : Angel...

Angel : Qui est-ce que vous croyez que vous êtes, hein ?

Réalisateur : Je crois que je suis le réalisateur. (A Cordy) Et je crois que vous êtes vraiment maligne de ramener votre petit-copain au chômage sur mon plateau, pour me dire comment filmer ma publicité. Ca va vraiment aider votre carrière.

Cordy, de retour dans son peignoir, attrape le bras d'Angel et l'éloigne du réalisateur.

Cordy : Je suis désolée. Ah. Il ne vous ennuiera plus.

Réalisateur : Oh, je sais que oui. Parce que la sécurité va foutre son cul dehors dans deux minutes. Maintenant allez au maquillage et espérez qu'ils puissent faire des miracles.

Le réalisateur part et Cordy se tourne pour regarder Angel.

Angel : Tu veux que je claque la tête à ce gars pour toi ? Parce que, tu sais, je le peux. Je peux en fait juste arracher sa tête de son corps. Je peux le faire.

Cordy : Est-ce que tu essayes de ruiner ma carrière ? Je veux dire, c'est comme un effort conscient de ta part ?

Angel : Non. Je...

Cordy : Tu dois partir. Maintenant. (Angel laisse sortir un grand souffle) Pourquoi est-ce que tu es encore là ? Part !

Angel : Tu vois, je dois te poser une question.

Cordy laisse sortir un grand souffle et croise ses bras devant lui.

Cordy : Quoi ?

Angel : Dans ta vision...le démon Haklar que tu as vu, est-ce qu'il mangeait sa victime en entier ou est-ce qu'il sortait juste le foie ? Parce que, je veux dire, c'est une drôle d'histoire, selon mon informateur, les Haklar mangeur de foies ont une alimentation différente que les mangeurs de personnes, et j'ai besoin de savoir qu'elle genre c'était pour que je puisse le suivre et le tuer.

Cordu hoche la tête, puis secoue sa tête et se tourne pour partir.

Cordy : Je déteste ma vie entière.

Gunn est assis sur le banc en rond dans le hall regardant Wesley marcher.

Gunn : Alors, ...ce démon Heckler qu'on est supposés tuer...

Wesley : Haklar. Deux 'a'.

Gunn : Ce Haklar avec deux 'a' qu'on est supposés tuer. Donne moi les lunettes. Qu'est-ce que j'ai besoin de savoir ?

Wesley arrête de marcher : Le Haklar, descendu des autres démons Klensan, peut peser jusqu'à trois tonnes en tant qu'adulte mâle. Il se réveille de son hibernation durant les pleines lunes juste pour manger et s'accoupler...souvent simultanément. Incapable de paroles traditionnelles le Haklar a appris à communiquer avec les siens via un exemple de tiques faciales soigneusement minutés, pas dissemblable de notre code propre code morse. Le Haklar préfère un climat chaud et humide ou il peut...

Gunn : Wesley.

Wesley : Oui ?

Gunn : Je voulais dire, comment est-ce qu'on va faire pour le tuer ?

Wesley : Oh. Ta standard rondelle et dé.

La porte s'ouvre et George et Rondell rentrent.

Gunn se lève pour les accueillir.

Gunn : Hé. Qu'est-ce que vous faites tous là ?

George : On a une situation.

Gunn : Wesley, tu te souviens de Rondell et George ?

Wesley serre leur mains : Parfaitement. Je n'ai jamais eu la chance de vous remercier comme il faut tous les deux. Je pense que c'est juste de dire que je vous dois la vie les mecs.

George : C'est cool. La seule raison de pourquoi tu t'es fais tirer dessus c'est parce 'tu avais nos arrières'.

Rondell : Hé, comment tu te sens ?

Wesley : Mieux, merci.

Gunn : La situation, qu'est-ce que c'est ?

Rondell : Quoi d'autre ? Des vampires.

George : Un paquet d'entre eux ont fait du parc McKenzie leur nouveau restaurant personnel.

Gunn : Il y a beaucoup de sans-abris qui dorment là-bas.

Rondell : Ils sont le repas.

Gunn : On dirait que ce qu'on va devoir faire c'est d'installer un piège.

George : Les pièges sont déjà installés.

Gunn : Ah oui ?

George : On connaît les manoeuvres. Tout est en mouvement.

Gunn : Oh. D'accord. Vous avez juste besoin de moi pour...

Rondell : Nous prêter ta camionnette.

Gunn : Vous voulez ma bagnole ?

George : C'est encore paré pour changer en poussière, non ?

Gunn : Et bien, ouais. Mais....

Rondell : On va rentrer avec tout ce qu'on a eu.

Gunn jette un coup d'oeil rapide à Wesley.

Gunn : Comptez moi dedans.

Wesley : Et pour le Haklar ?

Gunn : Angel reçoit un indice de son plagiat, appelle moi.

Angel rentre : Le Haklar vit sur la rive gauche du lac d'Hollywood. On ferais mieux de se dépêcher. Ils ont une course de cinq k qui commence dans une demi-heure.

Wesley : Considère toi appelé.

Gunn regarde de Wesley à George et Rondell.

Gunn : Je dois prendre ça. Attendez moi quand même. Je suis à travers, je vous accroche au camp de base, on y va ensemble.

Rondell : Ouais, peu importe, G. (tape George) Allons rouler mec.

Ils partent tous les deux avec Gunn qui les regardent.

Wesley va vers Angel.

Wesley : Angel, tout va bien ?

Angel tend une hache à Gunn, puis en attrape une autre et la lance à Wesley avant de prendre une pour lui.

Angel avec un soupir : C'..c'est Cordy.

Wesley : Qu'est-ce qu'il y a avec elle ?

Gunn : Les migraines s'empirent ?

Wesley : Qu'est-ce qui s'est passé ?

Angel : Rien ne s'est passé. C'..c'est juste...Hé. Jouer est son job de rêve ? Je veux dire, c'est dans ce monde qu'elle veut vraiment vivre ? Avec des personnes comme ça ? Je ne le comprend pas.

Wesley : De qui tu parles ?

Angel : Mr. 'Hé, je suis un réalisateur de L.A, tu sais, tournant une publicité (claque des doigts) alors je dois être le centre de l'univers' ? C'est comme, (?) si tu veux le faire dans le show business tu dois juste prétendre être sur la chaîne alimentaire (?). Je veux dire, tout ce qu'on fait c'est sauver le monde. Et la façon dont il lui a parlé. C'est comme si elle était une marchandise. Comme si elle était esclave ou autre chose. Et tu sais quelle est la meilleure partie ? Elle l'a prit. Quand c'était la dernière fois où Cordy a pris la merde de nous ?

Gunn : Jamais. Et le lendemain jamais.

Angel : Exactement ! Il lui a aussi fait porter ce...mince maillot de bain qui couvrait comme (fait tourner la hache dans ses mains alors qu'il regarde le plafond) rien.

Pendant un moment tous les trois ont les yeux dans le vague, puis ils se regardent.

Wesley : Epouvantable.

Gunn : Dégoûtant.

Angel : C'est vrai.

Ils regardent tous les trois le sol pour un moment, puis Gunn secoue doucement la tête.

Gunn : Et bien, on ne devrait pas être en train de tuer quelque chose ?

Wesley : Absolument.

Angel : Bon. Allons faire ce show sur la route.

Ils sortent tous les trois.

Le Host chante 'Superstition' sur la scène du Caritas.

Le club est emcombré alors que le Host danse sur sa propre musique.  Soudainement il y a un miroitement dans l'air derrière lui. Ne le remarquant le Host continu de chanter. Le Host se tourne alors que le miroitement se condense en un portail et regarde alors qu'un monstre gris saute à travers sur la scène.

Pause.

Le monstre gris descend de la scène, brise une table et casse quelques verres, frappe un couple de clients pour les écarter de son chemin, puis repère la sortie et sort par les escaliers.

Host en voix normale : Ca va. Tout va bien. (lèche ses lèvres) Pas la peine de s'inquiéter. C'est une partie du show.

Cordy est sur la fausse plage sur le plateau 6 pulvérisant de la lotion de bronzage sur le gars couché sur le ventre entre elle et l'autre fille.

Cordy : Devient lisse comme un baiser amoureux. C'est la seule lotion de bronzage assez bonne pour notre homme.

Réalisateur : Coupez. Coupez. (va vers Cordy) Vous êtes dans sa lumière.

Cordy : Encore ?

Réalisateur : Je vous l'ai dit deux fois, vous devez plus vous pencher.

Cordy : Si je le penche encore plus je vais tomber droit devant.

Réalisateur : Et alors vous serez sortie de la lumière. Vous voyez ? Tout le monde est gagnant.

Cordy bouge vers les lumières : Mais il n'y a pas quelque chose qu'on pourrait faire...

Réalisateur : Je ne vous embauche pas pour jouer Ophelia. Montrez le décolleté, sauvez le vers. D'accord ? Ou est-ce que vous voulez gâcher d'avantage de votre temps ?

Cordy, après un moment : D'accord.

Le réalisateur part et Cordy baisse les yeux.

Wesley suit Angel dans l'Hypérion tamponant son front avec son mouchoir.

Wesley : Ca a...

Angel : Arrêté de saigner ? Ouais.

Ils s'arrêtent alors qu'ils voient Cordy penchée sur un des sièges du hall.

Wesley : Cordélia.

Angel : Bonjour.

Cordy les regardent, puis de nouveau le sol.

Angel se rapproche : Tu vois, je voudrais juste dire...si j'étais dérangé aujourd'hui...

Cordy se redressant : Si tu étais dérangé ? Si ? (se lève) Tu es commode avec ton usage du mot 'Si', n'est pas ?

Angel regarde Wesley puis se retourne alors que Cordy passe à côté de lui.

Angel : Je suis désolé de t'avoir embarrassé.

Cordy laisse sortir un souffle : Qui est-ce que je fais marcher. Je m'embarrasse moi-même. Je voulais juste jouer, c'est tout. Pour qu'ils m'aiment parce que j'étais bonne. Je n'ai jamais voulu me sentir comme ça. Je pensais que Gunn était avec vous les gars ?

Wesley : Il l'était. Après la bataille il devait rentrer chez lui pour nettoyer un affaire de vampires.

Cordy : Comment était la grande bataille ? Toute grande et...bataillante ?

Wesley : On est parvenus à tuer le Haklar alors qu'il était sur le point de dévorer un groupe de marcheurs de la force.

Angel : Horrible.

Cordy : Je sais. Je l'ai vu dans ma vision stupide, vous vous souvenez ?

