VOTE | 194 fans

#521 : Jeu de pouvoir


 

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Les amis d'Angel craignent le retour d'Angelus en raison de son comportement étrange ... Il entretient une relation avec Nina, la femme louve-garou, et est devenu très proche du Cercle de l'Epine Noire, un groupe réunissant de dangeureux démons!
Quand ils reçoivent des informations selon lesquelles Angel serait à l'origine de la mort de Fred, ils décident de lui demander des explications.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Captures de l'épisode disponibles

Popularité


3.6 - 5 votes

Titre VO
Power Play

Titre VF
Jeu de pouvoir

Première diffusion
12.05.2004

Première diffusion en France
18.02.2005

Plus de détails

Réalisation: James A. Contner

Scenario: David Fury

Guest stars:
Christian Kane (Lindsey McDonald),
Adam Baldwin (Hamilton),
Jenny Mollen (Nina Ash),
Alec Newman (Drogyn),
Stacey Travis (Sénateur Brucker),
Dennis Christopher (Cyvus Vail),
Leland Crooke (Sebassis).

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

The gang starts to have doubts about Angel's loyalties when he appears to have become very close with the Circle of the Black Thorn, an evil secret demon society. When Drogyn, the guardian of the deep well, makes a startling revelation, the gangs' fears that Angel has become evil seem to be validated. Angel's relationship with Nina also deepens.

~~~~~~~~~~~~~~~~

Dans une pièce sombre, un homme enchaîné avec la tête recouvert par un sac et qui est en train de se faire frapper par plusieurs assaillants. D'une porte en feu, qui se trouve juste derrière lui, débarque Angel. Les assaillants se sauvent et Angel aide l'homme à se relever et lui enlève le sac de la tête. L'homme est en sang. Angel se transforme soudain en vampire et le mord!

Dix-neuf heures plus tôt, dans l'appartement d'Angel, Nina et le vampire se trouvent dans son lit, ils viennent tout juste de faire l'amour. Ils semblent tous deux heureux, mais Angel ne paraît pas entièrement satisfait ... En effet, il ne s'est pas transformé en Angelus. Nina remarque qu'Angel est préoccupé par son travail et Angel lui confie que l'équipe est proche de découvrir quelque chose.

Dans les couloirs de Wolfram&Hart, Spike remarque que plus personne n'a peur d'Illyria. Le Dieu fait entendre qu'elle a peur d'être faible depuis qu'elle a perdu une partie de ses pouvoirs. Elle lui fait part aussi de Wesley qui refuse de lui parler depuis qu'elle s'il s'est fait passé pour Fred.
Pendant que Gunn et Angel quittent le bureau, Hamilton leur présente le Sénateur Brucker et son second, un vampire du nom d'Ernesto. Ce dernier va se voir refusé par Harmony du sang humain mais Hamilton demande à Angel de faire une exception pour cette fois-ci et Angel accepte. Gunn ne supporte pas les déviances morales d'Angel.

Wesley arrive et informe Angel qu'un démon Boretz vit dans un parc en ville et qu'il a tué trois personnes en trois jours. Wesley ajoute que les victimes ont été sauvagement assassinées. Angel ignore complètement la nouvelle et il s'éloigne comme si de rien n'était. Spike propose son aide à Wes pour vaincre le démon, puis Wes s'en va sans même faire attention à Illyria pour le plus grand désespoir du Dieu. Spike propose à Illyria de les accompagner chasser le démon.

Dans le bureau d'Angel, Angel, Gunn, Ernesto et le sénateur sont en train d'étudier la campagne de pub de son ennemi politique, Mike Conley. Sa campagne est énormément portée sur le patriotisme et Conley semble aimer le côté rapprochement familial. Le Sénateur, qui a peur de perdre les élections, veut que Wolfram&Hart pratique sur lui un lavage de cerveau et lui faire croire qu'il est pédophile. Gunn est abasourdi par cette demande mais Angel, quand à lui, accepte de l'aider. Le Sénateur dit à Angel qu'il vient de se faire de très puissants alliés à Washington.

Dans son bureau, Wesley est à la recherche du démon Boretz, mais au lieu de lui donner des informations, le livre lui apprend qu’il regarde dans la mauvaise direction et soudain, apparaît un étrange symbole avec huit épines. Gunn rentre dans le bureau et tombe nez à nez avec un Wesley plutôt décontenancé. Le livre se referme juste avant que Gunn n’ait pu le voir.
Au terrain de squash, Angel est en train de jouer contre Izzy le démon rouge. Izzy lui fait part de la joie des démons Brethren pour le sacrifice du bébé qu’Angel leur a offert quelques semaines plus tôt. Angel lui demande ensuite quand est-ce qu’il pourra obtenir une réponse et Izzy lui répond que cela sera pour bientôt.

Dans le parc abandonné, la nuit, Spike et Illyria sont à la recherche du démon Boretz. Illyrie lui dit qu’Angel est corrompu par le pouvoir. Spike lui demande pourquoi. Illyria lui dit qu’elle a remarqué qu’Angel ne faisait plus attention aux petites batailles menées qui ne rapportent rien, mais Spike refuse d’y croire. Illyria suggère même qu’Angel pourrait très bientôt tuer un des membres proches de sa propre équipe. Drogyn, le gardien du puit, apparaît soudainement et assure qu’Angel a déjà commis un meurtre. Illyria ne semble pas ravi de se retrouver face à son ancien geôlier. Puis, le démon Boretz surgit et frappe Spike. Illyria frappe à son tour le démon et le tue un coup violent. Drogyn dit qu’il est venu à Los Angeles pour mettre en garde Spike mais il s’écroule. Illyria remarque que Drogyn est gravement blessé et ce dernier leur dit que le responsable est Angel !

Chez Wolfram&Hart, Wesley s’arrête devant le bureau d’Harmony et dessine l’étrange symbole du livre, puis repart vers le bureau d’Angel. Dans son bureau, Angel est en pleine discussion avec Hamilton et il demande à Wesley de repasser plus tard. Sorti du bureau, Wes rencontre Lorne qui lui dit qu’Angel a éliminé six de ses plus gros clients sans même l’avertir. Dans le bureau de Wesley, Wes, Gunn et Lorne sont tous d’accord pour dire qu’Angel n’agit pas du tout comme d’habitude, comme s’il était possédé. Le téléphone sonne, c’est Spike. Les trois partenaires et amis se rendent à l’appartement de Spike.

Tous arrivé chez Spike, ils écoutent avec grande attention Drogyn qui raconte qu’il a été attaqué par un démon Sathari et qu’il finit par le maîtriser. Il torture le démon pour savoir qui l’envoie, et le démon avoue que c’est Angel parce qu’il craignait que Drogyn découvre quelque chose dans le puit sépulcral qui pourrait mettre à découvert son vrai rôle dans la libération d’Illyria. Angel aurait eu besoin d’une personne chérie de tous pour délivrer l’Ancien, cette personne étant Fred. Lorne et Gunn ne sont pas convaincu mais Spike lui révèle que Drogyn ne peut mentir à cause d’une malédiction qui le force à dire la vérité. Wesley remarque qu’Angel a agit de manière très étrange les derniers temps et Illyria est certain qu’Angel va passer à l’action. Gunn, Spike, Lorne et Wesley veulent parler à Angel pour savoir la vérité et pendant ce temps, Illyria doit veiller sur Drogyn.

Au bureau, Angel est en train de parler avec Harmony lorsque les quatre membres de l’équipe lui annoncent qu’il faut qu’ils parlent. Ils lui explique ce qu’il est arrivé à Drogyn et lui demande q’il est au courant de quelque chose ce à quoi il répond que non. Il leur demande où Drogyn se trouve mais ils lui répondent qu’il est en sécurité. Angel leur ordonne ensuite de se remettre au boulot, et Wesley lui demande à quel genre de boulot il fait référence. Angel leur explique que leur boulot c’est faire du business, pétrole, informatique, tout ce qui rapporte car le principal ça n’est pas le produit c’est d’être le meilleur. Gunn suggère qu’Angel a du laisser place à Angelus mais Angel leur dit que si c’était le cas, ils seraient déjà tous mort depuis longtemps. Spike ajoute que Fred est déjà morte. Angel leur explique qu’il a perdu la foi, sa moralité et tout ce qu’il veut désormais, c’est le pouvoir qui rend toutes choses possibles. Lorne dit alors que “pouvoir rime bien souvent avec corruption”. Harmony interrompt soudain leur conversation en signalant que l’important coup de fil qu’il attendait est arrivé. Wesley demande si Fred était importante et Angel lui répond qu’il adorait Fred.

Dans une des salles d’interrogation, Lorne et Wesley discutent de l’étrange comportement d’Angel et Wes se demande si Angel était capable ou non de faire du mal à Fred. Gunn et Spike font rentrer Lindsey entièrement enchaîné dans la pièce...

Devant l’immeuble, Nina s’approche d’Angel. Le vampire lui donne trois billets d’avion et lui dit d’emmener avec elle sa sœur et sa nièce. Nina lui demande pourquoi il fait ça et Angel lui répond qu’elle n’est pas en sécurité ici auprès de lui. Nina complètement anéantie, accepte les billets et lui promet de partir.

Dans l’appartement de Spike, Illyria et Drogyn sont en pleine partie de jeux vidéo (Crash Bandicoot lol) lorsqu’Hamilton détruit la porte. Drogyn le reconnaît mais n’a pas le temps de réagir et Hamilton l’envoie droit dans le mur. Illyria se bat contre lui mais Hamilton l’assomme et s’en va.

De retour dans la salle d’interrogation, Lindsey n’est au courant de rien pour Angel mais lorsque Wesley lui montre le mystérieux symbole, l’ex-avocat le reconnaît. Il leur dit que c’est le symbole d’une puissante société secrète du nom du 'Cercle de l’Aiguille Noire' qui veut à tout prix déclencher l’Apocalypse. Lorsque Lindsey était revenu à Los Angeles, il espérait en tuant Angel que le 'Cercle' ferait de lui un de ses membres. L’équipe d’Angel Investigations réalise alors qu’Angel est devenu au fur et à mesure l’un des leurs, mais Wesley est persuadé qu’il reste une chance de changer ça.

Dans une pièce sombre, un homme enchaîné avec la tête recouverte par un sac est en train de se faire frapper par plusieurs assaillants. D'une porte en feu qui se trouve juste derrière lui, débarque Angel. Les assaillants se sauvent et Angel aide l'homme à se relever et lui enlève le sac de la tête. Il s’agit de Drogyn. Il remercie Angel. Angel se transforme alors en vampire et le mord. Après avoir bu le sang de Drogyn, il lui brise la nuque et le laisse à terre. Angel est ensuite marqué par un des hommes masqués du symbole du 'Cercle de l'Aiguille Noire'. Les assaillants enlèvent leur masque et on découvre parmi eux, le sénateur Brucker, Izzy le démon rouge, L’archiduc Sebassis, Cyvus Vail et d’autres personnalités qu’Angel n’a pas encore rencontrées. Le groupe célèbre l’entrée d’Angel dans le 'Cercle'.

Le jour suivant, chez Wolfram&hart, Angel arrive normalement et pénètre dans son bureau. A peine entré dans le bureau, il est plaqué au sol par Spike et Wesley, Gunn, Lorne et Spike pointent des armes vers lui. Gunn dit à Angel qu’ils savent tout de l’Aiguille Noire et de ce qu’il a fait pour intégrer le 'Cercle'. Angel se défend et essaye de calmer tout le monde. Il tient Lorne en otage et sort de sa poche une étrange amulette qu’il active avec une formule. Un éclair de lumière apparaît dans la pièce. Angel leur annonce qu’ils ont six minutes ... Il leur révèle que tout ça n’est qu’un mensonge et que c’est lui qui a envoyé le symbole à Wesley. Il admet ensuite que c’est bien lui qui a envoyé des assassins pour Drogyn car il devait croire qu’Angel avait tué Fred. Une fois Drogyn convaincu de ça, il devait porter le message au reste de l’équipe pour que tout le monde le croit coupable de la mort de Fred ainsi, le Cercle aurait cru à son changement et ainsi l’aurait accepté au sein de leur groupe. Angel leur explique que tout ça a commencé il y a deux mois environ lorsque Cordelia lui a fait partagé une vision (en l’embrassant). Cette vision montrait le Cercle de l’Aiguille Noire et l’Apocalypse. Après que Fred soit morte, il a utilisé sa mort comme moyen d’entrer dans le 'Cercle'. Et enfin, Angel révèle à ses amis son plan pour démanteler le 'Cercle', pour détruire définitivement toutes leurs activités maléfiques et ainsi stopper momentanément l’Apocalypse. Il leur fait part aussi d’une dure réalité : même s'ils tuent tous les membres du 'Cercle', les Associés Principaux de s’arrêteront pas avant que chaque membre de l’équipe ne soit mort. Gunn, Lorne, Spike et Wesley sont prêts à se sacrifier.

Mais, Hamilton est là pour observer l’équipe à travers la fenêtre du bureau...

Prologue :

INT. CHAMBRE SECRETE - NUIT

Un homme grogne dans une pièce sombre. On voit qu'il est agenouillé, portant un sac sur la tête, et se faisant frapper par des bâtons maniés par une demi-douzaine d'hommes en robes. Il y a un feu grondant au seuil de la porte devant l'homme. Angel observe ça de l'autre côté du feu, se baladant, avant qu'il décide de sauter par dessus le feu dans la pièce avec l'homme. Dès qu'Angel arrive, les attaquants reculent. Angel va vers l'homme, l'aide à se remettre debout, et lui enlève le sac de sa tête. Sanglant et faible, avec les mains toujours attachées derrière le dos, l'homme lève les yeux vers Angel, et parle.

Homme (murmure) : Merci. Merci.

Se tenant aux épaules de l'homme, Angel le regarde, puis se change en vampire. Angel se penche et mord la gorge de l'homme.

Fondu en noir

