VOTE | 188 fans

#209 : L'épreuve

 

 

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Angel finit par admettre que Darla est condamnée à mourir. La seule possibilité pour la sauver serait de la transformer à nouveau en vampire, ce qui la rendrait immortelle. Malheureusement, ça n'est pas la meilleure solution mais Angel ne peut se résoudre à "l'exécuter"... Il doit pourtant prendre une décision avant qu'il ne soit trop tard.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Captures de l'épisode disponibles

Popularité


4.33 - 9 votes

Titre VO
The Trial

Titre VF
L'épreuve

Première diffusion
28.11.2000

Première diffusion en France
12.11.2001

Plus de détails

Réalisation: Bruce Seth Green

Scénario: David Greenwalt

Guest stars:
Christian Kane (Lindsey)
Julie Benz (Darla)
Juliet Landau (Drusilla)
Andy Hallett (Lorne)
Sam Anderson (Holland Manners)
Jim Piddock (Le Valet).

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Gunn a retrouvé la trace de Darla : elle vit seule dans un motel. Mais Lindsey la retrouve avant lui et la ramène chez Wolfram&Hart. Holland Manners tend alors à Darla un dossier: à la lecture du contenu, la jeune femme est bouleversée.

Plus tard. Darla traîne dans un bar. Elle drague un vampire complètement crétin. Elle lui fait l'apologie de la vie de couple et finit par l'amener là où elle veut: qu'il fasse d'elle un vampire. Il se laisse convaincre et l'entraîne dans une ruelle. Au moment où il va la mordre, Angel le tue. Il essaie de persuader Darla de renoncer à son projet: si elle redevient vampire, il devra la tuer. Darla lui rétorque qu'elle est déjà morte. Wolfram&Hart lui a montré son dossier médical : elle est mourante... Il ne lui reste que quelques mois à vivre.

Angel est convaincu que Wolfram&Hart ment. Il confie Darla à Wesley et Cordelia et déboule chez Lindsey qui, contre toute attente, l'invite à entrer. Il lui confirme que Darla est condamnée, atteinte par la syphilis. Il a fait confirmer plusieurs fois le diagnostic. Darla reprend là où elle s'était arrêtée 400 ans auparavant. La seule manière maintenant de la sauver est qu'Angel accepte de faire d'elle un vampire. Angel comprend que Lindsey est amoureux de Darla et en sourit : si elle était vampire, elle n'en ferait qu'une bouchée !

Grâce à Host, Angel apprend qu'il existe un autre moyen: en acceptant de passer les épreuves imposées par un mystérieux ordre, il peut la sauver. Angel accepte et s'y rend avec Darla.

Un maître de cérémonie très stylé lui fait passer la première épreuve: Angel se bat contre un démon qu'il ne peut pas tuer puisqu'il se reconstitue à chaque fois. Angel en vient cependant à bout.

La seconde épreuve est plus délicate: Angel doit traverser un couloir pavé de croix pour plonger la main dans un bénitier et récupérer une clé. Là encore, Angel surmonte l'épreuve.

La dernière épreuve est... définitive ! Attaché, Angel se retrouve face à des dizaines de pieux. Il doit accepter de mourir pour que Darla vive. Bouleversée, Darla refuse son sacrifice, mais Angel, déterminé à aller jusqu'au bout, accepte. Lorsque les pieux se précipitent sur lui, tout  le mécanisme s'arrête.

Le maître de cérémonie, impressionné, lui annonce qu'il est le premier à réussir. Mais au moment de sauver Darla, il se fige: elle a déjà eu une seconde chance, il ne peut rien faire. Fou de rage, Angel casse tout.

Il ramène ensuite Darla à son motel et lui promet d'être là jusqu'à la fin. La porte est alors enfoncée: Lindsey est là, avec tout un bataillon... et Drusilla. Tandis que les hommes de Lindsey maîtrisent Angel, Drusilla mord Darla et lui fait boire son sang... la retransformant ainsi en vampire.

Host à Angel : Bienvenu au Caritas. Combien pour nous gracier avec un nombre ?

Wesley à Gunn : Le Host, il aide les démons, lit leur âmes, voit leur futures.

Cordy : Oui, mais il peut seulement le faire quand ils chantent en karaoké.

Angel : Darla. C'est elle !

Angel à Darla : Alors tu es ce que Wolfram et Hart on sortis de cette boite.
Darla : Je me souviens de tout, Angel.

Angel : Tu as une âme maintenant. Vraiment bientôt...ces souvenirs vont commencer à te bouffer de l'intérieur.

Darla à Lindsey : Qu'est-ce que tu as ramené, Lindsey ? Qui suis-je ?

Holland à Lindsey : Tu ne lui as pas permi de s'échapper, tu l'as facilité.

Angel à Wesley : Elle m'a demandé de l'aide.

Wesley : Tu sais mieux que personne ce qu'elle était.

Angel : Ce qu'on étaient.

Darla à Angel : Retourne-moi ! Je ne supporterais pas ce battement dans ma poitrine plus longtemps !

Angel : Je ne peux pas.

Angel : Darla, attends !

Darla : Non. Ne me cherche plus.

Cordy et Wesley rôdent devant une porte fermée menant au sous-sol de l'Hypérion.

Cordy : Tu crois pas qu'on devrait aller le contrôler ? Il est dans cette cave depuis longtemps.

Wesley : J'ai entendu un son 'chuka-chuka'. Qu'est-ce qu'il fait là ? (chuka-chuka ? Angel joue des castagnettes ?)

Cordy : Comment je pourrais savoir ? Il a juste dit 'bonjour' et 'donne-moi mon verre de sang'.

Wesley : Je sais. Il est juste désemparé pour...

Cordy : Ne dit pas Darla ! Je suis malade et fatigué d'entendre parler de Darla. Si j'entends encore le nom Darla une fois ! Et il n'est pas désemparé, il est obsédé ! Je crois que tu vas être un homme et aller lui parler de ça !

Wesley ; Je suis un homme ! J'ai dit...des choses.

Cordy : Comme quoi ?

Wesley : Comme...est qu'il préfère du lait ou du sucre dans son thé. C'est comme ça que les hommes parlent en Angleterre !

Cordy : Shh ! Ecoutes. Ca s'est arrêté.

Wesley : Il vient !

Ils s'enfuient tous les deux de la porte de la cave. Cordy saute sur un tabouret derrière le comptoir, regardant quelques papiers. Derrière elle Wesley prend un dossier et prétend être en train de le lire alors que le porte s'ouvre et Angel sort les bras plein de vêtements.

Angel : Salut, les gars ! Qu'est-ce qui se passe ?

Cordy : Rien. Alors, tu faisais...ton linge ?

Angel pli son linge : Ouais. Il y a une vieille machine et séchoir dans la cave. (regarde un des vétements) Hmm, vous n'aimez pas ça quand ils sont encore chaud du séchoir ? (le pose et le regarde) Sans plis...c'est vrai, après avoir passé le fer pendant 15 minutes ! (c'était ça le chuka-chuka !)

Wesley : C'est bon de voir que tu prends des habitudes domestiques. (il lavait pas son linge avant ?)

Cordy : Ouais, tu semble si calme et paisible. T'es drogué ? (elle changera pas celle-là !)

Angel : Je sais que je vous ait causés beaucoup de chagrin avec tout ce trux avec Darla...et je m'excuse. Darla n'aura jamais besoin de mon aide. Tout ce que je peux faire c'est d'être là pour elle quand elle décideras de revenir. Mais je ne peux pas le faire pour elle, je le sais maintenant.

Wesley sourit à Cordy : On a du thé.

Angel : En ce moment, il n'y a rien que je puisse faire mais...allons-y.

Gunn arrive tenant un papier : J'ai trouvé Darla. (Angel va voir ce qu'il a reçu) C'était pas facile, mais tu as dit de continuer à surveiller et ma longue étendue de connaissaices d'hotel pas cher à L.A. a payée.

Cordy à Angel : Tu nous as mentis ! (oh, t'a remarqué ?)

Angel regarde quelques photos : Oui. Je sais.

Wesley : Pourquoi ?

Angel : J'ai pensé que tu me harcelais. (Cordy et Wesley se regardent) Le Royal Viking Motel.

Gunn : Commodément localisé à quelques pas de la belle cale de raffut. (oui, je sais ça veut rien dire, mais j'ai pas trouvé !) Je crois qu'elle ne vis plus de Wolfram et Hart.

Angel : Ils vont aussi la chercher.

Gunn : Qu'est-ce que tu crois qu'ils vont faire s'ils l'a trouvent ?

Angel : Et bien, laissont aller là-bas en premier et pas la découvrir.

Angel attrape son manteau et marche vers la porte, Gunn le suit.

Cordy : Ecoutez, monsieur ! Si tu espères qu'on va aller avec toi dans une sorte de chasse à l'oie sauvage, tu peux toujours espèrer ! (alors qu'ils sortent par les portes) On ne te permettra pas d'être dépendant !