Angel : Non, pas le Haklar, les marcheurs de la force. Je veux dire, marcher je vois, mais marcher dans la force ? Pourquoi ne pas juste courir pour une courte durée ? Bizarre. En plus l'un d'entre eux m'a frappé.

Cordy : Un marcheur de la force a fait ça ?

Wesley : Apparemment elle sentait que je n'avais pas respecté la culture Haklar en le tuant.

Cordy : Cette ville est merdique.

La porte s'ouvre et le Host rentre.

Host : Je suis content de vous voir. Vous avez encore un chevalier à embaucher, ouais ? Et bien, j'embauche. J'ai besoin de tuer quelque chose. Je suppose que vous voulez les détails, alors les voici : c'est appelé un Drokken.

Wesley : Drokken ?

Host : Ah, vous ne le trouverez pas dans vos livres. Ce n'est d'aucun monde dont vous avez entendu parler.

Angel croisant les bras : Comment il est arrivé ici ?

Host : Un portail. En plein milieu de mon accord de Steve Wonder. Complètement déséquilibré, et tu sais comment je deteste décevoir une audience. Mais je divague. Ce qui...ce qui est important c'est que vous tuez ce Drokken, et...et cette partie que je ne peux pas assez accentuer : il va vous devoir vous tuer.

Angel : Où est il ?

Host : Aucune idée. Mais j'imagine qu'il doit avoir faim maintenant.

Deux gars marchent dans la rue la nuit. Le Drokken les attaque, les assomment vite et commence à manger, faisant des bruits vraiment dégoûtants.

Une femme blonde marche sur un trottoir, utilise sa clé pour ouvrir sa voiture, lève les yeux et voit le Drokken, la bouche encore enduite de sang et crie.

Angel : C'est tout ce que vous avez pour nous ?

Wesley assis à côté de Cordy : Qu'est-ce qu'il fait ici ? Qu'est-ce qu'il veut ? De quoi est-il capable ?

Host : Qui s'en soucie ? Il a saccagé mon club, ma clientèle.

Angel : Je pensais que la violence n'étais pas possible au Caritas. Ce n'est pas supposé être un sanctuaire ?

Host : Je n'ai pas dit que le Drokken a tué quelqu'un. Je veux dire, assommé un couple de mes réguliers. (regarde d'Angel à Wes) Il y avait un couple de regard fâchés. J'ai senti quelque intentions mauvaises. Pas un bon camarade. Mauvaise, mauvaise bête. Est-ce que j'ai mentionné les dents ?

Angel : Tu as mentionné les dents.

Host : Est-ce que vous allez m'aider ou est-ce que je vais devoir briser mon rolodex de champion ?

Angel : Ok. On peut commencer au Caritas, faire une recherche circulaire, dire un mètre en diamètre, continuer de bouger et espérer qu'on sera chanceux, hein ?

Cordy : Angel.

Angel la regarde et elle bouge sa tête vers Wesley.

Angel décroise ses bras et se lève.

Angel : Désolé. Je ne voulais pas marcher sur tes pieds, Wesley.

Wesley : Tout à fait d'accord.

Cordy avec un sourire éclatant : Wesley est notre nouveau leader maintenant.

Host : Et bien, ça va être beaucoup de temps à venir. Félicitations. (A Angel) Et bravo à toi. Joli choix de chef de mener ta symphonie. (A Wes) Alors, qu'est-ce qu'on fait maintenant ?

Wesley se lève : Et bien, ah...Angel a raison. Echanger plus de voie prometteuses en une recherche circulaire pour la bête semble meilleur.

Host : J'aime ça.

Angel et Wesley commence à sortir, mais le Host remarque que Cordy plisse son visage et met une main à sa tête.

Host : Hé. Qu'est-ce qu'il y a avec elle ?

Cordy commence à gémir.

Wesley : Empoisonnement de nourriture.

Angel : D'un amuse-gueule vraiment cher.

Cordy se redresse, agrippant encore sa tête et Angel accoure.

Angel : Ou peut-être une vision.

On reçoit des images floues d'une fille portant un médaillon prenant un livre d'une étagère et l'ouvrant. Soudainement un portail comme celui qu'on a vu dans le Caritas s'ouvre derrière elle et elle est aspiré dedans, criant.

Angel : Ca va ?

Cordy : Pourquoi est-ce que tout le monde me demande toujours ça ? Est-ce que j'ai l'air d'aller ?

Angel se recule un peu.

Wesley : Qu'est-ce que tu as vu ?

Cordy : Une femme. Elle était dans une bibliothèque publique. Je pense qu'elle travaille là-bas. Elle lisait un livre.

Host : A..aussi effrayant que ça semble...un Drokken fou et enragé en cavale ici ? Une sorte de première proposition.

Cordy à Wesley : Il y avait une brèche derrière elle. Quelque chose de magique..un...portail.

Angel : Un portail.

Host : Un portail.

Wesley : Comme celui dans lequel la bête Drokken s'est matérialisée au Caritas ?

Host : On...on n'est pas vraiment sûr de ça.

Wesley : C'est notre connection. (regarde sa montre) On ferait mieux d'aller à la bibliothèque. Ils vont bientôt fermer.

Angel :C'est vrai.

Ils sont tous les trois prêt à sortir.

Host : Combien chanceux que les Pouvoirs Qui Sont aient pris de l'intérêt dans mon...je veux dire, dans le problème j'ai ramené dans votre....ah, c'est vraiment tout à fait une pause.

Angel alors qu'il passe à côté du Host : Tu viens ?

Host : C'est vrai. Je pensais que tu ne demanderais jamais.

Le Host se tient là, les regardent juste un moment.

Gunn marche dans le camp de base calme du gang, voit l'un d'entre eux faisant la garde.

Gunn : Junior, où ils sont tous ?

Junior ne répond ni ne regarde Gunn.

Gunn : Qu'est-ce qui ne va pas ?

Quand il ne veut toujours pas répondre Gunn bouge pour trouver tout le groupe se tenant silencieusement ensemble dans une autre pièce. Ils se séparent pour laisser Gunn passer devant où il trouve Rondell couché sur une paillasse.

Gunn s'accroupit à côté de George.

Gunn : Qu'est-ce...

George tourne le visage de Rondelle sur le côté, révélant une marque de morsure de vampire sur son cou.

Gunn : Est-ce qu'ils l'ont fait boire ?

George : On ne sait pas.

Gunn ferme les yeux et tourne sa tête de côté.

Le Host et Angel suivent Cordy et Wes dans la bibliothèque publique.

Host : Dis-moi fou, mais une sensation bizarre de déjà-vu ici. Comment est-ce qu'on vient tout le temps toi et moi frapper la grande ville et finir dans une bibliothèque ? Ville ronflante. La prochaine pourquoi est-ce qu'on irait pas faire quelque de drôle ?

Angel : Comme quoi ?

Host : Elton est en ville le mois prochain. Qu'est-ce t'en dit, toi et moi, de retour dans une rangée de chaises ?

Angel : Je ne fais pas grand et chanté.

Host : Mr. Elton John a frappé les premières clés de 'yellow brick road' je te défis de ne pas te sentir comme la seule autre personne dans la pièce.

Un vieux bibliothécaire coure presque dans le Host et tous les deux soufflent bruyamment.

Host : Bonjour. Comment allez vous ?

Bibliothécaire : Vous...vous êtes...(commence à sourire en relief) Vous êtes pour le programme de lecture pour enfants !

Host sourit : Oui. Oui, bien sûr.

Bibliothécaire : Ce n'est pas avant demain matin.

Host : Oui, je sais. Je n'ai jamais représenté sans vérifier l'espace en premier. Avoir un sentiment pour la pièce.

Bibliothécaire : Oh. (le regarde de haut en bas) Wow. Les gamins vont frapper votre costume. Il a l'air si authentique.

Host : Merci.

Bibliothécaire : Excepté les cornes. Mais elles sont sûrement difficile à truquer.

Host : Si vous saviez seulement.

Bibliothécaire : L'air de lecture est par là. Prenez juste à gauche.

Host : Au revoir. Je vous vois vous et les gamins demain.

Bibliothécaire : Exact.

Le Host passe à côté des autres prenant à gauche pour le prochain couloir comme indiqué.

Bibliothécaire aux autres : Si vous avez prévu de payer quelque chose vous avez encore cinq minutes.

Cordy : En fait nous recherchons quelqu'un qui travaille ici.

Bibliothécaire : Qui est-ce ?

Cordy : Ok, elle est...grande. Elle a des cheveux bruns a peu près jusque là (indique son dos) , porte des lunettes, vraiment...

Bibliothécaire : Désolé.

Cordy : Elle porte un médaillon, en forme de balle ou..ou de pomme, je crois ?

Bibliothécaire : Une pomme ? Fred en portait un comme ça.

Angel : Fred ?

Bibliothécaire : Winifred. Tout le monde l'appelle Fred.

Angel : Vous savez où on peut la trouver ?

Le bibliothécaire les regarde un moment.

Le bibliothécaire sort un pli de sous le comptoir du bureau et le tend à Cordy.

Bibliothécaire : Fred a disparue il y a cinq ans. Ils ne l'ont jamais retrouvé. La police a dit que si elle ne se montrait pas dans les premières semaines...Et bien, nous avons tous arrêtés d'espérer il y a longtemps.

Cordy tend le pli à Angel : C'est elle.

Wesley : Est-ce que vous pouvez nous dire quelque chose sur elle ?

Bibliothécaire : Elle travaillait ici dans la bibliothèque avec moi. Elle étudiait pour devenir physicienne.

Wesley : Le jour où elle a disparue...

Bibliothécaire : Oh...ça donnait la chair de poule. Une minute elle cataloguait dans la section des langues étrangères et la minute d'après elle est partie !

Wesley, Angel et Cordy entre dans la Section des Langues Etrangères.

Wesley : Angel, pourquoi tu ne regardes pas par là, je vais regarder par là et...qu'est-ce qu'on cherche exactement ?

Cordy : Je ne sais pas. Mais c'est là où j'ai vu le portail dans ma vision.

Host rentrant : J'aime vraiment ce type de recherche circulaire que tu as lancé. Il n'y a eu aucun propos de revenir à ça ?

Cordy sort un livre d'une étagère.

Cordy : C'est là. C'est le livre que Fred portait dans ma vision.

Elle l'ouvre à la page du titre.

Wesley lit : SCRQWRN. Quel genre de langage est-ce ?

Le Host regarde le livre avec lassitude.