Générique

ACTE I

INT. APPARTEMENT D'ANGEL - JOUR

Titre : 19 heures plus tôt.

Angel est couché nu dans son lit, fixant le plafond. Une femme blonde le câline.

Angel : Hey.

Nina (soupire, met son bras autour de son torse) : Ok. Comment tu as appris à faire ça ?

Angel : Quelle partie ?

Nina : Peu importe. Comment tu vas ?

Angel : Bien.

Nina (se penche) : Tu n'es pas parfaitement heureux, non ? Parce que j'ai mon pieu en bois juste là. (se tend vers le tiroir de la table de chevet) Oh, c'est pas un pieu. (continue de chercher) Je sais que je l'ai ramené -

Angel : Tu es en sécurité.

Nina (se penche de nouveau sur son torse) : Ok. Et toi ? Ca va ? Tu ne pensais pas à ta petite copine romaine, ou -

Angel : Nina, pour la dernière fois...(prend sa montre sur la table de chevet, la regarde) whoa.

Nina : Wowee.

Angel : Pour le dernier...très long moment que je n'ai pas eu une simple pensée cohérente.

Nina (rayonnante) : Je vais prendre ça pour un compliment.

Angel : Tu devrais.

Nina : Mais maintenant, tu fronces de nouveau des sourcils. Si elle n'est pas dans ta tête, alors...

Angel : Oh, il y a - il y a beaucoup d'autres choses qui me préoccupent.

Nina : Le travail ?

Angel : Toujours.

Nina (roule, se couche à côté de lui, faisant face au plafond) : Tu devrais t'en aller. Des vacances ? Tu connais ce mot ? Aller à Cabo, boire des margaritas, prendre des bains de minuit, faire l'amour sur la plage. (roule pour le regarder dans les yeux) Tu as remarqué comment je me suis subtilement incluse aux valises ?

Angel : Nina...

Nina : Trop arrogant, trop indigent, je n'ai jamais dit ça. Tu devrais faire l'amour sur la plage tout seul.

Angel : Ca serait merveilleux. Je le pense.

Nina : Mais...

Angel (soupire) : Il y a - Il y a des choses que je dois faire. Des choses que j'ai déjà mis en route qui, euh...(soupire, s'assoie) Je sais que j'ai passé des années à me battre pour aller quelque part...pour accomplir quelque chose...et maintenant que j'en suis proche...je n'aime pas ce que je vois, ce que je suis.

Nina : Tu es un héros.

Angel (doucement) : Oh, ce mot.

Nina : Tu es mon héros.

Angel : Je pourrais ne pas toujours l'être.

INT. COULOIR DE WOLFRAM & HART - JOUR

Illyria marche dans le couloir, et personne ne la regarde tellement quand elle passe. Alors qu'elle continue dans le couloir, Spike s'adresse à elle en attendant à l'extérieur d'un bureau.

Spike : Comme si tu n'étais même pas là. Le monde a une fois tremblé devant ton pied. Maintenant...tu te balades dans un endroit où tu ne veux pas être, et la foule ne t'offre même pas un bâillement poli.

Illyria : Comme si j'avais besoin de l'attention de ces créatures.

Spike : Je n'en rêverais pas, Bleu. Mais...tu n'aimes toujours pas hanter cet endroit. Moins que ce que tu étais, ne sachant pas quoi faire avec toi-même. Crois moi, j'ai connu ça.

Illyria : Et qu'est-ce que tu en sais ?

Spike : C'est une longue et fascinante histoire. Une histoire de fantôme, en fait. En résumé c'est...écoute mon conseil. Va dehors de temps en temps. Avant que tu te transformes en chauve-souris.

Illyria : Dehors ?

Spike : Dehors. A l'extérieur. Ca se trouve juste de l'autre côté de la fenêtre.

Illyria (se tourne pour s'éloigner) : J'ai appris à me méfier de ce monde depuis que mes pouvoirs ont diminués. C'est étrange...malgré le fait que je sois devenue plus humaine, cet endroit reste déconcertant.

Spike (la suivant) : Ouais, eh bien,  j'ai peur que ça parte jamais. Pourtant, je croyais que Wesley t'avait donné une préparation sur les choses humaines.

Illyria : Lui et moi n'avons plus d'unions.

Spike : V - ah. Vous qu - quoi ?

Illyria : J'ai cessé de communiquer avec lui.

Spike : Oh ! Oh. Communi -

Illyria : Ma récente reconversion pour les Burkle l'a perturbé. Et il ne me dira pas pourquoi.

Spike : Tu sais pas ? Tu pourrais penser que tu n'es plus aussi puissante que tu l'étais, altesse, mais ressembler à Fred, pour certains d'entre nous...c'est le pouvoir le plus dévastateur que tu ais.

INT. HALL DE WOLFRAM & HART - JOUR

Angel et Gunn sortent du bureau d'Angel dans le hall où Hamilton escorte une femme d'affaire.

Hamilton : Ah ! Voilà l'homme en personne. Angel, j'aimerais vous présenter le sénateur Brucker.

Angel (serrant la main) : Sénateur, bienvenue à Wolfram & Hart

Hamilton : Oh, je retourne en arrière avec cette agence, du temps où Holland Manners était responsable.

Gunn : Je pense que vous trouverez que les choses ont un peu changées alors. Charles Gunn. (serre la main)

Hamilton : Chef de notre département légal.

Sénateur (présentant un homme bien habillé se tenant à côté d'elle) : Oh. Et voici Ernesto. Il est -

Angel : Un vampire.

Sénateur (reculant un peu) : Mon collaborateur. J'oublie toujours que votre espèce peut se sentir. Eh bien, je crois en la diversité dans mon personnel. (montre béatement) C'était une grande partie de ma campagne.

Gunn : Très recommandable.

Angel : Harmony, tu voudrais nous chercher du café ?

Harmony : Ca vient.

Sénateur : Oh, non merci. Pas de café. Mais si ça ne pose pas problème, je pense qu'Ernesto aimerait un peu de sang.

Ernesto : De vierge, si vous en avez. A température ambiante, ça se serait bien.

Hamilton : Désolé. Nous avons une politique qui interdit le sang humain. Je peux vous offrir quelque chose de rongeur. Nous avons un très fruité et modeste campagnol -

Hamilton : Oh, je pense que nous pourrions faire une exception à notre politique cette fois pour le sénateur. N'est-ce pas, Angel ?

Angel : Harmony, le labo devrait avoir quelque chose à la banque du sang. Pourquoi tu n'irais pas voir ?

Gunn fixe Angel. Angel fait un clin d'oeil à Hamilton, qui hoche la tête avec approbation.

Harmony : Ok. Tu es le boss, boss. (commence à s'éloigner, mais s'arrête et se tourne vers Angel) Je pourrais peut-être avoir un tout petit, minuscule -

Angel : Non.

Harmony : J'aurais demandé. (part)

Hamilton : Bon, sénateur, s'il y a quelque chose que vous désirez, appelez moi. Vous serez assuré. Vous êtes en de bonnes mains. (sourit, part)

Angel : On peut ?

Le sénateur et Ernesto vont avec Angel dans son bureau quand Wes arrive chez Angel avec un dossier.

Wes : Angel. Il y a eu une autre fatalité à Funville.

Angel : Quoi ?

Wes : Ce parc d'attraction abandonné en ville ? La troisième victime en 3 nuits. Les marques de dents indiquent fortement un démon Boretz.

Illyria et Spike sont dans le hall maintenant et vont vers Wes et Angel.

Spike : Oh, satané Boretz. Des sales bêtes. Ils puent la mort. Ils s'habillent normalement pour se faire des sans-abri, pauvres cons.

Illyria, se tenant quelques pas en arrière, fixe Wes.

Wes (à Angel) : La dernière victime était une adolescente. Une fugueuse. Elle a été déchiquetée.

Angel (hausse les épaules) : Eh bien, on ne peut plus y faire grand chose maintenant, hein ? (se retourne vers son bureau)

Wes (se rapproche d'Angel, un ton urgent dans la voix) : Angel, on doit trouver ce démon et le détruire avant -

Angel : Que quelqu'un d'autre meure ? Ouais. Je sais, Wes. Des gens meurent tous les jours et tout le temps. Cette fille est juste une statistique de plus.

Wes : Stacey. (baisse les yeux) Le nom de la statistique était Stacey Bluth. (tend une feuille)

Angel (prend la feuille, la lit) : Eh bien, tu sais, on ne peut pas sauver tout le monde et on ne peut pas suer pour un petit truc. (redonne la feuille à Wes, se tourne pour aller dans son bureau)

Wes : Petit ?

Angel : Wes, j'ai un sénateur des Etats-Unis qui m'attend, alors découvre ce que tu peux sur ce Boretz machin chose et on en parlera plus tard, ok ? (s'éloigne)

Wes (regarde son dossier) : Un petit truc ?

Spike : Ecoute, on doit aller tuer du Boretz, j'y vais. J'ai pas eu de bagarre décente depuis que la chose bleue et moi on a arrêté de s'entraîner.

Illyria regarde fièrement Wes et Spike.

Wes : Oui. D'accord. Appelle moi si tu trouves quelque chose. Je serais dans mon bureau en train de trouver ce que je peux. (s'éloigne)

Illyria : Il n'a pas jeté un regard sur moi.

Spike : Comme si tu avais besoin de l'attention de ces créatures. (Illyria le fixe) Hey, tu veux aller trouver quelque chose à taper ?

INT. BUREAU D'ANGEL - JOUR

Dans le bureau d'Angel, Angel, Gunn, le sénateur et Ernesto regardent une vidéo.

La vidéo est une publicité patriotique pour Mike Conley pour le Sénat américain. C'est un montage de scènes évocatrices :  des soldats marchant en formation, un homme se préparant à décoller un jet, des soldats se serrant dans les bras, un homme se tenant dans son arrière-cour en regardant vers le ciel, des jets volant en formation, un drapeau américain qui bouge, l'homme se tenant dans son arrière-cour est là avec sa femme, ses enfants, et le chien, la femme et la fille jouent au frisbee, le fils cours vers le père pour le serrer dans ses bras.

Présentateur (voix off) : Un vétéran de la guerre du Golf et receveur de l'Etoile de Bronze, Mike Conley croit aux sujets d'éthiques et d'intégrité...trouvant des solutions aux problèmes dans notre système éducationnel, nos services de santé et de soins des enfants, et Mike Conley croit au travail...et en la maison. Votre maison est son travail. Il recherche l'intérêt de vos enfants.

Sénateur (arrête la cassette et jette la télécommande sur la table avec dégoût) : Voilà. Pour que vous puissiez voir mon affaire.

Ernesto : La campagne de Conley a une force irrésistible. Ce type est sorti de nulle part avec ses conneries de..."Votre maison est son travail". Les votantes féminines en redemandent.

Sénateur : Et elles étaient à moi. J'avais un verrou sur le vote des gonzesses. Et maintenant mes chiffres s'effondrent. Je ne suis pas sorti de l'enfer et me suis installé dans un corps humain pour me faire voler mon siège au Sénat par un pédophile.

Gunn : Attendez - c'est un pédophile ?

Sénateur : Pas encore. Mais le public ferait mieux de le croire quand vous en aurez fini.

Gunn (rageusement) : Excusez moi ?

Sénateur : Par l'enfer, convaincre Conley qu'il l'est. Vous avez quelques capacités pour le lavage de cerveau ici, non ? Quel est le nom de ce docteur ?

Ernesto : Sparrow.

Sénateur : C'est lui. Ca a l'air d'être dans sa veine.

Gunn : Ouais, eh bien, c'est pas dans la nôtre. (le sénateur se tourne pour regarder Gunn, qui se penche en avant, exalté) Ecoutez, je ne sais pas quels genres de services vous utilisiez avec cette agence, mais Holland Manners ne vit plus ici. Nous n'allons pas ruiner la vie et la réputation d'un homme juste pour que vous puissiez -

Angel : On peut le faire.

Gunn : Quoi ?

Angel (au sénateur, ignorant Gunn) : Sans être sûr de combien de temps un reconditionnement comme ça pourrait prendre.

Ernesto : Les élections sont en novembre.

Sénateur : Angel, vous venez de vous faire une alliée très loyale à Washington.

Gunn (se lève, courroucé) : Angel, on doit parler.

Angel (le coupant) : Je suis avec le sénateur maintenant, Gunn.

INT. BUREAU DE WES - JOUR

Wes est dans son bureau, tenant un grand livre et lui parlant.

Wes : "Les démons Boretz : Classifications et problèmes histortiques." (met le livre sur le bureau, l'ouvre, il se remplie de texte dense)

Alors que Wes est assis à son bureau pour lire le texte, la page gauche blanchit et montre un nouveau texte plus large : "TU CHERCHES AU MAUVAIS ENDROIT".

Wes : Qu'est-ce que je cherches -

La page droite du livre blanchit alors, montrant maintenant un nouveau symbole : un cercle avec 8 embranchements qui en sortent, placé régulièrement autour de lui. Wes se dresse, fixant les pages quand Gunn entre.

Gunn : On a un sérieux problème. C'est Angel. Il est -

Wes (lève les yeux vers Gunn) : Attend. (regarde les pages, mais elles sont redevenues le texte dense d'avant et le message a disparu)

Gunn : Wes ?

INT. TERRAIN DE TENNIS - JOUR

Vêtu d'un t-shirt noir, d'un pantalon de jogging noir, d'un bandeau noir et de poignets, Angel joue au tennis avec Izzy le démon rouge, qui est complètement vêtu de blanc. Ils se renvoient la balle jusqu'à ce qu'Izzy la rate.

Izzy : Ah ! Par l'enfer. Joli coup. Je t'ai déjà dit...que je suis rentré dans Ed l'autre jour ?

Angel : Ed ?

Izzy : Le Grand Potentat qu'est-ce tu veux- qu'est-ce t'a de la Montagne Brethren ?

Angel : C'est vrai. Comment il va ?

Izzy : Tu connais les Montagnards. Ils ne savent parler que du bébé. Le bébé fait ça maintenant. Le bébé fait ci. Quel magnifique sacrifice rituel il va faire. Hi hi hi. Bref, il ne disent que du bien de toi.

Angel : Génial.

Izzy : Tu commences vraiment à te faire connaître, grand garçon. Tout le monde parle de toi.

Angel : Alors combien de temps je devrais encore attendre pour une réponse ?

Izzy : Hey, ces choses prennent du temps. Crois moi. Ca ne sera pas long.

Angel fait le service et ils recommencent à jouer.

EXT. PARC D'ATTRACTION FUNVILLE - NUIT

Spike et Illyria marchent dans un parc d'attraction abandonné la nuit.

Spike : Tu vois ? C'est pas si mal. Un petit tour sur le terrain dans le...eh bien, ce qui passe pour de l'air frais dans cette ville. On doit juste tuer un démon Boretz, et on se sera fait un bon petit rendez-vous.