Wesley : On a pas appris quelque chose du thé ?
Darla enlève son collier en croix et le met sur la coiffeuse. Elle met un rouge à lèvres rouge clair, puis hésite, regardant son reflet. Prend un mouchoir et l'enlève alors qu'un son connu vient de sa porte. Darla se regarde dans le miroir. Une clé cliquète dans la serrure et la porte s'ouvre. Darla se tourne et voit Lindsey passant de l'argent au manager de l'hôtel avant de fermer la porte derrière lui, il ne l'a quitte pas des yeux.
Lindsey : Tu étais dure à trouver.
Intro.
Darla est assise dans sur une chaise dans le bureau de Lindsey il y a un couple de gardes de sécurités dans le fond.
Lindsey se racle la gorge et s'assoie sur le bord de son bureau.
Lindsey : Merci d'être venue.
Darla : Est-ce que j'avais le choix ?
Holland vient en tenant quelques dossiers, hoche la tête au garde, qui part, fermant la porte.
Holland : Bien sûr. On ne t'aurais jamais forcée à faire quelque chose contre ta volonté, Darla. (mais oui, bien sûr)
Darla : Ce n'était pas ma volonté d'être là en première place. Je n'ai jamais demandé cette vie.
Holland s'assoie sur une chaise à côté d'elle : Et bien, personne ne le voudrait. Dieu ne nous donne pas la parole dans ces cas.
Darla : Dieu n'est pas celui qui m'a ramenée.
Holland : Vrai.
Darla : Alors, qu'est-ce que vous voulez de moi, maintenant ? Que j'aille chez lui ? Ca n'aurait pas d'importance si je le fais. Il n'y a rien entre nous de toute façon.
Darla regarde ses mains pendant que Holland jette un oeil à Lindsey.
Holland : Tu ne comprends pas. On ne t'a pas invité ici pour parler d'Angel.
Lindsey : C'est à propos de toi.
Darla regarde Lindsey.
Holland : Tu n'es pas notre prisonnière, Darla. Tu es, toutefois sous notre responsabilité morale.
Il lui donne les dossiers et Darla les regardent.
Holland : Pas de doutes que tu te souviendras vraiment peu des premières semaines avec nous. Personne ne se souviens vraiment de ses premiers jours de vie, mais c'est quand ceci fut entreprit.
Darla secoue un peu sa tête et regarde Lindsey : Est-...est-ce que tu sais quelque chose sur ça ?
Lindsey la regarde et Darla regarde les papiers sur ses genoux.
Holland : Maintenant, nous sommes près à traiter la situation de toute façon tu en es capable. Il est temps pour toi. Nous pensions juste que tu devais savoir.
A Motel Viking Gunn marche dans la chambre de Darla. Angel se tient dans la porte ouverte.
Gunn : Elle n'est pas là, frère.
Angel : Non. Mais elle l'était, il n'y a pas longtemps. (renifle) Les odeurs sont encore fraîches. Beaucoup de peur.
Gunn : Je n'envie pas ton talent particulier. Pas basé sur ce que j'ai reçu de mon flair standard humain. (regarde dans la chambre. Derrière lui Angel entre) Mec, pas même le cable gratuit, tu vois de quoi je parle ?
Angel : Elle a choisie ce voisin pour une raison.
Gunn regarde Angel à la porte et part.
Gunn : Frère, comment t'as...
Angel : Oh, Motel, logement public. Elle ne vit pas là.
Gunn : Ouais ? Je n'aurais pas appelé ça vivre, non plus. Hé, on dirait qu'elle espérait de la compagnie (attrape la croix de Darla sur la coiffeuse) c'est ta forme.
Angel regarde la chambre : Pas de sang. Rien de nouveau, de toute façon.
Gunn : Tu sens ça, aussi ?
Angel : Cette chambre en voit beaucoup.
Gunn : Pas de doute. Des gros pas de ses dernieres fouilles, c'est sûr.
Angel : Quand tu es désespéré...tu fais ce que tu dois faire.
France, 1765, nuit. Un cheval portant deux cavaliers trotte dans une grange. Angelus et Darla mettent pied à terre.
Angelus : Ce sont des outrages ! Est-ce que ces gens ne savent pas qui nous sommes ?
Darla : Je crois que oui. Ce qui pourrait expliquer la foule lynchée. Tu vois, on devrait se reposer. L'aube va arriver dans quelques heures et elle ne va plus tenir, pas en nous portant à deux.
Angelus ferme la porte de la grange : C'est vrai. Je hais les Français. On devrait aller dans des endroits comme en Roumanie.
Darla : En Italie tu as dis qu'on devrait aller en France.
Angelus : Au moins en Roumanie ils savaient au moins comment on traite une créature de la nuit.
Darla : Tu voulais de la nourriture riche, c'est ce que tu as dis, quelque chose de...Français.
Darla allume une lanterne pendant qu'Angelus regarde la campagne obscure.
Angelus : La vallée semble calme.
Darla : Je t'ai dis qu'on les a perdus à Arles. J'en suis sûre.
Angel : Cet homme, Holtz, comment est-ce qu'ils nous a trouvé ?
Darla : Et bien, on restent dans les meilleurs hôtels, demandant des services de chambre, mangeant les serveurs...les gens en parlent.
Angelus : Holtz n'est pas un simple mortel, je te le dis.
Darla : Bien sûr que si. Il est juste un homme, un chasseur de vampires.
Angelus : Ouais. Assez bon pour nous avoir conduit dans une grange puante comme des animaux.
Darla avec un sourire : D'accord alors, faisons les animaux, au moins pour ce soir. (va vers un tas et s'appuie dessus) A moins, bien sûr, que tu sois trop fatigué.
Angelus : Est-ce qu'on ne devraient pas continuer à surveiller ?
Darla : Je peux voir la fenêtre, et on entendra les bruits des sabots si quelqu'un approche.
Angelus va vers elle, souriant : Tu as toujours fais le meilleur pour ça, n'est pas ?
Darla : Viens maintenant tu dois admettre que la chasse peut être stimulante (Angelus se met sur ses genoux à côté d'elle) spécialement avec le compagnon propre.
Angelus se penche pour l'embrasser et un pieu enflammé atterit là où sa tête était avant et se plante dans un poteau en bois.
Angelus : Bâtards !

Darla est assise à une table dans un tripot, de l'autre côté est assis un vampire avec son visage de vampire.
Darla : C'est super. (sourit) Vraiment...très bien.
Vampire rit : Ca t'arrive à toi, n'est pas ? Tu sais, quand j'étais un..un humain, je n'avais pas beacoup de chance avec les femmes.
Darla prend une boisson : Difficile à croire.

Vampire : J'avais des sortes de problèmes de peau. Mais maintenant...c'est quelque chose pour les dents, je crois. (montre ses crocs) Les poulettes sont folles de ça.
Darla : Tu as eu des petites amies partout, j'imagine.
Vampire : Et bien, je l'est ais surtout tuées. Débarrasser les corps.
Darla : Ca dois être vraiment isolé pour toi.

Vampire : On est des solitaires, on est...des créatures de la nuit. Destiné à errer sur Terre, c'est un genre de marché.
Darla : Ah, depuis combien est tu..
Vampire : Oh, un éternel enfant des ténèbres ? Depuis, ah...'92.
Darla : 19...92 ?
Vampire rit : Je sais. C'est dur à croire que c'est déjà le siècle passé.
Darla : Et pendant tout ce...temps tu n'as jamais pensé à te faire une...compagne ?
Vampire : Qu'est-ce que tu veux dire ?
Darla : Et bien, n'est pas vrai que les vampires choississent un mortel, pour qu'ils deviennent sires, quelqu'un qui, aussi, puisse marcher dans ces nuits solitaires, chasser avec eux, manger avec eux, (met sa main dans la sienne) se joindre à eux ?
Vampire regarde ses mains recouverte par les siennes puis rit.
Vampire : Non ! C'était trop bizarre.
Darla : Bizarre ? C'est mythique !
Vampire secoue ses doigts devant elle : Non, tu as lu trop d'Anne Rice récemment ! Tu n'as aucune idée de comment les choses marchent !
Darla : Alors apprend-moi.
Vampire : Oh, qu'est-ce, que tu veux que je te fasse ?
Darla : Pourquoi est-ce que tu crois que je suis venue dans ce bar, pour les boissons ?
Vampire : Mon chou, dans ce bar, tu es les boissons.
Darla lui sourit : J'habite tout près. On peux y aller, tu peux le faire là-bas.
Vampire : T...tu es sérieuse ? (Darla hoche doucement la tête) Alors quoi ? Je te fais et puis tu seras comme mon bébé immortel ?
Darla : Oui.
Vampire : Ah, et bien, ce genre de sons s'engagent en moi. (cherche pas à comprendre)
Darla : Puis tu m'utilise aussi longtemps que tu veux, de toute les façon que tu aimes, puis débarrase toi de moi. Pas d'équipes.
Vampire après un moment : Il y a une allée dehors.
Darla se lève, le prend par la main et le traine dehors.
Allée derrière le bar, Darla traine encore le gars.
Vampire : Comment est-ce que tu sais que je ne vais pas te tuer ici, t'assécher et laisser ton corps ?
Darla met sa bourse sur la capote d'une voiture et lui donne un dur baiser, puis se recule. Les yeux du vampure sont grand ouverts.
Darla : Je vais prendre mes chances.
Vampire : Je..je..je devrais probablement mentionner que je...je ne sais pas vraiment comment ce truc marche.
Darla : Quoi ?

Vampire : Et bien, ah, je n'ai jamais vraiment fais ça, ah, pour quelqu'un avant...et j'étais bon à sortir quand ça m'arrivai.
Darla prend une grande inspiration : Je vais te montrer. (se rapproche) Boit. (expose son cou) Quand tu sentiras mon coeur commencer à s'arrêter doucement.
Vampire se penche pendant que Darla ferme les yeux. Il est en train de mettre ses doigts dans son coup quand il se dissolve en un nuage de poussière révélant Angel.
Darla : Qu'est-ce que tu penses que t'es en train de faire ?
Angel : Te sauver.

Darla : Je n'était dans aucun danger, Angelus. Crois-moi, j'ai attrapé un idiot. J'attrape toujours les idiots, tu ne sais pas ça ? Je peux prendre soin de moi.
Angel : Je ne parle pas de lui. Je te sauvais de toi-même.
Darla : Qui interroges-tu ?
Angel : Ce n'est pas la réponse.
Darla : Tu ne sais même pas quelle est la question. Pourquoi est-ce que tu ne peux pas me laisser seule ?
Elle marche avant lui, mais il l'arrête, se rapprochant de son visage.
Angel : Tu fais ce truc et je ne vais pas être capable de te laisser seule, t'as compris ? Je ne serais jamais capable de te laisser seule. (sort le pieu) La prochaine fois ce sera toi sur ce pieu. Je suis désolé, mais je ne veux pas ça, pas de nouveau.
Darla : Ne t'inquiètes pas. Je ne laisserai pas arriver ça deux fois.
Darla le double.
Angel : Où tu vas ?
Darla : Pas de nouveau là-dedans, tout le monde m'a vu partir avec le mullet. Essayer quelque vers l'ouest, je veux dire.
Angel : Un autre plongeon, un autre looser ?
Darla se tourne vers lui : Qu'est-ce que ça peux te faire ?
Angel se rapproche : Ce n'est pas toi, Darla.
Darla : Tu sais, juste parce qu'on a eu un truc de 150 ans, ne crois pas que tu me connais !
Angel : Alors tu voulais vraiment être faites par quelques cafardeurs dans quelques allées répugnantes ?
Darla : Je te voulais pour le faire.
Angel : Ca n'arrivera jamais.
Darla se tourne pour partir : Alors je fais ce que je dois faire. De toute façon, tu as été fais dans une allée, si je me rappelle.
Angel : Ce n'est pas le sujet !
Darla se tourne : Ouais, et bien, quel est le sujet, Angelus ?
Angel : Le sujet est, tu étais morte pendant 400 ans, tu as seulement été humaine pendant quelques mois. Pourquoi ne pas donner ça quelques temps.
Darla : Je n'ai pas le temps.
Angel : Si. tu as eu une seconde chance. Ne rejette pas ça avant que tu ait l'opportunité de...
Darla ferme les yeux : Je meurt.
Angel : Quoi ?

Darla le regarde : Ouais. Et pas quelques temps. Pas plus tard. Maintenant. Tout de suite. Ils m'ont montrés des dossiers médicaux, tous les tests disent la même chose : J'ai encore deux mois, trois au plus. Alors, si tu veux bien m'excuser, je suis un peu pressée.
Elle se tourne pour partir et Angel la regarde.
De retour en France dans le passé la grange est en feu et entourée que paysans criants, portant des torches.
Angelus : Combien d'hommes crois-tu qu'il a avec lui ?
Darla : Je ne peux pas mourir. Pas comme ça.
Angelus : Et bien, on peux essayer de s'enfuir des les collines du sud.
Darla : On ne le fera jamais avant que le soleil brille, pas à pied.
Angelus : On ne va pas faire facile pour eux, je peux te le dire. Ils y a des hommes...mortels. Entre nous on peux sortir avec une réputation (regarde dehors à travers une fente) Même mort avec la bonne compassion...
Alors qu'il se tourne vers Darla elle le frappe avec un 2x4, le faisant tomber. Pendant qu'il se relève lentement, elle monte rapidement le cheval.
Darla : J'espère que tu survivras, Angelus. Si oui, peut-être qu'on se rencontrera à Vienne.
Avec ça elle sort de la grange.
Hypérion, nuit. Cordy entend quelqu'un ouvrir les portes et se tourne vers Wesley, qui lit un journal.
Cordy dans un murmure : Angel est revenu (Wesley jette un coup d'oeil) et il a Darla avec lui !
Wesley se lève et lui et Cordy vont vers le comptoir pour confronter Angel et Darla.
Cordy : Salut. (voit le sac que Darla porte) Tu as...prévus de passer la nuit ?
Darla pose son sac : Je meurs.
Cordy : Alors juste pour cette nuit.
Wesley : Mourir ?