Cordy : Dernier emprunt le 6 Mai 1996...et rendu le 7 Mai 1996.

Angel sort le pli de personne disparu que le bibliothécaire leur a donné.

Angel : La date où elle a disparue.

Cordy : (?) Crv dr pff lr ploos pls...(?)

Le Host lève une main pour l'arrêter mais reste calme.

Cordy : (?) Vos strp umpt pls plsrts in uft frm pltz (?).Ouais, Pat, j'aimerais construire une voyelle.

Le Host commence à crier alors qu'une lumière aveuglante et un vent soudain bat autour d'eux. Angel attrape Cordy et essaye de la protéger, pendant que le Host regarde le portail émergeant et continue à tenir cette note criante.

Pause.

Juste là où on a laissé. Soudainement le cri du Host est rejoint par un second alors qu'un démon à la peau verte, aux yeux rouges, aux cheveux longs et blindé vole la tête la première à travers le portail, roule sur ses pieds et tire une épée.

Poussant Cordy derrière lui, Angel attaque le démon.

Baissant l'épée du démon il lui donne un coup de poing et le frappe dans le ventre quelques temps puis parvient à faire partir l'épée de ses mains. Angel l'attrape et le pousse contre les rayonnages et pour la première fois on voit qu'il porte une ressemblance remarquable en apparence avec le Host.

Host : Landok ? C'est toi ?

Wesley et Cordy se regarde et Angel baisse le poing qu'il avait préparé pour refrapper le démon.

Angel : Tu le connais ?

Host : Ouais. Mais que je connaisses son nom ne veut pas dire que tu ne peux pas pas le mettre KO. Je t'en prie continue.

Landok au Host : Ca peut vraiment être toi ? Krevlorneswath du Clan de la Mort ?

Host : C'est clairement enragé. (A Angel) Fais ton affaire, Angel.

Angel : Krevlorneswath ?

Cordy : Du Clan de la Mort ?

Host : Hé, ah, ...je..je préfère Lorne.

Angel : Lorne.

Host : Oui. Lorne, si tu as besoin. Pourtant je ne vais généralement pas par ça parce (montre son visage) vert ?

Cordy : Hein ?

Angel : C'est vrai. Lorne Greene. (Cordy et Wes se tourne pour le regarder) Bonanza ? (Cordy et Wes se regarde puise de nouveau lui) Quinze ans dans l'air ne veule rien dire pour personne ici ? (baisse ses mains alors que les autres continuent juste de le regarder) Ok. Maintenant je me sens vieux.

Landok : Quel est cet endroit ?

Host : C'est appellé Los Angeles, et ce n'est pas vraiment un des endroits chauds.

Landok : Est-ce une prison ? (monte son épée) Est-ce tes captifs ?

Host : Whoa, grand cruel. Baisse la pièce de métal acéré. Ce sont mes amis. Angel, Cordélia, Wesley....Vous tous je vous présente Landok.

Landok tient le bout de son épée devant lui et leur fait une légère inclination.

Landok : Landormark du clan de la Mort.

Cordy : Encore ce truc de clan de la Mort. Est-ce que ça veut dire que vous êtes tous les deux...

Host : Ouais. Cousins.

Angel : Cousins ?

Landok range son épée.

Landok : Ta disparition était un grand mystère dans notre clan.

Tout le monde regarde Lorne.

Host : Longue histoire, fin ennuyeuse, ça ne vous intéresserait vraiment pas.

Landok : Il était espéré que tu ais cherché l'expiation en perdant ta vie dans les canyons sacrificiels de Trelinks.

Host : Et bien, ça aurait été marrant, Landok, mais on doit skeedadle. Tu vas être bien. Des nouvelles personnes viennent à L.A tout le temps et parvienne à trouver leur voie.

Landok : Où tu as été enlevé de ce monde comme moi ?

Host : Ah, je suis venu à travers un portail, oui.

Landok : Alors nous allons trouver un chemin de retour pour notre maison Krevlorneswath du Clan de la Mort. Nous allons revenir ensemble.

Host : Je ne sais pas pour toi, mais mon ticket était strictement un aller simple.

Landok : Tu ne veux pas retourner chez toi pour enlever la forme que tu as visité sur ton donneur de vie ?

Host : Est-ce que quelqu'un d'autre commence à avoir faim ? (rit) Ca doit sembler Italien, hum ?

Landok : Le fardeau de ta mère est terrible.

Host : Son petit bout vert lui manque, n'est pas ?

Landok : Elle déchire tes images en petits morceaux, les donne aux cochons, charcute les cochons et donne leur restes éparpillés aux chiens.

Host : Ca ressemble à maman. Dis toi quoi, tu attrapes le point. Je joue pour quelque chose, alors...

Landok : Est-ce que ta lâcheté ne connaît vraiment pas de limites ?

Host : Les gens bien ne voudrait vraiment pas entendre nos problèmes de famille.

Cordy : Bien sûr que si.

Wesley : Oui. Allons écouter la lâcheté et le déshonneur.

Host : Ok. Pour ton information : pas un lâche. En fait, mes amis et moi étions juste en train de participer à une chasse au Drokken c'est pourquoi, regrettablement, nous devons y retourner maintenant. Maintenant, si tu veux bien nous excuser...

Landok : Il y a un Drokken près d'ici ? Je vais assister la mise à mort.

Host : Trouve ton propre Drokken.

Wesley : Vous savez comment on peut le tuer ?

Landok : Tout ce qui est requis est de le percer avec une arme baigné dans du thromite.

Host : Désolé, cousin, thromite ? Pas n'existe pas vraiment dans ce monde. Merci quand même.

Landok : Alors tuer le Drokken va être plus difficile. Il est insensible à plus de blessures.

Angel : Et si vous lui coupez la tête ?

Wesley : Ou lui rentrer dedans avec une épée ?

Angel : Ou l'électrocuter avec, oh, disons une charge de cinquante mille volts ?

Cordy : Ouais, on avait beaucoup de chances avec ses trucs dans le passé.

Landok : Sans thromite ça va prendre un grand coup pour détruire le Drokken. Il est très fort et rapide, vraiment dur à frapper.

Angel : Et bien, afin de la tuer, on va devoir le trouver d'abord.

Landok : Je peux traquer le Drokken pour vous.

Wesley : Vous pouvez ?

Landok : Partout où il rôde il laisse derrière lui des ondes d'hostilités.

Wesley : Et vous pouvez lire ces ondes ? Etonnant ! Toutes vos personnes font ça ?

Landok : Celles qui veulent se soumettre à l'entraînement.

Host : Oh, tout le monde à bord. Voyage de culpabilité laissant cette place.

Landok : Mène moi là où le Drokken est entré dans ce monde. (sort son épée) Je vais vous aider à le tuer.

Wesley : Votre aide est la bienvenue.

Le Host les regarde alors qu'ils range tous derrière lui, puis les suit finalement.

La camionette de Gunn arrive et Gunn sort. Il y a des vieilles fournitures de bois sur la banquette.

Gunn attrape George alors qu'il se rapproche et le claque contre l'arrière de la camionnette.

Gunn : Tu aurais du m'attendre.

George : On t'a attendu pendant des mois, frère.

Gunn le pousse sur le côté et attrape une chaise de l'arrière de la camionnette pour l'ajouter à une pile d'autre fournitures brisées posées un peu plus loin, puis se tient là le regardant.

Landok est accroupit au pied du corps que le Drokken  a tué avant.

Landok : Notre chemin est vrai, mais ton arrivée prématurée. Le Drokken a consommé. Il va être à la puissance maximum.

Il se redresse et bouge une main doucement en arrière et en avant devant lui.

Angel doucement au Host : Qu'est-ce qu'il fait ?

Host : Il canalise son esprit pour identifier l'aura du Drokken. J'utilise ce sens pour aider les gens à trouver leur destinée et je suis un monstre. Il l'utilise pour chasser, il est considéré comme le naissain d'or. Tu imagines.

Angel : Alors, il est comme un grand héros chez lui.

Host : Parle en tant que valeurs de merde. Un monde de seulement bien et mal, noir et blanc, pas de gris. Pas de musique, pas d'art, juste des champions rodant dans la campagne, combattant la justice. En...nuyant. Tu as un problème, résous-le avec une épée. Personne n'a jamais admis d'avoir des sentiments et des émotions, laisser seul parler d'eux. Tu peux imaginer vivre dnas un endroit pareil ?

Angel perdu dans ses pensées : Pas vraiment.

Wesley ferme son portable.

Wesley : Pourquoi est-ce que Gunn ne nous répond pas ? Et s'il avait quelques problèmes ?

Cordy est assise sur un banc feuilletant le livre qu'elle a trouvé dans la bibliothèque.

Cordy : Ou peut-être qu'il est au milieu de son plantage-o-rama. A côté, la dernière fois qu'on est venu le chercher sur une chasse tu t'es fais tirer dessus. Tu te souviens ?

Wesley : Point occupé. Qu'est-ce que tu fais ?

Cordy : Je ne sais pas. On a oublié quelque chose ici, Wesley.

Wesley : Quand on rentrera au bureau je vais voir ce que je peux faire pour déchiffrer ça.

Cordy : Je veux dire quelque chose de plus grand.

Wesley : Comme quoi ?

Cordy : Je ne sais pas. Je me sens comme si on chassait ce monstre, ce qui est bon et tout, mais...on a oublié quelque chose.

Landok : Le Drokken est allé par là. L'aura est forte. Ce n'est pas loin.

Host : Qu'est-ce que tu veux ? Une médaille ?

Landok se rapproche du Host : Krevlorneswath du Clan de la Mort se moque de moi ?

Host : C'est le L.A en moi qui ressort, je crois.

Landok : Le même Krevlorneswath du Clan de la Mort qui a refusé la tradition de chasser et de se rassembler.

Host : Je vais te laisser dans un petit secret, Landok. Pendant que le reste de vous étiez dehors pour chasser j'étais en bas au puit papotant avec des senioritas, rassemblant un peu d'amour.

Landok : Ta lâcheté s'est même étendue jusqu'à la joute sacrée.

Host : Pour la dernière fois : pas un lâche. J'ai juste vu les deux côtés de la joute. (A Angel) Comment est-tu supposé jouter quelqu'un quand tu acceptes partiellement leur point de vue ?

Landok : Le Drokken a pris plus de nourriture pour consommer plus tard.

Cordy : Plus de nourriture ? Oh, vous voulez dire des gens ? Oh ! Vous voulez dire des gens.

La décapotable d'Angel arrive devant un entrepôt avec des tas de paillasses en bois formant un vrai labyrinthe autour.

