VOTE | 193 fans

#402 : Cordélia, où es-tu?

 

 

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Alors qu'il tente de voler un objet qui l'aiderait à retrouver Cordélia, Angel doit affronter un voleur humain dont le corps est chargé d'électricité.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Popularité


3.6 - 5 votes

Titre VO
Ground State

Titre VF
Cordélia, où es-tu?

Première diffusion
13.10.2002

Première diffusion en France
03.09.2003

Plus de détails

Réalisation: Michael Grossman

Scénario: Mere Smith

Guest stars:
Tom Irwin (Elliot),
Alexa Davalos (Gwen Raiden),
Stephanie Romanov (Lilah Morgan),
Rena Owen,
Megan Corletto.

 

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Angel is desperate to find Cordy, unaware that she's become a Higher Power. Angel also wants to mend fences with Wes, who remains bitter. Still, Wesley points Angel on the track of magical arch thing that can help locate Cordelia. Unfortunately, someone else is about to steal it right out from under them.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

1985, Gwen une fillette pas tout à fait ordinaire entre à l'école. Elle porte des gants car tout ce qu'elle touche est détruit par des éclairs qu'elle envoie.

De nos jours, Angel, Fred et Gunn vident l'appartement de Cordélia et ramènent ses affaires à l'hotel. A Wesley qui se bat contre un démon, Angel propose son aide mais Wesley la refuse. Angel le remercie de l'avoir retrouvé et aidé, et lui dit qu'il a réfléchi à la façon dont les choses se sont passées entre eux et que pour lui tout est réglé. Sans lui répondre Wesley donne un dossier à Angel et dit qu'il y trouvera toutes les informations pour résoudre le mystère de la disparition de Cordélia. Il pense qu'elle n'est plus dans leur dimension. Angel est amené à retrouver l'Arc, un objet mystique qui peut lui faire localiser n'importe qui, dans n'importe quelle dimension.

Alors qu'à l'Hypérion, Fred explique à Angel et Gunn ce qu'elle a trouvé sur l'Arc de la Pythie, on voit Cordélia qui de sa dimension plonge son regard jusqu'à eux.

Wesley poursuit sa relation avec Lilah. Cette dernière lui demande pourquoi il a sauvé Angel, il lui répond qu'Angel est nécessaire.

L'Arc est protégé par des rayons lasers et des caméras de surveillance, Angel, Fred et Gunn se rendent sur les lieux où il est gardé. Là, ils tombent sur Gwen qui veut elle aussi l'Arc. Alors qu'elle dévie les rayons lasers, Angel lui demande qui elle est, elle lui répond qu'elle est un monstre. Soudain une alerte retentit, Gunn en profite pour tenter d'entraver Gwen. Elle lui envoie une décharge électrique qui le tue. Fred et Angel se précipite sur lui. Gwen les regarde un instant puis donne une décharge à Angel et un coup de pied à Fred. Elle se penche sur Gunn et le réanime par une nouvelle décharge. Alors qu'Angel et Gwen commencent à se battre, Fred dit à Angel que Gunn doit être conduit à l'hôpital. Angel laisse partir Gwen.

Un peu plus tard, Lilah est en train d'observer Connor avec une paire de jumelles lorsqu'Angel arrive par surprise. Sous la menace, le vampire oblige l'avocate à lui donner des informations sur l'individu pour lequel Gwen a volé l'Arc... Pour donner plus de poids à ses menaces, Angel n'omet de signaler à Lilah qu'il peut sentir l'odeur de Wesley sur elle.

Pendant ce temps, Fred discute avec Gunn, allongé sur un lit, de son expérience de mort temporaire. Tandis que Gunn minimise l'importance de l'intervention de Gwen, Fred perd son sang-froid et déclare être fatiguée de devoir s'occuper de tout, malgré le retour d'Angel.

Angel finit par retrouver Gwen dans le hall d'un immeuble. Ils commencent alors à se battre et tandis que le vampire encaisse les coups et les décharges électriques de la jeune femme, le combat se poursuit dans l'ascenseur du bâtiment. Gwen parvient à faire basculer Angel et, s'asseyant à califourchon sur son torse, elle lui envoie une décharge suffisante pour faire battre son coeur un court instant. Sous le choc, Angel se redresse et embrasse fougueusement Gwen.

Soudain, des barreaux coulissent à travers l'ouverture de l'ascenseur, piégeant le couple à l'intérieur du local. Le commanditaire de la jeune femme apparaît alors et déclare être mécontent de son travail, en particulier de son manque de discrétion. Angel percute alors qu'ils sont sur le point de se faire gazer. La porte se referme et le gaz commence à se diffuser à l'intérieur de l'ascenseur. Pendant que Gwen commence à suffoquer, Angel entreprend de casser le plexiglas qui donne accès à la commande électrique de l'ouverture de la porte. Après plusieurs tentatives, le vampire parvient à atteindre des fils électriques et grâce à l'électricité produite par Gwen, il créé un court-circuit qui ouvre la porte de l'ascenseur, au moment où le commanditaire et ses sbires s'apprêtaient à quitter les lieux. Un combat s'engage et Angel se débarrasse des hommes de main pendant que la jeune femme menace de faire griller son ancien client. Angel intervient et assomme l'individu avant que Gwen n'ait pu agir. Le vampire explique alors à la voleuse qu'il est tout autant un monstre qu'elle ! Compréhensive, Gwen décide de laisser l'Arc à Angel pour qu'il puisse retrouver Cordelia.

De retour à l'hôtel Hypérion, Fred et Gunn attendent dans un couloir tandis qu'Angel consulte l'Arc de la Pythie dans une chambre. Lorsque celui-ci sort de la pièce, il déclare avoir localisé Cordelia dans une dimension où elle semblait heureuse et entourée de pure joie... Mais depuis sa dimension supérieure, Cordelia affirme le contraire et tente de demander à Angel de la ramener sur Terre.

4#02 - OU ES-TU, CORDELIA ?

 

*Prologue.*

 

***** Gills Rock, Wisconsin, 28 octobre 1985. *****

Une Mercedes blanche passe devant une enseigne indiquant 'Thorpe's Academy'. Une petite fille, habillée dans un anorak rouge avec des gants rouges, est debout sur le gravier de l’allée de l’Académie. Derrière elle, un jeune couple sort de la voiture et vient se placer à quelques pas derrière la fille. Une femme, habillée de manière stricte, s’avance pour les accueillir.

Lydia: "M. et Mme Raiden. Bienvenue à l’Académie. Je m’appelle Lydia Thorpe."
Mme Raiden: "Nous ne pouvons pas assez vous remercier. Après tout ce qui nous est arrivé..."
Lydia: "Honnêtement, je devrais vous remercier. Votre don à l’école était assez généreux. Nous avons déjà investi une partie dans le logement pour les besoins spéciaux de Gwen."
M. Raiden: "Quand devrions-nous revenir ?"
Lydia: "Les cours se terminent le 3 juin."

Le couple échange un regard.

M. Raiden: "Bien, tu es arrivée, Gwen. Tu vas enfin à l’école. Excitant, n’est-ce pas ?"
Mme Raiden: "Tu vas être une gentille fille maintenant. Tu m’entends ? Sois gentille. Et rappelle-toi, nous t’aimons."
M. Raiden: "Merci encore. Nous nous reverrons en juin. (A la fille) Juin, d’accord ?"

Ne répondant ou ne se retournant jamais, Gwen marche doucement vers Lydia.

Lydia: "Bonjour, Gwen. Je suis mademoiselle Thorpe. Je vais te conduire à ta classe maintenant. Tu dois rester éloignée des autres enfants bien sûr, mais je suis persuadée que tu apprendras mes autres règles très rapidement."

Lydia et Gwen marchent vers l’Académie. Lydia s’arrête et se retourne pour regarder ses parents, qui s’en vont en la regardant et qui montent en voiture. Gwen se retourne vers Lydia, qui a arrêté de l’attendre, tendant une main gantée. Lydia agite la main.

Lydia: "Non, Gwen."

Ils continuent de s’éloigner.
Plus tard, un groupe éparpillé d’enfants joue dehors sous le soleil derrière l’Académie. Gwen, toujours habillée comme elle l’était, est assise sous un arbre un peu à l’écart, observant. Après un moment, elle se tourne vers son déjeuner, retirant son gant droit quand elle ne peut arriver à attraper la cuillère dans sa main gantée. Un garçon portant un petit jouet et faisant des bruits la salit. Il ‘conduit’ et s’arrête devant elle, faisant le bruit de grincement de freins.

Garçon: "Tu es un monstre ?"
Gwen: "Je ne sais pas."
Garçon: "Je crois que tu ne ressembles pas à un monstre."
Gwen: "Merci."

La sonnerie retentit.

Lydia: "Ok les enfants, à l’intérieur ! A l’intérieur maintenant !"

Gwen se lève. Le garçon lui offre la voiture qu’il tient.

Garçon: "Tu peux le garder... si tu veux."

Gwen sourit et attrape la voiture avec sa main découverte.

Lydia: "Gwen !"

Des arcs de lumière bleue provenant de la main de Gwen vers la main du garçon tandis qu’elle touche sa main, le projetant en arrière.

Lydia: "Non!"

Gwen se recule des debris fumants de la petite voiture, tandis que Lydia court vers le garçon, étendu sans vie sur le sol.

 

*Générique.*

 

***** Dans l'appartement de Cordelia, de nuit. *****

Fred, tenant une boîte en carton, apparaît sous l’arche menant de la cuisine au living.

Fred: "Tu sens quelque chose ?"
Angel: "Cordelia. Peut-être du vieil encens ou des bougies... et étrangement assez bien de citrons. Beaucoup de citrons."
Fred: "J’ai peut-être été un peu fort avec la cire. Je voulais que ça soit parfait pour quand le propriétaire commencera à le faire visiter."
Angel: "C’est... parfait. Parfait et vide."
Fred: "Tu aurais dû voir la taille des lapins en poussière sous le lit de Cordelia! Plus comme des cachalots en poussière."
Angel, après une pause: "Je n’arrive pas à croire que ça fait trois mois."
Fred: "Nous avons payé le loyer pour les deux premiers mois, mais les choses sont devenues assez difficiles, et, en fait, grand appartement, personne ne vivant ici..."
Angel: "Fantôme Dennis ! Est-ce... Est-ce qu’il sait quelque chose sur Cordelia ? Où elle pourrait être ?"
Fred: "Il est juste fâché que nous ne l’ayons pas encore ramené à la maison."
Angel: "On le fera. Bientôt."
Fred: "Absolument."

Fred se retourne vers le living et après quelques moments, Angel la suit.

Angel: "Tu as dit que tu avais déjà essayé de parler à Lorne à Las Vegas."

Gunn travaille à l’arrière de la télévision.

Gunn: "Ouais. Insiste sur le mot ‘fatigué’. (Il y a des étincelles et Gunn retire sa main) Foutue machine. Fred !"
Fred, mettant des livres dans la boîte qu’elle portait plus tôt: "J’ai déjà emballé les pansements, mon grand. Depuis exactement la deuxième fois que nous avons pu lui mettre le grappin dessus, nous savons que Lorne garde les yeux ouverts, mais jusqu’à présent tout est calme du côté psychique."
Gunn: "Tu lui as montré la boîte ?"
Fred: "Tu as vu celle-là ? Avec les photos ? Ces affaires étaient sur la table la nuit où Cordelia a disparu. Ce sont pour la plupart des affaires personnelles. Ca n’a pas voulu dire grand chose pour nous, mais... peut-être que tu verras quelque chose."

Angel feuillette un des livres dans la boîte.

Angel: "Et la police ?"
Gunn: "Euh, voyons, voiture abandonnée, appartement vide..."
Fred: "Pas de signe de violence, aucun projet de voyage..."
Gunn: "... Veuillez remplir un rapport de personne disparue..."
Fred: "... Et passez une bonne journée."
Gunn: "Mais hé, c’était seulement la première fois. Les sept fois suivantes, ils ont laissé tomber le ‘bonne journée’."

Angel regarde deux photos qui étaient dans la boîte, une de lui avec Cordelia, l’autre avec lui, Cordelia et Wesley.

Angel: "Quelque chose a dû lui arriver cette nuit-là - quelque chose d’énorme."
Gunn: "Et bien, vous étiez supposé vous rejoindre."
Angel: "Je sais pourquoi je n’y étais pas."
Fred: "Bien sûr. Banni dans les profondeurs de l’océan par ce morveux ingrat qu’est ton fils."
Gunn: "C’est pas qu’elle soit amère."
Angel: "J’apprécie que vous ayez pris soin de Connor tout l’été. C’est juste qu’il est confus. Il a besoin de temps. C’est tout."