Darla : Il ne le croit pas.
Wesley : Angel, qu'est-ce qui se passe ?
Angel : Wolfram et Hart lui ont montrés quelques dossiers médicaux supposés prouver qu'elle n'a plus que quelques mois à vivre.

Cordy : Alors peut-être plus qu'une nuit.
Wesley : Et tu crois que c'est une sorte de ruse.

Angel : On a parlé de Wolfram et Hart ! Bien sûr que c'est une ruse. Ils essayent de jouer à une sorte de jeu d'esprit.
Wesley : Pour quelle fin ?
Angel : Je ne sais pas, mais on ne va pas se laisser appâter.
Darla : Non, tu ne le crois pas, c'est tout.
Angel : Je ne croirais aucun d'entre eux.
Wesley : C'est vrai. Ils ne peuvent pas vraiment être crus.
Darla : Je ne les crois pas, mais je connais un truc ou deux sur les d'esprit. (A Angel) Comme toi. On a joué à ça pendant plus d'un siècle.
Cordy : Oui, vous étiez juste des démons suceurs de sang sans coeur, ils sont avocats.
Angel : Elle a raison. On étaient des amateurs.
Darla : Et si tu te trompais ?
Angel après un moment : Non. Et je te le prouverai. (se rapproche de Wes et Cordy) Est-ce que vous pouvez la garder un moment ? Je reviens tout de suite.
Wesley : Bien sûr.
Cordy : Ne t'inquiète pas.
Angel se tourne pour partir : Merci.
Darla : Tu ne peux pas me forcer à rester ici.
Angel : Tu n'es pas une prisonnière.
Darla : J'ai déjà entendu ça plein de fois avant.
Angel : Donne-moi juste une chance. Okay ?
Après un moment Angel se tourne et part.
Cordy : Alors, en premier...tu es une prisonnière.

Wesley : Je dois m'entendre avec ça, oui.
Cordy : Tu vois, tu as tes amis...tout...en noeud.
Wesley : On ne pas te dire qu'on t'aime beaucoup.
Cordy : Alors, désolé pour la mort, mais si tu essaye de t'échapper...on va te frapper.
Wesley : Sur la tête.
Cordy : Avec des objets vraiment gros et lourds. Okay ?
Lindsey est assis danson appartement, buvant. Soudainement la porte s'ouvre et Angel se tient dans le couloir.
Angel : Je ne suis pas capable de rentrer, Lindsey, mais...
Lindsey prend une autre gorgée : Essuie tes pieds.
Angel : Quoi ?
Linsey : Essuie tes pieds. Tu peux rentrer.
Angel se tient là.
Linsey : Bon sang. Je t'ai déjà invité.
Lindsey va se servir un autre verre. Angel l'attrape par la gorge et frappe sa tête sur le comptoir.
Lindsey : Est-ce que ça doit vraiment ressembler au fait que tu m'étrangles pour des informations ?
Angel : Ca en a besoin ?
Angel remet Lindsey debout et s'éloigne de lui.
Lindsey : Oui, elle meurt. Oui, ces rapports médicaux que tu as vus sont vrais. Tu veux une seconde opinion ? (attrape quelques dossiers et les jettent à Angel) Là. Combien pour un thrid ? (????) Hmm ? Combien pour un thenth ? (????) J'ai utilisé toutes les connections que Wolfram et Hart avait. (montre le dossier qu'Angel lit) C'est mon propre docteur. Ils disent tous la même chose : coeur siphilitique en phase...terminale. (rempli ses verres) On dirait que notre Darla était un femme de travail dans le Nouveau Monde. La syphilis était de quoi elle mourait quand elle était humaine. Maintenant elle est de nouveau humaine. Un genre de choix quand elle est morte. Bien sûr, aujourd'hui quelque chose comme ça peut être soigné avec quelques antibiotiques...si tu le fais à temps. On a un mois et...quoi ? 400 ans trop tard ?
Angel lève les yeux des dossiers qu'il lit : Alors tu ne les crois pas non plus. (Lindsey regarde son verre) Alors c'est vrai.
Lindsey : Je devais en être sûr.
Angel : Pourquoi ?
Lindsey : Pourquoi ? Parce que je ne veux pas qu'elle meurt aussi bien que toi.
Angel le regarde de haut en bas un moment.
Angel : Tu l'aimes, Lindsey ? (Lindsey baisse les yeux) C'est ça ? Hé, regarde toi. Quelques mois avec elle et tu redeviens comme un écolier. J'étais avec elle pendant 150 ans.
Lindsey : Mais tu ne l'as jamais aimé.

Angel après un court moment : Je n'en étais pas capable et toi non plus.
Lindsey : Peut-être pas. Mais je l'a sauverais si je peux. Et tu peux. Et tu ne veux pas. (se lève) Alors tu as le choix : perdre les deux derniers mois de sa vie à chercher un remède qui n'existe pas, la regarder flétrir et mourir...ou tu peux utiliser le seul vrai pouvoir que tu as. Tu peux faire partir cette maladie aujourd'hui si tu veux.
Angel : En la tuant de nouveau.

Lindsey : En lui donnant la vie ! Le vie éternelle.
Angel : Et puis quoi, Lindsey ? Elle et toi pourrez être ensemble ? Si je le ferais..si je l'a retournait, combien de temps tu penses qu'il y aura avant qu'elle te chasse et t'ai pour petit déjeuner ? Je dois le dire, je veux dire, il vaut mieux le faire tout seul. Mais...il y a un autre moyen, et je vais le trouver.
Angel les dossiers médicaux à Lindsey et sort.
Darla est dehors dans la cour de l'Hypérion. Cordy et Wes sont dans la hall, prenant des tasses de thé.
Cordy : Je veux dire, pas seulement si elle met sa vie au pieu, mais la notre ! Je suis désolé, mais après 400 ans de mort et de destruction, ça me semble, tu seras voté en dehors de l'île. J'ai pas raison ?
Elle remarque Angel se tenant dans le hall, les mains dans les poches regardant droit devant.
Cordy : Tu es revenus.
Angel ne bouge pas.
Wesley : Est que c'est...des bonnes nouvelles ?
Ils regardent où il se tient et voit Darla à travers les portes en verre, sentant une fleur dans la cour.
Angel : Juste une minute, vous voulez bien, les gars ?
Angel va lentement dans la cour.
Darla : Hmm, Jasmin. Ca éclot la nuit. Je me souviens ce que c'était. (regarde Angel, se lève) Je te l'avait dit. Je t'avais dit que c'était vrai.
Angel : Darla...

Darla : Non, je dois y aller.
Elle essaye de le doubler, mais Angel bloque le chemin.
Angel : On trouvera un remède. On va faire quelque chose.

Darla : Tu vas faire quelque chose ! Maintenant, j'ai été pendant assez longtemps pour savoir quand quelque chose est perdu..à moins...
Angel : C'est exactement ce qu'ils veulent que tu fasses, Darla. On a joué juste dans leurs mains.
Darla : Je m'en fous. Je ne veux pas mourir.
Angel : Je ne peux pas te donner ce que tu veux.
Darla : C'est ce dont j'ai besoin.

Angel : Non, ce n'est pas ce dont tu as besoin, Darla. Vraiment pas. Je ne sais pas ce dont tu as besoin. Je voudrais le savoir.
Darla se tourne : Je ne sais pas non plus.
Angel après un moment : Non. Tu le sais. Tu es la seule qui peut. Tu ne peux juste pas le voir c'est tout. Tu as besoin d'un peu d'aide.
Darla est assise à l'estrade du Caritas pendant qu'Angel se tient à côté du Host au bar.
Darla chantant : Souffle, mauvais vent, souflle loin. Laisse-moi rester aujourd'hui. Tu ne me souffles pas bien...
Host la regardant : Ohh !
Angel : Qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce que ça veut dire, ohh ?
Host : Ca veut dire ohh, contrôle Terre au major Tom nous ne sommes pas capable de sauver cet oiseau.
Angel : Je vais la sauver et tu vas m'aider.
Host regarde Angel : Je sens la douleur et la colère. Tu es encore irrité ces derniers temps ?
Angel : Quand tu m'as envoyé chez ce swami qui était mort, et que l'imposteur à essayé de me tuer ? Pourquoi est-ce que je serais irrité pour ça ?
Host : C'était pénible. (va s'asseoir à une table) J'en suis encore titubant.

Angel s'asseoit à côté de lui : Ouais, je sens ta douleur, lui essayant de me tuer et tout.
Host : Les gens essayent de te tuer tous les jours. Je parle de Ramon. En nous entendant, il m'a trahi. L'homme était un super barman. Il faisait une brise de mer qui t'envoyait à Tahiti. Mmm. Il est viré maintenant.
Angel : Est-ce que peux revenir à Darla ?
Host : SI tu te la fermes et écoutes le bridge.

Darla chantant : Tu as seulement tromper le soleil dont j'ai besoin. N'est pas une honte ? C'est si dur de rester avec les problèmes qui rampent dehors ou nulle part (le Host regarde Angel qui regarde Darla) quand l'amour...
Angel : T'est pas supposé la lire ?
Host : Je suis un surfer de chaînes. Tu vois, tu es un gros morceau de héros sandwich. Tu vas sauver la fille. Je peux voir pourquoi. Mais tu oublies le point crucial ici. Les choses tombent à côté. Toutes les choses ne peuvent être remis ensemble, peu importe combien tu le veux.
Angel : Elle ne va pas mourir.
Host : Pourquoi tu t'en soucis tellement. Elle a eu plus que nous tous, déjà plus de 400 ans.
Angel : Comme vampire. Avant qu'elle ne le soit...elle...elle n'avait jamais eu de chance.
Darla finit sa chanson sous les applaudissements.
Host : Quelqu'un reçoit mon coeur. Cette fille me l'a déchiré. Okay, je sais que je vais probablement regretter ça. Au fait, soit prescient, j'en suis vraiment sûr. Il y a une façon. C'est...c'est un peu une quète...et...ça va sûrement te tuer.
Angel : Je la prend.
Host écrit une adresse : D'accord, gros fardeau, tu demandes pour ça. Tu devras faire face à l'enfer et à l'eau chaude. Va à cette adresse.
Angel : Qu'est-ce que c'est ?
Host : C'est là qu'on découvre si tu est vraiment prêt à faire le plongeon.
Angel et Darla marche vers une piscine.
Angel riant : Et bien, c'est là.
Darla : Je ne pense pas que ça soit juste.
Angel : Et bien, il a dit que je devais faire le plongeon.
Darla : Dans une piscine vide ?
Angel : Bien sûr. Parce que si tu as l'eau, tu seras toute mouillée et tu oubliras toutes ces têtes broyées.
Darla : Peut-être qu'il pensait à une autre piscine.
Angel : Quelque chose dans un étang Koi. Ils sont Zen. Nah, il doit me tester. C'est un grand saut sur des choses de confiance.
Angel va sur le plongeoir.