Landok se lève du siège arrière et regarde autour.

Juste alors le Drokken vient dans la vue un moment, portant la femme d'avant sous un bras. Il arrête de grogner dans leur direction puis disparait dans le dédale.

Landok : J'en suis sûr.

Angel : Qu'est-ce qu'on doit faire, Wesley ?

Wesley : Ah, on a pas Gunn. Hum, si c'est aussi fort que Landok le dit...

Angel : Ouais ?

Wesley : Peut-être une diversion. J'ai...j'ai quelque flammes peut-être que l'éclat va le distraire assez longtemps pour qu'on soir capable de...

Landok : Assez de vos mots !

Landok sort de la voiture et charge dans le dédale d'empilement.

Host : La patience n'est pas vraiment une vertu avec mon peuple.

Angel sort de la voiture et marche vers les tas, épée en main.

Wesley : Angel, qu'est-ce que tu....qu'est-ce que tu...(Wesley sort aussi et les regarde) Nous n'avons pas de plan.

Landok vient sur le Drokken et il laisse la femme effrayé pour le charger. Landok attaque le monstre avec son épée sans faire aucun dommage visible. Après quelques balancements le Drokken l'attrape et le mord dans le bras et Landok crit alors qu'il le jette sur le côté.

Angel vient derrière lui et le frappe sur le côté. Ils combattent tous les deux et semble vraiment à égalité.

Wesley et le Host arrivent et voient Landok assis contre l'un des tas, son bras saignant.

Landok : Où est mon épée ?

Host : Tu es blessé.

Landok : Cherche mon épée.

Host : Tu as été empoisonné.

Landok : Il sera temps de mourir après que le Drokken sera tué.

Wesley : Empoisonné ?

Host regarde Angel et le Drokken combattrent : La morsure de Drokken contient un venin puissant mortel pour mon peuple.

Wesley : Il y a un antidote ?

Host : Seulement de retour chez nous.

Le Drokken parvient à donner un coup très fort à Angel et l'envoie voler dans les airs puis aller précipitamment entre les tas.

Wesley arrive près d'Angel alors qu'il se relève.

Angel : Il va après la femme.

Angel commence à suivre le Drokken. Wesley sort une flamme et l'allume pour le suit.

Le Drokken du haut d'un tas à un autre, les regardant.

Angel doucement à Wesley : Trouve la femme. Sort là d'ici. Je vais trouver le Drokken.

Wesley hoche la tête et ils se séparent tous les deux.

Landok : Krevlorneswath du Clan de la Mort, mon épée !

Host : Hé ho ! Complex de martyr ? Tu ne peux même lever ton bras pour crier plus fort.

On revient en arrière et en avant entre Wesley avec sa flamme en main, et Angel se frayant un chemin parmi eux dans le noir avec son épée dehors.

Angel : Hé. Tu veux de la nourriture ? Je peux être de la nourriture. Vraiment succulente. (doucement) Viens, où est-tu ? (plus fort) Ici minou, minou, minou. Ici, minou, minou, minou.

Wesley entend les sanglots de la femme et court après le son.

Wesley : Ca va. Ca va. Je vais vous sortir de là. N'ayez pas peur.

La femme le regarde et crie de tous ses poumons.

Wesley se retourne pour trouver le Drokken chargeant droit sur lui, le cognant en arrière par terre.

 Wesley se pousse à mi-chemin et essaye de détourner le Drokken avec sa flamme. Le Drokken mords le haut et l'avale, laissant Wesley regarder le bout mordu dans sa main gauche.

Avant que le Drokken ne puisse faire quelque chose d'autre, Angel est là, l'attaquant avec les pieds, mains et épée, à une vitesse furieuse. Le Drokken parvien à envoyer Angel voler en arrière vers le sol mais Angel lance son épée alors qu'il se relève, et il frappe la gorge du Drokken en plein milieu, restant à mi-chemin en arrière. Le Drokken fait un bruit de gargouillement puis s'écroule sur le sol.

Wesley et Angel se regardent. Angel jette un coup d'oeil là vers la femme puis derrière vers Wesley.

Angel : C'était marrant.

Cordy a le livre ouvert sur la capote de la voiture d'Angel et est en train de le lire alors que les autres reviennent de derrière les tas, le Host soutenant son cousin.

Landok : Si je dois périr cette nuit...

Host : Arrête là. Pas de péril permit ici.

Landok : Si je péris, tu veux accomplir les rituels!

Host : Je ne voudrais certainement pas.

Landok : Je ne recevrais pas de gloire à moins que tu accomplisses les rituels.

Host : Et puis tu ne recevras pas de gloire.

Landok : Tu est le seul ici qui peux officier.

Wesley : Il faudrait qu'il retourne dans son monde maintenant ou il va mourir.

Cordy : Je crois que je comprends.

Angel : Comprends quoi ?

Cordy : La vision. Ce livre. Je crois que c'est comme ça qu'on va le renvoyer !

Wesley : Qu'est-ce que tu veux dire ?

Cordy : Si il lis le livre là où nous savons qu'un portail existe je pense que ça le renverra. Me vision m'avait dit que c'est ce qui est arrivé à cette fille Fred. Le portail marche dans les deux sens.

Angel : Qu'est-ce qu'il y aura si au lieu de l'envoyer lui le portail envoyait quelque chose d'ici ?

Cordy : Ça ne devrait pas.

Wesley : Comment peut-tu en être sûr ?

Cordy : Je ne peux pas. Je...je suis juste...Ne me demande pas comment je sais. Je sais juste.

Cordy regarde vers Angel qui regarde juste vers Wesley.

Wesley après un moment : Allons y.

Ils entassent tous dans le siège avant de la voiture d'Angel. Le Host et son cousin sont déjà à l'arrière.

Landok : Krevlorneswath du Clan de la Mort, donne moi ta promesse. Vas-tu accomplir les rituels ?

Host : Je ne vais pas le faire. Personne n'est en train de mourir.

Gunn fixe Rondell allongé sur la pile de mobilier cassé.

George jette une allumette et allume le bûcher.

Le gang entier observe en silence alors que les flammes battent dans le ciel la nuit.

Angel et le Host sont en train de soutenir Landok entre eux pendant qu'ils entrent au Caritas.

Host : Met le portail en haut comme avant. Juste là. Parler de m'éclipser.

Angel : Je l'ai.

Aide Landok sur la scène puis se tourne vers Cordy pour le livre.

Angel : Cordy ? (passe le livre à Landok) Tous ce que tu as à faire c'est lire à haute voix d'après ça. (se tourne regarde vers Cordy, qui a ses doigts croisés, puis derrière vers Landok) Eh bien, c'est la théorie.

Landok : Pour vaincre le Drokken, tu doit être un grand et noble guerrier.

Angel : Eh bien, tu sais...j'essaye.

Landok : Je suis heureux de vous connaitre.

Serre le poignet d'Angel.

Host : Landok, soit sauf.

Landok : Au revoir, Krevlorneswath du Clan de la Mort.

Host : Dis à ma mère que je...dis lui que je me jette dans les canyons sacrificiels de Trelinsk.

Landok : Je crois qu'on va se recontrer de nouveau dans quelque jours.

Host : Oh, bien. J'espère que non.

Landok commence à lire le livre.

Le sol commence à trembler légèrement. Les autres tressailent pendant que le portail s'ouvre avec soudain une lumière éclatante et une rafale de vent et aspire Landok dedans, puis se ferme de nouveau.

Ils se tiennent tous debout et regarde vers la scène vide.

Host : Ce..ce qui est à dire c'est que nous oublierons que tout ça s'est passé.

Angel : Je suis en bas avec ça. Wesley ?

Wesley : Ca me va . Cordy ?

Il y a aucune réponse et il se retourne pour voir qu'il n'y a pas de Cordy en vue.

Wesley : Cordy!?

Ils regardent tout autour.

Angel : Cordy!

Cordy est couché dans un cache au soleil sur le sol. Elle ouvre ses yeux et se lève pour voir les bois remplis avec d'étrange bruits d'animaux tout autour d'elle. Regarde en haut vers le ciel et voit qu'il y a deux soleils dedans.

Remarque ce qui semble être comme des poupées drapé de peaux d'animaux un peu plus loin.

Cordy : Oh...merde!

Previously on Angel:

Rondell:  "Well, if it isn't Charles Gunn."
Gunn:  "Anne, meet Rondell and George."

Gunn:  "Somebody could have filled me in."
George:  "You ain't been around to tell nothing to."
Rondell:  "You been moving on up, dog.  Playing demon detective with your new family."

Zombie cop:  "Put your hands on the wall, step back and spread your feet apart."
Wesley:  "Wait!  Officer, wait!"
Zombie cop shoots Wesley.

Gunn:  "This man took a bullet for me!"
Wesley:  "And it was nothing."
They do the elaborate handshake routine.
Angel:  "Ah, I see you guys have bonded."

Wesley:  "We've all discussed it and none of us are ready just yet..."
Angel:  "It's okay, Wesley.  I don't want you to came back and work for me.  I wanna work for you."

Cordy's reaction during the vision from "Dead End"
Angel:  "Cordy! - What did you see?"

Gunn: "Is it me or are these vision hangovers getting longer and longer."

Cordy:  "I wish it would stop hurting."