Fred prend une pile de livres de l’étagère au-dessus de la cheminée et les met dans la boîte.

Fred: "Exact. Du temps et une punition corporelle avec un grand et lourd maillet. C’est pas que je sois amère."

Fred se retourne pour trouver les livres à nouveau sur l’étagère.

Fred: "Bon sang, Dennis! Elle ne va pas revenir !"

Personne ne dit rien pendant un moment, ensuite Fred se retourne pour entrevoir les autres.

Fred: "Je... Je suis désolée, Angel, je voulais pas... Je voulais dire dans l’appartement."
Angel: "Ca... Ca va... Fred. De toute manière, nous avons des tas de chambres à l’hôtel. Nous pouvons tout garder."
Fred: "C’est juste... tu comptes sur les objets, tu sais ? Les choses étant où tu les as laissées. Qu’est-ce qui se passe si tu reviens et qu’elles ne sont pas là ?"

Angel regarde la photo de lui, Cordelia et Wesley.

Angel: "Tu vas les trouver."

 

***** Dans les égouts. *****

Wesley: "Jones, nettoyage du sol, flanc gauche !"

Wesley et deux autres hommes combattent un type de monstre dans un tunnel sombre. Le monstre frappe un des hommes à terre et la hache à double tranchant qu’il tenait glisse sur le sol... pour être arrêtée par un pied, et ramassée par l’homme à qui appartenait le pied... qui se révèle être Angel.

Angel: "Besoin d’aide ?"

Wesley coupe net le torse du monstre depuis son épaule avec un grand mouvement de sa hache.

Wesley: "Non. Merci."

Wesley se baisse pour prendre quelque chose sur le corps du monstre, celui-ci tombant.

Wesley: "Bon. Monsieur O'Leary est détenu dans un motel. Très original. (Il lance la clé à Jones) Libère-le. Rapport à la base, que Diana ferme le dossier. Hawkins, retour à ma voiture."

Les deux hommes s’en vont.

Angel: "Tu mènes ton propre jeu maintenant, hein ?"

Wesley reste silencieux.

Angel: "Je n’ai jamais eu la chance de te remercier. Me trouver, me ramener. (Wesley s’en va) Ca a dû être difficile pour toi. (Wesley déplace la tête et les épaules du monstre sur le côté) Pas de carte, toute cette eau."

Wesley jette un regard à Angel, ensuite il commence à s’en aller. Angel se précipite après lui.

Angel: "Tu sais, ce que... ce qui s’est passé entre nous... J’ai eu pas mal de temps là en bas... pour y penser. Tu sais, comment les choses se sont passées, comment elles auraient pu se passer. Je veux juste que tu saches combien je suis concerné..."

Wesley met sa hache sur une boîte. Hawkins vient, prend la hache et la remplace avec un attaché-case en métal.

Angel: "On est de nouveau amis."

Wesley jette un regard à Angel, ensuite il ouvre la mallette, en sort un album et le tend à Angel.

Angel: "Qu’est-ce c’est?"
Wesley: "Ce pour quoi tu es venu."

Angel ouvre le livre, voit une photo de la voiture de Cordelia et une carte.

Wesley: "C’est tout ce que j’ai sur la disparition de Cordelia."
Angel: "Tu as fait ta propre enquête."
Wesley: "Je ne pense pas qu’elle soit morte. (Angel lève la tête et Wesley retourne vers sa mallette) Je ne peux pas le dire avec certitude bien sûr, mais je ne pense pas qu’elle soit encore dans notre dimension. Au-delà... il y a une route que je ne pouvais suivre. Aucune chose vivante ne le peut."
Angel, regardant une autre photo dans le livre: "Qui est Dinza ?"
Wesley: "Un des mystères d’Eleusie, la ténébreuse demi-déesse de la perdition. Seul le mort peut entrer en sa présence, et ceux qui le font, elle les piège souvent pour l’éternité."
Angel: "C’est gai."

Wesley enroule une corde.

Wesley: "J’ai tenté de localiser son repaire, mais apparemment je ne pouvais pas entrer moi-même."
Angel: "Cette Dinza peut me dire où est Cordelia ?"
Wesley: "Non. Tout ce qu’elle te dira, c’est où chercher."

Wesley met la corde dans la mallette et la referme.

Wesley: "Fais attention. Dinza est de loin quelqu’un à qui on ne peut pas se fier."
Angel, regardant le livre: "Que devrais-je faire alors ? Lui envoyer un présent ? Sacrifice ? (relevant la tête pour voir Wesley disparaître à travers une porte menant à des escaliers) Un panier de fruits impie ?"

 

***** Dans le repaire de Dinza. *****

Angel descend une échelle dans un tunnel d’égout. Il marche vers une porte ouverte.

Angel: "Toc, toc. (entrant doucement) La porte était ouverte... (Une porte fermée se matérialise dans l’embrasure de la porte derrière lui) il y a une seconde."

Une main griffue touche Angel au cou et il se retourne soudain... pour ne trouver personne.

Dinza: "Es-tu perdu ?"

A nouveau, Angel se sent touché et il se retourne pour trouver de l’air.

Angel: "Continuez ça et vous allez me faire avoir le mal de mer."
Dinza: "J’en doute."

Angel entend des battements d'ailes et se retourne pour trouver Dinza accroupie sur un tuyau derrière lui.

Dinza: "Je pense que ça aurait dû arriver avant. Dis-moi, ça te manque le bruit des vagues ?"
Angel: "Vous... vous savez qui je suis."
Dinza: "Je sais que tu étais perdu. Je connais toutes les choses perdues."
Angel: "Vraiment ? La cité de l’Atlantide ? Le Saint Graal ?... Jimmy Hoffa ?"

Dinza le touche rapidement. Angel se recule brusquement et elle s’envole.

Dinza: "Amour perdu."

Angel se retourne tout à coup pour la trouver accroupie sur un tuyau haut au-dessus de lui.

Angel: "Donc vous savez pourquoi je suis ici. Qui j’essaie de trouver."
Dinza: "Elle est loin de toi, champion, n’a plus besoin de toi."
Angel: "J’ai besoin d’elle."

Des chuchotements et des grognements se répercutent à travers le repaire.

Dinza: "Ils pensent que tu devrais les rejoindre. Que je ne devrais jamais te laisser sortir. (riant) Mais qui écoute le mort ? L’Arc de la Pythie reste proche. Ce que tu cherches ne peut être trouvé qu’à l’intérieur de l’Arc."
Angel: "L’Arc."
Dinza: "Un pouvoir ancien reliant toutes les dimensions. Trouve l’Arc et tu trouveras ton être perdu."
Angel: "Pourquoi devrais-je vous faire confiance ?"

Tout à coup, Dinza est derrière lui, les mains griffues autour de sa gorge.

Dinza: "Parce que j’aimerais te garder... mais tu as tellement plus à perdre..."

 

***** Dans un hôtel inconnu. *****

Une limousine blanche est garée devant l’entrée. Un homme en costume noir est assis à une des tables dans le restaurant de l’hôtel. Une fille avec de longs cheveux bruns ondulés, portant un pantalon en cuir rouge très serré et un haut assorti descend une allée entre les tables, remontant de longs gants noirs. Tous les hommes tournent leur tête pour la regarder tandis qu’elle passe. L’homme à la table secoue la tête avec un soupir. La femme s’assied sur une chaise opposée à lui.

Elliot: "Je croyais avoir dit discret."
Gwen: "Quoi ? Tu vois un mamelon ?"
Elliot: "Tu es en retard."
Gwen: "Tu m’agaces. L’Arc de la Pythie vaut trente-trois millions de dollars. Tu m’as dit qu’il en valait six."
Elliot: "L’Arc est simplement un objet mystique. Il n’a pas de valeur monétaire propre."
Gwen: "Bla, bla, polysyllabique bla. J’ai besoin d’un verre. Garçon ? Je prendrai un Redcoat, en plus, doublez la vodka, et puis-je avoir un de ces fouets ? Je les adore. (Le garçon s’en va) Tu disais ?"
Elliot: "Mon spécialiste a estimé l’Arc à exactement..."
Gwen: "A 8 % de sa valeur réelle sur le marché. Et vu que je vole des objets à la commission, c’est comme m’avoir pour 80 % au rabais. Maintenant soyons honnêtes, Elliot (tentant de toucher sa main et il la retire avant qu’elle ne puisse le toucher)... est-ce pour toi je ressemble à une lumière bleue spéciale ?"
Elliot: "La valeur dans la rue est sans rapport. Je veux seulement l’Arc pour ma collection privée. Maintenant je le répète, nous nous sommes déjà mis d’accord sur un prix plutôt substantiel."
Gwen: "Dis-le avec moi, mon grand: com-mis-sion."

Elle regarde un dossier sur la table.

Gwen: "C’est mon affaire ? (ouvrant le dossier et le lisant) Périmètre de la salle des ventes, système de sécurité, conduites, les chambres fortes."
Elliot: "Fais la livraison chez un privé dans le centre-ville. J’attendrai dans l’appartement au sommet. Et ensuite nous transfèrerons le solde de ton salaire."
Gwen: "Lequel, nous le savons tous les deux, va avoir beaucoup de zéros en plus à la fin, n’est-ce pas ?"
Elliot: "Tu sais, Gwen, tu m’as été hautement recommandée pour tes, ah... (le garçon pose le verre de Gwen) pour tes talents. Mais je dois le reconnaître, j’espérais quelqu’un de plus... professionnel."
Gwen, se levant: "Je suis une professionnelle. Et nous les professionnels, on n’aime pas se faire avoir."

Gwen balance une montre d’homme devant le visage d’Elliot.

Elliot: "Gwen, c’est une montre à 12.000 dollars."

Gwen ferme sa main autour. Il y a un craquement et des étincelles bleues, ensuite elle laisse tomber la montre broyée sur la table.

Gwen, souriant: "Et maintenant c’est du surréalisme."

Gwen prend le cure-dent hors du verre et le met entre les dents.

Gwen: "Merci pour le verre."

Gwen se retourne et s’en va.

 

*****

Zoom sur le visage de Cordelia dans les nuages blancs lumineux. La caméra zoome sur un de ses yeux, ensuite elle plonge à travers sur Los Angeles et sur Gunn, Fred et Angel à la réception de l’Hyperion.

 

***** A l'Hyperion. *****

Fred tourne la première page d’un paperboard révélant le simple dessin d’une boucle sur une ligne.

Fred: "L’Arc de la Pythie. Forgé du trépied de l’oracle de Delphes, l’Arc, un arc en métal posé dans un pied en marbre, fait approximativement soixante centimètres de haut et pèse neuf kilos."

Angel tend un papier qu’il a griffonné à Gunn...

Angel: "Tiens, ça te donnera une idée."
Gunn: "Wow."

Sur le papier, il y a un croquis détaillé de l’axe.

Fred: "Est-ce... Tu n’as pas dessiné ça."
Angel: "Hein ? Oui, j’ai juste, tu sais, griffonné ça d’un des livres."
Fred: "Ah, super."

Elle revient vers le paperboard et tourne rapidement la page pour dévoiler une nouvelle feuille avec un petit fantôme jaune dessiné dessus.

Fred: "On dit que l’axe a été imprégné de beaucoup de qualités mystiques, dont l’une est de trouver des âmes ou des entités à travers les dimensions."
Angel: "Entités comme..."

Angel retourne son bloc-notes pour montrer un portrait au crayon de Cordelia.

Gunn, souriant: "Cordelia."
Fred: "Wow. C’est vraiment..."
Gunn: "Oh. Hé, bébé, j’aime ton petit... ton fantôme."
Fred, vexée: "Je n’ai pas dormi, Charles."
Gunn: "Bon, on a besoin de l’Arc. (à Angel) Comment on fait pour l’avoir ?"
Fred: "En ce moment, l’Arc est détenu dans une chambre forte de la salle des ventes Chandler."

Fred tourne la page pour révéler un carré jaune avec deux carrés blancs alignés à l’intérieur pour les fenêtres et une porte dans le bas avec Chandler écrit dessus.

Fred: "Un établissement solidement ancré dans le marché noir. Marché noir veut dire argent. Argent veut dire sécurité."
Angel: "Mais il n’y a rien à craindre, parce que j’ai déjà vaincu les plans d’un building, qui pensait que j’étais mort."
Fred: "Les plans du building ne sont que la moitié du problème. Juste parce que nous savons où il est ne veut pas dire que nous pouvons l’avoir."

Fred tourne encore une page et Gunn commence à lire la liste que Fred a écrite...