Darla : Alors ne le fait pas. Angel, quelque chanteur de salons vert et cornu te demandes de faire quelque chose et tu le fais juste ? Pourquoi ?
Angel la regarde.

Angel prend une grande inspiration : Je serais de retour avec un remède...ou tu voyais quelque chose du genre marrant.
Prend un élan, rebondit sur le bord du plongeoir et fait un plongeon dans la piscine vide. Mais au lieu de frapper le fond il disparait à travers dans un craquement bleu, et roule et tombe sur ses pieds dans une chambre de donjon.
Jeeves : Et bien, nous avons certainement la foi. Maintenant nous allons tester votre valeur.
Angel se tourne pour voir un gars ressemblant à un maître d'hotel dans une costume noir et noué se tenant là.
Jeeves : Je dois vous assister avec les épreuves, monsieur.
Angel regarde le côté et il y a Darla.

Angel : Darla. Pourquoi est-ce qu'elle est ici ?
Jeeves : Vous voudriez sauvez sa vie ?
Angel : Oui.
Jeeves : Elle est votre garantie alors. Vous devrez remplir les trois épreuves, elle sera faite...entière.
Angel : Qu'est-ce qui se passe si je ne remplit pas les épreuves ?
Jeeves : Elle mourra instantanément. Pendant ce temps, Darla, vous pouvez vous relaxer avec une boisson fraîche dans notre..antichambre.
Darla disparait soudainement.
Angel : Non.
Jeeves : Oh, c'est meilleur de cette façon, monsieur. Dans quelques instants les choses sans vie vont être sauvées ici.
Angel : Vous ne pouvez pas. Personne n'a dit qu'elle allait...
Jeeves : Oh, je suis désolé s'il y avait un malentendu, mais la vie est un marché ici, vous l'avez placée sur la balance (on entend un grognement et Angel regarde la porte dans le mur derrière lui) avec vous, bien sûr. De toute façon, vous feriez mieux d'être prêt maintenant, monsieur. Il n'y a pas de temps pour être logé dans le négatif.
Jeeves : Vos épreuves vont consister en trois challenges séparés. J'aurais besoin de votre chemise et vos chaussures.
Angel enlève son manteau et sa chemise et les donne à Jeeves.
Angel : Combat désarmé ?
Jeeves : Et bien...vous allez être désarmé, oui.
Angel : Okay. Trois challenges. Qu'est-ce que c'est ?

Jeeves : C'est à vous de le découvrir, monsieur. Hum, chaussures et chaussettes, s'il vous plait.
Angel les enlève et les donnent à Jeeves.

Angel : Je crois que vous avez vu ce jeu avant. Donnez-moi quelque chose pour m'aider.
Jeeves : Je n'ai jamais donné d'information à un challenger avant.
Angel : Combien d'entre eux on demandés ?
Jeeves : Et bien, en théorie, le premier test est un jeu d'enfant. Une fois que les portes s'ouvriront, tout ce que vous aurez à faire est de les traverser.
Angel : C'est ça ? Quelle est l'attrape ?
Jeeves : Oui, et bien, hum, ça va être dit, n'est pas ?
Angel : Okay, c'est le premier. Quels sont les deuzièmes et troizièmes ?
Jeeves : Oh, je ne sais vraiment pas pour les deux derniers test, monsieur. Je n'ai jamais vu quelqu'un survivre au premier. Bonne chance.
Jeeves disparait de la façon dont Darla l'a fait avant.
La porte monte et un moche démon jaune, armé d'une épée et de deux chaînes avec des crochets pointus à la fin rentre.
Angel : Tu dois être l'attrape.
Le démon balanec les chaines essayant d'accrocher Angel, mais il s'arrange pour l'éviter. Puis Angel hisse le mur et autour de l'extérieur d'un des seuils de portes sonne la chambre (vraiment bon truc) essayant d'attraper le démon et d'atteindre la porte. Mais le démon attrape une des cuisses d'Angel et le traine sur le sol vers lui. Se tenant à côté de Darla dans l'antichambre, Jeeves regarde sur sa montre de poche.
Jeeves : Soixante dix secondes. Déjà deux fois le temps que les autres ont passés.
Darla : Arrete ça.
Jeeves : Impossible. Une fois que les tests ont commencés ils ne peuvent pas être arrêtés.
Darla : J'ai besoin de s'avoir ce qui se passe...maintenant.
Jeeves : Si vous insistez. Mais souvenez-vous s'il vous plait...vous l'avez demandé.
Il touche le front de Darla et un y a un court flash de lumière.
Le tête d'Angel se balance alors que le démon le frappe et la tête de Darla bouge également alors qu'elle se balance. On coupe entre Darla et Angel frappés et on dirait que Darla ressent tous les coups communiqués.

Le démon frappe Angel encore un peu puis le frappe sur le côté. Le démon lache la chaîne accrochée dans la cuisse d'Angel et sort son épée. Angel sort le crochet et attrapé l'épée sur la chaîne puis titube sur ses pieds. Il court vers un des seuils de portes dans le couloir étroit entourant la chambre. Le démon court dans un autre arc, mais Angel attend dans la chambre derrière ça et déchire l'épée de sa poigne et le coupe à la taille. Les deux tombent sur le sol fait un soupir de soulagement.
Comme Darla. Elle secoue sa tête et sourit à Jeeves, qui lève seulement ses sourcils.
Angel boite vers la porte, mais elle reste fermée. Angel se force contre elle.
Angel : Hé ! Je l'ai battu ! Ouvrez !

Il entend un grognement et se tourne pour voir la moitié du haut du démon marchant sur les mains vers ses jambes et les met contre lui comme s'il mettait une paire de pantalons. Pendant qu'Angel (et Darla dans la chambre) regarde avec horreur, les deux moitiés se fusionner.
Darla tressaillit alors que le démon vient vers Angel balançant deux crochets, mais Angel s'arrange rapidement pour le coup en deux encore une fois. Il accroche la moitié du bas et boucle la chaîne sur une installation claire. Traine la chaîne enroulée sur la moitié du haut sur le mur opposé et l'accroche à une autre installation.
Le démon grogne et tire mais ne peut pas libérer ses mains des chaînes.
La Porte s'ouvre et Angel la traverse en boitant.
Dans l'antichambre Darla respire lourdement, alors que Jeeves regarde encore sa montre.
Darla : C'est comme ça qu'un gars comme toi enlève son rocher ?
Jeeves : Oh, je n'ai pas de sentiments pour ce combat ou autre chose, mademoiselle. Et vous ?
La porte se baisse derrière Angel, le laissant face à un long couloir sombre. Le plafond s'ouvre pour laisser rentrer le clair de lune et Angel voit que le sol et les murs sont couverts de croix de toutes formes et tailles. A la moitié du chemin il y a un bassin sur un piédestral et une porte à l'autre fin.
Jeeves mange un cookie. Darla : Pourquoi est-ce que tu ne le tue pas si tu le veux mort ?
Jeeves : Nous ne voulons rien, mademoiselle. Dans cet endroit, le voyage est tout. Là où il peut mener ne nous concerne pas.
Angel prend une grande inspiration et court aussi rapidement qu'il peut avec sa cuisse embrochée le long du couloir. Des sifflements de fumée montent avec ses pas alors que les croix brulent ses pieds nus. Il passe le bassin, jette un coup d'oeil, trébuche et s'écrase de tout son long sur le sol, criant alors que les croix brûlent sa peau nue. Il se relève, brûlant ses mains.
Darla trésaille, les yeux grand ouverts.
Angel va à la porte, mais c'est fermé. Il se tourne, boite vers le bassin. C'est rempli d'eau et il y a un clé dans le fond.
Darla : Eau Bénite !
Angel plonge sa main droite dans le bassin, criant alors que l'eau bouillone sur son bras, sort la clé. Son bras et sa main ressemblant à de la viande crue. Il va à la porte et l'ouvre.

Jeeves regarde encore sa montre.
Jeeves : Il est tout à fait remarquable.
Darla : Oui...il l'est.

Angel boite dans la chambre suivante, grimacant de douleur. Des chaines sortent et attachent ses poignets et chevilles puis se serre le laissant bras et jambes écartés.
Jeeves entre aplaudissant.
Jeeves : Bien joué ! Vous avez spécialisé vos coups de fin en fin. Je tire mon chapeau, monsieur. Bien sûr il y a un challenge final.
Jeeves se tourne pour regarder le mur devant Angel alors que des rangées de pieux poussent dehors.
Angel : Qu'est-ce que c'est ?
Jeeves : Je pense que vous savez, monsieur.
Angel, respirant fort, regarde les pieux.
Darla, respirant fort, ferme les yeux.
Angel : Des pieux ? Vous appelez ça (commence à tousser) un test ? La seule chose que ça puisse faire est de me tuer, hein ?
Jeeves : Exactement. Vous avez compris...ce troizième test n'a pas de combat, comme vous en avez fait. La mort est le challenge final. Nous ne pouvons pas restaurer une vie sans en prendre une autre. Vous voyiez ? Afin que Darla vive, vous devez mourir.
Jeeves : Je m'excuse pour les incommodité qui peuvent être causées. Je ne peux...pas vraiment imaginer la douleur.
Angel : Combien de fois avons nous changés d'endroit et on ne pouvaient pas, hein ?
Jeeves : Oh, ma mort ne va pas changer les choses, monsieur. La votre est dans une autre main...
Angel : Je meurt, Darla vit.
Jeeves : Oui. J'ignore quels dieux les vampires vénèrent, mais si vous aimez prier (pousse une manette et les pieux sortent, enclenchés dans l'endroit) il est temps maintenant.
Darla secoue sa tête : Ne fait pas ça.
Angel regardant les pieux : Qu'est-ce que vous attendez ?
Jeeves : Sur vous, monsieur. Je ne peux pas procéder sans votre permission. Vous avez le choix. Accepter votre mort alors elle pourra vivre ou...
Angel hurle : Et quoi ?!
Jeeves : Partir. Refuser le challenge et partir. Personne ne vous stoppera. Nos portes vous sont ouvertes. Vous avez fait ça vous-même.
Angel : Et pour Darla ?
Jeeves : Oh, elle meurt.
Angel : Pas de marché.
Jeeves : J'aurais espéré autant. Une pitié. Je commençais à vous aimer.
Angel : Epargnez-moi.

Jeeves : J'aimerais vraiment. (se rapproche) Vous surveillez si je vous pose une question ? Le monde n'est-il pas un meilleur endroit avec vous dedans ? Vous pouvez sauver tellement de gens. Ca semble...elle peut à peine se sauver elle-même.
Angel ne répond pas.
Darla à une larme dans l'oeil.