Illyria : Angel ne trouve pas que les victimes de cette bête sont assez importantes pour se venger.

Spike : Ouais. Je pense que la vie en société lui a fait perdre son amour pour la chasse. Ne t'inquiète pas. Ca m'en fait plus pour moi.

Illyria : Ca ne sert pas son intérêt.

Spike : Où tu veux en venir ?

Illyria : J'ai vu cela auparavant avec plusieurs dirigeants. Ton leader a été corrompu.

Spike (ils arrêtent de marcher) : Hey, attend. Tout d'abord, Angel n'est pas mon leader. Et ensuite, qu'est-ce que tu veux dire par corrompu ?

Illyria : Ca commence toujours pareil. Un dirigeant ne prête jamais attention aux affaires de batailles qui ne seront pas rentables...et fait la sourde oreille aux conseils de ses proches. Plus sa force s'accrois, plus la séparation entre lui et ses suiv -

Spike : Chut. (regarde autour de lui) Tu sens ça ?

Illyria (regarde autour d'elle) : Toutes les odeurs de ce monde d'hommes sont indifféremment répugnantes pour moi.

Spike : Ca m'aide sacrément. (ils continuent de marcher) Tu te trompes pour Angel. Sans vouloir dire que je pense que ce con finira en tant que bâtard mégalomaniaque. C'est juste que s'il le ferait...je le saurais. Je le sentirais.

Illyria : Tu en auras très bientôt la preuve. Un dirigeant corrompu dans cette voie voit la traîtrise et la trahison partout autour de lui. Il ne supporte pas les intimes et se tournera un jour ou l'autre contre eux.

Spike : Je crois que j'ai pas besoin de m'inquiéter pour ça, parce qu'Angel et moi on a jamais été intimes. Sauf pour cette...

Illyria : Crois moi. Il va assassiner l'un d'entre vous.

Drogyn (sort d'un endroit caché) : En fait, il l'a déjà fait.

Spike : Drogyn ?

Illyria (s'avance) : Qui est-ce ?

Spike : Le gardien du Puit le Plus Profond. Entreteneur de ta tombe, pour ainsi dire.

Illyria (le fixe) : Mon geôlier.

Drogyn (la regarde du coin de l'oeil) : Illyria...

Spike (regarde au dessus de Drogyn) : Boretz.

Le démon Boretez saute sur eux, engageant Spike dans un puissant combat à main nues, se finissant quand le Boretz fait voler Spike dans la boîte à fusible. Illyria se lève et engage le Boretz alors que Spike se remet sur pieds.

Spike : Eloigne toi de sa bouche ! Sa morsure est empoisonnée. (se remet debout) Va vers ses genoux. Je crois qu'il y a un point faible - (voit qu'Illyria a envoyé le démon avec force dans les gros supports en bois d'une montagne russe) (impressionné) Ok. Ouais ! Ca pourrait le faire. (va vers Drogyn) Drogyn. Qu'est-ce que tu fais là ? Oh, ne me lance pas ton truc de "ne me pose pas de questions, je ne te dirais pas de mensonges."

Drogyn (faisant un effort) : Je suis venu te chercher.

Spike : Oh, alors t'as planté une pancarte sur ton arbre, t'as dit au revoir aux Keeblers, t'as sauté dans la mare, et t'es parvenu à me renifler dans une ville de 10 millions d'habitants ?

Drogyn (faiblement) : Je n'arrive à trouver personne qui ait visité le puit...qu'ils soient dans ce monde ou dans un autre. Je - je suis venu te - te prévenir - (s'effondre)

Spike (le rattrape) : Me prévenir ?

Illyria : Il saigne.

Spike : Tu es tout déchiré, mon pote. Qu'est-ce qui t'a fait ça, le Boretz, c'est ça ?

Drogyn : Non. C'était Angel.

Fondu en noir

ACTE II

INT. HALL DE WOLFRAM & HART - NUIT

Wes marche dans le hall vers le bureau d'Angel, mais fait un détour, s'arrêtant au bureau d'Harmony. Il attrape le livre de remerciements et dessine le symbole qu'il a vu avant.

Harmony (se penchant en avant pour voir ce qu'il dessine) : Ca irait bien sur un mollet.

Wes : Pardon ?

Harmony : Tu penses à te faire un tatouage, non ? Mettre un peu plus de "méchant" dans ton trip de méchant garçon. Ca devrait bien aller sur ton mollet.

Pose son stylo, déchire la page sur laquelle il dessinait, et va vers le bureau d'Angel.

INT. BUREAU D'ANGEL - NUIT

Wes va dans le bureau d'Angel avec son dessin.

Wes : Angel, quelque chose d'inhabituel est apparu sur une de mes...(lève les yeux vers Angel, qui est assis à son bureau en parlant à Hamilton, qui est assis sur son bureau) Oh, je n'ai pas réalisé que tu étais occupé. Si ça ne vous dérange pas, Hamilton...

Angel : En fait, Wes, on est au milieu de quelque chose. Pourquoi tu n'essayes pas plus tard ?

Wes : Oui, plus tard, alors. (va vers la porte)

Angel : Hey, Wes ? (Wes se tourne) Ferme la porte en sortant. (Wes sort)

INT. HALL DE WOLFRAM & HART - NUIT

Quand Wes sort du bureau d'Angel, Lorne attend à l'extérieur de la porte.

Lorne : Hey, est-ce qu'Angel est là ?

Wes : Oui. (continue de marcher)

Lorne (marche avec Wes) : Quel est le bulletin météo ?

Wes : Froid. Glacial, en fait.

Lorne : Eh bien, il a remballé 6 de mes clients, sans me le dire. J'ai passé toute la journée à les réconforter et à leur donner des comprimés.

Wes : Je sens que les célébrités suicidaires n'intéressent plus Angel.

Lorne : Ce sont des gens très bien dont je te parle, Wes, 4 d'entre eux sont prêts à jouer dans Young Guns III.

Gunn (attendant à l'extérieur du bureau de Wes) : Qu'est-ce qu'il a dit ?

INT. BUREAU DE WES - NUIT

Wes, Gunn et Lorne vont dans le bureau de Wes.

Wes (va vers son bureau) : Rien. Il avait Hamilton dans son bureau. Ils discutaient de stratégies marketing. (s'assoie à son bureau)

Gunn : Hamilton ?

Lorne : C'est comme si Angel commençait soudainement à regarder Leona Helmsley.

Wes : Il n'est pas lui-même, à aucun niveau.

Gunn : Qu'est-ce qui lui arrive ?

Wes (le téléphone sonne) : Oui ? Spike.

INT. APPARTEMENT DE SPIKE DANS LA CAVE - NUIT

Drogyn est assis sur le canapé pendant que Spike à un bout de table à côté. Illyria se tient à l'opposé d'eux pendant que Drogyn informe Wes, Gunn et Lorne de la situation.

Drogyn : C'était un Sathari...un membre d'un clan d'assassins démons. Ils me sont tombés dessus hier soir. Le poison de ses 4 lames s'introduisant dans mes membres.

Spike : Ouais, tu commences à t'éloigner, mon pote. Va à l'essentiel.

Drogyn : Après m'être remis, j'ai torturé le Sathari pendant des heures jusqu'à ce qu'il me confesse qui l'avait envoyé. C'était Angel.

Spike : Dis leur pourquoi.

Drogyn : Il a dit qu'Angel avait peur que je trouve quelque chose dans le Puit le Plus Profond, quelque chose qui révélerait la vérité pour son implication.

Gunn : Dans quoi ?

Drogyn : Aider Illyria à s'échapper de sa tombe.

Wes : Je pensais que la libération de son sarcophage dans le Puit le Plus Profond était prédestinée.

Spike : Ouais, et si on parlait de ça ?

Drogyn : Eh bien, c'est ce que je pensais sur le coup, mais maintenant que je crois que...la résurrection d'Illyria a pu être planifiée.

Gunn : Par Angel.

Lorne : Oh, ça n'a pas de sens. Je veux dire, pourquoi Angel voudrait ramener un ancien ?

Drogyn : Je ne pense pas que c'était le but.

Gunn : Alors c'était quoi ?

Drogyn : Avant qu'il meure, l'assassin a dit quelque chose à propos d'un sacrifice...de quelqu'un de cher et confiant.

Wes : Tu es en train de dire qu'Angel était responsable de ce qui est arrivé à Fred ?

Drogyn : Il n'a pas du la choisir en particulier, mais -

Lorne : Whoa ! Mettons cette phrase au clair avant qu'elle ne tourne à un cassage de gueule.

Drogyn : Vous pensez que ça me fait plaisir ? Angel était un allié, un frère.

Wes : Et tu penses qu'il pourrait avoir assassiné Fred ?

Drogyn : Je sais que c'est difficile pour vous, mais Angel était impliqué. L'information récupéré de l'assassin -

Gunn (rageusement) : Tu n'as jamais pensé qu'il pouvait peut-être mentir ?

Drogyn : Personne ne ment quand il est à la merci de mon courroux.

Gunn : Alors c'est toi le menteur, Aragorn.

Spike : Il doit dire la vérité. C'est une malédiction ou quelque chose comme ça.

Gunn : Comment on peut en être sûr ? On connaît même pas ce type.

Wes : Gunn, c'est Drogyn, le guerrier à qui on a donné la jeunesse éternelle il y a des milliers d'années. Tueur de démons, diseur de vérité...(Drogyn hoche la tête, Wes baisse les yeux) membre du Conseil des Observateurs.

Spike : Percy a fait un papier. On l'a pris pour un tyran.

Wes (déplie son dessin) : Drogyn...tu as une idée de ce que veut dire ce symbole ?

Drogyn : Non.

Spike (prend le dessin) : Où t'a eu ça ?

Wes : Cette après-midi, quelqu'un s'est infiltré dans l'interface de traverse. M'a envoyé un message, et ce symbole. Quelqu'un nous lance des preuves.

Gunn : Ou joue à un jeu.

Lorne : Bon, laissez moi rattraper le wagon, mais je n'arrive toujours pas à croire qu'Angel ait quelque chose à voir avec Fred ou autre chose.

Wes : Angel a fait beaucoup de choses inhabituelles récemment. On l'a tous remarqué.

Lorne : Ouais, mais pourquoi ça arrive maintenant ? Pour le changement ?

Wes : Oui, pourquoi le besoin soudain de s'en prendre à Drogyn comme ça ? A moins...

Illyria (se tenant dans le fond) : Il se prépare à faire son coup.

Gunn : De quel coup on parle là ?

Wes : Il y a seulement un moyen de le savoir. On le lui demande. (Wes, Gunn et Lorne vont vers la porte, Spike les suit) Drogyn devrait rester ici sous surveillance.

Spike : J'ai pas envie de rater le feu d'artifice. Hey, Illirya, tu t'en fous de toutes ces conneries, hein ?

Illyria : Les complexités de vos destins sont insensés.

Spike (Wes lève les yeux au ciel et sort) : Et bien tant mieux. Ca te dérange de surveiller notre ami Drogyn ? Ow, allez. Un nouvel endroit ça te fera du bien. C'est joli et douillet. Y a de la bière dans le frigo si ça peut t'aider. Allume la télé si tu t'ennuies. (lui tend la manette de jeu) Et, euh, joue à Crash Bandicoot si tu t'ennuies. Ca te fera passer le temps. (sort)

Illyria (regarde Spike) : Crash Bandicoot ? (regarde la manette, Drogyn a l'air confus)

INT. HALL DE WOLFRAM & HART - NUIT

Angel se tient au bureau d'Harmony en revoyant un contrat.

Angel (cochant quelque chose sur le contrat) : Raye ces 4 clauses et renvoie le leur. Regarde ce qu'ils en feront.

Harmony : Ouais ! Je regarde ce qu'ils en feront.

Wes (va vers Angel avec Lorne, Gunn et Spike) : Angel...

Angel (les regardent tous les 4) : Long dîner ?

Wes : On doit te parler. Maintenant. (va vers le bureau d'Angel)

Gunn : Il est très sérieux. (suit Wes)

Spike (à Angel, qui n'a pas bougé) : Alors, tu viens ?

INT. BUREAU D'ANGEL - NUIT

Wes, Gunn, Lorne et Spike confrontent Angel dans son bureau.

Angel : Ok, qu'est-ce qui vous arrive ?

Lorne : La question est qu'est-ce qui t'arrive ?

Spike : Notre ami Drogyn est en ville.

Angel : C'est vrai ?

Spike : Ouais. Un peu marqué, pourtant. Quelqu'un a essayé de le tuer. Tu en sais quelque chose ?

Angel : Bien sûr que non. Il est où ?

Gunn : En sécurité.

Angel : Bien. Maintenant, on peut retourner au business, ou il y avait quelque chose d'autre ?

Wes : "Business" ? Dans quel business on est, Angel ?

Angel : Je dois vraiment vous expliquer ça ? On est dans le business des business. Le pétrole, les logiciels, les guichets mondiaux. La production n'a pas d'importance. C'est le jeu qui importe. Arriver au sommet, être le meilleur, avoir le plus, gagner.

Wes : Gagner quoi ?

Angel : Tu n'as encore rien compris. (va vers son bureau)

Gunn : C'est Angel qui parle ? Parce que ça ressemble beaucoup plus à Angelus.

Angel : Oh, si j'étais Angelus, la moitié d'entre vous serait déjà mort, juste pour s'amuser. (s'assoie au bord de son bureau)

Spike : L'une d'entre nous l'est déjà. On s'amuse maintenant ?

Angel : Tu veux savoir la vérité ? La vérité c'est qu'il y a seulement un seul d'entre nous qui a compris comment les choses fonctionnent vraiment. Lorne.

Lorne : Whoa. Hey, hey, hey. Je pourrais ne pas être l'affiche de ton détraquement nerveux là ?

Angel : Tu ne juges pas. Tu n'as pas passé ta vie obsédé par le bien et le mal. Tu fais ça, tu te fais avaler, tu es perdu en une minute. Bon, mauvais, Angel, Angelus - Rien de tout ça ne fait de différence. Je voudrais bien, mais, vous savez, une fourmi avec les meilleures intentions ou les plans les plus diaboliques est seulement une fourmi. Il y a une chose dans le business, dans cette apocalypse qu'on appelle un monde qui compte : le Pouvoir. Le pouvoir trace la grille, le pouvoir prépare la course, et jusqu'à ce que j'ai le vrai pouvoir, le pouvoir global, je n'ai rien. Je n'accomplie rien.

Wes : Et comment tu reçois ce pouvoir...

Angel : C'est joli. C'est marrant. (se lève, va vers Wes) Tu penses que Wolfram & Hart m'a fait quelque chose, et peut-être que tu as raison, parce qu'ils nous ont montrés ce qu'est le pouvoir. Depuis le premier jour, ils ont donnés les balles, et tout ce qu'on a fait c'est se faire tirer dessus. J'ai la chance de changer ça.

Lorne : Et tu vas le faire ? Je veux dire, sans vouloir sortir un vieux dicton, mais le pouvoir corrompt traditionnellement. Tu arrives assez haut, et, eh bien, les gens, ils commencent à ressembler à des fourmis.

Angel : Je ne peux pas me préoccuper de ça....les petits trucs.

Harmony (va dans le bureau) : Angel, cet appel important de...(sourit nerveusement) ce type à propos de ce truc, il est sur la ligne 3. (sort)

Angel : On a fini. Je dois m'occuper de ça. (ils sortent)