Gunn: "Caméras de surveillance, portes électriques..."
Angel: "Détecteurs au laser, reconnaissance des empreintes..."
Fred: "Sans parler des gardes armés."
Gunn: "Ouais, mais si c’est une salle des ventes, ne pouvons-nous pas, vous savez, faire une offre ?"
Fred et Angel: "Trente-trois millions de dollars !"
Gunn, suffoquant dans son verre: "Je pense que mes poumons (toussant) ont du café..."
Fred: "Je travaille encore sur un plan, mais jusqu’à présent cela implique d’être envoyé en prison et de devenir le chien de quelqu’un."
Angel: "Personne n’ira en prison, Fred. Je te l’ai dit, un casse comme celui-ci, j’en ai fait des millions de fois."

Fred, dubitative, le regarde avec de grands yeux.

Angel: "OK. Peut-être deux fois, mais je suis bon là-dedans. Je le jure!"
Gunn: "Euh, tu *ne* comptes pas la fois où on a volé le linceul qui rendait fou et qui a failli nous tuer, n’est-ce pas ?"
Angel: "Le point est, voilà comment nous trouverons Cordelia, donc c’est ce que nous allons faire."
Fred: "OK. (prenant les plans d’Angel) Je vais juste prendre ceux-ci (emmenant son paperboard) et étudier les détails et voir si je peux, je ne sais pas, concocter quelque chose,... disons, un plan. (Les garçons la regardent) OK."

Fred s’en va.

Angel: "Je suis vraiment fort, si ça aide."
Fred: "OK!"

On entend une porte se refermer.

Gunn: "C’est ma nana, grande et responsable. OK... minuscule et responsable."
Angel: "Fascinant la manière dont elle a progressé pendant que j’étais parti. Ca me rappelle un peu Cordelia."
Gunn: "Angel, disons qu’on utilise cet Arc-machin-chose pour la trouver. Et après ?"
Angel: "Après... nous faisons tout ce qu’il faut pour la ramener. A sa place."
Gunn: "OK. Bon, de quoi avons-nous besoin pour l’opération 'chance-en-enfer' ?"
Angel: "Hmm. Je ne sais pas trop. Probablement des crochets... (flash sur Gwen emballant des crochets) Des lampes électriques, évidemment... (flash sur Gwen testant une lampe électrique et la glissant dans une poche sur sa manche) Aérosols... Quoi encore ?"

 

***** Dans le repaire de Gwen. *****

Gwen accroche une corde à son harnais, referme une boîte à outils de serrurier, glisse un couteau luisant dans sa botte et met la lanière d’un sac à bandoulière en place. On lui apporte un petit cylindre en métal sur un plateau en argent et Gwen le prend, remerciant le blond habillé comme un majordome avec un sourire.

Gwen: "Merci Nick."

Gwen marche vers l’écran plat de son ordinateur et touche un bouton qui transforme l’écran en miroir. Elle ouvre un cylindre métallique et tourne la base: C’est un rouge à lèvres. Elle se penche en avant et l’applique. Elle se regarde dans le miroir une dernière fois, ensuite elle se retourne et s’en va avec un petit sourire.

 

***** Dans l'appartement de Wesley. *****

Un homme pousse violemment une femme contre le mur, la pressant.

Lilah: "Oh. Je ne peux pas rester."

Wesley se recule un moment et arrête d’embrasser son cou...

Wesley: "Qui a dit que tu pouvais ?"
Lilah: "Grande réunion dans deux heures. Client potentiel, première fois en tant que nouveau patron..."
Wesley: "Pas intéressé."

Lilah s’écarte du mur, poussant Wesley contre la table derrière lui, envoyant des objets se fracasser sur le sol.

Lilah: "Je veux juste que tu saches pourquoi *je* pars la première ce soir."
Wesley: "Si je te laisse partir."
Lilah: "Tu veux dire de la même manière dont tu as laissé partir ton esclave ? Justine, c’est ça ?"
Wesley: "Donc tu en as finalement entendu parler."
Lilah: "J’en ai entendu parler. (se penchant pour chuchoter à l’oreille de Wesley) Je parie qu’elle a entendu certaines choses, aussi."
Wesley: "Les murs sont insonorisés."

Lilah mord l’oreille de Wesley. Wesley attrape son épaule et roule sur le côté, de sorte que Lilah est sur la table avec lui dessus.

Wesley: "Même si elle t’a appelé incroyablement fort."
Lilah: "Tout ce temps tu as menti comme un arracheur de dents. ‘Wesley est si apathique. Wesley s’en moque.'"
Wesley: "Je devais le ramener. Angel est... nécessaire."
Lilah: "Pour quoi ?"
Wesley, se penchant pour un baiser: "Combattre des gens comme toi."

Ils tombent sur le sol, s’embrassant, avec Lilah au-dessus.

Lilah: "La bonne nouvelle est que tu m’as peut-être fait une faveur. Dès qu’il s’est séché, Angel a mis Connor à la porte de l’hôtel. Pauvre garçon. Sans ami. Sans maison. On dirait que Connor va avoir besoin de quelqu’un qui s’intéresse à lui. Comme une grande sœur, ou hé Mme Robinson, si c’est ce qu’il est."

Wesley roule de sorte qu’il est à nouveau au-dessus.

Lilah: "Je pensais que tu aimais les vilaines filles, Wesley."
Wesley: "Je n’ai pas besoin d’entendre tes plans diaboliques."
Lilah: "Non. Ca t’excite seulement de savoir que j’en ai."
Wesley: "Tais-toi, Lilah !"
Lilah: "Fais-moi taire !"

Wesley descend le long de son corps...

 

***** A la salle des ventes Chandler, de nuit. *****

Gwen escalade un mur avec l’aide de son crochet. Elle se penche sur une boîte électrique et défait le verrou. Elle retire deux fils et dégarnit partiellement l’isolation sur eux. Otant son gant droit, elle prend les fils dénudés. Il y a une petite décharge électrique et les lumières sur les caméras à l’intérieur du building s’éteignent. Gwen referme le boîtier électrique. Elle marche ensuite vers une porte métallique insérée dans le mur. Elle pose sa main sur la lumière rouge au-dessus de la serrure et après un moment, elle devient verte et la porte s’ouvre. Gwen entre. Tandis que la porte se referme derrière elle, la caméra se dirige vers la clôture métallique à côté du mur que Gwen a franchi. Des silhouettes escaladent la clôture...

Angel: "Allez."
Gunn: "Bon sang. C’est beaucoup plus difficile que ça a l’air dans Batman."

Ils franchissent la clôture et atteignent la boîte électrique. Angel enlève le couvercle. Il sépare l’enchevêtrement de fils à l’intérieur pendant un moment. Enfin il choisit une petite poignée et les arrache. Les lumières dans le parking du garage s’éteignent. Fred utilise un gadget électrique pour que la lumière devienne verte et les laisse entrer. Ils descendent des marches en béton. Fred a ouvert les plans du building et montre où les garçons doivent aller.

Fred: "...trente mètres à l’ouest. Voici la jonction."

Angel lève les yeux et remarque que la lumière sous la caméra de sécurité dans le couloir où ils se trouvent est éteinte.

Fred: "D’accord. Je serai ici à essayer de couper le système de sécurité de la chambre forte. Charles..."
Gunn: "Sécurise la retraite. La loge des gardes, un étage plus bas."
Fred: "Désarme-les et enferme-les. Angel, va à la chambre forte, attend que le système tombe en panne, ensuite vole l’Arc."
Gunn: "Tu es si géniale maintenant."
Fred: "Allez."

Les garçons grimpent et commencent à aller dans des directions séparées.

Fred: "Les gars !?"

Angel et Gunn reviennent et chacun va dans la direction opposée où ils étaient partis au départ. La lumière de la caméra de sécurité se rallume tout à coup. La caméra se fixe sur un œil montrant une image fantomatique de Fred ramassant les plans. Gwen est assise dans un des conduits, tenant deux fils entre ses doigts.

Gwen: "Ouais. C’est pas bon."

Fred entre dans la salle des ordinateurs et ouvre une des vitrines.

Fred: "Veuillez laisser mes petites cellules gentiment."

Gunn surgit derrière un garde de la sécurité.

Gunn: "Attention !"

Le garde se retourne et Gunn le frappe avec un crochet du droit.

Gunn: "J’ai essayé de vous prévenir."

Gunn tire le garde sur le tapis. Angel s’arrête devant la porte conduisant à la chambre forte. Il sort une bombe d’aérosol et pulvérise l’air dans l’entrebâillement de la porte. Des rayons de lumière verte en réseau deviennent visibles.

Angel: "Aide-moi, Fred !"

Les barreaux de la porte de sécurité s’abaissent devant le visage d’Angel.

Angel: "C’est pas exactement ce que j’avais à l’esprit."

Angel saisit le bas des barreaux et commence à soulever la porte. Il retombe tandis qu’il est couvert d’étincelles électriques et un panneau dans le plafond s’ouvre à l’intérieur de la chambre forte, et la tête de Gwen et son torse apparaissent à travers...

Gwen: "Vous savez, je l’ai baissé pour une raison."

Fred travaille sur l’ordinateur quand un message d’avertissement apparaît en flash sur son écran disant: "Moniteur électrique chambre forte. Interférence du système. Mauvais fonctionnement."

Fred: "Non ! Je n’ai même pas été *dans* le système électrique!  Alors ça... ça veut dire..."

Gunn emmène son garde de la sécurité dans un placard... pour trouver quatre gardes de plus à l’intérieur, déjà ligotés.

Gunn: "On a de la compagnie."

Dans la chambre forte...

Angel: "Qui êtes-vous ?"
Gwen: "Qui êtes-vous ?"
Angel: "Je vous l’ai demandé en premier."
Gwen: "Qu’est-ce que vous êtes, sept ?"
Angel: "Dites-moi que vous n’êtes pas ici pour l’Arc."
Gwen: "Je ne suis pas ici pour l’Arc."
Angel: "Vous mentez."
Gwen: "Je raconte des bobards. Ca, c’est mentir. Juste plus classe."

Gwen tend une main vers le bas et tous les rayons de lumière décrivent un arc vers le haut et hors de son chemin, ensuite tout retombe dans l’espace.

Angel: "Quoi ?"
Gwen: "Techniquement ? J’excite les particules subatomiques avec de l’énergie électrique et ensuite je les fais rebondir entre elles avant qu’elles ne frappent le sol. J’aime que les gens aient recours à ce matériel high tech. L’électricité les réconforte. Les idiots."
Angel: "Qui... êtes-vous ?"
Gwen, tenant sa main sur le scanner de reconnaissance palmaire: "Je suis un monstre."

Il y a une décharge électrique et le verrou s’ouvre.

Gwen: "Que pensiez-vous ?"

Gwen marche dans la chambre forte.

Angel: "Oui, bon, euh, je suis sûr qu’il y a beaucoup d’autres choses belles et chères que vous pouvez voler là-dedans. Il faut juste... il faut que ce ne soit pas celle-là."

Angel peine encore pour soulever la porte.

Gunn, arrivant: "Où est le démon ?"
Angel: "A l’intérieur. Elle est après l’Arc."
Gunn: "Elle ? Comme dans 'elle a enfermé les quatre gardes armés en bas' ?"
Angel: "C’est bon à savoir."

Gwen sort de la chambre forte, portant l’Arc et saisissant la corde qu’elle avait utilisée pour descendre.

Gwen: "Au revoir, mon joli."
Angel: "Ecoutez. J’ai besoin de l’Arc. Vous voyez, c’est un ancien objet mystique fabriqué..."
Gwen: "C’est super pour une fille et un garçon. J’aime y penser comme... le mien."
Angel: "S’il vous plait."
Gwen: "S’il vous plait ? Vous vous foutez de moi ? (apercevant Gunn) Salut, Denzel."
Angel: "J’essaie de trouver quelqu’un. Quelqu’un de très important pour moi, et l’Arc là-bas, c’est ma seule chance."
Gunn: "Allez, il dit la vérité."
Gwen: "Oh, mince, si tu dis que c’est vrai... Alors quoi ? Tu veux juste... emprunter cette chose ?"
Angel: "Vous pourrez faire tout ce que vous voulez avec dès que j’aurai mis la main sur elle."
Gwen: "Elle. Bien sûr il y a un elle."

Gwen lance la corde et marche vers la grille.

Gwen: "Deux questions alors... Un: est-ce que tu l’aimes vraiment ?"
Angel: "Oui. Je l’aime."
Gwen: "Deux: sur une échelle de un à dix, combien penses-tu que je suis stupide ?"

Tout à coup une alarme s’éteint, les lumières commencent à flasher, et la porte monte doucement.

Gwen: "Ne répond pas."
Angel: "Route pour s’en aller, Fred."

Gwen s’en va pour escalader sa corde. Angel essaie de forcer la porte à monter plus vite. Gunn roule sous la porte dès qu’il y a assez d’espace et se précipite sur Gwen, entourant ses bras autour de ses jambes.