Night.  Inside a fancy restaurant Wesley, Cordy and Gunn at a table with an empty forth chair, eating dinner.
Cordy:  "You wanna try some of this sashimi?"
Gunn:  "That's the raw fish?  Maybe when hell freezes over."
Cordy cranes her neck to look around the restaurant.
Wesley:  "What are you looking for?"
Cordy:  "Celebrities.  They wouldn't put them out here in the 'B' section.  They put them back in the dark."
Angel:  "Not like here - where it's brightly lit and - open and everyone could stare at you and..."
Camera pans from what we now realize was a mirror to show that the forth chair at the table is actually occupied by Angel.
Angel:  "It's a little exposed.  Kind of public."
Gunn:  "Oh, yeah, that public thing.  It happens when you go where the people are."
Gunn claps him on the arm as Angel looks around the restaurant.
Angel:  "Oh, no, no, no.  I-I-I like the people.  Normal people.  I wanna get out and be one of them.  You know.  Celebrate Cordy's good news."
Cordy:  "Oh, it's just a commercial."
Wesley lifting his wine glass:  "Just a *national* commercial.  Here is to you."
They all clink glasses.
Cordy:  "Guys, I can't drink.  I have to be up at four thirty in the morning for the shoot. But please, continue with the toasting and the praising."
Gunn:  "You're gonna knock 'em dead, and make a ton of cash."
Angel:  "What he said, but-but don't leave us when you get famous."
Cordy:  "I'm touched.  But don't worry.  I *can't* leave you guys while I'm still the proud owner of the mind-shattering, ever more debilitating visions."
Takes a sip from her wineglass that holds water then goes back to eating.
Cordy:  "I feel a little guilty."
Angel:  "Don't. - I mean, nineteen dollars for a - sashimi couscous appetizer is money well spent.  How was it anyway?  Pretty good?  I mean, it ought to be pretty..."
Cordy:  "It's delicious but that's not what I feel guilty about."
Angel:  "Oh. (Sees Wesley looking at him) I 'm not cheap, I-I'm just old. (Slipping into a slight Irish accent) I-I remember when a few bob got you a good meal, a bottle *and* a tavern wench. - You were saying?"
Cordy:  "I was saying, I feel guilty leaving you guys in the middle of a case to go do this commercial."
Wesley:  "Mhmm, we have it under control.  Angel will get hold of his informant first thing in the morning."
Gunn:  "And he (to Angel) - well, is it a he or an it?"
Angel:  "Actually both."
Gunn:  "Well, then he slash it points us to the big bloated thing in your vision."
Wesley:  "The Haklar demon.  In fact Angel's informant will lead us to the demon's feeding grounds where we manly men will gather round and kill it to death."
Wesley holds out his fist and Gunn bumps it with his own.  Angel, just a beat too slow, puts his fist out as well. The others obligingly repeat the gesture.
Cordy:  "Ooh, sounds like fun.  - If you guys want more wine, don't let me stop you."
Angel:  "Oh, no more wine for me.  That imported stuff goes right to your head."
Gunn:  "You think we should get a flame thrower?"
Wesley:  "For the Haklar?  I hadn't thought of that."
Angel:  "I mean, if you guys want to order another bottle..."
Gunn:  "Of course if we wound up in a tight space we could burn each other."
Wesley:  "Right.  Right."
Gunn:  "Well, you're the boss.  You'll decide."
Wesley taking a deep breath:  "A flame thrower is big and loud.  Might call attention where we don't want it.  Stealth, you know being a large part of..."
Angel notices a shorthaired woman wearing a cape walking through the restaurant and jumps out of his seat with vampire speed to grab a hold of her.
Angel:  "Isn't this interesting?"
Woman:  "Wha-what?  My shawl?"
Angel:  "No, your Brahenian (?) Battle-shroud, woven from the skin of dead children."
Wesley at the table:  "What's he doing?"
Angel:  "You think I don't know a Voltar Witch when I see one?  You don't think I can't see the markings of a... (trails of as he takes a closer look at the shawl) Looks a little different up close."
Cordy:  "It's a beautiful shawl ma'am.  It's a beautiful, thousand dollar, Laura Mina original. (Laughs) My friend just loves beautiful things so much he can't control himself.  Because he's - ahm, from France?  - We're so sorry.  So sorry."
Pulls Angel back towards the table.
Angel with French accent:  "Pardon."
Gunn as they all sit back down:  "If we had a flame-thrower we could set the table on fire.  Draw a little *more* attention to us."
Angel:  "I'm telling you those markings, from a distance they really looked..."
Wesley:  "Let's just eat and be on our way without any more..."
Cordy:  "Oh god."
Cordy scrunches up her face.
Gunn:  "What is it?  What do you see?"
Cordy:  "Moo..."
Wesley:  "Moo?  Some sort of cow monster?"
Cordy:  "Move.  I think the sashimi is coming up."
The guys jump up off their chairs as Cordy doubles over, pulling the tablecloth and dishes off the table as she is violently sick.
Angel:  "They'll take that off the bill, right?"

Intro

Hyperion day.  Wesley is sitting in his office talking on the phone.
Wesley:  "Yes, mum.  Yes, well, put him on. - Right.  You too. - Hello father.  Happy Birthday. - How are you? - Good. - No!  It's going quite well actually. - Yes.  I have news. - I've been put in charge of our group. - Yes, as their leader.  No, it's a permanent position.  Well as permanent as these things... - (the smile on Wesley's face fades away into nothing) - No, I certainly won't be fired. - Ah. Well, yes, I was that one time, yes.  - Again... No, you're right.  I see how... - Yes, I'd forgotten, thank you.  - Yes. -  Ah, just recently. Uhm, it's going quite well so far. - - No, I think this time... - I hope it will be different. - No.  No, you're right.  I see how... - I just thought you'd be... I thought you'd want to know, that's all. - Right.  Well - again, happy birthday. - Okay."
Hangs up and looks down at the desk.
Gunn comes in munching on some chips.
Gunn:  "You talking to someone?"
Wesley closing the folder in front of him:  "Yes, my father."
Gunn:  "English senior?  How is he?"
Wesley:  "Well.  It's his birthday."
Gunn:  "Nice."
Wesley still moving stuff around on his desk:  "He sends his greetings to everyone in Tinsel Town."

Day, big, white warehouse with Stage 6 stenciled on it.  Inside Angel makes his way through the people getting ready to shoot Cordy's commercial.
Angel:  "Sorry."
He spots the stage made up to look like a sunlit beach and a girl in a bikini waiting for the shoot to start. He slowly walks out on the beach.  The girl gives him a brilliant smile when she sees him coming towards her, but he passes her by without even a look and the smile vanishes.
He turns and blinks at the fake sunlight. Letting out a deep breath he closes his eyes and turns his head to face the fake sun, a slight smile spreading across his face.
Cordy, wearing a heavy, white bathrobe steps up to him.
Cordy:  "What are you doing here?"
Angel smiles at her:  "Getting a tan. Ha. Not bursting into flames?"
Cordy:  "So - what are you doing here?"
Angel:  "I have to ask you a question.  In your vision did the Haklar demon..."
Cordy grabs him by the arms as she sees someone coming.
Cordy whispering:  "Shut up.  The director's come in.  (To the director)  Hi.  I just wanna say thanks for casting me."
Director:  "You're welcome.  Lose the bathrobe."
Cordy:  "Excuse me?"
Director:  "What's wrong?  You don't speak English?  The wardrobe.  I need to *see* it.  Lose the robe, princess."
Cordy stares at him for a moment and he snaps his fingers a few times.
Cordy:  "Sure.  Sure."
She slowly takes the robe off to reveal that she's wearing a very skimpy bikini dotted with seashells.
Angel looks over, blinks, takes a second look, his eyes widening a little. Looks away.  Sneaks another quick glance then keeps his eyes on the director.
Director:  "Turn around. (Cordy does so, slowly)  Well, nothing wrong there. Okay, turn.  (Cordy turns to face him again)  When does she go to makeup?"
His assistant looks at his notebook.
Cordy:  "I've already been to makeup."
Director:  "Really. (To assistant) Then take her back.  Tell David to get rid of those circles under her eyes.  She looks like a refugee from an abused women's shelter."
Cordy:  "I had food poisoning."
Director:  "Yeah, right.  You eat.  Good one. (To assistant) Tell David I'm supposed to wanna sleep with this woman.  I don't.  Do you wanna sleep with her?  Of course you don't."
Angel:  "You're out of line. (The director turns and stares) Apologize to her."
Director:  "Oh, let me guess. Wanna-be rocker or part-time male model.  I could go either way on this one."
Angel takes a step closer to him:  "I said apologize to her."
Director:  "Really? (Aside to assistant) Get security."
Cordy:  "Angel..."
Angel:  "Who the hell do you think you are, huh?"
Director:  "I think I'm the director.  (To Cordy) And I think you're real smart for bringing your unemployed boyfriend onto *my* set, telling me how to film my commercial.  That's really helping your career."
Cordy, back in her bathrobe, takes a hold of Angel arm and pulls him away from the director.
Cordy:  "I'm sorry. Ah. He won't bother you anymore."
Director:  "Oh, I know he won't.  Because security is gonna toss his ass in about two minutes.  Now get into makeup and hope they can work miracles."
The director leaves and Cordy turns to face Angel.
Angel:  "Do you want me to rip that guy's head of for you?  Because, you know, I can.  I can actually just rip his head right off his body.  I can do that."
Cordy:  "Are you *trying* to ruin my career?  I mean, is this like a conscious effort on your part?"
Angel:  "No.  I just..."
Cordy:  "You need to go.  Now.  (Angel lets out a deep breath)  Why are you still here?  Go!"
Angel:  "Look, I have to ask you a question."
Cordy lets out a deep breath and folds her arms in front of her.
Cordy: "What?"
Angel:  "In your vision - the Haklar demon that you saw, did he eat his victim whole or did he just rip out the liver? - 'cause, I mean, it's a funny story, according to my informant, liver-eating Haklar's have different feeding grounds then people-eaters, and I need to know what kind it was so I can track it down and kill it."
Cordy nods, then shakes her head and turns to walk away.
Cordy quietly:  "I hate my whole life."

Gunn is sitting on the round bench in the lobby of the Hyperion watching Wesley pace.
Gunn:  "So - this Heckler demon we're supposed to kill..."
Wesley:  "Haklar.  Two 'a's."
Gunn:  "This Haklar with two 'a's' we're supposed to kill.  Give me the specs.  What I need to know?"
Wesley stops pacing:  "The Haklar, descended for the Klensan order demons, can weigh as much as three tons as an adult male. It awakes from its hibernation during alternating full moons only to feed and mate - often simultaneously.  Incapable of traditional speech the Haklar has learned to communicate with each other via a pattern of carefully timed facial ticks, not dissimilar to our own Morse code.  The Haklar prefers a warm moist clime where it can..."
Gunn:  "Wesley."
Wesley:  "Yes?"
Gunn:  "I meant, how do we go about killing it."
Wesley:  "Oh.  - Your standard slice and dice."
The door opens and George and Rondell walk in.
Gunn gets up to greet them.
Gunn:  "Hey.  What are y'all doing here?"
George:  "Got a situation."
Gunn:  "Wesley, you remember Rondell and George?"
Wesley shakes their hands:  "Certainly.  I never got the chance to thank you both properly.  I think it's fair to say I owe you men my life."
George:  "It's cool.  Only reason you got shot is 'cause you got our backs."
Rondell:  "Hey, how you feeling?"
Wesley:  "Better, thank you."
Gunn:  "The situation, what is it?"
Rondell:  "What else?  Vamps."
George:  "Pack of them making McKenzie park their new personal restaurant."
Gunn:  "Got a lot of homeless sleeping there."
Rondell:  "They be the meals."
Gunn:  "Sounds like what we need to do is set a trap."
George:  "Traps already set."
Gunn:  "It is?"
George:  "We know the drill.  Everything's in motion."
Gunn:  "Oh. Alright.  You just need me to..."
Rondell: "Lend us your truck."
Gunn:  "You want my ride?"
George:  "It's still tricked out for dusting, ain't it?"
Gunn:  "Well, yeah.  But..."
Rondell:  "We wanna go in with everything we got."
Gunn throws a quick look at Wesley.
Gunn:  "Count me in then."
Wesley:  "What about the Haklar?"
Gunn:  "Angel gets a lock on its crib, page me."
Angel comes in:  "Haklar is living on the North Shore of Lake Hollywood.  We better hurry.  They've got a five K race starting there in half an hour."
Wesley:  "Consider yourself paged."
Gunn looks from Wesley to George and Rondell.
Gunn:  "I got to take this.  Wait for me though.  I'm through, I hook up with you guys at base camp, we head out together.
Rondell:  "Yeah, whatever, G. (Bumps George) Lets roll man."
The two of them leave with Gunn looking after them.