Spike : Ouais, le type à propos du truc.

Wes (s'arrête en sortant) : Les petits trucs dont tu ne peux pas te préoccuper, ça inclurait Fred ?

Angel : J'aimais Fred.

Wes : C'est pas une réponse.

Angel : Alors je crois que t'en auras pas.

Fondu en noir

ACTE III

INT. SALLE D'INTERROGATOIRE - NUIT

Wes se tient près du miroir sans teint sur le mur d'une salle d'interrogatoire d'une prison. Lorne est dans la pièce avec lui, fixant le sol.

Wes : Il doit y avoir quelque chose derrière tout ça. Une raison. Ca pourrait être un stratagème. Pour l'amour de Dieu, dis quelque chose.

Lorne : Qu'est-ce que tu aimerais que je dise ? Te dire qu'Angel aimait Fred, et que jamais oh non jamais, il ne lui ferait du mal en aucun cas ? Je voudrais bien, Wes, mais s'il croit ce qu'il dit, et je crois qu'il le croit...

Wes : Ca n'a pas de sens. Angel ne s'est jamais intéressé au pouvoir.

Lorne : Eh bien, il n'avait jamais à s'en soucier, non ? Pas de vrai pouvoir, même en tant qu'Angelus, et là juste comme ça, il est le roi de la montagne. Il a une jolie vue de là-haut. Ca tend à attirer les gens. Même s'ils commencent avec les meilleures intentions, Angel a vu le vrai pouvoir, et il ne détourne pas son regard. Il va aller le chercher, Wes.

Gunn et Spike ouvrent la porte, ramenant un homme menotté. C'est Lindsey.

Lindsey (grimaçant) : Vous avez l'air d'avoir besoin d'un câlin. (tend ses bras, mais Gunn et Spike lui attrapent les bras)

EXT. ACADEMIE D'ART ET DESIGN DE CALIFORNIE DU SUD - NUIT

Nina sort de l'immeuble vers le parking quand Angel l'appelle.

Angel : Nina.

Nina (sourit, va vers lui) : Angel, hey. (le serre et l'embrasse) Eh bien, c'est une bonne surprise. Tout va bien ?

Angel : On s'asseoir ? (montre un banc de parc)

Nina (ils s'assoient, Angel lui tend une enveloppe) : Des billets d'avion ? Je le crois pas. On part ? C'est...mais je pensais que tu n'avais pas le temps de...Oh, attend. Il y a 3 tickets. On emmène une chaperonne ? (regarde les noms sur les tickets de plus près) Ma soeur et Amanda ?

Angel : J'ai besoin que tu sois hors de tout ça.

Nina : C'est typique. Tu couches avec un gars et il envoie toute ta famille hors du pays. Non, attend, en fait c'est pas typique du tout. Tu ne pouvais pas simplement appeler ?

Angel : Ce n'est pas sûr ici.

Nina : Ca l'a été un jour ? Je veux être avec toi s'il y a un problème.

Angel : Tu ne veux pas être avec moi. Tu ne veux pas être près de moi.

Nina : Parce qu'on pourrait me faire du mal ?

Angel : Parce que je suis la chose qui pourrait te faire du mal.

Nina (lève les tickets) : Comment tu appelles ça ?

Angel : Comment est-ce que je peux te convaincre que je veux être avec toi ?

Nina : Montre moi un quatrième ticket.

Angel (soupire, regarde au loin, puis elle) : Ok. Si je m'en sors...intact...je viendrais pour toi. On aura...le temps.

Nina (rit, le regarde dans les yeux) : Tu es le gars le plus stupéfiant que j'ai jamais rencontré, mais tu es un sale menteur.

Angel : Part. Je ne te demande pas.

Nina : J'y vais. Pourquoi est-ce que je resterais ?

Nina rassemble ses affaires et part.

INT. APPARTEMENT DE SPIKE - NUIT

Illyria et Drogyn sont assis l'un à côté de l'autre sur le canapé, jouant au jeu vidéo.

Drogyn : C'est un test, une tâche en quelque sorte. Tu dois collecter ces cristaux. Et les fruits.

Illyria : Pourquoi ?

Drogyn : Ancienne...tu n'as pas le droit de marcher sur cette Terre. Ton temps est révolu. Ton appartiens au puit.

Illyria : Vraiment. Maintenant je voudrais ne jamais en avoir été sortie.

Drogyn : C'est vrai ?

Illyria : Je ne sais pas. Je joue à ce jeu...c'est inutile et ça m'ennuie...et maintenant, je suis obligée de continuer. Ca ne -

Quelqu'un fracasse la porte de l'appartement. Drogyn et Illyria se lèvent, alarmés. C'est Hamilton.

Hamilton (s'époussette) : Eh bien, regardez donc qui se fait des amis.

Drogyn : Marcus.

Hamilton : Dro, comment ça va ?

Illyria : Vous êtes en relation avec cette créature ?

Hamilton : Oui. Ca fait longtemps, non ?

Drogyn : Trop longtemps.

Hamilton : Hmm, les bons vieux jours. Alors j'ai entendu dire que tu vis dans un arbre maintenant.

Drogyn : L'arbre est l'entrée du Puit le Plus Profond. Je vis dans une caverne. C'est assez plaisant.

Hamilton : Je suis sûr que c'est génial. J'ai peur que tu n'y retournes plus.

Illyria (va vers Hamilton) : Vous ne lui ferez pas de mal.

Hamilton : Oh, tu crois ? (jette Drogyn avec force dans le mur derrière lui)

Illyria commence à se battre avec Hamilton, mais elle n'est pas égale à lui. Il n'est pas troublé par ses coups. Il la jette dans un mur de la pièce. Elle se remet sur pied.

Hamilton : Attend, Dro, ça ne prendra que quelques minutes.

Illyria retourne vers Hamilton. Ils se battent, Illyria donnant tout, mais Hamilton fait à peine un effort.

Hamilton : Je dois te dire, je suis un peu déçu. (la frappe durement dans le visage, puis dans le ventre) Je pensais pas qu'une grande et effrayante ancienne saignait si facilement. (alors qu'elle se tord de douleur, il l'a frappe durement dans le dos, la faisant tomber par terre) Peut-être que c'est ce maigre et petit corps que tu as choisit d'infecter. (la relève et la frappe dans le visage) Ou peut-être que c'est le coup de rayon laser qu'ils t'ont donné pour t'empêcher d'exploser. (la frappe de nouveau au visage) Ou peut-être... (la frappe encore) que tu n'es...(la frappe encore) juste...(la frappe encore) pas...si...(la frappe encore) cool ! (la laisse tomber par terre, inconsciente et sanguinolente) Oui, c'est sûrement ça. (marche sur son visage)

INT. SALLE D'INTERROGATOIRE - NUIT

Lindsey est assis à la table, entouré de Spike, Gunn, Lorne et Wes.

Lindsey : Alors qu'est-ce que vous allez faire ? Vous allez me frapper pour que je parle ?

Spike (grimace) : Si tu dis non. (va vers Lindsey) (Lindsey se met rapidement debout)

Gunn (se met entre Spike et Lindsey) : On sait tous comment ça se passe. (remet Lindsey dans sa chaise) Spike te change en pulpe sanglante, tu le supplie pour qu'il arrête, et on reçoit ce pourquoi on est venu.

Lorne : On a besoin de toute cette comédie ?

Lindsey : Je vous l'ai dit, je sais pas pourquoi Angel a abandonné cette gamine. Ou autre chose. Lui et moi, on est pas si proches. Je dois retourner terminer mon Solitaire. (Wes lui montre son dessin) Où t'a eu ça ?

Wes : Ca n'a pas d'importance. Qu'est-ce que ça veut dire ?

Lindsey (rigole) : C'est pour ça ? Toutes ces questions sur Angel. (regarde le dessin) Non. C'est pas possible. C'est pas possible qu'ils aient pris Angel.

Spike : Qui ça ils ?

Lindsey : Le Cercle de l'Epine Noire.

Lorne : Ca m'a l'air d'un petit club de couture pour pirates.

Lindsey : C'est une société secrète.

Gunn : Jamais entendu parler.

Lindsey : C'est pour ça qu'ils sont secrets. (Gunn grimace)

Spike : Y a beaucoup de complots dans ce genre. D'habitude ils passent beaucoup de temps dans des sous-sols à faire barboter leurs derrières pour prouver leur virilité.

Lindsey : C'est pas des gars de la fraternité, Spike. Le cercle est petit. C'est une élite. Ils ont des liaisons que vous ne pouvez même pas comprendre.

Wes : Ils sont mauvais.

Lindsey : Bien sûr. Mais c'est pas la question. C'est plutôt le pouvoir.

Wes : Le pouvoir.

Gunn : Ok, on a compris. C'est des salauds. Qu'est-ce qu'ils font ?

Lindsey (souffle) : Punaise. Vous êtes toujours aussi lents ? Hein ? Ca commence par un "a", ça finit par "pocalypse". C'est une machine bien huilée, ce cercle. Ces gens graissent les roues, mettent tout en place. S'assure de l'inhumanité de l'homme pour continuer.

Wes : On pensais que les partenaires seniors étaient responsables de l'apocalypse.

Lindsey : Les partenaires seniors sont à un niveau différent. Ici-bas...c'est les joueurs dans le cercle qui font arriver les choses. Bon sang, vous vous faites scotcher par l'un d'eux, c'est comme recevoir les clés de la chocolaterie.

Wes : C'est pour ça que tu es revenue à L.A, a essayé de tuer Angel. Pour entrer dans le cercle. (s'assoie en face de Lindsey)

Lindsey : Etre une Epine Noire c'est être l'instrument des partenaires seniors sur la Terre. Ca ne va pas plus loin que ça.

Gunn : On dirait qu'Angel a réussi là où tu as échoué.

Lindsey : Il ne l'a pas en lui.

Wes : N'a pas quoi en lui ?

Lindsey : Eh bien, pour commencer, il doit abandonner tout le côté champion. Arrêter de sauver des filles dans les ruelles. Il ne passera sûrement jamais dans le radar du cercle avant qu'il n'ait tué l'un de ses lieutenants. (Wes, Spike, Gunn et Lorne se regardent, alarmés)

Lorne : Les partenaire seniors, le Cercle, ils tuent Angel à petit feu.

Wes (se tient la tête) : Et on l'a tous regardés arriver.

Gunn : Le type que je connaissais ne voudrait pas ça. Il ne voudrait pas être ça.

Wes : Angel a dédié sa vie à aider les autres, pas parce qu'il le devait, mais parce que c'était une voie qu'il a choisit. (se lève) S'il a été attiré par ça, influencé...alors peut-être qu'il y a encore du temps. On peut le ramener. Il ferait la même chose pour l'un de nous, sans se soucier de nos actions.

Lorne : Et s'il a sautillé trop loin sur cette route de brique diabolique ?

INT. CHAMBRE SECRETE - NUIT

Angel marche dans un couloir sombre dans une pièce. Il se tient devant un feu grondant à un seuil de porte. Il peut entendre un homme se faire battre de l'autre côté. Angel bondit au dessus du feu dans la pièce de l'autre côté. Il voit un homme agenouillé se faire battre par des hommes en robes armés de bâtons. Angel tire l'homme battu à ses pieds, lui enlève le sac de la tête, et regarde le visage sanglant de Drogyn.

Drogyn : Merci. Merci.

Angel se change en vampire et mord Drogyn au cou alors que des hommes en robes et masqués regardent. Angel boit le sang de Drogyn alors qu'il gémit de douleur. Angel se recule et fait tourner la tête de Drogyn jusqu'à ce que son cou se brise. Angel pousse le corps de Drogyn sur le sol.

Fondu en noir

ACTE IV

INT. CHAMBRE SECRETE - NUIT

La main rouge d'un démon masqué en robe brille avec un symbole ardent dans sa paume. Le démon se tend vers le torse nu d'Angel et presse sa main sur le coeur d'Angel, le marquant.

Démon : Le cercle entrelacé.

Groupe (chantant en réponse) : Enlace ce digne fils.

Démon : L'épine puise le sang.

Groupe (chantant en réponse) : L'épine est le pouvoir, et le pouvoir est absolu.

Démon (tend sa main à Angel) : Bienvenue au bercail. (Angel lui serre la main)

Les lumières s'allument dans la pièce, et les démons en robes enlèvent leurs masques. La plupart des démons ont été rencontrés cette saison, incluant l'Archiduc Sebassis, Cyvus Vail, Sentaor Bruker, et d'autres. Ils applaudissent.

Vail : Bien joué, Angel.

Démon / Izzy (le chef de cérémonie enlève son masque) : Tu vois ? Je t'avais pas dit que ça allait arriver ? Et cet agneau qu'on t'a ramené pour le massacre, tu as une idée de qui c'était ?

Angel (boutonnant sa chemise) : Drogyn. Le guerrier.

Un homme ramène à Angel et Izzy des flûtes de champagne.

Izzy : Tout à fait. On t'a pris du jus de guerrier super chargé, pas de la merde. Tu dois te sentir bien. (fait tinter son verre avec celui d'Angel, ils boient du champagne) Ok, laisse moi te présenter à quelques personnes. Il y en a que tu connais, d'autres non. Bien sûr, tu connais l'Archiduc.

Sebassis : Bravo, mon enfant. Je dois avouer que c'est gratifiant que tu ais retrouvé la forme, Angelus.

Angel : C'est toujours Angel.

Sebassis : Ah. Bon, qu'est-ce qu'il y a dans un nom, eh ? Dans l'esprit de notre nouvelle alliance, tu me permettras d'organiser une fête en ton honneur.

Angel : Vous savez à quel point j'aime les fêtes. (fait tinter son verre avec celui de Sebassis, boit)

Sénateur : Je suis content de vous revoir si tôt, Angel.

Angel : Sénateur. Je ne savais pas que vous étiez si bien...liée.

Sénateur : Eh bien, je ne vais pas prendre la Maison Blanche en 2008 avec mon intelligence étincelante et en alimentant des gouvernement hostiles. (rigole)

Angel (rigole) : J'espère que non.

Izzy : Excuse nous, Helen. Angel, j'ai quelqu'un ici qui adorerait te rencontrer.

Angel : Vail.

Angel : Tu me cherchais.

Vail : En fait, je faisais comme si je te cherchais. Les apparences, tu sais. (Vail rit, respirant bruyamment)

Izzy : Tu vois, Cyvus ? Je t'avais dit que ça serait bien. Maintenant pourquoi vous vous serrez pas la main ? Allez.

Vail : Pas de mauvais sentiments alors ?

Angel : Finalement, ça s'est bien terminé.

Vail : Oh. Ton fils, il tue vraiment bien.

Angel : Merci.

Izzy : Tu as une grande assistance pour ton initation.

Angel : Vraiment ?

Izzy : Oh, ouais. Tout le monde est là. Laisse moi aller rafraîchir ça. (prend le verre d'Angel)

Angel regarde dans la pièce, relevant les autres membres.

INT. HALL DE WOLFRAM & HART - JOUR

Angel sort de l'ascenseur, frottant son torse marqué, et se dirige directement vers son bureau.

INT. BUREAU D'ANGEL - JOUR