Gwen: "Laisse-moi!"
Gunn: "Un peu d’aide par ici !"

Gwen se baisse et envoie une décharge électrique sur Gunn, qui pousse un cri. Angel s’attaque à Gwen, brisant son emprise sur Gunn, qui tombe sur le sol. Fred arrive en courant à travers la porte. Angel a ses doigts sur le cou de Gunn, sentant son pouls.

Angel: "Il est mort."

Fred court vers Gunn.

Fred: "Non ! Non ! Non !"

Gwen regarde Gunn étendu sur le sol et voit le petit garçon qui lui a offert la petite voiture à l’Académie volant dans les airs.

Gwen: "Bouge-toi !"

Elle projette Angel hors du chemin avec une charge électrique, et éloigne Fred de Gunn avec un coup bien placé.

Gwen: "Désolé chérie."

Gwen se baisse et pose une main sur la poitrine de Gunn. Il y a deux décharges, mais rien ne change. Gwen secoue sa main, la remet sur la poitrine de Gunn.

Gwen: "C’est comme commencer un chevy."

Il y a une autre décharge et Gunn se redresse cherchant à respirer.

Gwen: "Et voilà."

Angel pousse Gwen sur le côté et Fred se rue vers Gunn. Gwen frappe Angel à la tête.

Fred: "Angel, il faut aller dans un hôpital !"

Pendant un moment Angel hésite, son regard passant de Gunn à Gwen, ensuite il court pour emmener Gunn pendant que Gwen grimpe à la corde vers le plafond.

 

***** Quelque part dans Los Angeles, de nuit. *****

Flash des lumières de la ville. Connor marche le long d’une route sombre. Il regarde à travers une clôture avec une chaîne vers un camp de fortune de sans-abri. Lilah est sur un pont un peu plus loin, regardant Connor à travers une paire de jumelles.

Angel: "Je vous ai manqué ?"

Lilah pousse un petit cri et baisse ses jumelles.

Lilah: "Seulement dans le sens de... non."
Angel: "Comment ça va, Lilah ? Toujours à frapper à mort chez Wolfram & Hart ?"
Lilah, souriant: "Vous pouvez le dire."
Angel: "J’étais pas sûr, ce qu’avec toutes les œuvres de charité vous semblez faire ici."
Lilah: "Vous savez, je disais justement à quelqu’un combien je m’occupais des sans-abri. Vous le laissez tomber assez facilement, n’est-ce pas ?"
Angel: "Mon fils a fait une bêtise. Il sait qu’il a fait une bêtise."
Lilah, riant: "Oh Seigneur ! Le retour de la morale ? C’est ça, la-culpabilité-est-sa-propre-punition, n’est-ce pas ?"
Angel: "C’est ma spécialité."
Lilah: "Peu importe. Je ne comprends pas. Laissez-moi deviner, vous allez juste laisser le jeune chien jusqu’à ce qu’il devienne sentimental et qu’il fasse ressortir le prodigue ?"
Angel: "Oh, je ne suis pas ici pour lui, Lilah. Je suis ici pour vous... Plus tôt ce soir, l’Arc de la Pythie a été volé de la salle des ventes Chandler."
Lilah: "Marché noir, haut de gamme."
Angel: "Le voleur l’était aussi. Ce que vous pouvez appeler ‘spécialisé’. Le genre de personnes que vos clients peuvent s’offrir."
Lilah: "Et vous voulez le nom de l’acheteur. Ecoutez, Angel, je sais que vous avez été hors du coup depuis un temps, mais je suis toujours diabolique. Je ne fais pas commission à moins que ce ne soient des missions diaboliques."
Angel: "Je pense que vous ferez celle-ci."
Lilah: "Pourquoi ? Qu’est-ce j’ai à y gagner ?"
Angel: "Juste pour cette fois, j’ignorerai le fait que vous êtes à moins de cinquante mètres de mon fils."

Lilah regarde Connor, enroulé maintenant dans une couverture entre les autres sans-abri.

Angel, se rapprochant et murmurant: "Juste cette fois."
Lilah, tandis qu’Angel s’en va: "Tellement pour la morale, hein?  (Angel se retourne vers elle) C’est intéressant... vous, venant *me* demander de l’aide !?"
Angel: "Ce que je trouve intéressant ? Le fait que je peux sentir Wesley et vous l’un sur l’autre. Commencez à téléphoner. Vous avez une heure."

 

***** A l'Hyperion. *****

Gunn se repose, complètement recouvert sur un lit de la chambre de Fred, regardant le relevé de son moniteur cardiaque.

Gunn: "On dirait de l’art, n’est-ce pas ? J’appelle ça ‘il faut plus que ça pour me tuer, minable !’. Le ‘minable’ est ce qui en fait de l’art."

Fred marche pliant des linges tandis qu’elle s’en va.

Fred: "Tu as pris tes pilules ?"
Gunn: "Difficile de croire que ces petites choses pointues font la différence entre vie et mort."
Fred: "Tu les as prises ?"
Gunn: "Tu me les a données."
Fred: "C’était comment ?"
Gunn: "C’était comment quoi ?"
Fred: "Etre mort... Parti. Voir quelque chose d’intéressant ? Lumière blanche?  Shirley McLaine ?"
Gunn: "Rien. Je ne... Je ne me rappelle pas."
Fred: "Tout ça c’était de la chance. Si cette femme n’était pas revenue..."
Gunn: "Fred, on en a déjà parlé. Tu aurais fais du bouche à bouche. Je te connais."
Fred, se retournant vers lui: "Et si je n’avais pas été là ?"
Gunn: "Alors Angel m’aurait ramassé et comme Flash Gordon il m’aurait emmené aux urgences."
Fred: "Bien sûr. Mais ensuite, ça aurait pu être trop tard, et Angel aurait eu à jurer qu’il se vengerait de manière sanglante de la femme qui t’aurait tué. Et nous savons tous comment ça se passe."
Gunn: "Fred, mais qu’est-ce que..."
Fred: "Je suis si *malade* de m’occuper de tout ici. D’abord Wesley s’en va, ensuite Angel et Cordelia. Je... Je suis malade de m’occuper de tout, et de payer les factures, et de faire la paix et des projets, et de tenir le coup. Seigneur ! Je suis si malade de tenir le coup !"
Gunn: "Tu sais quoi ? Electrocute-moi maintenant. Parce que je ne sais pas quelle sorte d’alien femelle..."

Fred repart réarranger les affaires sur son buffet.

Fred: "Je pensais que ça s’améliorerait quand Angel serait de retour. J’ai pensé que je pourrais enfin respirer à nouveau."
Gunn, s’asseyant: "Fred, personne ne t’a forcé à prendre cette responsabilité."
Fred, se retournant vers lui: "Bien, qui d’autre l’aurait fait ? Qui d’autre se serait occupé de tout après que tu m’aies laissée seule ? (Gunn la regarde) Tu es mort et tu m’as laissée toute seule !"

Fred commence à pleurer. Gunn se lève et doucement il la prend dans ses bras. Après un moment Fred se laisse aller à pleurer contre sa poitrine.

Gunn: "Shh. Ca va, bébé. Shh."

 

***** Dans un bâtiment inconnu. *****

Gwen, portant un pantalon de cuir noir serré et un haut en cuir rouge traverse le hall d’un bâtiment privé, portant un sac. Elle pousse le bouton de l’ascenseur pour monter et vérifie son rouge à lèvres dans le miroir placé sur les portes.

Angel: "Jolie couleur."

Gwen se retourne tout à coup pour trouver Angel debout derrière elle. Elle regarde à nouveau dans le miroir. Angel ne s’y reflète pas. L’ascenseur sonne et les portes s’ouvrent.

Gwen: "Ok. Après que je t’aurai botté le derrière, je me poserai la question."

Gwen jette le sac dans sa main et frappe Angel à la tête. Angel se baisse. Gwen le frappe et jette le sac qu’elle tenait dans l’ascenseur.

Angel: "Je ne veux pas vous blesser."
Gwen: "C’est ce qu’ils disent tous."

Ils se battent. Gwen est assez bonne.

Gwen: "D’habitude je n’aime pas beaucoup le corps à corps."

Angel bloque ses coups et les rend avec quelques-uns de son crû.

Angel: "Peut-être que tu ne le fais pas bien."

Gwen recommence, ajoutant à ses coups des décharges électriques. Angel en bloque certains, en prend d’autres. Gwen le jette contre le mur.

Gwen: "Pourquoi tu n’es pas grillé?"

Angel l’attrape et la frappe contre le mur opposé.

Angel: "Je ne suis pas très chaud."
Gwen: "Oh, vraiment?"

Gwen frappe Angel à la mâchoire, l’envoyant rouler sur le sol. Tandis qu’Angel se relève, elle ôte les longs gants noirs qui couvrent ses mains et ses bras.

Gwen: "Je peux arranger ça."

Ils se battent à nouveau, pour finir enfin à l’intérieur de l’ascenseur ouvert. Gwen monte à califourchon sur Angel, ouvre sa chemise et met ses deux mains sur sa poitrine nue. Une lumière bleue et des étincelles sortent de ses doigts.

Gwen: "Assez chaud?"

La caméra plonge à travers la poitrine d’Angel pour montrer son cœur soudainement revenir à la vie sous l’effet de la charge électrique dirigée vers lui. Angel s’assied, saisit Gwen et l’embrasse profondément. Un jeu de barreaux épais glisse soudainement au travers de la sortie de l’ascenseur et ils se séparent.

Gwen: "Tu es vivant."
Angel: "Vous l’avez senti? Mon cœur..."
Gwen: "Il battait. Il ne bat pas, n’est-ce pas?"
Angel: "Cordelia. Il faut que je sorte d’ici."
Gwen: "Mais qu’est-ce qui se passe?"

Elliot apparaît de l’autre côté des barreaux bloquant la porte de l’ascenseur.

Elliot: "Bon, cela serait évident - pour une professionnelle comme toi."
Angel: "C’est un double croisement."
Gwen: "Je ne suis pas lente. Je sais que c’est... la ferme. (A Elliot) C’est un de tes hommes?"
Elliot: "Non. Je pensais que c’était un des tiens... avec la... langue."
Gwen: "Dans ses rêves."
Angel: "Et encore."

Gwen regarde Angel.

Elliot: "Ca ne fait rien."
Gwen: "Le job est terminé. Elliot. Tu n’as pas à faire ça."
Elliot: "Je n’ai pas le choix. Le job que tu as fait pour moi était une succession d’échecs. Le bruit, la publicité - ce petit tour que tu as fait dans le bar."
Gwen: "C’était juste une blague."
Elliot: "Les professionnels sont discrets, jeune fille. Toi, d’un autre côté, tu es un démon. Un dangereux... démon. C’est donc pourquoi j’ai remodelé l’ascenseur où tu te trouves. Plus que rétro vraiment. Tout ça de la basse technologie avec quinze centimètres de plexiglas vous séparant de tout courant disponible."

Gwen pose ses mains en bas sur les barreaux.

Elliot: "Tempered Lucite."
Angel: "Il va nous enfermer. Ouvrir le gaz."
Gwen: "Qu’est-ce que tu es, Lex Luthor?"
Elliot: "Qu’est-ce que tu crois? J’allais rester ici et m’embarrasser de la fille électricité?... Ah, ne t’inquiète pas. On m’a dit que le gaz agit très vite. Vous serez morts dans (regardant son poignet gauche dépourvu de montre) Whoops! Où va le temps?"

Le gaz commence à siffler par des jets dans le plafond de l’ascenseur tandis que les portes glissent avant qu’Angel ne puissent les empêcher de se refermer.

Angel: "Ok. Il doit y avoir quelque chose."

Angel sent le long des murs de l’ascenseur, ensuite il se retourne pour pousser Gwen à s’asseoir.

Angel: "Baissez-vous. Maintenant! Baissez-vous!"
Gwen: "Ow! Crétin! Toi baisse-toi."
Angel: "Je n’en ai pas besoin. Je ne respire pas."
Gwen: "Bon sang, ça doit être un vrai pied pour la copine."
Angel: "Le panneau utilitaire - juste ici, vous croyez?"
Gwen: "Le plastique est trop épais, tête de nœuds. Je peux pas passer au travers pour souffler la charge."
Angel: "Simple question! Est-ce ici, oui ou non?"
Gwen: "Oui, c’est là."

Angel commence à casser le plexiglas sur le panneau avec son poing. Quelques craquelures apparaissent. Gwen commence à tousser.

Elliot, au téléphone: "Nous devrions bientôt avoir fini ici maintenant... Oh?... Je vois.... Uh-huh. Et bien, nous avons eu la casserole à thon jeudi matin la semaine dernière."

Angel est toujours en train de casser le plexiglas. Gwen est courbée sur le sol, en train de tousser.