Wesley walks up to Angel.
Wesley:  "Angel, is everything alright?"
Angel hands Gunn an ax, then picks up another one and tosses it to Wesley before getting one for himself.
Angel with a sigh:  "I-It's Cordy."
Wesley:  "What about her?"
Gunn:  "Headaches getting worse?"
Wesley:  "What happened?"
Angel:  "Nothing happened.  It - it's just... Heh. Acting is her dream job?  I mean, that's the world she really wants to live in?  With people like that?  I don't get it."
Wesley:  "Who are you talking about?"
Angel:  "Mr. 'Hey, I'm an L.A. director, you know, shooting a commercial (snaps his fingers) so I must be the center of the universe' guy?  It's just like, (?) if you wanna make it in show business you just pretend you're on the food chain(?).  I mean, all we do is save the world.   And the way he talks to her.  It's like she's his commodity.  Like she's his slave or something. And you know what the worst part is?  She took it.  When was the last time Cordy took crap from any of us?"
Gunn:  "Never.  And the day after never."
Angel:  "Exactly!  He's also got her wearing this - flimsy swimsuit that covers like (twists the ax handle between his hands as he looks up at the ceiling) nothing."
For a moment all three guys' eyes unfocus, then they glance at each other.
Wesley:  "Appalling."
Gunn:  "Disgusting."
Angel:  "Right."
All three guys stare at the floor for a moment, then Gunn shakes his head slightly.
Gunn:  "Well, shouldn't we be off killing something?"
Wesley:  "Absolutely."
Angel:  "Good.  Let's get this show on the road."
The three of them head out.

The host is singing "Superstition" up on the stage of Caritas.
The club is jamming as the host dances to his own music.  Suddenly there is a shimmering in the air behind him.  Not noticing the host keeps on singing. The host turns as shimmering condenses into a portal and stares as a gray skinned monster jumps through it onto the stage.

Break

The gray monster jumps off the stage, smashes into a table and breaks some glasses, hits a couple of the patrons to get them out of its way, then spots the exit and heads on out up the stairs.
Host in normal voice:  "It's alright.  Everything's fine. (Licks his lips)  Nothing to worry about. - It's all part of the show."

Cordy is on the fake beach on Stage 6 Spreading suntan lotion on the guy lying on his stomach between her and the other girl.
Cordy:  "Goes on smooth like a lovers kiss.  It's the only suntan lotion good enough for our man."
Director:  "Cut.  Cut.  (Steps up to Cordy)  You're in his light."
Cordy:  "Still?"
Director:  "I told you twice, you have to bend over more."
Cordy:  "If I bend over any more I'm gonna fall out of my top."
Director:  "And then you'll be out of his light.  See?  Everybody wins."
Cordy motions towards the lights:  "But isn't there something we could do..."
Director:  "I didn't hire you to play Ophelia. -  Show the cleavage, save the line.  Got it?  Or you wanna waste more of our time?"
Cordy, after a beat:  "Got it."
The director leaves and Cordy looks down.

Wesley follows Angel into the Hyperion dabbing at his brow with a handkerchief.
Wesley:  "Has it..."
Angel:  "Stopped bleeding?  Yeah."
They stop as they spot Cordy sitting hunched over on one of the seats in the looby.
Wesley:  "Cordelia."
Angel:  "Hi."
Cordy looks up at them, then back down at the floor.
Angel takes a step closer:  "Look, I just wanna say - if I was out of line today..."
Cordy straightening up:  "*If* you were out of *line*?  *If*?  (Gets up)  You're comfortable with your use of the word 'if' here, are you?"
Angel throws a look at Wesley then turns around as Cordy walks past him.
Angel:  "I'm sorry I embarrassed you."
Cordy lets out a breath:  "Who am I kidding.  I embarrassed myself.  -  I just wanted to act, that's all. - For them to like me because I was good. - I never wanted to feel like this. - I thought Gunn was with you guys?"
Wesley:  "He was.  After the fight he had to go home to take care of some vampire business."
Cordy:  "How was the big fight?  All big and - fighty?"
Wesley:  "We managed to kill the Haklar just as it was about to devour a group of power walkers."
Angel:  "Horrible."
Cordy:  "I know.  I saw it in my stupid vision, remember?"
Angel:  "No, not the Haklar, the power walkers. I mean, walking I get, but power walking?  Why not just run for a shorter time? - Weird. - Plus one of them hit him."
Cordy:  "A power walker did that?"
Wesley:  "Apparently she felt that I disrespected the Haklar's culture by killing it."
Cordy: "This town sucks."
The door opens and the host comes in.
Host:  "Am I happy to see you.  You're still a knight for hire, yeah?  Well, I'm hiring.  I need you to kill something.  I suppose you want the particulars, so here they are: it's called a Drokken."
Wesley:  "Drokken?"
Host:  "Ah, you won't find it in your books.  It's not from any world you ever heard of."
Angel folding his arms:  "How did it get here?"
Host:  "Portal.  Right in the middle of my Steve Wonder tune.  Totally threw me off, and you know how I hate to disappoint an audience.  But I digress.  What-what's important is that you kill this Drokken, and-and this part I can't stress enough: kill it you must."
Angel:  "Where is it?"
Host:  "No idea. But I imagine it's getting pretty hungry by now."

Two guys are walking down a street at night.  The Drokken attacks them, quickly knocks them down and begins to eat, amking some real disgusting noises.
A blonde woman walks down a sidewalk, uses her remote to unlock her car, looks up and sees the Drokken, mouth still smeared with blood and screams.

Angel:  "That's all you got for us?"
Wesley sitting beside Cordy:  "What is it doing here?  What does it want?  What is it capable of?"
Host:  "Who cares?  It trashed my club, my clientele."
Angel:  "I thought violence wasn't possible in Caritas.  Isn't it supposed to be a sanctuary?"
Host:  "I didn't say the Drokken *killed* anyone. I mean, knocked over a couple of my regulars.  (Looks from Angel to Wes and back) There were a couple of angry glances.  -  I sensed some bad intentions. - Not a nice fellow. Bad, bad beast.  Did I mention the teeth?"
Angel:  "You mentioned the teeth."
Host:  "Are you gonna help me or do I have to break out my champion rolodex?"
Angel:  "Okay.  We can start at Caritas, do a circular search, say one mile in diameter, keep moving out and hope we get lucky, huh?"
Cordy:  "Angel."
Angel looks over at her and she tips her head towards Wesley.
Angel unfolds his arms and backs up.
Angel:  "Sorry.  I didn't mean to step on your toes, Wesley."
Wesley:  "Quite alright."
Cordy with a bright smile:  "Wesley is kind of our new leader now."
Host: "Well, it's been a long time coming.  Congrats. (To Angel)  And kudos to you.  Nice choice of conductor to lead your symphony. (To Wes)  So, what do we do now?"
Wesley gets up:  "Well, ah... - Angel's right.  Barring more promising leads a circular search pattern for the beast seems best."
Host:  "I like it."
Angel and Wesley start to head out, but the host notices that Cordy is scrunching up her face and putting a hand up to her head.
Host:  "Hey.  What's with her?"
Cordy doubles over groaning.
Wesley:  "Food poisoning."
Angel:  "From a very expensive appetizer."
Cordy straightens back up, still clutching her head and Angel hurries over.
Angel:  "Or possibly a vision."
We get blurry images of a girl wearing a locket taking a book off a shelf and opening it.  Suddenly a portal like the one we saw in Caritas opens behind her and she is sucked into it, screaming.
Angel:  "You're okay?"
Cordy:  "Why does everyone *always* ask me that?  Do I *look* okay?!"
Angel backs a few steps away.
Wesley:  "What did you see?"
Cordy:  "A woman.  She was at the public library.  I think she works there.  She was reading a book."
Host:  "A-as scary as *that* sounds... Crazed, rabid Drokken on the loose here?  Kind of in first position."
Cordy to Wesley:  "There was an opening behind her.  Something magical - a - portal."
Angel:  "A portal."
Host:  "A portal?"
Wesley:  "Like the one from which this Drokken beast materialized in Caritas?"
Host:  "We-we don't know that for a fact."
Wesley:  "There is our connection. (Checks his watch) We better get to the library.  They'll be closing soon."
Angel:  "Right."
The three of them get ready to head out.
Host:  "How fortunate that the Powers That Be haven taken an interest in my... I mean, in the problem I brought to your... Ah, it's really quite a break."
Angel as he walks past the host:  "You coming?"
Host:  "Right. - I thought you'd never ask."
The host stands there, just looking after them for a moment.

Gunn walks into the gang's quiet base camp, sees one of them standing guard.
Gunn:  "Junior, where is everybody?"
Junior won't answer or even look at Gunn.
Gunn:  "What's wrong?"
When he still doesn't get an answer Gunn moves on to find the whole group standing silently together in another room.  They part to let Gunn through to the front where he finds Rondell laid out on a pallet.
Gunn crouches down next to George.
Gunn:  "What..."
George turns Rondell's head to the side, exposing a vampire's fang marks on his neck.
Gunn:  "Did they make him drink?"
George:  "We don't know."
Gunn closes his eyes and turns his face to the side.