Angel va dans son bureau sans fermer la porte. La porte se ferme toute seule, révélant Gunn se tenant derrière. Spike attrape Angel à cet instant et le frappe au visage, l'envoyant par terre. Wes et Lorne sortent de la salle de conférence. Ils entourent Angel maintenant, tous armés : Gunn avec une épée, Spike avec ses poings, Wes avec un fusil, et Lorne avec une arbalète.

Spike : Tu ferais mieux de rester par terre.

Angel : Ou quoi ? Fais gaffe. (se remet sur pied) Vous ne voulez que je vous fasse du mal.

Gunn : On sait ce que tu fais. Donner le bébé à la Montagne Brethren, travailler avec la salope de sénateur, essayer de faire disparaître Drogyn pour couvrir ce que tu as fait à Fred. Et pour quoi ? Pour coucher avec le Cercle de l'Epine Noire ?

Angel : Alors vous avez découvert.

Lorne : Ouais, un petit chant d'un récidiviste qu'on connaît...et qu'on déteste.

Angel : Lindsey ? (se moque) Et vous l'avez cru.

Spike : Il a pas de raison de mentir.

Angel : Il en a pas besoin.

Wes : Pas comme toi ?

Angel : Ce que je fais ici c'est mes affaires. Vous aimez pas comment je dirige tout ça, vous pouvez partir...avant que je vous tue.

Wes : Nous tuer ? C'est dur de croire qu'on avait des problèmes à te faire confiance.

Angel : Je dis juste comment c'est.

Wes (arme son fusil) : Alors on a un problème.

Angel : Je crois que oui.

Angel saisit le canon du fusil et l'éloigne de lui en faisant tomber Wes par terre. Spike charge Angel, mais Angel le frappe d'abord. Gunn lève son épée, mais Angel bloque son coup et le frappe à la tête avec le canon du fusil. Lorne pointe son arbalète sur Angel et tire un carreau, touchant Angel à l'épaule. Angel fait tomber le fusil, Wes sort un pistolet de sa ceinture, mais Angel le lui enlève de la main avant qu'il puisse tirer. Angel attrape Lorne au cou et le retient en otage.

Angel : On a fini ?

Wes : Laisse le partir.

Angel : C'est pas toi qui donne les ordres. Lorne, sort moi ce truc de là. (Lorne se tend vers la flèche sortant de l'épaule d'Angel) Doucement. Je suis pas de bonne humeur. (Lorne sort la flèche) Bien. Maintenant, finissons en. (sort un cristal de sa poche, le tient devant lui) Involvere. (le cristal brille et envoie une force dans toute la pièce) (lâche Lorne) D'accord, on a 6 minutes.

Spike : Avant quoi ?

Angel : Que l'éclat s'effondre. Aussi loin que les personnes à l'extérieur sont concernées, on est encore gorge à gorge.

Wes : C'est pas vrai ?

Angel : Ecoutez, on a pas beaucoup de temps là. Je vais devoir faire ça court. Tout ce que vous pensez savoir, tout ce que vous avez entendu, c'est un mensonge.

Gunn : Pourquoi on devrait te croire ?

Angel : Parce que c'est moi qui le dit. Vous avez pas lu un livre récemment ?

Wes : Tu nous as envoyé le message ?

Angel : Et l'assassin pour tuer Drogyn.

Spike : Alors cette partie était vraie.

Angel : Je savais que Drogyn pouvait s'en sortir. J'ai renseigné l'assassin juste assez pour amener Drogyn à croire que j'ai joué un rôle dans la résurrection d'Illyria. Je me doutais qu'il viendrait ici pour chercher des alliés contre moi.

Wes : Pourquoi tu voulais qu'on croit que tu as tué Fred ?

Angel : Parce qu'ils devaient le croire.

Gunn : L'Epine Noire.

Angel : Ils devaient croire que mes amis ne me faisaient plus confiance. Ils devaient croire qu'une personne aussi pure et bonne que Drogyn me considérait comme un ennemi. C'était la seule façon de gagner leur confiance.

Lorne (tenant son cou douloureux) : Oh, alors toute cette histoire d'Angel redevenu mauvais c'était de la comédie. Hmm. Je sens l'Oscar.

Spike : Quand est-ce que ça a commencé ?

Angel : Il y a 2 mois. Avec un baiser.

INT. BUREAU D'ANGEL - NUIT

Flash-back sur le baiser d'adieu de Cordy.

Angel : Pourtant ça ne m'a frappé que plus tard dans la nuit.

INT. CHAMBRE D'ANGEL - NUIT

Angel halète alors qu'il est réveillé par une vision. Sa vision lui montre le symbole de l'Epine Noire ainsi que des flashs de l'apocalypse.

Wes : Cordelia t'a donné ses visions ?

Angel (marche dans la pièce, les autres sont toujours tendus, sur leur garde) : Une affaire d'un coup. Elle m'a mise sur la voie, m'a montré où sont les vrais pouvoirs. Mais je ne pouvais pas voir où ils étaient. Alors, quand Fred est morte, je n'allais pas laisser ça être un horrible évènement aléatoire dans un autre horrible monde aléatoire. Alors j'ai décidé de l'utiliser, de faire compter sa mort. Et ça a marché. J'y suis arrivé. J'ai vu les visages du mal. Je sais qui sont les vraies puissances dans cette apocalypse.

Gunn : Alors, tout ce pouvoir t'a fait monter l'échelle...?

Angel : C'est vrai. On est dans une machine. Cette machine sera encore là longtemps après que nos corps soient devenus poussière. Mais les partenaires seniors existeront toujours d'une manière ou d'une autre parce que l'humanité est faible.

Lorne : Euh, vous voulez que je lui pointe mon arbalète dessus, parce que je crois qu'il va se remettre à parler des fourmis.

Angel : Nous sommes faibles. Le puissant contrôle tout...sauf notre volonté de choisir. Ecoutez, Lindsey est un idiot pathétique, mais il avait raison pour une chose. Les héros n'acceptent pas la façon dont est le monde. Les partenaires seniors peuvent être éternels, mais on peut leur rendre l'existence douloureuse.

Wes : Tu veux les avoir.

Angel : On est dans une machine. L'Epine Noire l'a commande. On peut faire stopper leur embrayage, même si c'est juste pour un moment.

Spike : A propos du temps, on s'est salis les mains.

Angel : C'est pas une affaire de se battre pour le bon combat. Soyons clairs. Je parle de tuer...un par un...tous les membres...de l'Epine Noire. On ne s'éloigne pas de ça.

Lorne : On s'éloigne en rampant, au moins ?

Angel : Si on fait ça, les partenaires seniors vont faire pleuvoir tout leur courroux. Ils feront de nous un exemple. Je parle d'enfer complet, pas le feu et le soufre de base qu'on a connu.

Gunn : On connaît la manoeuvre.

Angel : Non, pas du tout. A 10 contre un, on est parti quand la fumée s'éclaircit. Ils vont faire tout ce qui est dans leur pouvoir pour nous détruire. Alors...j'ai besoin que vous soyez sûrs. Le pouvoir fait souffrir. On peut descendre les partenaires seniors, mais pour un moment de lumière et d'éclat, on peut leur montrer qu'on ne leur appartient pas. Vous devez décider pour vous-mêmes si vous méritez de mourir pour ça. Je ne peux pas vous ordonner de le faire. Je ne peux pas le faire sans vous. Alors on va voter. Comme une équipe. Pensez à ce que je vous demande de faire, pensez à ce que je vous demande de donner.

Spike : Tous les tuer...brûler la baraque pendant qu'on est encore dedans.

Angel : Quelque chose comme ça.

Tout le monde a un regard sérieux sur le visage.

Spike : Euh. (lève la main) Je suis pour.

Wes (regarde Angel) : Je suis pour.

Alors que la caméra s'éloigne lentement, on voit que Gunn et Lorne lèvent finalement leurs mains. On continue de s'éloigner hors de l'éclat, pour voir que ceux qui sont à l'extérieur verraient ça :

Spike : Arrête !

Wes : Angel, tu ne veux pas de ça !

Angel : C'est pas toi le patron.

Gunn : Lorne, ça va ?

Lorne : Wes, aide...

Spike : Angel, on est à 3. Lâche le !

On continue de s'éloigner pour voir que Marcus Hamilton se tient à l'extérieur du bureau d'Angel, les observant à travers la fenêtre.

Fondu en noir


1 INT. SECRET CHAMBER - NIGHT
A man is grunting in a dark room. Zoom in to show he's kneeling, wearing a bag over his head, and being beaten with sticks by a half-dozen robed men. There is a roaring fire in the doorway in front of the man. Angel watches this from the other side of the fire, pacing, before he decides to jump through the fire into the room with the man. As soon as Angel shows up, the man's attackers back away. Angel goes to the man, helps him to his feet, and removes the bag from the man's head. Bloodied and weak, with his hands still tied behind his back, the man looks up at Angel's face, and speaks.

MAN
(whispers)
Thank you. Thank you.

Holding on to the man's shoulders, Angel stares back at the man, then changes into vampire face. Angel leans in and bites the man's throat.

Fade to black.

Opening credits.


--------------------------------------------------------------------------------

ACT I:

2 INT. ANGEL'S APARTMENT - DAY
TITLE: 19 HOURS EARLIER
Angel is lying naked in bed, staring at the ceiling. A blonde woman cuddles up close to him.

ANGEL
Hey.

NINA
(sighs, wraps her arm across his chest)
OK. Where did you learn how to do that?

ANGEL
Which part?

NINA
Doesn't matter. How are you?

ANGEL
I'm good.

NINA
(leans up)
You're not perfectly happy, are you? 'Cause I've got my wooden stake right here.
(reaches over into her nightstand drawer)
Oh, that's not a stake.
(continues looking)
I know I brought it—

ANGEL
You're safe.

NINA
(leans back over his chest)
OK. And you? Good? You weren't thinking about your little Roman friend, or—

ANGEL
Nina, for the last...
(picks up his wristwatch from the nightstand, looks at it)
whoa.

NINA
Wowee.

ANGEL
For the last... very long moment I haven't had a single coherent thought.

NINA
(beaming)
I'm gonna take that as a compliment.

ANGEL
You really should.

NINA
But now, the brow is back. If she's not on your mind, then...

ANGEL
Oh, there's—there's a lot more than usual going on.

NINA
Work?

ANGEL
Always.

NINA
(rolls over, lies beside him, facing the ceiling)
You should get away. Vacation? You know that word? Go to Cabo, drink margaritas, midnight skinny-dipping, making love on the beach.
(rolls over to look into his eyes)
Did you catch how I subtly included myself in your vacation package?

ANGEL
Nina...

NINA
Too pushy, too needy, I never even said it. You should make love on the beach all by yourself.

ANGEL
It would be wonderful. I mean it.

NINA
But...

ANGEL
(sighs)
There are— There are things that I have to do. Things that I've already set in motion that, uh...
(sighs, sits up)
I know I've spent years fighting to get somewhere... to accomplish something... and now that I'm close to it... I don't like what I see, what I am.

NINA
You're a hero.

ANGEL
(softly)
Oh, that word.

NINA
You're my hero.

ANGEL
I may not always be.

Cut to:

3 INT. HALLWAY AT WOLFRAM & HART - DAY
Illyria walks down the hallway, and no one so much as looks at her as she passes. As she continues down the hall, Spike addresses her while waiting outside an office.

SPIKE
Like you're not even there. World trembled before your feet once. Now... padding around a place you don't want to be in, and the rabble don't even give you so much as a polite yawn.

ILLYRIA
Do not presume I require any creature's attention.

SPIKE
Wouldn't dream of it, Blue. Still...you can't enjoy haunting this place. Less than what you were, not knowing what to do with yourself. Believe me, I've been there.

ILLYRIA
And what do you know of it?

SPIKE
Long and fascinating tale. Ghost story, in fact. Short of it is... take my advice. Get out once in a while. Before you go bats.

ILLYRIA
Out?

SPIKE
Out. Outside. That place just on the other side of the window.

ILLYRIA
(turns to walk away)
I've grown wary of this world since my powers were depleted. Strange... though I've been made more human, this place remains disconcerting.

SPIKE
(following her)
Yeah, well, I'm afraid that never goes away. Anyhow, I thought Wesley was giving you a primer on all things human.

ILLYRIA
He and I are no longer having intercourse.

SPIKE
Y-ah. You wh-what?

ILLYRIA
He has ceased communication with me.

SPIKE
Oh! Oh. Communi—

ILLYRIA
My recent reversion to the Burkle persona disturbed him. And he will not tell me why.

SPIKE
You don't know? You may not think you're as powerful as you were, Highness, but looking like Fred, for some of us... it's the most devastating power you have.

Cut to:

4 INT. LOBBY AT WOLFRAM & HART - DAY
Angel and Gunn walk out of Angel's office into the lobby where Hamilton is escorting a business woman.

HAMILTON
Ah! There's the man himself. Angel, I'd like you to meet Senator Brucker.

ANGEL
(shaking her hand)
Senator, welcome to Wolfram & Hart.

HAMILTON
Oh, I go way back with this firm, back when Holland Manners was in charge.

GUNN
I think you'll find things have changed a bit since then. Charles Gunn.
(shakes her hand)

HAMILTON
Head of our legal department.

SENATOR
(introducing a well-dressed man standing beside her)
Oh. And this is Ernesto. My personal—

ANGEL
Vampire.

SENATOR
(somewhat taken aback)
Aide. I always forget your kind can sense each other. Well, I believe in diversity on my staff.
(points smugly)
It was a big part of my campaign.

GUNN
How commendable.

ANGEL
Harmony, you mind getting us some coffee?

HARMONY
Coming up.

SENATOR
Oh, thank you, no. No coffee. But if it isn't any trouble, I think Ernesto might like some blood.

ERNESTO
Virgin, if you have it. Room temperature's fine.

HARMONY
Sorry. We have a no human blood policy. I can offer you something in a rodent. We have some fruity, unassuming vole—

HAMILTON
Oh, I think we could make an exception to our policy this time for the senator. Couldn't we, Angel?

ANGEL
Harmony, the lab might have something in the blood bank. Why don't you go check it out?