Jeeves : Vous savez mieux que personne que ce monde peut être un vraiment mauvais endroit. Sortez-vous de là, mettez-la dedans...combien de temps y aura t'il avant qu'elle ne trébuche, avant qu'elle ne tombe ?

Angel : Je ne sais pas.

Jeeves : Non...vous ne savez pas. Etes-vous encore prêt à donner sa vie quand elle peut vous promettre...rien ?

Angel le regarde droit dans les yeux : Oui.

Darla lèche ses lèvres et avale.

Jeeves : Comme vous le désirez.
Darla secoue sa tête : Non.

Angel prend une grande inspiration : Faites-le.

Jeeves lache les pieux et il avancent vers Angel.

Darla tressaillit et crie : Non !

Elle se tortille, les yeux fermés. Elle les ouvrent pour voir Angel devant elle, encore une fois entièrement habillé mais haletant, bossu, à peine capable de tenir.

Darla : Angel !

Jeeves : Félécitations. Vous avez passé le dernier test...en acceptant la mort. Je n'ai jamais vu quelqu'un aller si loin avant...en terme de sacrifice. Bravo.

Angel : Régle ça.

Jeeves : Bien sûr. (A Darla) Vous êtes une femme chanceuse, et bientôt vous aurez toute votre vie devant vous. Utilisez-là sagement.

Angel : Hé, Jeeves, à moins que ce cookie de fortune soit une nouvelle forme de torture, vous avez dit qu'on partira avec, hein ?

Jeeves se tourne vers Darla et bouge vers elle pour se rapprocher : Ce chemin, mademoiselle.
Il met ses mains sur les côtés de sa tête et ils ferment tout deux les yeux alors qu'Angel essaye de se lever pour qu'il ait une meilleure vue.
Jeeves ouvre les yeux et laisse tomber ses mains.

Jeeves : Oh.

Darla : Quoi ?

Angel : Qu'est-ce qu'il y a ?

Jeeves : C'est...vraiment embarassant.

Angel : De quoi ?

Jeeves : Pas pour rappeler sans précédent. Elle...elle a eu une nouvelle vie avant...par des moyens surnaturels, oui ?

Darla hoche doucement la tête : Ils m'ont ramenés.

Angel : Qu'est-ce que vous dites ?

Jeeves : Je ne peux pas vous aider.

Angel : On a une marché. Elle a gagné une seconde chance.

Jeeves : Elle vit sa seconde chance. (le mur frémit et un escalier apparait) Mais vous avez magnifiquement joué le jeu. (Angel lui lance un regard noir et Jeeves ajuste ses manchettes) Peut-être que vous auriez du nous dire qu'elle avait été ramenée à la vie..avant que tout commence. Je suis vraiment désolé, monsieur. Le fait est que (se recule et se dissolve) il n'y a rien à faire.
Angel ne bouge pas.

Darla : Angel...

Soudainement Angel tourne la table avec les rafraichissements. Un garde démon essaye de l'arrêter et Angel le frappe assez fort pour l'envoyr voler contre un mur, un autre garde vient et Angel le frappe, le faisant tomber sur le seuil, puis l'attrape et le jette à travers la pièce. Il attrape une urne et la brise, puis balaye toutes les bougies et débouché toute une table, puis commence à frapper son poing encore et encore contre un pilone en pierre. Le coup devient de plus en plus lent. Darla va vers lui alors qu'on voir la pierre s'éfritter de là où il a frappé le pilone. Les genoux d'Angel vacillent et il glisse le long du pilone, laissant sa tête contre lui. (musique magnifique)
Darla et Angel sont assis dans sa misérable chambre d'hôtel, Darla sur le lit, Angel sur une chaise par la porte.

Angel : Peut-être que ça aurait été différent...on ne sait pas. Peut-être, heu...parce que, tu sais, j'ai une âme...si...si j'aurais du te mordre...

Darla : Non.

Angel : On ne sait pas ce que ça t'aurais fait.

Darla : Angel, je l'ai vu maintenant...par tout ce que tu es passé, tout ce que tu devras traverser. Je l'ai ressenti. J'ai ressenti comment tu t'en soucis. D'une façon dont jamais personne ne l'aurai fait avant...pas pour moi. (lui fait un petit sourire) C'est tout ce que j'ai besoin de toi.

Angel : Ce n'est pas assez.

Darla : Si.

Angel : Comment les pouvoirs qui t'ont permis de te ramener et de te laisser une seconde chance pourraient partir comme ça ?

Darla : Peut-être que c'est ma seconde chance.

Angel : De mourir ?

Darla : Oui. De mourir...de la manière dont j'étais supposée mourir en premier.

Ils se regardent l'un l'autre un moment avant que Darla se tourne avec un souffle tremblant. Angel se lève et, encore boitant doucement, va s'asseoir près d'elle.

Angel : Je ne vais pas te laisser. (Darla le regarde essayant de ne pas pleurer) tous les moments que tu as laissés. Je vais être de ton côté. Tu ne seras jamais plus seule.

Il drape sa main droite, encore brûlée, autour de ses épaules et la rapproche alors qu'elle commence à pleurer.
Soudainement les portes s'ouvrent, et un gars de noir vêtu presse un bâton electrique contre Angel, le faisant tomber au sol, pendant que deux autres attrapent Darla. Le premier gars continue d'electrocuter Angel, pendant qu'un quatrième attache ses mains derrière son dos.
Lindsey rentre, attrape les cheveux d'Angel et lève sa tête.

Lindsey : Comment est-ce que tu croyais que ça allait finir ?

Drusilla portant une longue robe rouge, glisse dans la chambre et là où les deux gars avaient pris Darla. Darla lutte mais ne peut se libérer. Angel regarde impuissant Drusilla morpher en vampire, enlever les cheveux du cou de Darla et la mordre. Alors que Lindsey regarde, Darla tombe sur le lit et Dru s'assoie à côté d'elle. Regardant Angel, Dru griffe une ligne ensanglantée sur sa poitrine puis attrape Darla et presse sa bouche contre elle, la tenant comme un bébé allaitant, alors qu'Angel regarde, incapable de faire quoi que ce soit.

Previously on Angel:

Host to Angel: "Welcome to Caritas. How about gracing us with a number?"
Wesley to Gunn: "The Host, he helps demons, reads their souls, senses their futures."
Cordy: "Yes, but he can only do it when they sing Karaoke."

Angel: "Darla. That's her!"

Angel to Darla: "So you are what Wolfram and Hart brought back in that box."

Darla: "I remember everything Angel."
Angel: "You have a soul now. Pretty soon - those memories are gonna start eating away at you."

Darla to Lindsey: "What did you bring back, Lindsey? What am I?"

Holland to Lindsey: "You not only allowed her to escape, you facilitated it."

Angel to Wesley: "She asked for my help."
Wesley: "You know better than anyone what she was."
Angel: "What we were."

Darla to Angel: "Turn me back! I can bear this pounding in my chest for another second!"
Angel: "I can't."

Angel: "Darla, wait!"
Darla: "No. Don't look for me again."


Cordy and Wesley are hovering around the closed door leading down into the Hyperion's basement.
Cordy: "Don't you think we should check on him? - He's been in that cellar a long time."
Wesley: "I keep hearing a 'chucka-chuka' sound. - What's he doing down there?"
Cordy: "How should I know? He barely says 'good morning' and 'get me a glass of blood' anymore."
Wesley: "I know. He's just so distraught about..."
Cordy: "Don't say Darla! I'm sick and tired hearing about Darla. If I hear the name Darla one more time! And he is not distraught, he is obsessed! And I thought you were gonna be a man and talk to him about this!"
Wesley: "I was a man! I said - things."
Cordy: "Like what?"
Wesley: "Like - did he prefer milk or sugar in his tea. It's how men talk about things in England."
Cordy: "Shh! Listen. It stopped."
Wesley: "He's coming!"
Both of them run away from the basement door. Cordy hops onto a stool behind the counter, looks down at some papers. Behind her Wesley picks up a file and pretends to be reading as the door opens and Angel comes out carrying an armful of clothes.
Angel: "Hi, guys. What's up?"
Cordy: "Nothing. - So, you were - doing your laundry?"
Angel folding his laundry: "Yeah. There is an old washer and dryer in the cellar. (Holds one piece up to his face) Hmm, don't you just love it when they're still warm from the dryer? (Shakes it out and looks at it) Wrinkle free - right, after you iron it for about 15 minutes!"
Wesley: "It's good to see you taking a domestic tack."
Cordy: "Yeah, you seem all calm and homey. - Are you on drugs?"
Angel: "I know I've caused you a lot of grief about his whole Darla situation - and I apologize. Darla may never need my help. All I can do is be there for her if and when she decides to come around. - But I can't do it for her, and I know that now."
Wesley smiles at Cordy: "We had tea."
Angel: "In the mean time, there is nothing I can do but - let go."
Gunn burst in holding a file: "I found Darla. (Angel walks over to look through what he's got.) It wasn't easy, but you said to keep looking and my wide ranging knowledge of L.A.'s low-rent hotels finally paid off."
Cordy to Angel: "You lied to us!"
Angel looking at some pictures: "I did. I know."
Wesley: "Why?"
Angel: "I figured you'd nag. (Cordy and Wesley exchange a look) The Royal Viking Motel."
Gunn: "Conveniently located mere steps from scenic skid row. I guess she's not living off Wolfram and Hart no more."
Angel: "They'll be looking for her, too."
Gunn: "What do you think they'll do if they find her?"
Angel: "Well, lets get there first and not find out."
Angel grabs his coat and walks towards the door, Gunn following.
Cordy: "Listen up, Mister! If you expect us to go with you on some wild goose chase, then guess again! (as they walk out the door) We're not going to enable you in your addiction!"
Wesley: "Didn't we learn anything from the tea?"

Darla takes off her cross necklace and puts it on the dresser. She puts on some bright red lipstick, then hesitates, looking at her reflection. Picks up a tissue and wipes it back off as a know sounds on her door. Darla stares at herself in the mirror. A key jangles in the lock and the door opens. Darla turns and sees Lindsey handing the Motel manager some money before closing the door behind him, never taking his eyes off her.
Lindsey: "You're a hard one to find."

Intro.

Darla sits in a chair in Lindsey's office there are a couple security guards in the background.
Lindsey clears his throat and sits on the edge of his desk.
Lindsey: "Thanks for coming in."
Darla: "Did I ever have a choice?"
Holland comes in carrying some files, nods at the guard, who leaves, closing the door.
Holland: "Of course. - We would never force you to do anything against your will, Darla."
Darla: "It wasn't my will to be here in the first place. I never asked for this life."
Holland sits down in a chair next to hers: "Well, - no one ever does. God doesn't give us a say in these matters."
Darla: "God wasn't there one who brought me back."
Holland: "True."
Darla: "So, what do you want me to do for you now? Go back to him? I won't matter even if I did. There is nothing between us anymore."
Darla looks down at her hands while Holland glances over at Lindsey.
Holland: "You misunderstand. We didn't invite you here to discuss Angel."
Lindsey: "This is about you."
Darla looks up at Lindsey.
Holland: "You are not our prisoner, Darla. - You are, however our *moral* responsibility."
He hands her the files in his hand and Darla looks through them.
Holland: "No doubt you remember very little of your first few weeks with us. - No one eve really remembers their first days of life, but that's when these were initiated."
Darla shakes her head slightly and looks up at Lindsey: "Did-did you know anything about this?"
Lindsey just looks at her and Darla looks back down at the papers in her lap.
Holland: "Now, we're prepared to deal with this situation anyway you see fit. - It's up to you. - We just thought you should know.