The host and Angel follow Wesley and Cordy into the public library.
Host:  "Call me crazy, but I'm getting the weirdest sense of deja vue here.  How come every time you and me hit the big city we end up in a library? Snoresville.  Next time why don't we do something fun?"
Angel:  "Like what?"
Host:  "Elton's in town next month.  What do you say, you and me, back row seats?"
Angel:  "I don't do big and crowed."
Host:  "Mr. Elton John hits the first few keys of 'yellow brick road' I defy you not to feel like the only other person in the room."
An older librarian almost runs into the host and both of them such their breath in loudly.
Host:  "Hi.  How are you?"
Librarian:  "You...  You're... (starts to smile in relief)  You're for the children's reading program!"
Host smiles back:  "Yes.  Yes, I am."
Librarian:  "It's not until tomorrow morning."
Host:  "Yes, I know. I never perform without checking out the space first.  Get a feel for the room."
Librarian:  "Oh.  (Looks him up and down)  Wow.  The kids will flip over your costume.  It looks so authentic."
Host:  "Thank you."
Librarian:  "Except for the horns. - But those are probably hard to fake."
Host:  "If you only knew."
Librarian:  "The reading area is down that way.  Just take a left."
Host:  "Toodles.  See you and the munchkins in the morning."
Librarian:  "Right."
The host walks past the others taking a left down the next corridor as instructed.
Librarian to the other:  "If you're planning on checking out anything you've got about five minutes."
Cordy:  "Actually we're looking for someone who works here."
Librarian:  "Who's that?"
Cordy:  "Okay, she's - tall.  She's brown hair about down to here (indicates her waist on her back), wears glasses, pretty..."
Librarian:  "Sorry."
Cordy:  "She wears a locket, shaped like a ball or-or an apple, I think?"
Librarian:  "An apple?  Fred wore one of those."
Angel:  "Fred?"
Librarian:  "Winifred.  Everyone called her Fred."
Angel:  "Do you know where we can find her?"
The librarian stares at them for a moment.

The librarian pulls a folded flyer from under the desk counter and hands it to Cordy.
Librarian:  "Fred disappeared five years ago.  They never found her.  Police said if she didn't show up in the first week... Well, we all stopped hoping a while ago."
Cordy hands the flyer to Angel:  "This is her."
Wesley:  "Can you tell us anything about her?"
Librarian:  "She worked here in the library with me.  She was studying to be a physicist."
Wesley:  "The day she disappeared..."
Librarian:  "Oh - it was creepy. One minute she is cataloguing in the foreign language section and the next minute she's gone!"

Wesley, Angel and Cordy enter the Foreign Language Section.
Wesley:  "Angel, why don't you look over there, I'll look over here and... what exactly are we looking for?"
Cordy:  "I don't know.  But this is where I saw the portal in my vision."
Host comes in:  "This reading room - to die for.  Great stage, rocking chair, fabulous colors.  I'm tempted to just show up tomorrow morning with Harry Potter."
Angel:  "If you don't mind, we're working here.  You know, on that thing you wanted us working on?"
Host:  "I really liked that circular search pattern you pitched. Has there been any talk of going back to that?"
Cordy pulls a book from a shelf.
Cordy:  "Here it is.  This is the book that Fred was holding in my vision."
She opens it to the title page.
Wesley reads:  "SCRQWRN.  What kind of language is that?"
The host eyes the book wearily.
Cordy:  "Last checked out May 6th of 1996 - and returned May 7th of 1996."
Angel pulls out the missing person flyer the librarian gave them.
Angel:  "The date she disappeared."
Cordy:  "(?)Crv dr pff lr ploos pls...(?)"
The host lifts a hand as if to stop her but remains quiet.
Cordy:  "(?)Vos strp umpt pls plsrts in uft frm pltz(?). - Yeah, Pat, I'd like to buy a vowel."
The host begins to scream as a blinding light and wind suddenly whips around them.  Angel grabs a hold of Cordelia and tries to shield her, while the host looking straight at the emerging portal keeps holding that one screaming note.

Break

Right where we left off. Suddenly the host's scream is joined by a second as a green-skinned, red-eyed, longhaired and armored demon flies headfirst out through the portal, rolls to his feet and draws a sword.
Pushing Cordy behind him, Angel attacks the demon.
Ducking the demon's sword he punches and kicks it in the gut a few times then manages to knock the sword out of its hands.  Angel grabs it and pushes it up against of the stacks and for the first time we see that it bears a remarkable resemblance in appearance to the host.
Host: "Landok?  Is that you?"
Wes and Cordy look at each other and Angel lowers the fist he had raised to hit the demon again.
Angel:  "You know him?"
Host:  "Yeah.  But just because I know his name doesn't mean you can't knock him unconscious.  Please continue."
Landok to host:  "Can it really be you? Krevlorneswath of the Deathwok Clan?"
Host:  "It's clearly rabid.  (To Angel) Do your thing, Angel."
Angel:  "Krevlorneswath?"
Cordy:  "Of the Deathwok Clan?"
Host:  "Eh, ah, - I-I prefer Lorne."
Angel:  "Lorne."
Host:  "Yes.  Lorne, if you must.  Though I generally don't go by that because (indicates his face) green?"
Cordy:  "Huh?"
Angel smiles:  "Right.  Lorne Greene.  (Cordy and Wes turn to stare at him)  Bonanza? (Cordy and Wes look at each other then back at Angel) Fifteen years on the air not mean anything to anyone here? (Drops his hands as the others still just stare) Okay.  *Now* I feel old."
Landok:  "What is this place?"
Host:  "It's called Los Angeles, and this isn't exactly one of the hot spots."
Landok:  "Is it a prison? (Raises his sword)  Are these your captors?"
Host:  "Whoa, big fella.  Put the sharp piece of metal down.  These are my friends.  Angel, Cordelia, Wesley - Everybody this is Landok."
Landok holds the sword tip down in front of himself and gives them a slight bow.
Landok:  "Landokmar of the Deathwok clan."
Cordy:  "There is that Deathwok clan thing again.  Does that mean that the two of you are..."
Host:  "Yeah.  Cousins."
Angel:  "Cousins?"
Landok sheathes his sword.
Landok:  "Your vanishing was a great mystery to our clan."
Everyone looks at Lorne.
Host:  "Long story, boring ending, really it wouldn't interest you at all."
Landok:  "It was hoped that you had sought atonement by forfeiting your life in the sacrificial canyons of Trelinsk."
Host:  "Well, it's been fun, Landok, but we have to skeedadle.  You'll be just fine.  New people come to L.A. all the time and manage to find their way around."
Landok:  "Where you abducted into this world as I was?"
Host:  "Ah, I came through a portal, yes."
Landok:  "Then we will find a path back to our home Krevlorneswath of the Deathwok Clan.  We will return together."
Host:  "Don't know about you, but my ticket was strictly one way."
Landok:  "You will not return home to remove the shame that you have visited upon your life-giver?"
Host:  "Is anyone else getting a little peckish?  (Laughs)  How does Italian sound, hm?"
Landok:  "Your mother's burden is terrible."
Host:  "Misses her little green boo, does she?"
Landok:  "She rips your images into tiny pieces, feeds them to the swine, butchers the pigs and has their remains scattered for the dogs."
Host:  "Sounds like ma.  Tell you what, you pick the spot.  I'm game for anything, so..."
Landok:  "Does your cowardice really know no limits?"
Host:  "The nice people really don't wanna hear about our family issues."
Cordy:  "Sure we do."
Wesley:  "Yes.  Let's hear about the cowardice and shame."
Host:  "Okay.  For your information: not a coward. In fact, my friends and I were just partaking in a Drokken hunt which, regrettably, we must now return to.  Now, if you'll excuse us..."
Landok:  "There is a Drokken near by? I will assist in the kill."
Host:  "Find your own Drokken."
Wesley:  "You know how we can kill it?"
Landok:  "All that is required is to pierce it with a weapon dipped in thromite."
Host:  "Sorry, cus, thromite?  Not exactly existing in this world.  Thanks anyway."
Landok:  "Then killing the Drokken will be most difficult.  It is impervious to most wounds."
Angel:  "What if you chop its head off?"
Wesley:  "Or run it through with a sword?"
Angel: "Or electrocute it with, oh, lets say about a fifty thousand volt charge?"
Cordy:  "Yeah, we've had a lot of luck with those things in the past."
Landok:  "Without thromite it will take a mighty blow to destroy the Drokken.  It is quite strong and fast, very difficult to hit."
Angel:  "Well, in order to hit it, we've got to find it first."
Landok:  "I can track the Drokken for you."
Wesley:  "You can?"
Landok:  "Wherever it roams it leaves behind waves of hostility."
Wesley:  "And you can *read* these waves? - Amazing!  All your people do this?"
Landok:  "Those who are willing to submit to training."
Host: "Oh, everyone on board.  Guilt trip leaving this station."
Landok:  "Lead me to where the Drokken entered this world.  (Pulls his sword) I will help you slay it."
Wesley:  "We'd welcome your help."
The host watches as they all file past him, then finally follows them.

Gunn's truck pulls up and Gunn gets out. There is old wood furniture in the bed of it.
Gunn grabs a hold of George as he steps closer and slams him up against the back of the truck.
Gunn:  "You should have waited for me."
George:  "We've been waiting on you for months, bro."
Gunn pushes him to the side and grabs a chair from the back of the truck to add it to a pile of other broken furniture laid out a little ways away, then stands there staring at it.

Landok is crouched at the foot of the body the Drokken killed earlier.
Landok:  "Our path is true, but our arrival untimely.  The Drokken has consumed.  It will be at maximum power."
He straightens up and waves a hand slowly back and forth in front of his face.
Angel quietly to host:  "What's he doing?"
Host:  "He's channeling his mind to identify the Drokken's aura.  I use that sense to help people find their destinies and I'm a freak.  He uses it to hunt, he's considered the golden spawn.  Go figure."
Angel:  "So, he's like some big hero back home."
Host:  "Talk about screwed up values.  A world of only good and evil, black and white, no gray.  No music, no art, just champions roaming the countryside, fighting for justice. Bo-ring. You got a problem, solve it with a sword. No one ever admits to having actual feelings and emotions, let alone talks about them.  Can you imagine living in place like that?"
Angel lost in thought:  "Not really."
Wesley puts down his cell phone.
Wesley:  "Why isn't Gunn answering our pages?  What if he's in some kind of trouble?"
Cordy is sitting on a bench flipping through the book she found at the library.
Cordy:  "Or maybe he's in the middle of his stake-o-rama.  Besides, last time we went chasing after him on a hunt you got shot.  Remember?"
Wesley: "Point taken. - What are you doing?"
Cordy:  "I don't know. - We're missing something here, Wesley."
Wesley:  "When we get back to the office I'll see what I can do about deciphering it."
Cordy:  "I mean something bigger."
Wesley:  "Like what?"
Cordy:  "I don't know.  I just feel like we're chasing after this monster, which is good and all, but - we're missing something."
Landok:  "The Drokken goes this way.  The aura is strong.  It's not far."
Host:  "What do you want?  A medal?"
Landok takes step closer to the host:  "Krevlorneswath of the Deathwok Clan mocks me?"
Host:  "Just the LA in me coming out, I guess."
Landok:  "The same Krevlorneswath of the Deathwok Clan who refused the ancient tradition of hunting and gathering."
Host:  "I'll let you in on a little secret, Landok. While the rest of you boys were out hunting I was down at the waterhole chatting up the senioritas, gathering a little love."
Landok:  "Your cowardice even extended to the sacred joust."
Host: "For the last time: not a coward.  I just saw both sides of the joust. (To Angel) How you're supposed to joust someone when you partially agree with their point of view?"
Landok:  "The Drokken has taken more food to consume later."
Cordy:  "More food? - Oh, you mean people? - Oh!  You mean *people*."