Gunn glares at Angel. Angel winks at Hamilton, who shows a nod of approval.

HARMONY
OK. You're the boss, boss.
(starts walking away, but stops and turns to Angel)
Could I maybe just have a teeny, weeny—

ANGEL
No.

HARMONY
Just thought I'd ask.
(leaves)

HAMILTON
Well, senator, if there's anything you need, please call on me. Rest assured. You're in good hands.
(smiles, leaves)

ANGEL
Shall we?

The senator and Ernesto walk with Angel toward his office when Wesley goes up to Angel carrying a file folder.

WESLEY
Angel. There's been another fatality in Funville.

ANGEL
What?

WESLEY
That abandoned amusement park downtown? Third victim in as many nights. Teeth marks strongly indicate a Boretz demon.

Illyria and Spike are in the lobby now and walk up to Wesley and Angel.

SPIKE
Oh, bloody Boretz. Nasty buggers. Stink to high heaven. Dress as transients to prey on the homeless, poor sods.

Illyria, staying a few steps back, stares at Wesley.

WESLEY
(to Angel)
This last victim was a teenage girl. A runaway. She was ripped apart.

ANGEL
(shrugs)
Well, there's not much we can do about it now, huh?
(turns back toward his office)

WESLEY
(steps closer to Angel, an urgent tone in his voice)
Angel, we need to find this demon and destroy it before—

ANGEL
Somebody else dies? Yeah. I know, Wes. People are dying every day all over. This girl is just one more statistic.

WESLEY
Stacey.
(looks down)
The statistic's name was Stacey Bluth.
(holds out a printout)

ANGEL
(takes the printout, peruses it)
Well, you know, we can't save everybody, and we can't sweat the small stuff.
(hands the printout back to Wesley, turns to go into his office)

WESLEY
Small?

ANGEL
Wes, I got a United States senator waiting for me, so just find out whatever you can about this Boretz thing and we'll talk later, OK?
(walks away)

WESLEY
(looks at his file)
Small stuff?

SPIKE
Listen, you need some Boretz killing done, I'll have a go. I haven't had a decent tussle since the blue meanie and I stopped sparring.

Illyria looks at Spike and Wesley, proudly.

WESLEY
Yes. All right. Call me if you find anything. I'll be in my office learning what I can.
(walks away)

ILLYRIA
He showed no regard for my presence.

SPIKE
Not that you require any creature's attention.
(Illyria glares)
Hey, wanna go find something to hit?

Cut to:

5 INT. ANGEL'S OFFICE - DAY
In Angel's office, Angel, Gunn, the Senator and Ernesto watch a video.

TV ANNOUNCER (V.O.)
A Gulf War veteran and Bronze Star recipient, Mike Conley believes ethics and integrity matter... finding solutions to problems in our educational system, health and childcare services, and Mike Conley believes in work... and in home. Your home is his work. He's looking out for your children's interests. The video is a patriotic and warm-fuzzy advertisement for Mike Conley for U.S. Senate. It's a montage of evocative scenes: soldiers marching in formation, a man preparing to fly a jet, soldiers hugging each other, a man standing in his back yard looking skyward, jets flying over in formation, an American flag waving, the man standing in his back yard is there with his wife, children, and dog, the wife and daughter are playing Frisbee, the man's son runs to hug him.

SENATOR
(presses the "stop" button on the video remote and throws the remote on the table in disgust)
There. So you can see my concern.

ERNESTO
This Conley campaign's a juggernaut. Guy came out of nowhere with his... "Your home is his work" crap. Women voters are eating it up.

SENATOR
And they were mine. I had a lock on the chick vote. And now my numbers are slipping. I didn't claw my way up from hell and get installed in a human body just to have some pedophile steal my senate seat.

GUNN
Wait—he's a pedophile?

SENATOR
Not yet. But the public better think he is when you guys get through.

GUNN
(angrily)
Pardon me?

SENATOR
Hell, convince Conley he is. You've got some sort of brainwashing capabilities here, don't you? What's that doctor's name?

ERNESTO
Sparrow.

SENATOR
That's the one. This sounds right up his alley.

GUNN
Yeah, well, it's not up ours.
(the senator turns to look at Gunn, who is leaning forward, impassioned)
Look, I don't care what kind of services you were used to getting with this firm, but Holland Manners doesn't live here anymore. We're not about to ruin a man's life and reputation just so you can—

ANGEL
We can do it.

GUNN
What?

ANGEL
(to the senator, ignoring Gunn)
Not sure how long a reconditioning like that would take.

ERNESTO
The election's in November.

GUNN
You're not seriously considering—

SENATOR
Angel, you just made yourself a very loyal ally in Washington.

GUNN
(stands, incensed)
Angel, we need to talk.

ANGEL
(blowing him off)
I'm with the senator now, Gunn.

Cut to:

6 INT. WESLEY'S OFFICE - DAY
Wesley is in his office, holding a large book and speaking to it.

WESLEY
"Boretz demons: Classifications and case histories."
(puts the book on his desk, opens it; it fills with dense text)

As Wesley sits at his desk to read the text, the left page blanks out and shows a new, larger text: "YOU'RE LOOKING IN THE WRONG PLACE."

WESLEY
What am I looking—

The right page of the book then blanks out, now showing a new symbol: a circle with 8 spurs sticking out, evenly spaced around it. Wesley sits up straight, staring at the pages when Gunn walks in.

GUNN
We got a serious problem. It's Angel. He's—

WESLEY
(looks up at Gunn)
Hold on.
(looks back at the pages, but they are back to the dense text from before and the message has disappeared).

GUNN
Wes?

Cut to:

7 INT. RACQUETBALL COURT - DAY
Dressed in a black t-shirt, black gym pants, a black headband and wristbands, Angel is playing racquetball against Izzy the red devil, who is all dressed in white. They hit the ball back and forth until one gets by Izzy.

IZZY
Ah! Hell. Nice one. Did I tell ya... ran into Ed the other day?

ANGEL
Ed?

IZZY
The Grand Potentate whatcha-whosit of the Fell Brethren?

ANGEL
Right. How is Ed?

IZZY
You know the Fells. All they can talk about is the baby. The baby's doing this now. The baby's doing that. What a wonderful ritual sacrifice he'll make. Yak, yak, yak. Anyway, couldn't say enough nice things about you.

ANGEL
Great.

IZZY
You're really comin' through, big guy. There's a real buzz about you.

ANGEL
So how much longer do I have to wait for an answer?

IZZY
Hey, these things take time. Trust me. Won't be long now.

Angel serves the ball and they begin playing again.

Cut to:

8 EXT. FUNVILLE AMUSEMENT PARK - NIGHT
Spike and Illyria walk through an abandoned amusement park at night.

SPIKE
See? This isn't so bad now. Little field trip out in the... well, what passes in this city for fresh air. All we need now is to bag ourselves a Boretz demon, we got ourselves a perfect date.

ILLYRIA
Angel does not think the casualties of this creature are important enough to avenge.

SPIKE
Yeah. I think corporate living's made him lose his love for the hunt. No worries. More for me then.

ILLYRIA
It does not serve his interest.

SPIKE
What are you on about?

ILLYRIA
I've seen this before with many rulers. Your leader has been corrupted.

SPIKE
(they stop walking)
Hey, hang on. In the first place, Angel's not my leader. In the second, what the bloody hell do you mean corrupted?

ILLYRIA
It always begins the same. A ruler turns a blind eye to the dealings of battles from which he cannot gain... and a deaf ear to the counsel of those closest to him. As his strength increases, so does the separation between he and his follow—

SPIKE
Shh.
(looks around)
You smell that?

ILLYRIA
(looks around)
The odors of everything in this world of men are equally repugnant to me.

SPIKE
Bloody helpful.
(they continue walking)
You're wrong about Angel. Not that I don't think the sod could end up being a megalomaniacal bastard. It's just that if he did... I'd know it. I'd feel it.

ILLYRIA
You'll have proof soon enough. A corrupted ruler on such a path sees treachery and betrayal all around him. He cannot suffer intimates and will eventually turn against them.

SPIKE
Guess I don't have to worry about that, 'cause Angel and me have never been intimate. Except that one...

ILLYRIA
Mark me. He will murder one of you.

DROGYN
(steps out from a hiding place)
Actually, he already has.

SPIKE
Drogyn?

ILLYRIA
(walks forward)
Who is this?

SPIKE
The guardian of the Deeper Well. Greenskeeper of your graveyard, so to speak.

ILLYRIA
(glares at him)
My jailer.

DROGYN
(squints at her)
Illyria...

SPIKE
(looks above Drogyn)
Boretz.

The Boretz demon jumps down on them, engaging Spike in a powerful fistfight, ending when the Boretz flings Spike into the power junction box. Illyria steps up and engages the Boretz as Spike get to his feet.

SPIKE
Stay away from its mouth! It's bite's poisonous.
(gets to his feet)
Go for its knees. I think there's a weak spot—
(sees that Illyria has kicked the demon forcefully through the large wooden supports for a roller-coaster)
(impressed)
OK. Yeah! That might do it.
(walks over to Drogyn)
Drogyn. What the hell are you doing here? Oh, don't give me your "ask me no questions, I'll tell you no lies" bugaboo.

DROGYN
(straining)
I came to find you.

SPIKE
Oh, so you tacked up a sign on your tree, waved bye to the Keeblers, hopped the puddle, and somehow managed to sniff me out in a city of 10 million?

DROGYN
(weakly)
I can find anyone who's visited the well... be they in this world or any other. I—I came to—to warn you—
(collapses)

SPIKE
(catches him)
Warn?

ILLYRIA
He's bleeding.

SPIKE
You're all torn up, mate. What did this to you, the Boretz, was it?

DROGYN
No. It was Angel.

Fade to black.


--------------------------------------------------------------------------------

ACT II:

9 INT. LOBBY OF WOLFRAM & HART - NIGHT
Wesley walks through the lobby toward Angel's office, but detours, stopping at Harmony's desk. He grabs the sign-in book and draws the circle symbol he saw earlier.

HARMONY
(leaning forward to see what he's drawing)
That would look good on a calf.

WESLEY
Pardon?

HARMONY
Thinking of getting a tattoo, right? Put a little more "bad" in your bad boy bank. It should go on your calf.

Puts down his pen, rips out the page he was drawing on, and walks toward Angel's office.

Cut to:

10 INT. ANGEL'S OFFICE - NIGHT
Wesley walks into Angel's office carrying his drawing.

WESLEY
Angel, something unusual came across one of my...
(looks up at Angel, who's sitting at his desk talking to Hamilton, who's sitting on his desk)
Oh, I didn't realize you were occupied. If you don't mind, Hamilton...

ANGEL
Actually, Wes, we're kind of in the middle of something. Why don't you try me later?

WESLEY
Yes, later, then.
(walks to the door)

ANGEL
Hey, Wes?
(Wesley turns)
Shut the door on your way out.
(Wes exits)

Cut to:

11 INT. LOBBY OF WOLFRAM & HART - NIGHT
When Wesley walks out of Angel's office, Lorne is waiting outside the door.

LORNE
Hey, is Angel in there?

WESLEY
He is.
(continues walking)

LORNE
(walks with Wes)
What's the weather report?

WESLEY
Cold. Icy, actually.

LORNE
Well, he cut 6 of my clients loose, didn't even tell me. I spent all day talking them off ledges and out of pill bottles.

WESLEY
I sense that suicidal celebrities are beneath Angel's concern.

LORNE
These are very pretty people I'm talking about here, Wes, 4 of them getting in shape for Young Guns III.

GUNN
(waiting outside Wes's office)
What did he say?

Cut to:

12 INT. WESLEY'S OFFICE - NIGHT
Wesley, Gunn and Lorne walk into Wesley's office.

WESLEY
(walks toward his desk)
Nothing. He had Hamilton in his office. They're discussing business strategy.
(sits at his desk)

GUNN
Hamilton?

LORNE
It's like Angel suddenly started channeling Leona Helmsley.

WESLEY
He's not himself, at any rate.

GUNN
What's happening to him?

WESLEY
(telephone rings, he answers)
Yes? Spike.

Cut to:

13 INT. SPIKE'S BASEMENT APARTMENT - NIGHT
Drogyn is sitting on the couch while Spike sits on an end table nearby. Illyria stands opposite of them while Drogyn fills in Wesley, Gunn and Lorne on the situation.

DROGYN
It was a Sathari... part of a clan of demon assassins. They fell upon me last night. The poison from his 4 blades wearing heavy on my limbs.

SPIKE
Yeah, rousing bit of rah-rah, mate. Get to the goods.

DROGYN
Once I bested him, I tortured the Sathari for hours until he confessed who had sent him. It was Angel.

SPIKE
Tell 'em why.

DROGYN
He said Angel was afraid I'd find something in the Deeper Well, something that would uncover the truth about his involvement.

GUNN
In what?

DROGYN
Helping Illyria escape from her tomb.

WESLEY
I thought the release of her sarcophagus from the Deeper Well was predestined.

SPIKE
Yeah, what about that bit?

DROGYN
Well, that's what I thought at the time, but now I believe... Illyria's resurrection may have been planned.

GUNN
By Angel.

LORNE
Oh, that doesn't make a lick of sense. I mean, why would Angel want to spring an old one?

DROGYN
I don't think that was the point.

GUNN
Then what was?

DROGYN
Before he died, the assassin said something about a sacrifice... someone trusted and dear.