At the Viking Motel Gunn walks into Darla's room. Angel is standing in the open doorway.
Gunn: "She ain't here, bro."
Angel: "No. But she was, not long ago. (Sniffs) Scent's still fresh. A lot of fear."
Gunn: "Don't envy you that particular talent. Not based on what I'm getting with just my standard issue human smeller. (Looks around the room. Behind him Angel enters) Man, not even for free cable, you know what I'm sayin'?"
Angel: "She chose this neighborhood for a reason."
Gunn looks from Angel to the door and back.
Gunn: "Bro, how'd you..?"
Angel: "Oh, Motel, public accommodation. She didn't live here."
Gunn: "Yeah? I wouldn't call it living, either. Hey, looks like maybe she was expecting company (Picks up Darla's cross from the dresser) in the form of you."
Angel looks around the room: "No blood. Nothing new, anyway."
Gunn: "You smellin' that, too?"
Angel: "This room's seen a lot of it."
Gunn: "No doubt. Big step down from her last digs, that's for sure."
Angel: "When you're desperate - you do what you have to do."

France 1765, night. A horse carrying two riders trots into a barn. Angelus and Darla dismount.
Angelus: "This is outrages! Don't these people know who we are?"
Darla: "I think they do. Which would explain the lynch mob. Look, we should all rest. It'll be dawn in a few hours and she won't last another mile, not carrying us both."
Angelus closing the barn door: "Right. I hate the French. We should go some place like Romania."
Darla: "In Italy you said we should go some place like France."
Angelus: "At least in Romania they really know how to treat a creature of the night."
Darla: "You were craving rich food, that's what you said, something - French."
Darla lights a lantern while Angelus looks out at the dark countryside.
Angelus: "The valley seems quiet."
Darla: "I told you we lost them back in Arles. I'm sure of it."
Angelus: "This man, Holtz, how does he keep finding us?"
Darla: "Well, we stay in the best hotels, order room service, eat the waiters - people talk."
Angelus: "Holtz is no mere mortal, I tell you that."
Darla: "Of course he is. He's just a man, a vampire hunter."
Angelus: "Yeah. Good enough to have driven us into a stinking barn like animals."
Darla with a smile: "All right then, let's *be* animals, at least for tonight. (Walks over to a pile of hey and reclines on it) Unless, of course, you're too tired."
Angelus: "Shouldn't we be keeping watch?"
Darla: "I can see the window, and we'll hear hoof beats should anyone approach."
Angelus walks over to her, smiling: "You always make the best of it, don't you?"
Darla: "Come now you have to admit that the chase can be exhilarating (Angelus drops to his knees beside her) especially with the proper companion."
Angelus leans down to kiss her and a flaming stake whizzes by where his head was moments before and stick in a wooden post.
Angelus: "Bastards!"

Darla is sitting at a table in a real dive, across form her sits a vampire showing off his vamp face.
Darla: "That's great. (Smiles) Really - very threatening."
Vampire laughs: "It's getting to you, isn't it? You know, when I was a-a human, I didn't have much luck with the women."
Darla takes a drink: "Hard to believe."
Vampire: "I had kind of a skin condition. But now - it's something about the teeth I guess. (Bares his fangs) Chicks go crazy for it."
Darla: "You got girlfriends everywhere I imagine."
Vampire: "Well, mostly I just kill 'em. Dump the bodies."
Darla: "That must be very lonely for you."
Vampire: "We're a lonely sort, we - creatures of the night. Doomed to walk the earth, that kind of deal."
Darla: "Ah, how long have you been..."
Vampire: "Oh, an eternal child of the darkness? Since, ah - '92."
Darla: "19 - 92?"
Vampire chuckles: "I know. It's hard to believe it's already the last century."
Darla: "And in all this - time you've never considered making yourself a - mate?"
Vampire: "How do you mean?"
Darla: "Well, isn't it true that some vampires choose a mortal, someone they can sire, someone who, too, can walk those lonely nights, hunting with them, feeding with them, (puts her hand on his) joining with them?"
Vampire looks down at her hands covering his then gives a laugh.
Vampire: "No! That'd just be weird."
Darla: "Weird? - It's mythic!"
Vampire shakes his finger at her: "No, you been reading too much Anne Rice lately! You've got no idea how this thing works!"
Darla: "Then teach me."
Vampire: "Oh, what, you want me to make you?"
Darla: "Why do you think I came into this bar, for the snacks?"
Vampire: "Sweetheart, in this bar, you are the snacks."
Darla smiles at him: "I live nearby. We can go back to my place, you can do it there."
Vampire: "Y-you're serious about this. (Darla nods slightly) So what? I make you and then you'd be like my immortal babe?"
Darla: "Yes."
Vampire: "Ah, well, that kind of sounds like commitment to me."
Darla: "Then use me for as long as you like, anyway you like, then discard me. - No strings."
Vampire after a beat: "There is an alley out back."
Darla gets up, grabs a hold of his hand and drags him out.

Alley behind the bar, Darla is still dragging the guy.
Vampire: "How do you know I won't just kill you here, drain you and leave your body?"
Darla puts her purse down on the hood of a car and gives him a hard kiss, then steps back. Vampire's eyes popped open wide.
Darla: "I'll take my chances."
Vampire: "I - I- I should probably mention that I... - I'm not real clear on how this thing works."
Darla: "What?"
Vampire: "Well, ah, I never actually did it, ah, to anybody before - and I was kind of out when it happened to me."
Darla taking a deep breath: "I'll walk you through it. (Steps closer) Drink. (Exposes her neck) When you feel my heart start to slow stop."
Vampire leans in while Darla closes her eyes. He's about to sink his fangs into her neck when he dissolves into a cloud of dust revealing Angel.
Darla: "What the hell do you think you're doing?"
Angel: "Saving you."
Darla: "I wasn't *in* any danger, Angelus. Believe me, I picked a stupid one. I always pick the stupid ones, didn't you know that? - I can take care of myself."
Angel: "I didn't mean from him. I was saving you from yourself."
Darla: "Who asked you?"
Angel: "This isn't the answer."
Darla: "You don't even know what the question is. Why can't you leave me alone."
She tires to walk past him but he stops her, leaning close into her face.
Angel: "You do this thing and I won't be able to leave you alone, don't you get that? I'll never be able to leave you alone. (Holds up the stake) Next time it'll be you on the end of this stake. - I'm sorry, but I don't want that, not again."
Darla: "Don't worry. I wouldn't let it happen twice."
Darla walks past him.
Angel: "Where are you going?"
Darla: "Not back in there, everyone saw me leave with the Mullet. Try something on the westside, I guess."
Angel: "Another dive, another looser?"
Darla turns back to him: "What do you care?"
Angel steps closer: "This isn't you, Darla."
Darla: "You know, just because we had a thing for 150 years, don't presume you know me!"
Angel: "So you really want to be made by some creep in some filthy alley?"
Darla: "I wanted you to do it."
Angel: "That'll never happen."
Darla turns to go: "So I do what I have to do. Anyway, you were made in an alley, if I recall."
Angel: "That's not the point."
Darla spins back around: "Yeah, well, what is the point, Angelus?"
Angel: "The point is, you were undead for 400 years, you've only been human again for a few months. Why not give it some time."
Darla: "I don't have time."
Angel: "You do. You've been given a second chance. Don't throw that away before you have the opportunity to..."
Darla closing her eyes: "I'm dying."
Angel: "What?"
Darla looks at him: "Yeah. And not some time. Not later. Now. Right now. They showed me the medical files, all the tests said the same thing: I have about two months left, three at the most. So, if you'll excuse me, I'm in sort of a hurry."
She turns to go and Angel stares after her.


Back in France in the past the barn is on fire and surrounded by screaming peasants, carrying torches.
Angelus: "How many men do you supposed he has with him?"
Darla: "I can't die. Not like this."
Angelus: "Well, we can try to flee to the hills to the south."
Darla: "We'll never make it before the sun rises, not by foot."
Angelus: "We'll not make it easy for 'em, I can tell you that. They're men - mortals. Between the two of us we can go out with a reputation. (Looks outside through a crack) Even death with the right companion..."
As he turns back towards Darla she hits him across the face with a 2x4, knocking him down. While slowly picks himself back up, she hurriedly mounts the horse.
Darla: "I hope you survive this, Angelus. If you do, maybe we meet again in Vienna."
With that she rides out of the barn.

Hyperion, night. Cordy hears someone open the doors and turns to Wesley, who's reading a newspaper.
Cordy in a whisper: "Angel's back (Wesley glances up) and he has *Darla* with him!"
Wesley gets up and he and Cordy walk around the counter to confront Angel and Darla.
Cordy: "Hi. (Sees the bag Darla is carrying) You're - planning on sleeping over?"
Darla puts down the bag: "I'm dying."
Cordy: "So just for the one night then."
Wesley: "Dying?"
Darla: "He doesn't believe it."
Wesley: "Angel, what's going on?"
Angel: "Wolfram and Hart showed her some medical files supposedly proving that she's only got a few months left to live."
Cordy: "So maybe *more* than the one night."
Wesley: "And you believe it's some kind of trick."
Angel: "We're talking about Wolfram and Hart! Of course it's a trick. They're trying to play some kind of mind game."
Wesley: "To what end?"
Angel: "I don't know, but we're not gonna take the bait."
Darla: "No, you just don't wanna believe it, that's all."
Angel: "I don't wanna believe anything from them."
Wesley: "It's true. They can't really be trusted."
Darla: "I don't trust them, but I know a thing or two about mind games. (To Angel) So do you. We played them together for over a century."
Cordy: "Yes, but you were just soulless bloodsucking demons, they're lawyers."
Angel: "She's right. We were amateurs."
Darla: "And if you're wrong?"
Angel after a beat: "I'm not. And I'm gonna prove it to you. (Steps closer to Wes and Cordy) Can you guys just watch over her for a while? I'll be back soon."
Wesley: "Of course."
Cordy: "Don't worry about a thing."
Angel turns to leave: "Thanks."
Darla: "You can't force me to stay here."
Angel: "You're not a prisoner."
Darla: "I've been hearing that a lot lately."
Angel: "Just give me a chance. - Okay?"
After a moment Angel turns and leaves.
Cordy: "So, first up - you're a prisoner."
Wesley: "I'd have to concur with that, yes."
Cordy: "See, you've got our friend - all - in knots."
Wesley: "Can't say we like you much."
Cordy: "So, sorry about the dying, but if you try to escape - we *will* hit you."
Wesley: "On the head."
Cordy: "With very large and heavy objects. - Okay?"