Gwen: "Si je meurs..."
Angel: "Vous n’allez pas mourir."
Gwen, haletant: "Un dernier baiser?"

Angel casse le plexiglas et passe sa main au travers. Il atteint le panneau et arrache une poignée de fils avec une main, tendant l’autre vers Gwen.

Angel: "Hé!"

Gwen prend la main d’Angel, le courant passant à travers leurs mains. Elliot lève les yeux tandis que l’ascenseur s’ouvre et Angel en sort, portant Gwen.

Elliot: "Débarrassez-vous de lui."

Angel dépose Gwen dans le coin près de l’ascenseur et se retourne pour engager le combat contre les sbires d’Elliot. Jolie scène de combat tandis qu’Angel s’occupe des trois sbires. Il pousse le dernier sur le côté et se retourne pour trouver Gwen avançant vers Elliot, qui recule, tenant haut le sac contenant l’axe entre eux comme d’un bouclier.

Gwen: "J’attends d’être fixée. Voleuse professionnelle. Hasard du business."
Elliot: "Attends une seconde, s’il te plait."
Gwen: "Ce que je n’apprécie pas, Elliot, est d’être appelée un monstre... C’est *mon* mot. Et je deviens cinglée quand des gens comme toi l’utilisent."
Angel: "Gwen. Réfléchissez."
Gwen: "Tu n’as jamais été frappé par la lumière, Elliot? J’ai été frappée par la lumière quatorze fois. Ce n’est pas ma faute. Je ne fais que l’attirer. Tu sais ce qui attire aussi la lumière? Des petits véreux comme toi!"

Gwen lève sa main.

Angel: "Alors vous êtes un monstre. Boo-hoo. Et alors?"
Gwen: "Excuse-moi?"
Angel: "Je pense que vous avez déjà remarqué que je ne suis pas un type normal. Parfois vous devez vous y faire."

Angel attire et frappe Elliot avec une solide droite.

Gwen: "Hé! Je voulais faire ça."
Angel: "Vous alliez le griller."
Gwen: "Non!"
Angel: "Ne me racontez pas de bobards."
Gwen: "D’accord. Tu lui as cassé le nez au moins?"

Gwen se retourne vers Elliot mais Angel attrape son bras et la retient... un léger sifflement électrique se fait entendre.

Gwen: "Tu vas vraiment utiliser cet axe-machin-chose pour la trouver, n’est-ce pas?"

Angel la regarde.

Gwen, doucement: "Ca s’explique. N’importe qui d’aussi mauvais pour voler des trucs doit le faire pour l’amour... Quelle déception."

Gwen passe devant Angel et franchit la porte.

 

***** A l'Hyperion, de nuit. *****

Une des fenêtres de l’hôtel irradie d’une lumière orange. Fred et Gunn sont devant la porte de l’appartement d’Angel, illuminée par la forte lumière orange s’échappant de dessous sa porte. La lumière meurt et ils se regardent.

Fred: "Tu penses qu’il l’a trouvée ?"

La porte s’ouvre et Angel passe devant eux en ne disant pas un mot. Gunn jette un regard rapide dans la chambre et l’Arc est sur la table.

Gunn: "Ouais."

Angel et Gunn sont assis sur l’escalier. Fred est assise en boule sur le canapé.

Fred: "Mais elle était belle?"
Angel: "Seigneur... Il y avait toute cette lumière autour d’elle. Et la lumière semblait être faite de... pure joie... et de chaleur."
Gunn: "Tu penses que les êtres prennent des vacances?"
Angel: "De la manière dont je l’ai vu... ça semble être permanent."
Gunn: "Dommage. On aurait tous pu aller à Vegas."
Fred: "Je crois qu’on aurait dû savoir que quand elle a commencé cette histoire de lumière, les Puissances manigançaient quelque chose."
Gunn: "Ouais, mais qui aurait pensé que ça aurait été ça?"
Angel: "A dire vrai, ça ne me surprend pas. D’une certaine manière, peut-être que ça rend les choses plus faciles. Sachant le bien qu’elle fait là-haut. Même si je ne peux pas la voir ou lui parler, c’est comme si elle était toujours à mes côtés."
Fred: "Ca ne veut pas dire qu’elle te manque moins."
Angel: "Non... Tous ces mois sous l’eau, je pensais tout le temps ‘Il faut que je rentre vers Cordelia’. Je rentre et je découvre qu’elle est partie. Je pense tout le temps ‘Il faut que je ramène Cordelia chez elle’. Finalement, je la retrouve et je réalise... elle est déjà chez elle... là où elle se trouve."

La caméra recule et monte, hors de l’hôtel, dans les nuages et une lumière blanche et se fixe sur Cordelia.

Cordelia: "Qu’est-ce que tu as? Un problème? Sors-moi d’ici!"

Previously on Angel:

1 INT. CORDELIA'S APARTMENT - NIGHT
Cordelia phones Angel, who is at the hotel. He is talking in front of his gang, including Connor, who overhears the conversation.

CORDELIA
I sort of need to talk to you.

Cut to:

2 EXT. CORDELIA'S CAR ON HIGHWAY - NIGHT
Cordelia is driving down the highway, running late for her meeting with Angel.

CORDELIA
I'm late. I'm late.

Cut to:

3 EXT. PACIFIC COAST BLUFF - NIGHT
Angel is waiting for his meeting with Cordelia, but Connor shows up instead.

ANGEL
Connor, what are you doing here?

Connor lunges at Angel, pushing him off the cliff.

Cut to:

4 EXT. HIGHWAY - NIGHT
The world has stopped around Cordelia. She has stepped out of her car, and is talking to Skip, her communicator liaison with the Powers That Be.

SKIP
What you're being called to do transcends love. You'll become a higher being.

CORDELIA
Me?

Cordelia is being raised into the air, surrounded by heavenly light.

CORDELIA (V.O.)
I know somehow it's all going to be all right.

Cut to:

5 EXT. SHIP OFF THE PACIFIC COAST - NIGHT
Connor, with the help of Justine, has trapped Angel in a mesh-front metal box that's been welded shut.

CONNOR
You murdered my father.

ANGEL
I didn't. She knows it. Connor! Never forget that I'm your father and that I love you!

Connor and Justine push the metal box with Angel inside over the edge into the ocean.

Cut to:

6 INT. HOTEL/ANGEL INVESTIGATIONS - NIGHT
Gunn is talking to Fred.

GUNN
We've spent the last three months trying to find Angel and Cordy, and the only thing we're closing in on is an eviction.

Cut to:

7 INT. WESLEY'S APARTMENT - NIGHT
Wesley is lying in bed, naked, talking to Lilah, who is getting dressed, apparently after a sexual encounter with Wes.

WESLEY
I have no idea where Angel is, Lilah, and I really couldn't care.

After Lilah leaves, Wesley gets up, gets dressed, and opens a closet to reveal a bound and gagged Justine sitting in his private jail cell. Wes addresses her.

WESLEY
It's time. Let's go for a boat ride.

Cut to:

8 EXT. SHIP OFF THE PACIFIC COAST - NIGHT
Wesley is taking Justine out, demanding her help in finding Angel. They find him, bring him up, and open the box he was in. He is pale and weak.

GUNN (V.O.)
I got a call from an old friend tonight. He's out there right now puttering around on his boat.

FRED (V.O.)
With Angel. He's been down there for three months, and you knew.

Cut to:

9 INT. HOTEL/ANGEL INVESTIGATIONS - NIGHT
Gunn and Fred have tied Connor up in the office. Fred is threatening Connor with a stun gun.

FRED
How could you do that to us? How could you do that to your father? (stuns him) How could you do that?

WESLEY
I believe you're looking for this.

FRED
Angel.

ANGEL
(to Connor) What you did to me was unbelievable. I love you, Connor. Now get out of my house.

ANGEL
(to Fred and Gunn) I need Cordy. Now. Wherever she is, whatever she's going through, we have to find her.

Cut to:

10 EXT. HIGHER DIMENSION - NIGHT
Cordelia is in a non-descript place, floating in bright heavenly lights.

CORDELIA
God, I am so bored.

Fade to black.

END RECAP.

The Start Of Episode

PROLOGUE:
11 EXT. FRONT LAWN AT THORPE ACADEMY - DAY
A white Mercedes car is driving through the rural countryside.

TITLE CARD: Gills Rock, Wisconsin. October 28, 1985

Going down a small road, the car passes a sign that reads "Thorpe's Academy." The car stops, and a man and woman and a child get out of the car to be greeted by the headmistress. The child is wearing a thick red snowsuit, complete with mittens and boots to match. Even her head is covered with a hood, but her face is showing. She's got wavy brown hair. Behind the headmistress is the academy, a large, white, Victorian house.

HEADMISTRESS
Mr. and Mrs. Raiden, welcome to the Academy. I'm Lydia Thorpe.

MRS. RAIDEN
We can't thank you enough—after all we've been through.

HEADMISTRESS
Honestly, I should be thanking you. Your gift to the school was quite generous. We've already invested a portion of it into the accommodations for Gwen's... special needs.

MR. RAIDEN
When should we come back?

HEADMISTRESS
Classes end June third.

Mr. and Mrs. Raiden exchange a glance and sigh. Gwen looks sad.

MR. RAIDEN
Well, here you go, Gwen. You're finally going to school. Exciting, isn't it?

MRS. RAIDEN
You be a good girl, now. You hear me? Be good. And remember we love you.

MR. RAIDEN
(to headmistress) Thanks again. We'll see you in June. (to Gwen) June, all right?

HEADMISTRESS
Hello, Gwen. I'm Miss Thorpe. I'm gonna take you up to class now. You must stay away from the other children, of course, but I'm confident you'll learn my other rules very quickly.

The parents watch as the headmistress and Gwen walk up toward the school. The parents get in the car to leave as Gwen watches. When they're gone, she turns back to the headmistress and instinctively grabs her hand like a girl her age would when walking with an adult, but the headmistress smacks her hand away.

HEADMISTRESS
No, Gwen.

They walk side by side toward the school.

Cut to:

12 EXT. PLAYGROUND AT THORPE ACADEMY - DAY
Gwen is sitting by herself under a large tree, eating her lunch, while the other children play on the playground. She's very awkward, trying to use a spoon with her thick mittens, so she takes them off to eat. One of the boys is playing with his toy car and ends up near her. He stops to talk to her.

YOUNG BOY
Are you a freak?

YOUNG GWEN
I don't know.

YOUNG BOY
Guess you don't look like one.

YOUNG GWEN
Thanks.

HEADMISTRESS
OK, kids, inside. Inside now.

The boy holds out his toy car to Gwen.

YOUNG BOY
You can hold on to this if you want.

The Headmistress looks over toward the boy and Gwen, and does a double-take. When she realizes the danger, she shouts out:

HEADMISTRESS
Oh! Gwen! No!

The Young Boy is shocked and knocked down. His toy car has been melted beyond recognition. The Headmistress runs over to him, and the children gather around to see what happened.

HEADMISTRESS
Oh!

END TEASER.

Opening credits and title sequence.

ACT I:
13 INT. CORDELIA'S APARTMENT - NIGHT
Fred and Angel are talking while packing up Cordelia's apartment. Gunn is in the other room packing as well.

FRED
Smell anything?

ANGEL
Cordelia. Maybe some old incense or candles. Strangely enough—lemons. Lots and lots of lemons.

FRED
I might have gone a little nuts with the floor polish. Wanted the place to look nice for when the landlords start showing it.

ANGEL
It does. Look nice. Nice and empty.

FRED
You should've seen the size of the dust-bunnies under Cordy's bed. (laughs) More like dust sperm whales!

ANGEL
I can't believe it's been three months.

FRED
We paid the rent for the first couple, but then things got sorta tight, and, well, big apartment, no one living here...

ANGEL
Phantom Dennis! Does-does he know anything about Cordy, where she might be?

FRED
He's just ticked we haven't brought her home already.

ANGEL
We will, though. Soon.

FRED
Absolutely.

Fred walks into the living room to continue packing. Angel follows. Gunn is there working on the television.

ANGEL
You said you already tried talking to Lorne in Las Vegas.

GUNN
Yeah. Emphasis on the word "try."

Gunn shocks himself on the television, hurting his hand.

GUNN
Fancy-ass surround sound. Fred!

FRED
(to Gunn) Already packed the band-aids, buddy. (to Angel) From the exactly twice we've been able to get a hold of him, we know that Lorne is keeping his eyes peeled, but... so far all's quiet on the psychic front.

GUNN
Did you show him the box?

FRED
See that one, with the pictures? That stuff was on the table the night Cordy disappeared. It's mostly personal stuff. Didn't mean much to us, but you might see something.

Angel flips through the items in the box.

ANGEL
What about the police?