WESLEY
Are you saying that Angel was responsible for what happened to Fred?

DROGYN
He may not have chosen her specifically, but—

LORNE
Whoa! Let's put a kibosh on that sentence before it turns into an ass-kickin'.

DROGYN
Do you think I gain pleasure in this? I held Angel an ally, a brother.

WESLEY
And you believe he may have murdered Fred?

DROGYN
I know this is difficult for you, but Angel was involved. The information retrieved from the assassin—

GUNN
(angrily)
You ever think maybe he was lying?

DROGYN
No one lies when they're at the mercy of my wrath.

GUNN
Then you're the liar, Aragorn.

SPIKE
He has to tell the truth. It's a curse or something.

GUNN
How can we be sure? We don't even know this guy.

WESLEY
Gunn, this is Drogyn, the battlebrand, given eternal youth a thousand years ago. Demonbane, truthsayer...
(Drogyn nods, Wes looks down)
Watchers' Council.

SPIKE
Percy did a paper. Bully on him.

WESLEY
(unfolds his drawing)
Drogyn... any idea what this symbol means?

DROGYN
No.

SPIKE
(grabs the drawing)
Where'd you get that?

WESLEY
This afternoon, someone tapped into the template interface. Sent a message to me, and that symbol. Somebody's dropping clues.

GUNN
Playing games is more like it.

LORNE
Well, put me on the short bus, but I still can't wrap my head around the notion that Angel has anything to do with Fred or any of this.

WESLEY
Angel's been doing a number of things out of character lately. We all noticed it.

LORNE
Yeah, but why is this happening now? Why the change?

WESLEY
Yes, why the sudden need to tie up loose ends like Drogyn? Unless...

ILLYRIA
(standing in the background)
He's preparing to make his move.

GUNN
What kind of move are we talking about?

WESLEY
There's only one way to find out. We ask him.
(Wes, Gunn and Lorne walk toward the door; Spike follows)
Drogyn should stay here under guard.

SPIKE
I'm not missing the fireworks. Hey, Illyria, you don't care about any of this nonsense, do you?

ILLYRIA
The intricacies of your fates are meaningless.

SPIKE
(Wes rolls his eyes and exits)
Well and good. You mind watching over our friend Drogyn? Aw, come on. New place'll do you good. It's nice and cozy. Help yourself to some beer in the fridge. Switch on the telly if you get bored.
(hands her video game controls)
And, uh, feel free to play a little Crash Bandicoot. Give you lot something to pass the time.
(walks out)

ILLYRIA
(looks at Spike)
Crash Bandicoot?
(looks at the controls; Drogyn looks confused)

Cut to:

14 INT. LOBBY OF WOLFRAM & HART - NIGHT
Angel is standing at Harmony's desk reviewing a contract.

ANGEL
(crossing out something on the contract)
Strike these 4 clauses and wire it back to them. See what they make of that.

HARMONY
Yeah! See what they make of that.

WESLEY
(walks up to Angel with Lorne, Gunn, and Spike)
Angel...

ANGEL
(looks at the 4 of them)
Long dinner?

WESLEY
We need to talk to you. Now.
(walks toward Angel's office)

GUNN
Boy's dead serious.
(follows Wes)

SPIKE
(to Angel, who hasn't moved)
You coming, then?

Cut to:

15 INT. ANGEL'S OFFICE - NIGHT
Wesley, Gunn, Lorne and Spike confront Angel in his office.

ANGEL
OK, what's on your minds?

LORNE
The question is what's on yours?

SPIKE
Our friend Drogyn's in town.

ANGEL
Is he?

SPIKE
Yeah. A bit marked up, though. Somebody tried to have him killed. Know anything about that?

ANGEL
Of course not. Where is he?

GUNN
He's safe.

ANGEL
Good. Now, can we get back to business, or was there something else?

WESLEY
"Business"? What business are we in, Angel?

ANGEL
Do I really have to explain this to you people? We're in the business of business. Oil, software, worldwide wickets. The product doesn't matter. It's the game that matters. Get to the top, be the best, have the most, win.

WESLEY
Win what?

ANGEL
You're still missin' the point.
(walks toward his desk)

GUNN
That Angel talking? 'Cause it sounds a lot more like Angelus.

ANGEL
Oh, if I were Angelus, half of you would already be dead, just for the fun of it.
(sits on the edge of his desk)

SPIKE
One of us already is. We havin' fun yet?

ANGEL
You want to know the truth? The truth is there's only one of us who ever understood how things really work. Lorne.

LORNE
Whoa. Hey, hey, hey. Can I not be the poster child for your nervous breakdown here?

ANGEL
You didn't judge. You didn't spend your life obsessed with good and evil. You do that, you get swallowed, lost in the minutia. Good, bad, Angel, Angelus— None of it makes a difference. I wish it did, but, you know, an ant with the best intentions or the most diabolical schemes is just exactly an ant. There is one thing in this business, in this apocalypse that we call a world that matters: Power. Power tips the scale, power sets the course, and until I have real power, global power, I have nothing. I accomplish nothing.

WESLEY
And how you get this power...

ANGEL
Isn't pretty. Isn't fun.
(stands, walks up to Wesley)
You think it's Wolfram & Hart getting to me here, and maybe you're right, because they've shown us what power is. From day one, they've been calling the shots, and all we've done is get shot at. I have a chance to change that.

LORNE
And will you? I mean, not to play an old saw, but power does traditionally corrupt. You get high up enough, and, well, the people, they do start to look like ants.

ANGEL
I can't worry about that... the small stuff.

HARMONY
(walks into the office)
Angel, that important phone call from...
(smiles nervously)
that guy about that thing, it's on line 3.
(walks out)

ANGEL
We're done here. I have to take this.
(they file out)

SPIKE
Yeah, the guy about the thing.

WESLEY
(stops on his way out)
The small stuff that you can't worry about, would that include Fred?

ANGEL
I loved Fred.

WESLEY
That's not an answer.

ANGEL
Then I guess you don't get one.

Fade to black.


--------------------------------------------------------------------------------

ACT III:

16 INT. INTERROGATION ROOM - NIGHT
Wesley stands by the 2-way mirror on the wall of a prison interrogation room. Lorne is in the room with him, staring at the floor.

WESLEY
There's got to be something behind all this. A reason. It could be a ploy. For God's sake, say something.

LORNE
What would you like me to say? Tell you that Angel loved Fred, and that in an eon of eons, he would never harm her in any way? I wish I could, Wes, but if he believes what he's saying, and I believe he does...

WESLEY
It doesn't make any sense. Angel never cared about power.

LORNE
Well, he's never had any to care about, has he? Not real power, even as Angelus, and then just like that, he's king of the mountain. It's quite a view from up there. Tends to make people want things. Even if they start with the best intentions, Angel's seen real power, and he's not looking away. He's gonna go for it, Wes.

Gunn and Spike throw the door open, bringing in a man in shackles. It's Lindsey.

LINDSEY
(grinning)
You boys look like you could use a hug.
(gestures with his arms wide, but Gunn and Spike grab his arms)

Cut to:

17 EXT. SOUTHERN CALIFORNIA ACADEMY OF ART & DESIGN - NIGHT
Nina walks out of the building towards the parking lot when Angel calls out to her.

ANGEL
Nina.

NINA
(smiles, walks up to him)
Angel, hey.
(hugs and kisses him)
Well, this is a nice surprise. Everything OK?

ANGEL
Can we sit down?
(points to a park bench)

NINA
(they sit; Angel hands her an envelope)
Plane tickets? I don't believe it. We're getting away? This is... but I thought you didn't have time to... Oh, wait. There are 3 tickets here. We taking a chaperone?
(looks closer at the names on the tickets)
My sister and Amanda?

ANGEL
I need you to be out of here.

NINA
That's typical. You sleep with a guy and he sends your entire family out of the country. No, wait, that's actually not that typical at all. You couldn't just not call?

ANGEL
It's not safe here.

NINA
Is it ever? I want to be with you if there's trouble.

ANGEL
You don't want to be with me. You don't want to be near me.

NINA
Because I might get hurt?

ANGEL
'Cause I'm the thing that'll hurt you.

NINA
(holds up the tickets)
What do you call this?

ANGEL
How can I convince you that I want to be with you?

NINA
Show me a fourth ticket.

ANGEL
(sighs, looks away, then back)
OK. If I get through this... intact... I'll come for you. We'll...have time.

NINA
(laughs, looks into his eyes)
You're the most amazing man I've ever met, but you're a crappy liar.

ANGEL
Go. I'm not asking.

NINA
I'll go. Why on Earth would I stay?

Nina gets her things together and walks off.

Cut to:

18 INT. SPIKE'S BASEMENT APARTMENT - NIGHT
Illyria and Drogyn sit beside each other on Spike's couch, playing the video game.

DROGYN
It is a test, a task of some sort. You must collect those crystals. And the fruit.

ILLYRIA
Why?

DROGYN
Old one... you have no right to walk this Earth. Your time is past. You belong to the well.

ILLYRIA
Truly. I wish now I had never been brought out of it.

DROGYN
Do you?

ILLYRIA
I don't know. I play this game... it's pointless and annoys me... and yet, I'm compelled to play on. Does that not—

Someone busts down the door to the apartment. Drogyn and Illyria stand, alarmed. It's Hamilton.

HAMILTON
(dusts himself off)
Well, looky, looky who's making friends.

DROGYN
Marcus.

HAMILTON
Dro, how have you been?

ILLYRIA
You're acquainted with this creature?

HAMILTON
Yes. We go way back, don't we?

DROGYN
Too far.

HAMILTON
Hmm, the good old days. So I hear you're living in a tree now.

DROGYN
The tree is the entrance to the Deeper Well. I live in a cave. It's really quite pleasant.

HAMILTON
I'm sure it's a peach. Afraid you won't be returning to it again.

ILLYRIA
(walks up to Hamilton)
You will not harm him.

HAMILTON
Oh, you mean like this?
(throws Drogyn forcefully into the wall behind him)

Illyria starts fighting Hamilton, but she's no match for him. He isn't fazed by her punches and kicks. He tosses her into a wall across the room. She gets back to her feet.

HAMILTON
Hang on, Dro, this'll just take a second.

Illyria goes for Hamilton once again. They fight, Illyria giving her all, but Hamilton barely uses any effort.

HAMILTON
I gotta tell ya, I'm a little disappointed.
(punches her hard in the face, then in the stomach)
Didn't think a big, scary old one bled this easily.
(as she doubles over in pain, he hits her hard in her back, knocking her to the ground)
Maybe it's this skinny, little body you chose to infect.
(picks her up and punches her in the face)
Or maybe it's that ray gun they shot you with to keep you from exploding.
(punches her in the face again)
Or maybe...
(punches her again)
you're...
(punches her again)
just...
(punches her again)
not...that...
(punches her again)
cool!
(lets her drop to the ground, unconscious and bloody)
Yes, that's probably it.
(steps on her face)

Cut to:

19 INT. INTERROGATION ROOM - NIGHT
Lindsey is sitting at the table, surrounded by Spike, Gunn, Lorne and Wesley.

LINDSEY
So what are you gonna do? You gonna beat it out of me?

SPIKE
(smirks)
If you say so.
(walks toward Lindsey)
(Lindsey springs to his feet confrontationally)

GUNN
(steps between Spike and Lindsey)
We all know how this goes.
(shoves Lindsey back into the chair)
Spike beats you to a bloody pulp, you beg for mercy, and we get what we came for.

LORNE
Who needs all that rigmarole?

LINDSEY
I told you, I don't know why Angel gave up that kid. Or anything else. Me and him, not too close. I gotta get back to my game of Solitaire.
(Wesley shows him his drawing)
Where'd you get that?

WESLEY
It doesn't matter. What does it mean?

LINDSEY
(chuckles)
Is that what all this is about? All these questions about Angel.
(looks at the drawing)
No. No way. No way they'd take Angel.

SPIKE
Who they?

LINDSEY
The Circle of the Black Thorn.

LORNE
Sounds like a little sewing club for pirates.

LINDSEY
It's a secret society.

GUNN
Never heard of them.

LINDSEY
That's 'cause they're secret.
(Gunn smirks)

SPIKE
There's plenty of these cabals about. They usually spend a lot of time in basements paddling one another's bums to prove their manhood.

LINDSEY
These are not frat boys, Spike. The circle's small. It's elite. They got connections you boys can't even comprehend.

WESLEY
They're evil.

LINDSEY
Sure. But evil's not the point. Power is.

WESLEY
Power.

GUNN
OK, we get it. They're bad ass. What do they do?

LINDSEY
(snickers)
Jeez. Are you guys always this slow? Huh? Starts with an "a," ends in "pocalypse." It's a well-oiled machine, this circle. These people grease the wheels, keep the parts in place. Make sure man's inhumanity to man keeps rolling along.

WESLEY
We thought the senior partners were responsible for the apocalypse.

LINDSEY
The senior partners are on a different plane. Down here...it's the players in the circle that make things happen. Hell, you get tapped by one of them, it's kind of like getting the keys to the chocolate factory.

WESLEY
That's why you came back to L.A., tried to kill Angel. To get into the circle.
(sits across from Lindsey)

LINDSEY