Lindsey is sitting in his dimly lit apartment, drinking. Suddenly the door burst inward and Angel is standing in the corridor.
Angel: "I may not be able to come in, Lindsey, but..."
Lindsey taking another sip: "Wipe your feet."
Angel: "What?"
Lindsey gets up: "Wipe your feet. You can come in."
Angel just stands there.
Lindsey: "Jeez. I invite you in already."
Lindsey goes to pour himself another drink. Angel grabs him by the throat and slams the back of his head on to the counter top.
Lindsey: "Does it really look like you have to throttle me for information?"
Angel: "Need to?"
Angel pulls Lindsey back up and pushes him away from him.
Lindsey: "Yes, she's dying. Yes, those medical reports you saw are real. You want a second opinion? (Picks up some files and throws them at Angel) Here. How about a thrid? Hmm? How about a thenth? I used every connection Wolfram and Hart had. (Points at the file Angel is looking at) That's my own personal doctor. They all say the same thing: syphilitic heart condition - terminal. (Refills his glass) Looks like our Darla was a working girl in the New World. Syphilis was what she was dying from when she was human. - Now she's human again. Kind of picking up where she left off. Of course, today something like that could be cleared up with a few antibiotics - if you catch it in time. We're about a month and - what? 400 years too late?"
Angel looks up from the files he'd been reading: "So you didn't believe them either. (Lindsey drops his eyes to his glass) - So it's true."
Lindsey: "I had to be sure."
Angel: "Why?"
Lindsey: "Why? Because I don't want her to die anymore than you do."
Angel looks him up and down for a moment.
Angel: "Do you love her, Lindsey? (Lindsey looks down) Is that what this is? Heh - look at you. A few short months with her and you go all schoolboy. I was with her for *150* years."
Lindsey: "But you never loved her."
Angel after a short beat: "I wasn't capable of it and neither are you."
Lindsey: "Maybe not. - But I'd save her if I could. And you can. And you won't. (Gets up) So you got s choice pal: waste the last two months of her life searching for a cure that doesn't exist, watch her wither away and die - or you can use the only real power you got. You can make this disease go away today if you wanted to."
Angel: "By killing her again."
Lindsey: "By giving her life! Eternal life."
Angel: "And then what, Lindsey? You and her can be together? If I were to do it - if I turned her, how long do think it would be before she hunted you down and had you for breakfast? - I've got to say, I mean, that thought alone almost makes it worth it. But - there is another way, and I'll find it."
Angel throws the medical files at Lindsey and walks out.

Darla is outside in the garden court at the Hyperion. Cordy and Wes are in the lobby, holding cups of tea.
Cordy: "I mean, not only is she putting *his* life at stake, but ours! I'm sorry, but after 400 hundred years of death and destruction, seems to me, you get voted off the island. Am I right?"
They notice Angel standing in the lobby, hands buried in his pocket's staring straight ahead.
Cordy: "You're back."
Angel doesn't move.
Wesley: "Was it - good news?"
They look where he's staring and see Darla through the glass doors, smelling a flower out in the court.
Angel: "Just give me a minute, will you, guys?"

Angel slowly walks out into the court.
Darla: "Hmm, Jasmine. It blooms at night. I remember what that was like. (Looks over at Angel. Gets up) I told you. I told you it was the truth."
Angel: "Darla...."
Darla: "No, I have to go."
She tries to walk past him, but Angel blocks her way.
Angel: "We'll find a cure. We'll do something."
Darla: "You'll do something! Now, I've been around long enough to know when something is a lost cause - unless..."
Angel: "That's exactly what they want us to do, Darla. We'd be playing right into their hands."
Darla: "I don't care. I don't wanna die."
Angel: "I can't give you what you want."
Darla: "It's what I need."
Angel: "No, it's not what you need, Darla. Really it's not. I don't know what you need. I wish I did."
Darla turns away: "I don't know either."
Angel after a moment: "No. You do. You're the only one that could. You just can't see it that's all. You need a little help."

Darla sits on the stage at Caritas while Angel stands beside the Host at the bar.
Darla singing: "Blow, ill wind, blow away. Let me rest today. You're blowing me no good..."
Host watching her: "Ooh!"
Angel: "What is that? What does that mean, ooh?"
Host: "It means 'ooh, ground control to major Tom' we may not be able to save this bird."
Angel: "I'm gonna save her and you're gonna help me."
Host looks at Angel: "I sense pain and anger. Are you still testy from the last time?"
Angel: "When you sent me to that swami who was dead, and his imposter tried to kill me? Why would I be testy about that?"
Host: "That was painful. (Goes to sit at a table) I'm still reeling."
Angel, sits down next to him: "Yeah, I feel your pain, what with him trying to kill me and all."
Host: "People try to kill *you* everyday. I'm talking about Ramone. Over heard us, betrayed me. The man was a world-class bartender. He made a sea breeze that took you to Tahiti. Mmm. He's off the menu now."
Angel: "Can we get back to Darla?"
Host: "If you shush up and listen to the bridge."
Darla singing: "You're only misleading the sunshine I'm needing. Ain't that a shame? It's so hard to keep up with troubles that creep up from out of nowhere (the Host is watching Angel watch Darla) when love..."
Angel: "Aren't you supposed to be reading her?"
Host: "I'm a channel surfer. Look, you're a big hunk of hero sandwich. You wanna save the girl. I can see why. But you're missing the crucial point here. Things fall apart. Not everything can be put back together, no matter how much you want it."
Angel: "She's not gonna die."
Host: "Why do you care *so* much? She had more than most of us, already 400 plus years."
Angel: "As a vampire. Before that she was... She... She never had a chance."
Darla finishes her song to big applause.
Host: "Someone get my heart. That girl's ripped it right out. - Okay, I know I'm probably going to regret this. In fact, being prescient, I'm actually sure of it. There is one way. It-it's a bit of a quest - and - it will probably kill you."
Angel: "I'll take it."
Host writes down an address: "Alright, big fella, you asked for it. You're about to face the hell and the high water. - Go to this address."
Angel: "What is it?"
Host: "It's were we find out if you're really ready to take the plunge."

Angel and Darla walk up to a pool.
Angel laughing: "Well, here we are."
Darla: "I don't think this is right."
Angel: "Well, he said I had to take the plunge."
Darla: "Into an empty pool?"
Angel: "Sure. 'cause if you had water, you'd get all wet and miss out on all that skull crushing."
Darla: "Maybe he meant another pool."
Angel: "Something in a Koi pond. They're were Zen. Nah, he's must testing me. It's that whole leap of faith thing."
Angel walks up onto the diving board.
Darla: "Then don't do it. Angel, some green horned lounge singer asks you to do something and you just do it? - Why?"
Angel just looks at her.
Angel taking a deep breath: "I'm either coming back with a cure - or you're about to see something kinda funny."
Takes a running step, bounces off the end of the board and takes a header into the empty pool. But instead of hitting the bottom he disappears through it with a blue crackle, and tucks and rolls back to his feet in a dungeon like chamber.
Jeeves: "Well, we certainly have faith. Now we'll test your valor."
Angel turns to see a guy looking like a butler in a black suit and tie standing there.
Jeeves: "I shall be assisting you with the trials, sir."
Angel looks to the side and there is Darla.
Angel: "Darla. Why is she here?"
Jeeves: "You wish to save her life?"
Angel: "Yes."
Jeeves: "She is your collateral then. Should you complete all three trials, she will be made - whole."
Angel: "What happens if I don't complete the trials?"
Jeeves: "She dies instantly. - In the mean time, Darla, you can relax with an iced beverage in our - antechamber."
Darla suddenly disappears.
Angel: "No."
Jeeves: "Oh, it's better this way, sir. I a few moments no living thing will be safe in here."
Angel: "You can't. Nobody said that she would..."
Jeeves: "Oh, I'm sorry if there was a misunderstanding, but *life* is the bargain here, you have place hers in the balance (We hear a growl and Angel glance at the gate in the wall behind him) along with your own, of course. Anyway, you best get ready now, sir. This is no time to be dwelling on the negative."


Jeeves: "Your trials will consist of three separate challenges. I'll need your shirt and shoes."
Angel takes off his coat and shirt and throws them at Jeeves.
Angel: "Unarmed combat?"
Jeeves: "Well - you'll be unarmed, yes."
Angel: "Okay. Three challenges. - What are they?"
Jeeves: "That's for you to discover, sir. - Uhm, shoes and socks, please."
Angel takes them off and hands them to Jeeves.
Angel: "I'm thinking you've seen this play before. Give me something I can work with."
Jeeves: "I've never given information to a challenger before."
Angel: "How many of them have asked?"
Jeeves: "Well, in theory, the first test is child's play. Once that gate opens, all you have to do is walk through it."
Angel: "That's it? What's the catch?"
Jeeves: "Yes, well, uhm, that would be telling, wouldn't it?"
Angel: "Okay, that's one. What's two and three?"
Jeeves: "Oh, I really wouldn't know about the last tow tests, sir. I've never seen anyone survive the first one. - Best of luck."
Jeeves disappears the way Darla did earlier.
The gate rises and an ugly yellow demon, armed with a sword and two chains with sharp hooks at the ends walks in.
Angel: "You must be the catch."
The demon swings the chains around trying to hook Angel, but he manages to avoid them. Then Angel runs up the wall and around the outside of one of the arced doorways ringing the chamber (very cool stunt this) trying to get by the demon and reach the door. But the demon hooks one of Angel's thighs and drags him across the floor towards him.

Standing next to Darla in the ante-chamber, Jeeves is looking at his pocket watch.
Jeeves: "Seventeen seconds. Already twice the time most others have lasted."
Darla: "Call this off."
Jeeves: "Impossible. Once the tests have started they can't be stopped."
Darla: "I need to see what's happening - now."
Jeeves: "If you insist. But please remember - you did ask."
He touches Darla's forehead and there is a short flash of light.
Angel's head rocks back as the demon hits him and Darla's head moves as well as she flinches. We cut back between Darla and Angel getting hit and it looks like Darla feels every hit connecting.
The demon hits Angel a few more times then kicks him in the side. The demon lets go of the chain hooked into Angel's thigh and pulls out his sword. Angel pulls the hook out and catches the sword on the chain then scrambles to his feet. He runs through one of the arced doorways into the narrow corridor circling the chamber. The demon runs after him, but Angel has disappeared. As the demon stops, Angel drops down behind him (he had wedged himself between the walls above him) and hits him with a hard right then turns and runs back into the chamber. The demon runs through another arc, but Angel is waiting just inside the chamber beside it and rips the sword from his grip and cuts him across the waist. The two halves fall to the ground and Angel breathes a sigh of relief.

As does Darla. She shakes her head and smiles at Jeeves, who only raises his eyebrows at her.

Angel limps over to the gate, but it stays closed. Angel strains against it.
Angel: "Hey! I defeated him! Open up!"
He hears a growl and turns to see the top half of the demon hand-walk over to his legs and pull them against his cut as if he was putting on a pair of pants. While Angel (and Darla in the chamber) watch in horror, the two halves merge.
Darla flinches as the Demon comes at Angel swinging both hooks, but Angel quickly manages to cut him in half again. He hooks the bottom half, drags it to the wall and loops the chain over a light fixture. Drags the chain wrapped top half to the opposite wall and hangs it off another light fixture.
The demon growls and twitches but can't free his hands from the chains.
The Gate rises and Angel limps through it.