GUNN
Uh, let's see. Abandoned car. Empty apartment.

FRED
No signs of violence. No plans for travel.

GUNN
Please file a missing person's report.

FRED
And have a nice day.

GUNN
But, hey! That was only the first time. The next seven times, they left out the nice day part.

In the box, Angel finds a picture frame with pictures: one of Angel and Cordy, and one of Angel, Cordy and Wes.

ANGEL
Something must've happened to her that night. Something big.

GUNN
Well, you guys were supposed to meet up.

ANGEL
I know why I wasn't there.

FRED
Sure. Banished to the ocean depths by your ungrateful snot of a son.

GUNN
Not that she's bitter.

Fred takes the last three books off the mantel, and packs them in a box.

ANGEL
I appreciate you guys looking out for Connor all summer. It's just—he's confused. He needs time. That's all.

FRED
Right. Time, and some corporal punishment with a large heavy mallet. Not that I'm bitter.

Fred looks back at the mantel, and the three books she just packed have reappeared on the mantel again.

FRED
Oh. Damn it, Dennis! She's not coming back! (pauses and catches herself). I'm sorry, Angel. I-I didn't— I meant the apartment. I—

ANGEL
It's OK, Fred. Anyway, we've got tons of room back at the hotel. We can keep everything safe.

FRED
It's just—you count on stuff, you know. Things being where you left them. What happens if you get back and they're not there?

Angel's looking at the picture of him, Cordy, and Wes.

ANGEL
You go find 'em.

Cut to:

14 INT. RANDOM FACTORY - NIGHT
The factory is dimly lit, and there are pipes everywhere, connecting to each other like some kind of industrial system. It's noisy, like machines are running in the background. Wesley and some others are there fighting a demon. Wes is barking orders to the others.

WESLEY
Jones, Brownstreet—left flank!

During the fighting, a battle-axe slips out of someone's hands and slides across the floor. Angel steps on it, and addresses Wesley.

ANGEL
Need help?

Just then, Wesley slices the head and shoulders off of the demon he's fighting. Wes is dirty, exhausted, and covered in blood and sweat.

WESLEY
No. Thanks.

Wesley bends down to search the demon's body, and finds a motel key.

WESLEY
So, Mr. O'Leary's being kept in a motel. How original. (tosses the key to his cohorts) Free him. Report to base. Have Diana close out the file. Hawkins, back of my car.

The guys fighting alongside Wes leave.

ANGEL
Running your own game now, huh? (Wes stands, staring deadpan at Angel) I never got the chance to thank you. Finding me. Bringing me up. (Wes walks away. Angel follows) Must've been hard for you. No map. All that water. Look what—what went down between us... I had a lot of time down there—to think. You know, about the way things went, the way they could've gone. I just want you to know, as far as I'm concerned, we're OK again.

Wesley picks up a chrome briefcase, opens it, and hands Angel a file from it. Angel looks confused.

ANGEL
What's this?

WESLEY
What you came for. That's everything I have on Cordelia's disappearance.

Angel flips through the thick file. There's a picture of Cordy's Jeep, and a map of the area, with areas highlighted.

ANGEL
Did your own investigation?

WESLEY
I don't think she's dead. I can't say for certain, of course, but I don't believe she's in our dimension any longer. Beyond that... was a road I couldn't follow. No living thing can.

Still flipping through the file, Angel comes across a print of a winged creature, labeled "DINZA." Wesley is packing up his gear.

ANGEL
Who's Dinza?

WESLEY
One of the Eleusian mysteries. A dark demi-goddess of the lost. Only the dead can enter her presence, and those that do, she often traps for eternity.

ANGEL
Sounds cheery.

WESLEY
I managed to locate her lair, but obviously couldn't enter myself.

ANGEL
This Dinza can tell me where Cordy is.

WESLEY
No. The most she'll tell you is where to look. Just beware. Dinza isn't remotely trustworthy.

Wesley closes the briefcase and walks off.

ANGEL
What should I do, then? Send her a gift? Sacrifice? (beat) Unholy fruit basket?

Cut to:

15 INT. DINZA'S LAIR - NIGHT
Angel climbs down a ladder into a dimly lit tunnel with water on the floor, reminiscent of a sewer pipe. He walks up to an open doorway, and enters the lair. There is the constant sound of water dripping and people whispering faintly, but there is no one to be seen.

ANGEL
Knock, knock. Door was open.

The door magically appears where it wasn't, closing him in the chamber.

ANGEL
Or it was a second ago.

A grey hand with pointy fingers touches Angel's neck, followed by the sound of wings fluttering. He turns to look, but it's gone.

DINZA
Are you lost?

Again, the grey hand with pointy fingers touches Angel's neck.

ANGEL
Keep it up, you're gonna make me seasick.

DINZA
I doubt it.

Fluttering sound again. Angel turns to look, and sees a thin grey figure crouching on a beam above him. It's Dinza. It has bony wings and a veil of cobwebs over its face.

DINZA
I think it would've happened before now. Tell me, do you miss the sound of the waves?

ANGEL
You-you know who I am.

DINZA
I know you were lost. I know all the lost things.

ANGEL
Really? City of Atlantis? Holy Grail? Jimmy Hoffa.

DINZA
(fluttering) Lost love.

Dinza lunges at Angel, touches his neck, and flutters away instantly, perching on another beam. Angel looks around, confused, and finds her again.

ANGEL
So you know why I'm here, who I'm trying to find?

DINZA
She is far from you, champion, and needs you no longer.

ANGEL
I need her.

The off screen whispers grow louder for a moment.

DINZA
They think that you should join them. That I should never let you out. (chuckles) But who listens to the dead. The Axis of Pythia rests close by. What you seek can only be found inside the Axis.

ANGEL
The Axis?

DINZA
(stands) An ancient power bridging all dimensions. Find the Axis, and find your lost one.

ANGEL
Why should I trust you?

DINZA
(suddenly behind Angel, grabbing his throat) Because I'd love to keep you... but you have so much more to lose.

Cut to:

16 INT. UPSCALE BAR - NIGHT
A young woman walks in wearing red leather pants, black boots, a tight, skimpy, sleeveless, low-cut red leather top that shows her midriff, long, black satin gloves, and bright red lipstick. She has long brown wavy hair, streaked with red and white, and she's got an attitude. As she walks by, all the men at the bar look at her. She approaches a man shaking his head in disapproval, sitting at one of the tables. She joins him.

MAN
I thought I said discreet.

YOUNG WOMAN
What? Do you see nipple?

MAN
(looks at watch) You're late.

YOUNG WOMAN
You're screwing me. The Axis of Pythia is worth 33 million dollars. You told me it was worth six.

MAN
The Axis is merely a mystical object. It has no inherent monetary value—

YOUNG WOMAN
Blah, blah, polysyllabic b-lah. I need a drink. Waiter, I'll take a redcoat, up, double the voddy, and can I get one of those swizzly things? (to Man) Just love those. You were saying?

MAN
My appraiser priced the Axis at exact—

YOUNG WOMAN
Eighteen percent of its true market value. And seeing as how I steal stuff on commission, that's like getting me for eighty percent off. Now, let's be honest, Elliot...

The Young Woman reaches for Elliot's hand for conversational emphasis, but he recoils in a panic, shuddering.

YOUNG WOMAN
Do I look like a blue-light special to you?

ELLIOT
The street value is irrelevant. I only want the Axis for my own private collection. Now, as I recall, we had already settled on a rather substantial fee.

YOUNG WOMAN
Say it with me, big guy. Co-mis-sion. (looks at a packet on the table) This my stuff? Auction house perimeter. Security system. Vent work. Vaults.

ELLIOT
Make the delivery to a private high rise downtown. I'll be waiting in the penthouse, and then we'll transfer the balance of your fee.

YOUNG WOMAN
Which we both know is gonna have a lot more zero's on the end of it, right?

ELLIOT
You know, Gwen, you came to me very highly recommended for your, uh... (pauses while the waiter brings Gwen's drink) for your talents. But I have to admit, I was expecting someone a bit more... professional.

GWEN
(stands and sighs) I am a professional, and we professionals don't like taking the bone.

Gwen is holding up Elliot's watch that she took from him without him noticing.

ELLIOT
(reaches for it) Gwen, that is a twelve thousand dollar watch.

Gwen smiles, zaps the watch in her fist, and tosses it on the table in front of him. It now resembles melted metal, like the toy car from the previous scene.

GWEN
And now it's surrealism.

Gwen licks the swizzle stick from her drink, and walks out of the bar.

Fade to black.

ACT II:
17 EXT. HIGHER DIMENSION - NIGHT
Zoom in on Cordelia's face, bathed in soft blue-white light. Zoom in closer on her right eye. Zoom in further to show that she is watching over her friends at Angel Investigations, as though she has a view from a satellite. Zoom closer and closer to the Los Angeles landscape, to the hotel.

Cut to:

18 INT. HOTEL/ANGEL INVESTIGATIONS - NIGHT
Fred is standing in front of a presentation easel giving Angel and Gunn a briefing. Gunn is sitting down, watching her. Angel is in the back of the room, concentrating on an artist's sketchpad, using his knees as a support while he draws. Fred flips the chart, to show a simplistic drawing labeled "The Axis of Ptyhia."

FRED
The Axis of Pythia. Forged from the tripod of the Delphic oracle, the Axis, a metal arch set into a marble base, stands approximately two feet high and weighs 18 pounds.

Angel hands Gunn a sketch of the Axis that's highly detailed, complete with symbols etched into the metal arch.

ANGEL
Here. To give you an idea.

GUNN
Wow.

FRED
Is that— You didn't draw that?

ANGEL
Huh? Yeah, I just, you know, scribbled it down out of one of the books.

FRED
Oh. Nice.

Fred goes back to her flip chart, and flips to the next simplistic drawing. Labeled "Mystical Qualities", the chart has a little simple drawing of a ghost, saying "Boo."

FRED
Um, the Axis is said to have been imbued with many mystical qualities, one of which is finding souls or entities across dimensions.

Angel holds up another sketch from his pad. It's a skillful, detailed drawing of a smiling Cordelia.

ANGEL
Entities, like...

GUNN
Cordelia.

FRED
Wow. That's just—

GUNN
Oh, hey, baby. I liked your little... your ghost guy.

FRED
I haven't slept, Charles.

GUNN
So, we need the Axis. How do we get it?

Fred goes back to her chart, and flips to the next page. It shows a simple drawing of the front of a building, labeled "Chandler".

FRED
Currently, the Axis is being held in the vault of Chandler's Auction House, an establishment firmly rooted in the black market. Black market means money. Money means security.

Angel stands up, holding a tube of rolled up papers, the size of blueprints.

ANGEL
But not to worry, 'cause I beat the building plans out of a snitch who thought I was dead.

FRED
The building plans are only half of it. Just because we know where it is, doesn't mean we can get to it.

Fred flips the chart again to show a list labeled "Security Devices". The boys proceed to read off the list.

GUNN
Surveillance cameras.
Electric gates.

ANGEL
Laser sensors.
Handprint Recognition.

FRED
Not to mention armed guards.

GUNN
Yeah, but if it's an auction house, can't we just, you know, E-Bay it? How much is it?

Gunn takes a sip of coffee.

ANGEL & FRED
33 million dollars.

Gunn chokes on his coffee when Angel and Fred said the price.

GUNN
I think my lungs (coughs) have coffee. (coughs)

Gunn walks off to recover.

FRED
We're still working on a plan, but so far, it involves being sent to prison and becoming somebody's bitch.

ANGEL
Nobody's going to jail, Fred. I told you, a heist like this, I've done it a million times. (beat) OK, maybe twice, but I'm good at it, I swear.

Gunn walks back to sit down at his chair.

GUNN
Uh, you're not counting the time we stole the crazy-making death shroud that nearly killed us right?

ANGEL
(blank stare) The point is, this is how we find Cordy, so this is what we're gonna do.

FRED
OK. (grabs rolled up papers from Angel) I'm just gonna take these and go over the details and see if I can, I don't know, whip something up... Say, a plan. OK. (walks off with Angel's building plans and her flip chart)

ANGEL
I'm really strong, if that helps.

FRED (O.S.)
OK.

GUNN
That's my girl. Large and in charge. OK, teensy-weensy and in charge.

ANGEL
It's amazing how she stepped up when I was gone. Kinda reminds me of Cordy.

GUNN
Angel, say we use this Axis thing to find her. What then?

ANGEL
Then, we do whatever it takes to get her back home, where she belongs.

GUNN
OK, so what are we gonna need for "Operation Chance In Hell"?

ANGEL
Hmm. I can only guess. Probably some repelling hooks. Flashlights, obviously. Aerosols. What else?

While Angel goes over the equipment list, interleave shots of someone preparing to use that same equipment.