To be a Black Thorn is to be the senior partners' instrument on Earth. Doesn't get bigger than that.

GUNN
Looks like Angel succeeded where you failed.

LINDSEY
He doesn't have it in him.

WESLEY
Doesn't have what in him?

LINDSEY
Well, for starters, he's gotta give up the champion angle. Quit saving girls in alleys. Probably wouldn't even make it on the circle's radar until he killed one of his lieutenants.
(Wes, Spike, Gunn and Lorne look at each other, alarmed)

LORNE
The senior partners, the Circle, they're killing Angel by degrees.

WESLEY
(hangs his head)
And we all watched it happen.

GUNN
The guy I knew wouldn't want this. Wouldn't wanna be this.

WESLEY
Angel dedicated his life to helping others, not because he had to, but because it was a path he'd chosen.
(stands)
If he's been swayed from that, influenced... then maybe there's still time. We can bring him back. He'd do the same for any of us, regardless of our actions.

LORNE
And what if he's skipped too far down that evil brick road?

Cut to:

20 INT. SECRET CHAMBER - NIGHT
Angel walks through a dark hallway into a chamber. He's standing in front of a raging fire in a doorway. He can hear a man being beaten on the other side. Angel leaps through the fire to the chamber on the other side. He sees a kneeling man being beaten by robed men with sticks. Angel pulls the beaten man to his feet, pulls off the bag over his head, and looks into the bloodied face of Drogyn.

DROGYN
Thank you. Thank you.

Angel vamps out and bites Drogyn in the neck as robed and masked men look on. Angel drinks Drogyn's blood as Drogyn moans painfully. Angel steps back and twists Drogyn's head until his neck breaks. Angel pushes Drogyn's body to the floor.

Fade to black.


--------------------------------------------------------------------------------

ACT IV:

21 INT. SECRET CHAMBER - NIGHT
A robed, masked demon's red hand glows with a fiery symbol in its palm. The demon reaches out to Angel's bared chest and presses his palm over Angel's heart, branding him.

DEMON
The circle entwined.

GROUP
(chanting a response)
Embrace this worthy son.

DEMON
The thorn draws blood.

GROUP
(chanting a response)
The thorn is the power, and the power is absolute.

DEMON
(offers his hand to Angel)
Welcome to the fold.
(Angel shakes hands)

The lights go up in the room, and the robed demons remove their masks. Many of the demons Angel has encountered this season are there, including Archduke Sebassis, Cyvus Vail, Sentaor Brucker, and others. There's applause.

VAIL
Well done, Angel.

DEMON / IZZY
(the ceremony's leader takes off his mask)
See? Didn't I tell you it was gonna happen? And how about that lamb we got you for the slaughter, any idea who that was?

ANGEL
(buttoning his shirt)
Drogyn. The battlebrand.

A man brings Angel and Izzy champagne flutes.

IZZY
Damn straight. We got you some supercharged warrior juice, not some schmuck. You must feel great.
(clinks glasses with Angel; they drink champagne)
OK, let me introduce you around to a few people. Some of these folks you know, some you don't. Of course, you're acquainted with the Archduke.

SEBASSIS
Kudos, child. I must say, it's gratifying to see you've returned to form, Angelus.

ANGEL
It's still Angel.

SEBASSIS
Ah. Well, what's in a name, eh? In the spirit of our new alliance, you must allow me to throw a dinner party in your honor.

ANGEL
You know how I love parties.
(tips his glass toward Sebassis, drinks)

SENATOR
It's nice to see you again so soon, Angel.

ANGEL
Senator. I had no idea you were so well...connected.

SENATOR
Well, I'm not gonna take the White House in 2008 on just my sparkling wit and funding from hostile governments.
(chuckles)

ANGEL
(chuckles)
I expect not.

IZZY
Excuse us, Helen. Angel, I've got someone here who'd like to pay his respects.

ANGEL
Vail.

VAIL
You've been looking for me.

ANGEL
Actually, I've been looking like I'm looking for you. Appearances, you know.
(Vail laughs, wheezing)

IZZY
See, Cyvus?, I told you it was all good. Now why don't you two shake hands? Come on.

VAIL
No hard feelings then?

ANGEL
Ultimately, everything worked out for the best.

VAIL
Oh. Your son, he kills quite well.

ANGEL
Thanks.

IZZY
Got a great turnout for your initiation.

ANGEL
Really?

IZZY
Oh, yeah. Everybody's here. Here, let me freshen that up.
(takes Angel's drink)

Angel looks around the room, noting the other members.

Cut to:

22 INT. LOBBY AT WOLFRAM & HART - DAY
Angel walks off the elevator, rubbing his branded chest, and heads straight for his office.

Cut to:

23 INT. ANGEL'S OFFICE - DAY
Angel walks into his office without closing the door. The door closes itself, revealing Gunn standing behind it. Spike catches Angel off-guard and punches him in the face, sending him to the ground. Wesley and Lorne walk out of the conference room. They are surrounding Angel now, each armed: Gunn with a sword, Spike with his fists, Wesley with a shotgun, and Lorne with a crossbow.

SPIKE
You might wanna stay down.

ANGEL
Or what? Careful.
(gets to his feet)
You don't wanna get yourselves hurt.

GUNN
We know what you've been doing. Giving up the baby to the Fell Brethren, working for Senator Bitch, trying to take out Drogyn to cover up what you did to Fred. And for what? To get in bed with the Circle of the Black Thorn?

ANGEL
So you figured it out.

LORNE
Yeah, a little singing from a jailbird we know... and loathe.

ANGEL
Lindsey?
(scoffs)
And you believed him.

SPIKE
Doesn't have a reason to lie.

ANGEL
Doesn't need one.

WESLEY
Unlike you?

ANGEL
What I do here is my business. You don't like how I conduct it, you can leave... before I kill you.

WESLEY
Kill us? Hard to believe we're having trouble trusting you.

ANGEL
Just telling it like it is.

WESLEY
(cocks his shotgun)
Then we have a problem.

ANGEL
I guess we do.

Angel grabs the shotgun barrel and pushes it away from him while kicking Wesley to the ground. Spike charges Angel, but Angel punches him first. Gunn raises his sword, but Angel blocks his swing and hits him in the head with the barrel of the shotgun. Lorne points his crossbow at Angel and fires a shot, hitting Angel in the shoulder. Angel drops the shotgun. Wesley pulls a pistol out of his belt, but Angel kicks it out of his hand before he can fire it. Angel grabs Lorne around the neck and holds him as a hostage.

ANGEL
Are we done?

WESLEY
Let him go.

ANGEL
You don't give the orders. Lorne, pull this thing out of me.
(Lorne reaches for the arrow sticking out of Angel's shoulder)
Easy. Not in a great mood.
(Lorne pulls out the arrow)
Good. Now, let's finish this.
(pulls a crystal out of his pocket, holds it out in front of him)
Involvere.
(the crystal glows and sends a force throughout the entire room)
(lets go of Lorne)
All right, we have 6 minutes.

SPIKE
'Til what?

ANGEL
The glamour collapses. As far as anyone outside this room is concerned, we're still at each other's throats.

WESLEY
Aren't we?

ANGEL
Look, we don't have a lot of time here, so I'm gonna have to make this short. Everything you think you know, everything you've heard, is a lie.

GUNN
Why should we believe you?

ANGEL
Because I'm the one who told it. Read any good books lately?

WESLEY
You sent us the message?

ANGEL
And the assassin to kill Drogyn.

SPIKE
So that part was true.

ANGEL
I knew Drogyn could handle himself. I told the assassin just enough to lead Drogyn to think I played a part in resurrecting Illyria. I figured he'd come here looking for allies against me.

WESLEY
Why would you want us to believe you killed Fred?

ANGEL
Because they needed to believe it.

GUNN
The Black Thorn.

ANGEL
They needed to believe my own people didn't trust me anymore. They needed to believe a person as good and as pure as Drogyn considered me an enemy. It was the only way to gain their confidence.

LORNE
(holding his sore neck)
Oh, so this whole evil Angel thing has been a big scamola. Hmm. I smell Oscar.

SPIKE
When did this all start?

ANGEL
2 months ago. With a kiss.

Cut to:

23a INT. ANGEL'S OFFICE - NIGHT
Flashback to Cordelia's good-bye kiss.

ANGEL
Though it didn't hit me till later that night.

Cut to:

23b INT. ANGEL'S BEDROOM - NIGHT
Angel gasps as he awakens from a vision. His vision showed him the symbol of the Black Thorn as well as flashes of a fiery apocalypse.

Cut to:

WESLEY
Cordelia gave you her visions?

ANGEL
(walks around the room; the others are still tense, on guard)
One-shot deal. She put me on the path, showed me where the real powers are. But I couldn't see who they were. Then, when Fred died, I wasn't gonna let that be another random horrible event in another random horrible world. So I decided to use it, to make her death matter. And it worked. I'm in. I've seen the faces of evil. I know who the real powers in the apocalypse are.

GUNN
So, all that power tilts the scales crap...?

ANGEL
It's true. We're in a machine. That machine's gonna be here long after our bodies are dust. But the senior partners will always exist in one form or another because mankind is weak.

LORNE
Uh, do you want me to point my crossbow at him, 'cause I think he's gonna start talking about ants again.

ANGEL
We are weak. The powerful control everything... except our will to choose. Look, Lindsey's a pathetic halfwit, but he was right about one thing. Heroes don't accept the way the world is. The senior partners may be eternal, but we can make their existence painful.

WESLEY
You wanna take them on.

ANGEL
We're in a machine. The Black Thorn runs it. We can bring their gears to a grinding halt, even if it's just for a moment.

SPIKE
About time we got our hands dirty.

ANGEL
This isn't a keep-fightin'- the-good-fight kind of deal. Let's be clear. I'm talking about killing every... single...member... of the Black Thorn. We don't walk away from that.

LORNE
Do we crawl away, at least?

ANGEL
We do this, the senior partners will rain their full wrath. They'll make an example of us. I'm talking full-on hell, not the basic fire-and-brimstone kind we're used to.

GUNN
We know the drill.

ANGEL
No, you don't. 10-to-1, we're gone when the smoke clears. They will do everything in their power to destroy us. So...I need you to be sure. Power endures. We can't bring down the senior partners, but for one bright, shining moment, we can show them that they don't own us. You need to decide for yourselves if that's worth dying for. I can't order you to do this. I can't do it without you. So we'll vote. As a team. Think about what I'm asking you to do, think about what I'm asking you to give.

SPIKE
Kill 'em all... burn the house down while we're still in it.

ANGEL
Something like that.

Everyone's got a serious look on their faces.

SPIKE
Huh.
(raises his hand)
I'm in.

WESLEY
(looks at Angel)
I'm in.

As the camera zooms out slowly, show Gunn and finally Lorne raise their hands. Continue zooming out past the glamour, to show what those on the outside looking in would see:

SPIKE
Drop it!

WESLEY
Angel, you don't want it to go like this!

ANGEL
You're not the boss around here.

GUNN
Lorne, you all right?

LORNE
Wes, help...

SPIKE
Angel, we got 3 people here. Drop it!

Continue zooming out to show that Marcus Hamilton is standing outside Angel's office, watching them through the window.

Kikavu ?

Au total, 90 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

blady 
25.03.2020 vers 17h

magrenat 
25.04.2019 vers 14h

Xena1 
12.04.2019 vers 12h

Siko25 
11.02.2019 vers 14h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

L'HypnoCard When calls the Heart de la catégorie Medical a été élue HypnoCard du mois de mai 2020 !
HypnoCard du Mois | Nouvelle session !

Activité récente
Actualités
Alexa Davalos, Jenny Mollen

Alexa Davalos, Jenny Mollen
Le 28 mai, l'actrice Alexa Davalosfêtera ses 38 ans ! Le 30 mai, l'actrice Jenny Mollenfêtera ses 41...

Laurel Holloman

Laurel Holloman
Le 23 mai, l'actrice Laurel Holloman fêtera ses 49 ans ! On lui souhaite un joyeux anniversaire !...

David Boreanaz

David Boreanaz
Le 16 mai, l'acteur David Boreanaz fêtera ses 51 ans ! On lui souhaite un joyeux anniversaire !...

Calendrier de mai

Calendrier de mai
Le calendrier du mois de mai est disponible. Il met à l'honneur Lilah...

Elisabeth Rhöm, Julie Benz

Elisabeth Rhöm, Julie Benz
Le 28 avril, l'actrice Elisabeth Rhöm fêtera ses 47 ans ! Le 1er mai, l'actrice Julie Benz fêtera...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Luna25, Aujourd'hui à 08:10

Nouveau mois spécial famille sur le quartier Reign (sondage, pdm, duel)

SeySey, Aujourd'hui à 08:47

Bonjour! Emily Thorne & Nic Nevin vous attendent sur Suits ! Tout comme Buffy & Allison Argent sur Manifest ! Nouveaux duels ^^

sanct08, Aujourd'hui à 08:56

Bonjour ! Un nouveau calendrier est disponible sur The X-Files ! n'hésitez pas à venir le commenter !

cartegold, Aujourd'hui à 09:12

Bonjour à tous ! Un nouveau sondage, une PDM et un jeu de mots vous attendent sur Samantha Who ? A très vite !

mnoandco, Aujourd'hui à 11:01

Autre thème en vote côté préférences

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site