Angel's convertible pulls up in front of a warehouse with stacks of wooden pallets forming a veritable labyrinth around it.
Landok rises up in the back seat and looks around.
Angel:  "You're sure this is where the Drokken came."
Just then the Drokken comes into view for a moment, carrying the woman from earlier under one arm. It stops to growl in their direction then disappears into the maze.
Landok:  "I am sure."
Angel:  "What do we do, Wesley?"
Wesley:  "Ah, we don't have Gunn.  Uhm, if it's as strong as Landok says..."
Angel:  "Yeah?"
Wesley:  "Perhaps a diversion. I-I have some flares maybe the light will distract him long enough for us to be able to..."
Landok:  "Enough of your words!"
Landok jumps out of the car and charges into the maze of stacks.
Host:  "Patience not really a virtue with my people."
Angel gets out of the car and walks towards the stacks, sword in hand.
Wesley:  "Angel, what are you... What are you... (Wesley gets out as well and looks after them) We don't have a plan."

Landok comes upon the Drokken and it leaves the frightened woman to charge him.  Landok attacks the monster with his sword without doing any visible damage.  After a few swings the Drokken gets a hold of him and bites him in the arm and Landok screams as it throws him aside.
Angel comes up behind it and kicks it in the side.  The two of them fight and seem pretty evenly matched.

Wesley and the host come up and see Landok sitting against one of the stack, his arm bleeding.
Landok:  "Where is my sword?"
Host:  "You're hurt."
Landok:  "Fetch my sword."
Host:  "You've been poisoned."
Landok:  "There is time to die *after* the Drokken is slain."
Wesley:  "Poisoned?"
Host watching Angel and the Drokken fight:  "The Drokken's bite contains a powerful venom deadly to my people."
Wesley:  "Is there an antidote?"
Host:  "Only back in our world."
The Drokken manages to get a solid kick in at Angel and sends him flying through the air then scuttles off between the stacks.
Wesley comes up next to Angel as he picks himself back up.
Angel:  "It's going after the woman."
Angel starts to follow the Drokken.  Wesley pulls out a flare and lights it then follows after.
The Drokken jumps from the top of one stack to another, watching them.
Angel quietly to Wesley:  "Find the woman.  Get her out.  I'll find the Drokken."
Wesley nods and the two of them split up.

Landok:  "Krevlorneswath of the Deathwok Clan, my sword!"
Host:  "Hello!  Martyr complex?  You can't even lift your arm for crying out loud."

We cut back and forth between Wesley with his flare in hand, and Angel making his way among them in the dark with his sword out.

Angel:  "Hey.  You want food? - I can be food. - Pretty tasty here. (Quietly) Come on, where are you? - (Louder) Here kitty, kitty, kitty. - Here kitty, kitty, kitty."

Wesley hears the woman's sobs and hurries after the sound.
Wesley:  "It's alright.  It's alright.  I'm gonna get you out of here.  Don't be scared."
The woman looks past him and screams at the top of her lungs.
Wesley spins around to find the Drokken charging straight at him, knocking him backwards to the ground.

Break

Wesley pushes himself partway up and tries to fend off the Drokken with his flare.  The Drokken bites off the top of it and swallows it, leaving Wesley staring at the bitten off stump left in his hand.
Before the Drokken can do anything else, Angel is there, attacking it with feet, hands and sword at a furious speed.  The Drokken manages to send Angel flying backwards to the ground but Angel throws his sword as he gets back up, and it hits the Drokken's throat dead center, sticking halfway out the back.
The Drokken makes a gurgling sound then collapses to the ground.
Wesley and Angel look at each other.  Angel glances over at the woman then back at Wesley.
Angel:  "That was fun."

Cordy has the book open on the hood of Angel's car and is reading in it as the other come back out of the stacks, the host supporting his cousin.
Landok:  "If I am to perish this night..."
Host:  "Stop right here.  No perishables allowed here."
Landok:  "If I perish, you will perform the rituals!"
Host:  "I certainly will not."
Landok:  "I will not receive glory unless you perform the rituals."
Host:  "Then glory you will not have."
Landok:  "You are the only one here who can officiate."
Wesley:  "We have to get him back to his world now or he's gonna die."
Cordy:  "I think I understand."
Angel:  "Understand what?"
Cordy:  "The vision.  This book.  I think it's how we send him back!"
Wesley:  "What do you mean?"
Cordy:  "If he reads from the book where we know a portal exists I think it'll send him back.  My vision was telling me that that's what happened to that girl Fred.  The portal works both ways."
Angel:  "What if instead of sending him back it the portal sends something here?"
Cordy: "It won't."
Wesley:  "How can you be sure?"
Cordy:  "I can't. I-I just am. - Don't ask me how I know.  I just know."
Cordy looks at Angel who just looks over at Wesley.
Wesley after a moment:  "Lets go."
They all pile into the front seat of Angel's car.  The host and his cousin are already in the back.
Landok:  "Krevlorneswath of the Deathwok Clan, give me your pledge. Will you perform the rituals?"
Host:  "I won't have to.  No one's dying."

Gunn stares at Rondell laid out on the pile of broken furniture.
George throws a match and lights the pyre.
The whole gang watches in silence as the flames lick into the night sky.

Angel and the host are supporting Landok between them as they enter Caritas.
Host:  "Put the portal up here before.  Right there.  Talk about upstaging me."
Angel:  "I got him."
Helps Landok on stage then turns to Cordy for the book.
Angel:  "Cordy?  (Hands the book to Landok)  All you have to do is read aloud from it. (Turns to look at Cordy, who has her fingers crossed, then back at Landok) Well, that's the theory anyway."
Landok: "To defeat the Drokken, you must be a great and noble warrior."
Angel:  "Well, you know - I try."
Landok:  "I am happy to know you."
Grips Angel's wrist.
Host:  "Landok, be safe."
Landok:  "Goodbye, Krevlorneswath of the Deathwok Clan."
Host:  "Tell my mother I... - Tell her I threw myself into the sacrificial canyons of Trelinsk."
Landok:  "I feel we will meet again some day."
Host:  "Oh, god.  I hope not."
Landok begins to read form the book.
The ground begins to shake slightly.  The others flinch as the portal opens with a sudden bright light and a gust of wind and sucks Landok backwards into it, then closes again.
They all stand and stare at the empty stage.
Host:  "Wha-what's say we all forget this ever happened."
Angel: "I'm down with that.  Wesley?"
Wesley:  "Fine with me.  Cordy?"
There is no answer and he turns to see that there is no Cordy anywhere in sight.
Wesley:  "Cordy!?"
They all look around.
Angel:  "Cordy!"

Cordy is lying in a patch of sunshine on the ground.  She opens her eyes and gets up to look at the wood filled with strange animal noises all around her.  Looks up at the sky and sees that there are two suns in it.
Spots what looks like stick puppets draped with animal skins a little ways away.
Cordy:  "Oh - crap!"

Kikavu ?

Au total, 103 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Nia110617 
07.04.2021 vers 12h

Neelah 
19.02.2021 vers 18h

Supersympa 
21.09.2020 vers 23h

Elisea2017 
26.08.2020 vers 12h

MikeBallin 
16.06.2020 vers 03h

blady 
25.03.2020 vers 17h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Supersympa  (11.03.2021 à 20:47)

Andy Hallett avait vraiment un talent incroyable. On croirait entendre le vrai Stevie Wonder.

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

DGreyMan 
emajandra1 
Sonmi451 
Ne manque pas...

On recherche des administrateurs pour construire et gérer un nouveau quartier A Million Little Things !
Appel à candidatures | Plus d'infos

Activité récente
Actualités
Joyeux anniversaire David !

Joyeux anniversaire David !
Nous sommes le 16 mai. C'est donc l'anniversaire de David Boreanaz alias Angel qui fête ses 52...

CBS renouvelle pour une cinquième saison Seal Team avec David Boreanaz

CBS renouvelle pour une cinquième saison Seal Team avec David Boreanaz
CBS a renouvelé Seal Team avec David Boreanaz pour une cinquième saison. Toutefois, celle-ci est...

Amy Acker de retour dans la série All Rise

Amy Acker de retour dans la série All Rise
Alors que la chaîne CBS poursuit la diffusion de la deuxième saison de All Rise, Amy Acker va...

Joyeux anniversaire Vincent !

Joyeux anniversaire Vincent !
Aujourd'hui, nous sommes le  5 mai. C'est donc l'anniversaire de Vincent Kartheiser, l'interprète de...

Mai 2021 : PDM et calendrier

Mai 2021 : PDM et calendrier
La nouvelle session de la Photo du Mois est arrivée sur le quartier. Ce mois-ci, vous devez...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

choup37, 14.05.2021 à 18:42

Nouveau sondage spécial déconfinement chez Merlin! Venez choisir avec qui vous voulez sortir, tout en humour

quimper, 14.05.2021 à 20:18

Un nouveau sondage sur le quartier Sherlock : dans quelle maison de Poudlard Sherlock ira-il ?

quimper, 14.05.2021 à 20:20

Même question pour Maura Isles sur Rizzoli & Isles. N'hésitez pas à passer sur les quartiers

chouchou70, Avant-hier à 11:38

Bonjour à tous, un nouveau sondage est disponible sur le quartier Friday Night Lights. N'hésitez pas à venir faire un petit tour

pretty31, Hier à 11:24

Dernier jour pour voter aux quarts de finale de l'animation The New Song sur Zoey's EP !

Viens chatter !