Cut to:

19 INT. GWEN'S PLACE - NIGHT
Gwen is the person preparing for her heist. She has additional equipment, such as lock-picking tools in a pouch. She puts a bag full of tools over her shoulder, and someone gloved brings her a small silver platter with a silver tube standing on it. Gwen takes it from her blonde maid.

GWEN
Thanks, Nick.

Nick smiles and leaves, while Gwen opens the tube to reveal that it is a tube of red lipstick, which she then applies, looking in the mirror/computer console. She smiles at herself.

Cut to:

20 INT. WESLEY'S APARTMENT - NIGHT
Wes pushes Lilah against a wall, kissing on her neck, as Lilah smiles in ecstasy.

LILAH
Ooh. I can't stay

WESLEY
You said you could?

LILAH
Big meeting in a couple hours... Potential client... First time as the new boss.

WESLEY
Not interested.

Lilah pushes Wesley back with her hands on his shoulders, and he lands sitting on a table. She climbs on his lap.

LILAH
I just want you to know why I'm going first tonight.

Lilah starts unbuttoning his shirt.

WESLEY
If I let you go at all.

LILAH
You mean, like you let your little slave girl go? Justine, is it?

WESLEY
So, you finally heard about that?

LILAH
I heard. (whispers in his ear, then nibbles it) I'm betting she heard a few things, too.

WESLEY
The walls are soundproofed. (grabs Lilah and reverses their situation, with her sitting and him pushing her back on the table) Though she did call you "impossibly loud."

LILAH
(breathing hard) And all this time, you're lying through your teeth. (mocking, takes off his belt) Wes is so apathetic. Wesley doesn't care. (folds and snaps his leather belt in front of her face)

WESLEY
I had to raise him. Angel is— necessary.

LILAH
(puts his belt behind his neck to pull his face to hers) For what?

WESLEY
Fighting people like you. (leans in for a kiss)

LILAH
(rolls off the table, onto the floor, lands on top of Wes) Good news is, you might've done me a favor. Soon as he dried off, Angel kicked Connor out of the hotel. Poor little guy, friendless, homeless... (bites Wes's thumb) umm... (panting) looks like Connor's gonna need someone who cares, like a big sister, or a... Mrs. Robinson, if that's what he's into. (Wes rolls over on top of her, glaring) I thought you liked the bad girls, Wes.

WESLEY
I don't need to hear your evil plans.

LILAH
No, it just turns you on, knowing I have 'em.

WESLEY
Shut up, Lilah.

LILAH
Make me.

Wes slides down her body off screen, and Lilah starts to writhe and moan.

Cut to:

21 EXT. ROOF OF CHANDLER'S AUCTION HOUSE - NIGHT
Gwen climbs up to the roof on a rope. She's working alone, and wearing all black. She walks over to the wiring box labeled "Access Control Systems." She opens it, selects the exact wire necessary, and severs it with a special tool. Then she removes a glove and touches the wire with her bare hands to short it out. She closes the box's door, and goes to the roof access door to enter the building. It's got a key-card entry slot. Gwen touches it with her hand until the light turns green and unlocks the door. She enters.

Cut to:

22 EXT. ROOF OF CHANDLER'S AUCTION HOUSE - NIGHT
Meanwhile, Angel, Gunn, and Fred are climbing the fire escape ladder to get to the roof.

ANGEL
Come on.

GUNN
(panting) Man, this is so much harder than it looks on Batman.

They finally get to the roof, and Angel goes to the wiring box labeled "Access Control Systems." He rips off the door to the box, and doesn't know which wire is which, so he pulls them all out, causing the building to lose electricity. Fred goes to the roof access door and uses a special device that, when inserted, simulates a key, and unlocks the door. The light turns green, and they all enter the building.

Cut to:

23 INT. STAIRS IN CHANDLER'S AUCTION HOUSE - NIGHT
Angel, Gunn, and Fred walk down the stairs.

Cut to:

24 INT. BASEMENT OF CHANDLER'S AUCTION HOUSE - NIGHT
Fred is leaning over some blueprints that are laid on the ground, pointing to them and giving instructions to Angel and Gunn. Angel notices a security camera, but it's not on because the red light is not lit.

FRED
...and thirty yards west. This is the junction. All right, I'll be in here trying to hack into the vault's security system. Charles—

GUNN
Secure the escape route. Guard's station, one floor down.

FRED
Disarm and contain. Angel, hit the vault, wait for system shutdown, then steal the Axis.

GUNN
(to Fred) You are so hot right now.

FRED
Go. (Angel and Gunn head out in opposite directions. Fred stands, irritated) Guys! (Angel and Gunn turn around and switch directions, Fred sighs)

The security camera Angel noticed before has a red light on it now.

Cut to:

25 INT. DUCT WORK IN CHANDLER'S AUCTION HOUSE - NIGHT
Close up of Gwen's eye, reflecting Fred carrying the blueprints away. Zoom out to show Gwen holding the wire for the security camera, somehow using it to see the image.

GWEN
Yeah, that's not good.

Cut to:

26 INT. MAIN COMPUTER ROOM AT CHANDLER'S AUCTION HOUSE - NIGHT
Fred sneaks into the room containing all the main servers. She seems concerned, and whispers to herself:

FRED
Please, let my cellmate be gentle.

She takes the cover off of one of the computer systems.

Cut to:

27 INT. GUARDS' STATION IN CHANDLER'S AUCTION HOUSE - NIGHT
Gunn sneaks up on the security guard who's looking around.

GUNN
Look out! (punches guard) Tried to warn ya.

Gunn drags the guard out of the middle of the room.

Cut to:

28 INT. VAULT IN CHANDLER'S AUCTION HOUSE - NIGHT
Angel walks into the vault room and sprays one of the aerosols to reveal dozens of green laser beams criss-crossing the room.

ANGEL
Help me out here, Fred.

Just then, a thick metal gate drops down from the ceiling.

ANGEL
Not exactly what I had in mind.

Angel bends down to try and lift the gate, but it shorts out. A hatch opens from the ceiling, and Gwen drops into the vault, inside the gate, while Angel is stuck outside. She's hanging upside down.

GWEN
You know, I put that down for a reason.

Angel stares in disbelief.

Cut to:

29 INT. MAIN COMPUTER ROOM AT CHANDLER'S AUCTION HOUSE - NIGHT
Fred's working at a computer terminal.

FRED
(typing) No!

Fred's monitor's flashing a big red error message at her. "Vault Electrical Monitor. System Interference. Malfunction."

FRED
I haven't even gotten into the electrical system, so that— That means—

Cut to:

30 INT. GUARDS' STATION IN CHANDLER'S AUCTION HOUSE - NIGHT
Gunn carries the guard he punched into the back room, only to find there are four other guards there, bound, gagged, and passed out.

GUNN
We got company.

Cut to:

31 INT. VAULT IN CHANDLER'S AUCTION HOUSE - NIGHT
Angel is standing now, still on the outside of the vault, separated from Gwen by the gate.

ANGEL
Who are you?

GWEN
Who are you?

ANGEL
I asked you first.

GWEN
What are you, seven?

ANGEL
Tell me you're not here for the Axis.

GWEN
I'm not here for the Axis.

ANGEL
You're lying.

GWEN
I'm fibbing. It's lying, only classier.

Gwen motions with her hand, and the laser beams bend up, out of her way.

ANGEL
What?

GWEN
(jumps down to the floor) Technically? I'm exciting the subatomic particles with electrical energy and then bouncing 'em off each other before they hit ground state. I just love that folks go for this hi-tech stuff. Electricity comforts 'em. (scoffs) Suckers.

ANGEL
What— are you?

GWEN
I'm a freak. (touches the handprint recognition panel, causes it to glow and beep before opening the vault doors) What'd you think?

Gwen walks into the vault while Angel struggles in vain to lift the gate up.

ANGEL
Um, yeah, you know, I'm sure there's lots of other nice expensive things that you could steal in there. It just doesn't have to be the one—

GUNN
(enters the vault area, panicked) Where's the bogey?

ANGEL
In there. She's after the Axis.

GUNN
She? As in she took out the four armed guards downstairs?

ANGEL
That's good to know.

GWEN
(returning from the vault, carrying a bag with the Axis in it) So long, handsome.

ANGEL
Listen, I need the Axis. It's an ancient mystical relic—

GWEN
(sing-songy) It's fun for a girl and a boy. I like to think of it as... mine.

ANGEL
Please.

GWEN
Please? Are you kidding me? (notices Gunn) Hey there, Denzel.

ANGEL
I'm trying to find someone. Someone very important to me, and the Axis there, it's my only shot.

GUNN
Come on, he's telling the truth.

GWEN
Oh, well, golly, if you say it's true... So what? You just wanna... borrow this thing?

ANGEL
You can do whatever you want with it, as soon as I find her.

GWEN
Her? Of course it's "her." Two questions, then. One: do you really love her?

ANGEL
Yeah, I do.

GWEN
Two: on a scale of one to ten, exactly how stupid do you think I am?

Gwen steps back to the rope to climb out, but the security system is tripped. Alarms sound.

GWEN
Don't answer that.

ANGEL
Way to go, Fred.

The gate starts to lift, as Gwen climbs up the rope. Gunn slides under the gate, and grabs Gwen by the legs.

GWEN
Let go!

GUNN
A little help here! (Gwen pushes him away with her bare hand, causing a shock) Ahh!

Fred is running into the vault room as this is happening. She sees Gunn falls over from the shock Gwen gave him. Angel goes to Gunn, and realizes there's something wrong when he doesn't get back up. He has no pulse.

ANGEL
He's dead.

Fade to black.

ACT III:
32 INT. VAULT IN CHANDLER'S AUCTION HOUSE - NIGHT
Resume. Gwen is standing away from them, looking at what she did. Fred runs to Gunn's side.

FRED
No. No. No.

Gwen sighs, remembering back to the boy she hurt as a child.

GWEN
Move! (goes to Gunn, shocks Angel, knocking him down, kicks Fred away from Gunn) Sorry, honey. (bends down and touches Gunn's chest, shocking it) Just like starting a Chevy. (Gunn gasps) There we go.

Angel picks Gwen up off of Gunn and throws her against a wall. She kicks him, and they begin to fight. Fred interrupts his train of thought.

FRED
Angel, we gotta get to a hospital.

Angel decides to help Fred and Gunn, and Gwen scurries up the rope with the Axis.

Cut to:

33 EXT. STREETS OF LOS ANGELES - NIGHT
Connor is walking around the streets alone at night with nowhere to go. He sees a fenced area where other homeless people are camping, and decides to crash there tonight. Zoom out to show Lilah watching him with binoculars. There's a voice from behind her.

ANGEL
Miss me?

LILAH
(startled, then laughs) Only in the sense of... no.

ANGEL
How's it going, Lilah? Still knocking 'em dead at Wolfram and Hart?

LILAH
(smiles) You could say that.

ANGEL
I wasn't sure, what, with all the charity work you seem to be doing down here.

LILAH
You know, I was just telling someone how deeply I care for the homeless. Let him off pretty easy, didn't you?

ANGEL
The kid messed up, he knows he messed up.

LILAH
Oh, God. The return of the moral high ground? This is that "guilt is it's own punishment" thing, isn't it?

ANGEL
Kind of my specialty.

LILAH
Whatever. I don't get it. Lemme guess. (shot of Connor sleeping on the bare ground, wrapped in a dirty blanket) You're just gonna bird-dog the kid 'til he gets weepy and... pulls a prodigal.

ANGEL
I'm not here for him, Lilah. I'm here for you. (beat) Earlier tonight, the Axis of Pythia was stolen from Chandler's Auction House.

LILAH
Black market. Upscale.

ANGEL
Thief was too. What you might call specialized. The kind only people like your clients can afford—

LILAH
And you want the name of the buyer. Look, Angel, I know you've been out of loop for a while, but I'm still evil. I don't do errands unless they're... (grins) evil errands.

ANGEL
I think you'll run this one.

LILAH
Why? What's in it for me?

ANGEL
Just this once, I'll ignore the fact that you were within 50 yards of my son. (beat. whispers) Just this once.

LILAH
So much for moral high ground, huh? It's interesting. You... coming to me for help.

ANGEL
You know what I find interesting? The fact that I can smell you and Wesley all over each other. (Lilah is taken aback) Start making calls. You got an hour.

Angel walks away.

Cut to:

34 INT. HOTEL/ANGEL INVESTIGATIONS - NIGHT
Close up of a electrocardiogram (EKG) printout. Zoom out to show that Gunn is inspecting it, probably his own.

GUNN
Kinda looks like art, doesn't it? I call it "takes more than that to kill me, punk." "Punk" is what makes it art.

FRED
(uptight) Did you take your pill?