In the antechamber Darla is breathing heavily, as Jeeves checks his watch again.
Darla: "Is this how a guy like you gets his rocks off?"
Jeeves: "Oh, I have no feelings about this contest one way or another, miss. - Do you?"

The gate comes back down behind Angel, leaving him facing a long dark corridor. The ceiling opens to let the moonlight in and Angel sees that the floor and walls of it are covered with crosses in all shapes and sizes. About half way down there is a basin on a pedestal and a door at the other end of it.

Jeeves is eating a cookie.
Darla: "Why don't you just kill him if you want him dead."
Jeeves: "We don't *want* anything, miss. In this place, the journey is all. Where it may lead is not our concern."
Angel takes a deep breath and runs as fast as he can with his skewered thigh along the corridor. Hisses of steam rise with each of his steps as the crosses burn his bare feet. He passes the basin, gives it a passing glance, stumbles and lands full length on the floor, screaming as the crosses burn his bare skin. He pushes himself up, burning his hands.
Darla flinches, wide-eyed.
Angel makes it to the door, but it's locked. He turns, limps back to the basin. It's filled with water and there is a key at the bottom of it.
Darla: "Holy Water!"
Angel plunges his right hand into the water, screaming as the water boils around his arm, fishes the key out. His arm and hand holding it look like raw meat. He makes it back to the door and unlocks it.

Jeeves is checking his watch again.
Jeeves: "He's quite remarkable."
Darla: "Yes - he is."

Angel limps into the next chamber, grimacing with the pain. Chains shoot out and manacles clamp around his wrists and ankles then pull tight leaving him spread-eagled.
Jeeves enters clapping his hands.
Jeeves: "Well played! You fielded our strokes from end to end. My hat's off to you, sir. Of course there is one final challenge."
Jeeves turns to look at the wall facing Angel as rows upon rows of stakes poke out of it.
Angel: "What is this?"
Jeeves: "I think you know, sir."
Angel, breathing hard, is staring at the stakes.
Darla, breathing hard, closes her eyes.
Angel: "Stakes? You call this (starts coughing) a test? The only way this can work is you kill me, huh?"
Jeeves: "Exactly. You do understand - this third test has no catch, as you out it. Death is the final challenge. - We can't restore one life without taking another. You see? In order for Darla to live, you must die."


Jeeves: "I apologize for any discomfort this may be causing. I really - can't imagine the pain."
Angel: "How about we switch places and we won't have to, huh?"
Jeeves: "Oh, my death wouldn't balance a thing, sir. Yours on the other hand..."
Angel: "I die, Darla lives."
Jeeves: "Yes. I'm unaware of any deities the vampire worships, but if you'd like to pray (pulls a lever and the stakes pull back, spring-loaded into place) now would be the time."

Darla shakes her head: "Don't do this."

Angel staring at the stakes: "What are you waiting for?"
Jeeves: "For you, sir. I can't proceed without your permission. You've earned a choice. Accept your death so she may live or..."
Angel yelling: "Or what?!"
Jeeves: "Leave. - Refuse the challenge and walk away. No one will stop you. Our doors are all open to you. You've done that yourself."
Angel: "What about Darla?"
Jeeves: "Oh, she dies."
Angel: "No deal."
Jeeves: "I expected as much. A pity. I'm beginning to like you."
Angel: "Spare me."
Jeeves: "I'd very much like to. (Steps closer) Do you mind if I ask you a question? - Isn't the world a better place with you in it? You can save so many people. It seems - she can barely save herself."
Angel doesn't answer.

Darla has a tear in her eye.

Jeeves: "You know better than anyone he world can be a very bad place. Take yourself out, put her in - how long will it be before she stumbles, before she falls?"
Angel: "I don't know."
Jeeves: "No - you don't. Are you still ready to give her life when she can promise you - nothing?"
Angel looks him straight in the eye: "Yes."

Darla licks her lips and swallows.

Jeeves: "As you wish."

Darla shakes her head: "No."

Angel takes a deep breath: "Do it."

Jeeves releases the stakes and they hurtle towards Angel.

Darla flinches and screams: "No!"
She squirms, her eyes closed. She opens them to see Angel in front of her, once again fully dressed but panting, hunched over, barely able to stand.
Darla: "Angel!"
Jeeves: "Congratulations. You've passed the third test - by accepting death. - I'm told no one's ever gone that far before - in terms of sacrifice. - Kudos."
Angel: "Pay up."
Jeeves: "Of course. (To Darla) You're a lucky woman, and soon you'll have your whole life ahead. - Use it wisely."
Angel: "Hey, Jeeves, unless this fortune cookie crap is some new kind of torture, what you say we get on with it, huh?"
Jeeves turns to Darla and motions for her to come closer: "This way, miss."
He puts his hands on the sides of her head and they both close their eyes as Angel tries to straighten up so he can get a better view.
Jeeves opens his eyes and lets his hands drop.
Jeeves: "Oh."
Darla: "What?"
Angel: "What is it?"
Jeeves: "This is - very embarrassing."
Angel: "What is?"
Jeeves: "Not to mention unprecedented. She's - she's been given new life once before - by supernatural means, yes?"
Darla nods slightly: "They brought me back."
Angel: "What are you saying?"
Jeeves: "I can't help you."
Angel: "We had a bargain. She's earned a second chance."
Jeeves: "She's living her second chance. (The wall shivers and a set of stairs leading up appears) But you played the game magnificently. (Angel gives him a dark look and Jeeves adjusts his cuffs) Perhaps you should have told us that she was brought to life - before this all started. I truly *am* sorry, sir. The fact of the matter is (Steps back and dissolves) there is nothing I can do."
Angel doesn't move.
Darla: "Angel..."
Suddenly Angel over turns the table with the refreshments. A demon guard tries to stop him and Angel hits him hard enough to send him flying into a wall, another guard comes up and Angel hits him, making him fall back onto the steps, then picks him up and throws him across the room. He picks up an urn and smashes it, then sweeps all the candles and stuff off a side table, then starts hitting his fist over and over against a stone pillar. The hits come slower and slower. Darla walks towards him as we see stone dust puff out from where he keeps hitting the pillar. Angel's knees give way and he slides down the pillar, resting his head against it. (Beautiful music btw.)

Angel and Darla are sitting in her dingy motel room, Darla on the bed, Angel on a chair by the door.
Angel: "Maybe it would be different. - We don't know. - Maybe, uh... because, you know, I have a soul - if-if I did bite you..."
Darla: "No."
Angel: "We don't know what it would do to you."
Darla: "Angel, I've seen it now - everything you're going through, everything you've gone through. - I felt it. I felt how you care. The way no one's ever cared before - not for me. (Gives him a tiny smile) - That's all I need from you."
Angel: "That's not enough."
Darla: "It is."
Angel: "How could the powers allow you to be brought back and dangle a second chance and take it away like this?"
Darla: "Maybe this is my second chance."
Angel: "To die?"
Darla: "Yes. To die - the way I was supposed to die in the first place."
They look at each other for a moment before Darla turns away drawing a shaky breath. Angel gets up and, still limping slightly, goes to sit next to her.
Angel: "I'm not gonna leave you (Darla looks at him trying not to cry) every moment you have left - I'm gonna be by your side. - You're never gonna be alone again."
He drapes his, still burned looking, right hand around her shoulder and pulls her close as she begins to cry.

Suddenly the door bursts open, and a dark clad guy presses a sparking tazer against Angel's side, dropping him to the floor, while two other ones grab a hold of Darla. The first guy keeps tazering Angel, while a fourth tapes his hands behind his back.
Lindsey walks in, grabs a hold of Angel's hair and pulls his head up.
Lindsey: "How did you think this would end?"
Drusilla wearing a low cut, red dress, glides into the room and over to where the two guys are holding Darla. Darla struggles but can't get free. Angel watches helplessly as Dru morphs into vamp face, brushes the hair away from Darla's neck and bites her. As Lindsey watches, Darla slides down onto the bed and Dru sits down next to her. Looking at Angel, Dru scratches a bloody line across her breast then picks Darla up and presses her mouth over it, holding her like a suckling babe,as Angel watches, unable to do anything.

FADE TO BLACK

Kikavu ?

Au total, 84 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Aloha81 
29.07.2018 vers 15h

seriepoi 
10.07.2018 vers 07h

Luna25 
21.06.2018 vers 15h

schumi 
04.06.2018 vers 10h

Aloon33 
01.06.2018 vers 19h

Phoebe0102 
19.02.2018 vers 20h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

schumi  (04.06.2018 à 10:33)

Angel est vraiment un preux chevalier! Il n'hésite pas à prendre des risques et accepte même de mourir pour sauver Darla mais cela suffira-t-il? Rien n'est moins sûr. Le final laisse présager bien des conflits à venir!

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Vote pour les HypnoAwards 2018 jusqu'au 26 août !
Jusqu'au 26/08 | Votez nombreux !

Découvre notre nouveau numéro d'HypnoMag, notre webzine, avec Christopher Gorham en couverture !
HypnoMag | Découvre le numéro 9 !

Activité récente

Qui Est-ce ?
03.08.2018

Andy Hallett
15.08.2018

Acteurs
10.08.2018

L'ultime combat
25.07.2018

L'épreuve
04.06.2018

Darla
04.06.2018

Actualités
Dark Horse perd Buffy et Firefly

Dark Horse perd Buffy et Firefly
En pleine promo de son futur one-shot adapté de la web-série Dr Horrible, Joss Whedon a annoncé dans...

Amy Acker parle de la saison 2 de The Gifted

Amy Acker parle de la saison 2 de The Gifted
Le 15 août 2018, Amy Acker a été interviewée à propos de la saison 2 de The Gifted et plus...

9-1-1 | Charisma Carpenter - Projet annulé

9-1-1 | Charisma Carpenter - Projet annulé
Charisma Carpenter devait apparaître en tant que guest star dans la deuxième saison de la...

The Griddle House | Charisma Carpenter - Affiche

The Griddle House | Charisma Carpenter - Affiche
L'affiche du film The Griddle House réalisé par Paul Tomborello a été dévoilée.  Charisma...

Mail Order Monster | Charisma Carpenter - Affiche

Mail Order Monster | Charisma Carpenter - Affiche
L'affiche du film Mail Order Monster réalisé par Paulina Lagudi a été dévoilée. Charisma...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

mnoandco, Hier à 20:25

Hello, le quartier Cold Case propose un sondage concernant la diffusion de Reverie, série dans laquelle a joué Kathryn Morris

mnoandco, Hier à 20:25

Pas besoin de connaître la série...

mnoandco, Hier à 20:26

A partir de demain, TMC rediffuse Cold Case le samedi après-midi et le dimanche soir.

mnoandco, Hier à 20:26

Vous pouvez venir commenter cette nouvelle sir le quartier. Merci

mnoandco, Hier à 20:27

*sur* c'est mieux

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site