Fred's clearly affected from the events of the day. She's fidgety, constantly moving, putting things away, etc.

GUNN
'S hard to believe these little pointy jobbies are the difference between life and death.

FRED
Did you?

GUNN
You handed it to me.

FRED
So, what was it like?

GUNN
What's what like?

FRED
Being dead. Gone. See anything interesting? White light? Shirley MacLaine?

GUNN
Nothing. I don't—I don't remember.

FRED
All it was was luck. If that woman hadn't come back again...

GUNN
Fred, we've been through this. You would've done CPR. I know you—

FRED
What if I hadn't been there?

GUNN
Then Angel would've picked me up and Flash Gordon'ed me to the ER.

FRED
Sure, but, then again, it could've been too late, and Angel would have had to swear blood-lusty vengeance on the woman that killed you, and we all know how well that one works out.

GUNN
Fred, what the hell?

FRED
I am so sick of holding everything up around here. First Wesley leaves, then Angel, and Cordy. I-I'm sick of taking care of everything and paying bills and making peace and plans and keeping my chin up— God, I am so sick of my chin being up!

GUNN
You know what, just electrocute me know, 'cause I don't know what kind of alien female thing—

FRED
I thought it would get better when Angel came back. I-I thought I would finally be able to breathe again.

GUNN
Fred, no one forced this responsibility on you—

FRED
Well, who else was gonna do it? Who else was gonna hold everything up after you left me all alone? (breaks down, crying) You died and left me all alone!

GUNN
(goes to hold her) Shh... It's OK, baby.

Cut to:

35 INT. BUILDING LOBBY - NIGHT
Gwen walks in, carrying a bag. She's wearing black leather hip-huggers, a red leather tank top showing her midriff, and long black satin gloves. She's walking purposefully. She presses the elevator button, and checks out her lipstick in the mirrored doors while she waits. Someone comes up behind her and startles her, because she didn't see anyone in the mirror.

ANGEL
Nice color.

Gwen does a double-take on the mirror and Angel's lack of reflection, and then takes an offensive stance. The elevator arrives, dings, and opens.

GWEN
OK. After I kick your ass, I'm gonna ask about that. (swings bag at Angel's head, he ducks).

She kicks him and throws her bag into the elevator.

ANGEL
I don't wanna hurt you.

GWEN
That's what they all say.

She kicks Angel, and they begin to fight.

GWEN
I don't usually enjoy the hand-to-hand this much.

Angel pins her arm behind her.

ANGEL
Maybe you haven't been doing it right.

She breaks free and starts shocking him when she punches. He's not affected. She pushes his face into the wall, and zaps him repeatedly.

GWEN
Why are you not toast?

He turns the tables, and pushes her back against the wall.

ANGEL
I'm not even warmed up.

GWEN
Oh, really.

She punches him, knocks him down, and takes off her gloves.

GWEN
I can fix that.

They continue to trade punches and kicks until finally they're in the elevator, and she's sitting on top of him. She rips open his shirt, and presses both her bare hands to his chest, shocking him with electricity.

GWEN
Warm enough?

Zoom into Angel's chest cavity, and a brown-grey still heart is suddenly growing, turning red, and beating. Zoom back out to Angel and Gwen. When Angel felt his heart beat, he sits up with a start and kisses Gwen passionately.

Fade to black.

ACT IV:
36 INT. ELEVATOR IN BUILDING LOBBY - NIGHT
Angel and Gwen are kissing, and suddenly a set of ten-inch-thick horizontal bars trap them in the elevator. They stop kissing.

GWEN
You're alive.

ANGEL
You felt that? My heart...

GWEN
It was beating. It doesn't, does it?

ANGEL
Cordelia! I gotta get out of here.

GWEN
What the hell is going on?

Elliot steps up to the elevator, on the other side of the bars.

ELLIOT
Well, that should be obvious... to a professional like yourself.

ANGEL
It's a double-cross.

GWEN
I'm now slow. I know it's— Shut up! (to Elliot) Is he one of yours?

ELLIOT
No, I thought he was yours, what, with the... tonguing and all.

GWEN
In his dreams.

ANGEL
(self-consciously) Not even close.

ELLIOT
It doesn't matter.

GWEN
The job's done. Elliot, you don't have to do this.

ELLIOT
I have no choice. The job you did for me was a train wreck. The noise, the publicity, that little stunt you pulled in the bar—

GWEN
That was just a joke—

ELLIOT
Professionals are discreet, young lady. You, on the other hand, are a freak. A dangerous freak. Which is why I had them remodel the elevator you're standing in. More of a retrofit, really. Low-teched the whole thing with six inches of Plexiglas separating you from any available current. (Gwen goes for the bars, but they don't conduct) Tempered Lucite.

ANGEL
He's gonna seal us in and turn on the gas.

GWEN
(to Elliot) What are you, Lex Luthor?

ELLIOT
What do you think, I'm gonna stand here and duke it out with electro girl? No, don't worry. Uh, I'm told that the gas is very fast-acting. You'll be dead within... uh, whoops— Where does the time go?

The elevator doors shut, and gas comes in from ceiling vents.

ANGEL
OK, there's gotta be something. (feels around) Get down! Now! Get low! (pushes her down)

GWEN
Ow! You jackass! You get low!

ANGEL
I don't need to. I don't breathe.

GWEN
Gee, must be a real turn-on for the girlfriend.

ANGEL
Utility panel—right about here, you think?

GWEN
Plastic's too thick, you lunk-head. I can't get through to blow the charge.

ANGEL
Simple question! It is here or not?

GWEN
Yes! It's there.

Angel starts punching the same place over and over again, trying to break the Plexiglas.

Cut to:

37 INT. BUILDING LOBBY - NIGHT
Elliot's on the phone.

ELLIOT
We should be finished here any time now. (pause) Uh-huh. I see. (pause) Uh-huh. (pause) Well we had the tuna casserole last Thursday, Molly.

Cut to:

38 INT. ELEVATOR IN BUILDING LOBBY - NIGHT
Angel's still trying to break through the Plexiglas. Gwen's coughing and gasping.

GWEN
If I die—

ANGEL
You're not gonna die!

GWEN
Nice kiss.

Angel finally breaks through the Plexiglas, and reaches for Gwen.

ANGEL
OK.

She grabs his hand and sends the charge through him into the utility panel, opening the elevator doors and the bars retract.

39 INT. BUILDING LOBBY - NIGHT
Angel carries Gwen out of the elevator and puts her on the floor. Elliot sees them, and orders his men:

ELLIOT
Get rid of him.

Elliot's men attack Angel, and a brawl ensues. Angel knocks them all out, and notices that Gwen has recovered, and she's walking toward Elliot menacingly.

GWEN
I expect to get screwed. Professional thief. Hazard of the biz.

ELLIOT
Just wait a second, please...

GWEN
What I don't appreciate, Elliot, is being called a freak! That's my word. And I get cranky when people like you use it.

ANGEL
Gwen, think about this...

GWEN
Ever been struck by lightning, Elliot? I've been struck by lightning 14 times. It's not my fault. I just attract it. You know what else attracts lightning? Maggoty little norms like you.

Gwen puts her hand to Elliot's chest like she intends to shock him, but Angel interrupts.

ANGEL
So you're a freak. Boo-hoo. So what?

GWEN
Excuse me?

ANGEL
I think you've already figured out I'm not the poster-boy for normal. Sometimes, you gotta let go.

Angel punches Elliot in the face and knocks him over.

GWEN
Hey! I wanted to do that.

ANGEL
You were gonna fry him.

GWEN
Was not.

ANGEL
Don't fib.

GWEN
Fine. Did you at least break his nose?

Gwen reaches for Elliot, with electricity buzzing around her hand. Angel stops her.

GWEN
You're really gonna use that Axis thing to find her, aren't you? It figures. Anyone that bad at stealing stuff has got to be doing it for love. (looks into Angel's eyes flirtatiously) Bummer.

Gwen walks away.

Cut to:

40 INT. HOTEL/ANGEL INVESTIGATIONS - NIGHT
Fred and Gunn are standing outside a room that Angel's using. There's a bright orange light coming from the room. The light disappears.

FRED
Do you think he found her?

Angel comes out of the room, frowning, and doesn't say anything to them. He walks away.

GUNN
Yeah.

Cut to:

41 INT. HOTEL/ANGEL INVESTIGATIONS - NIGHT
In the lobby, Angel talks with Fred and Gunn.

FRED
But she was beautiful?

ANGEL
God! There was all this light around her, and the light seemed to be made up of ... pure joy. And warmth.

GUNN
You think higher beings get to take vacations?

ANGEL
The way I saw it, felt sorta permanent.

GUNN
Too bad. Could've all gone to Vegas.

FRED
Guess we should've known back when she started that glowy thing, the powers were up to something.

GUNN
Yeah, but who thought it would've been this?

ANGEL
To tell you the truth, it doesn't surprise me. In some small way, maybe it even makes it easier, knowing the good she's doing up there. Even if I can't see her or talk to her, it's like...she's still on my side.

FRED
Doesn't mean you miss her any less.

ANGEL
No. (sighs) All those months, under the water, I kept thinking to myself I gotta get home... to Cordelia. I get back and I find out that she's gone. I keep thinking, I gotta get Cordy back home. Finally I find her, and I realize she already is home. Where she belongs.

42 EXT. HIGHER DIMENSION - NIGHT
Zoom up from the hotel, to the Los Angeles landscape, higher and higher, back to satellite height. Zoom in on Cordelia's face, bathed in soft blue-white light.

CORDELIA
What are you? Deficient? Get me out of here!

Kikavu ?

Au total, 89 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

magrenat 
25.04.2019 vers 14h

Xena1 
12.04.2019 vers 12h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

logan12 
06.01.2019 vers 08h

Aloha81 
29.07.2018 vers 15h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Supersympa  (20.04.2019 à 20:29)

Ah la fameuse Gwen...  Un sacré numéro cette jeune femme-là... ^^

Entre les disparistions d'Angel et de Cordelia, la trahison de Connor, la presque mort de son chéri et la surcharge de boulot qu'elle s'est imposée, pas étonnant que la pauvre Fred finisse par piquer une crise.

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le hors-série de notre magazine HypnoMag, consacré à la série Roswell qui fête ses 20 ans !
HypnoMag | Hors-série 20 ans Roswell

Tentez de gagner une HypnoCard Collector Roswell grâce à notre jeu HypnoChance !
Tirage au sort le 15/10 | Collector Roswell !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente

Survivor
Aujourd'hui à 00:41

Jeux de l'alphabet
Aujourd'hui à 00:37

Musiques 2x09
Hier à 19:44

Musiques 2x07
Avant-hier

Musiques 2x06
10.10.2019

Musiques 2x05
09.10.2019

Musiques 2x03
08.10.2019

Musiques 2x02
07.10.2019

Musiques 2x01
06.10.2019

Actualités
Le casting d'Angel à la New York Comic Con

Le casting d'Angel à la New York Comic Con
Pour fêter les 20 ans d'Angel, la distribution principale de la série (Charisma Carpenter, Alexis...

Calendrier d'octobre

Calendrier d'octobre
Le calendrier du mois de Octobre est disponible. Il met à l'honneur Stephanie Romanov...

Amy Acker au casting de Superman : Red Son

Amy Acker au casting de Superman : Red Son
C'est désormais officiel : le film d'animation Superman : Red Son est bel et bien en court de...

Joss Whedon aux commandes du prochain X-men ?

Joss Whedon aux commandes du prochain X-men ?
C'est la rumeur du moment. En effet, après Avengers et Justice League, Joss Whedon pourrait réaliser...

Amy Acker à la Sask Expo 2019

Amy Acker à la Sask Expo 2019
Samedi 14 et dimanche 15 septembre 2019, Amy Acker était présente à la Saskatchewan Entertainment...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Selon vous, la série "Angel" mériterait-elle un remake, comme c'est le cas pour d'autres séries actuellement (McGyver, Charmed, etc.) ?

Total : 29 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

cinto, Hier à 18:03

vous avez des questions? posez-les à Henry VIII au sondage chez The Tudors. Merci pour votre vote. Et voyez la pdm, assez drôle!

cinto, Hier à 18:04

Changez le titre de la série Ma sorcière Bien Aimée en votant au sondage. Merci à ceux qui ont déja voté et à ceux qui vont le faire!

quimper, Hier à 20:45

Les quartiers Sherlock et Rizzoli & Isles proposent de nouvelles PDM. N'hésitez pas à passer

pretty31, Hier à 21:26

Les jeux d'Halloween vous attendent sur HypnoClap, et quelques chapeaux de sorcières sont encore disponibles pour "Un bonbon ou une cards ?"

pretty31, Hier à 21:26

qui vous permettra peut être de gagner ... Une HypnoCard ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site